Archives par mot-clé : Viêt-Nam

Facebooker Hồ Hải bị bắt [VnExpress]

[ndlr] Confirmation de l’arrestation hier du blogueur Ho Hai sur VnExpress.

Facebooker Hồ Hải bị bắt

Ông Hồ Hải bị nhà chức trách cáo buộc phát tán tài liệu chống phá Nhà nước trong thời gian dài.

facebooker-ho-hai-bi-bat

Ông Hồ Hải.

Cơ quan An ninh điều tra Công an TP HCM hôm 2/11 bắt giữ ông Hồ Văn Hải (52 tuổi, bác sĩ) tại phòng khám của ông trên đường Kha Vạn Cân, phường Linh Tây, quận Thủ Đức.

Nhà chức trách cho rằng, ông Hồ Hải bị phát hiện đang phát tán những thông tin, tài liệu có nội dung chống Nhà nước trên Internet. Hành vi này của ông Hồ Hải đã bị cơ quan điều tra theo dõi trong thời gian dài trước đó.

Ông được biết đến là chủ tài khoản Facebook Hồ Hải hay Blog BS Hồ Hải. Gần 30 năm trước ông tốt nghiệp ngành Y tại TP HCM, công tác tại Bệnh viện Chợ Rẫy từ năm 1993 đến 2001.

Cảnh sát đang làm rõ cáo buộc với ông này.

Nhật Vy

Source : VnExpress, 03/11/2016.

John C. Schafer : Võ Phiến and the Sadness of Exile [new edition]

[ndlr] La seconde édition de l’ouvrage de John C. Schafer sur l’écrivain Vo Phien est disponible en ligne sur Digital Commons @ Humboldt State University.

Võ Phiến and the Sadness of Exile describes the life and work of one of the most respected writers in the Vietnamese diaspora. A well-known writer in Vietnam before he sought refuge in the United States in1975, Võ Phiến continued to write in the U.S. He published numerous stories and essays and edited a seven-volume collection of works written in South Vietnam from 1954-1975. In this first book-length study in English of a modern Vietnamese writer, Schafer introduces readers to an author who has much to teach us about war, revolution and exile in a strange land.

schafer_vophienandthesadnessofexileCliquer sur l’image pour accéder au texte en ligne

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2016 : Séance 4

Année universitaire 2016-2017 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine :

Imaginaires nationaux :

de l’empire colonial aux états-nations d’aujourd’hui

denhung_lehoi2016
Procession lors de la fête des Rois Hung en 2016

★ ★ ★

Les États vietnamiens (1945-1976) et aperçu sur le nationalisme Việt (ou Kinh)

Séance 4 : mardi 18 octobre 2016

Cette séance consacrée au Viêt-Nam s’intéressera à l’émergence de l’état-nation vietnamien indépendant depuis la création de l’Empire du Viêt-Nam (Đế quốc Việt Nam) à la suite du coup de force japonais du 9 mars 1945 jusqu’à la réunification de juillet 1976 sous l’appellation de République socialiste du Viêt-Nam (Cộng hòa Xã hội chủ nghĩa Việt Nam), république se définissant comme un “état multinational”. En nous appuyant sur les textes proposés, nous verrons ce que recouvre le concept de “nation vietnamienne”, son ancrage dans la longue durée et sa supposée “unicité”.

Dans un second temps, nous illustrerons l’évolution du discours nationaliste vietnamien à travers ses différentes expressions (extraits de textes lus) : nationalisme culturel et monarchiste de Phạm Quỳnh, nationalisme libéral de Trần Văn Tùng et de Nguyễn Ngọc Huy, nationalisme révolutionnaire de Nguyễn Thái Học (VNQDĐ) et de Nguyễn Tường Tam (Đại Viêt Dân Chính), nationalisme “dai-vietnamien” de Lý Dông A (Đại Viêt Duy Dân) ou de Trương Tử Anh (Đại Viêt QDĐ), personnalisme des frères Ngô, national-communisme confucéen de Nguyễn Khắc Viên…

Personnalités évoquées :

Première rangée de gauche à droite : Phạm Quỳnh (1892-1945) intellectuel monarchiste assassiné en 1945, ministre de l’empereur Bảo Đại / Nguyễn Thái Học (1902-1930), nationaliste révolutionnaire, leader du VNQDĐ (Parti National), guillotiné par le régime colonial le 17 juin 1930 / Trương Tử Anh (1914-1946?), nationaliste révolutionnaire, leader du ĐVQDĐ (en abrégé Đại Viêt, Grand Viêt-Nam), disparaît à la suite de son arrestation par le Viêt-Minh en décembre 1946.

Seconde rangée de gauche à droite : Nguyễn Tường Tam (1906-1963), écrivain fondateur du Groupe littéraire autonome et un des chefs du VNQDĐ, ancien ministre des Affaires étrangères du Gouvernement Hồ Chí Minh de 1946, se suicide le 7 juillet 1963 / Trần Văn Tùng (1915-?), écrivain nationaliste fervent baodaïste, membre du Parti démocrate / Ngô Đình Diêm (1901-1963), président de la République du Viêt-Nam (Sud) de 1955 à 1963, assassiné le 2 novembre 1963.

Troisième rangée de gauche à droite : Nguyễn Ngọc Huy (1924-1990) nationaliste, fondateur du parti Néo Đại Viêt en 1964 et refondateur de la “doctrine de l’existence du peuple” / Nguyễn Khắc Viên (1913-1997), médecin et intellectuel marxiste / Trần Huỳnh Duy Thức (né en 1966), militant pro-démocrate actuellement emprisonné pour dissidence politique.

 

Sources mobilisées :

  • Nguyen Ngoc Thanh Annie, Les représentations de l’identité nationale d’après l’étude de contes vietnamiens de 1920 à 1945, Mémoire de DEA, Université Lumière Lyon 2, 2005, pp. 54-62 (§ “Imaginaire des contes et imaginaire national”).
  • Uno, Koichiro, Essai sur les mythes politiques vietnamiens, Mémoire de l’EHESS sous la direction de Georges Condominas, Paris, École des Hautes Études en Sciences Sociales, 1989, pp. 68-87 (Ch. 3 : “Culte national totalisant”). IAO Fonds Boudarel.

 

Pour aller plus loin :

Goscha, Christopher, The Penguin History of Modern Vietnam, London, Allen Lane / Penguin Books, 2016. Présentation éditeur.

Guillemot, François, « Penser le nationalisme révolutionnaire au Việt Nam : Identités politiques et itinéraires singuliers à la recherche d’une hypothétique ‘Troisième voie’ », Moussons [En ligne], 13-14 | 2009, mis en ligne le 30 novembre 2012. URL : http://moussons.revues.org/1043.

Taylor, Keith W., A History of the Vietnamese, Cambridge, Cambridge University Press, 2013. Présentation éditeur.

Second Doi moi needed: scholars [Viet Nam News]

[ndlr] Le pari d’un second Renouveau se fait attendre… Nous évoquions cette nécessité il y a quatre ans dans : Gédéon, Laurent & Guillemot, François (2012), « Viêt Nam. L’appel à un second Renouveau », in Jérémy Jammes et Benoît de Tréglodé (sous la dir.), L’Asie du Sud-Est 2012. Les événements majeurs de l’année, Bangkok & Paris, Irasec / Les Indes Savantes, 2012, pp. 289-311.

HÀ NỘI — Scholars called on the Party and the Government to urgently initiate a second Đổi mới (renewal) period to meet the new demands of the country’s development, economically and politically.

Đổi mới, officially begun in 1986, changed Viet Nam’s post-war Soviet-style subsidised economy into a market-oriented one. The thirty-year long process led to an economic boom in the war-torn country with average growth rates up to eight per cent.

“After years of economic collapse and suffering of the consequences of war, the Vietnamese Government liberated the market and opened it for the international economy,” said Stefan Kaufmann, member of the German Parliament at an international conference on the 30th anniversary of Đổi mới held on Friday. It was organised by the University of Social Sciences and Humanities (USSH), Hanoi and Germany’s Konrad Adenauer Stiftung.

“What happened ever since has been, what we Germans like to call a ‘Wirtschaftswunder’ – an economy miracle,” he said.

Lire la suite : Viet Nam News, 10/10/2016.

Image “à la une” : Former Deputy Prime Minister Vũ Khoan delivers speech at an international conference on the 30th anniversary of Đổi mới held on Friday. © 2016 baoquocte.vn

Vietnam Afrique Antilles – Histoires oubliées, mémoire vive [5 octobre 2016]

[ndlr] Annonce d’une soirée cinéma et débat au Musée d’histoire de l’immigration dans le cadre des “Mercredis du film ethnographique”. Projection d’extraits suivie d’une discussion.

documentaire_afriquevietnamAprès la guerre d’Indochine, des soldats africains et antillais engagés au service de la France regagnent leur contrée d’origine avec femmes vietnamiennes et enfants. De leurs unions nouées en temps de conflit sont issues des familles mixtes marquées par la déchirure, partagées entre Hanoi et d’autres lieux de résidence géographiques. De Dakar à Cotonou via Le Robert et Morne-Rouge en Martinique, acteurs et descendants de ces rencontres interculturelles s’interrogent aujourd’hui.

Trois documentaires racontent cette histoire silencieuse dont la mémoires reste vive : “Si loin du Vietnam” de Laurence Gavron, “Héritiers du Vietnam” d’Arlette Pacquit, “Indochine, sur les traces d’une mère” de d’Idrissou Mora Kpaï…

Avec la participation de Wasis Diop (musique), Laurence Gavron (cinéaste), Jean-Charles Germany (cinéaste), Mai Lan Ndoye-Olive (anthropologie intercultrurelle), Pap Mbodj (producteur), Céline Roisier.

Séance animée par Brice Ahounou (Mercredis du Film ethnographique)

Entrée libre

Mercredi 5 octobre 2016 à 19h

Auditorium Philippe Dewitte, Palais de la Porte Dorée

Musée de l’histoire de l’immigration, 293 avenue Daumesnil 75012 Paris – Métro : Porte Dorée.

★ ★ ★

Voir également : Projection du film : SI LOIN DU VIETNAM mercredi 5 octobre à 19 h au Musée de l’immigration

Image “à la une” extraite de “Si loin du Vietnam” de Laurence Gavron.

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2016 : Séance 2

Année universitaire 2016-2017 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine :

Imaginaires nationaux : de l’empire colonial aux états-nations d’aujourd’hui

dainam_mapcirca1830
Carte du Dai Nam (circa 1830) sous l’empereur Minh Mang © 2016 Goscha / Penguin Books

★ ★ ★

Identité, espace, symboles et emblèmes nationaux

Séance 2 : mardi 4 octobre 2016

Cette séance poursuivra l’investigation sur les problématiques d’espaces et d’identités en péninsule indochinoise en mobilisant les cartes. La constitution de l’espace vietnamien à travers la “marche vers le Sud” puis son extension vers l’Ouest seront questionnés. A partir d’une recherche documentaire nous irons à la découverte des symboles étatiques et ethniques (hymnes et drapeaux) de la période coloniale (protectorats et colonie de l’Indochine française) à la constitution des états-nations indépendants.

Sources mobilisées :

  • ABDOUL-CARIME, Nasir, « Note sur l’identité communautaire khmère, une approche historique et une relecture socio-politique », Péninsule, n° 50, 2005 (1), pp. 41-57.
  • GIBBS, Jason, « The Music of the State: Vietnam’s Quest for a National Anthem », Journal of Vietnamese Studies,
  • Cartes à l’appui extraites de Christopher GOSCHA, The Penguin History of Modern Vietnam, London, Allen Lane, Penguin Books, 2016, pp. xi-xx.

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2016 : Séance 1

Année universitaire 2016-2017 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine :

Imaginaires nationaux :

de l’empire colonial aux états-nations d’aujourd’hui

iyanglepecheur
Illustration extraite de M. Percheron, Contes et légendes d’Indochine (Fernand Nathan, 1947).

★ ★ ★

Mythes et génies fondateurs

Séance 1 : mardi 27 septembre 2016

La première séance de ce séminaire est une invitation au voyage, une plongée dans l’univers des contes des trois pays de la péninsule indochinoise. Notre choix s’est porté sur les contes et légendes à portée historique ou cosmologique. Ils serviront de point d’appui pour engager la discussion sur les imaginaires nationaux du Cambodge, du Laos et du Viêt-Nam. Au préalable, nous introduirons les enjeux généraux du séminaire en abordant successivement la question de l’espace indochinois, celle des identités plurielles, la rencontre stimulante entre mémoire, société et histoire ainsi que la question de la place grandissante des antagonismes mémoriels dans l’espace public. Les contes sélectionnés seront envisagés comme l’ébauche d’une écriture de soi collective.

Sources mobilisées :

  • Duong Dinh Khuê, La littérature populaire vietnamienne, Saigon, 1968. Réédité en fac-similé par les éditions Thanh-Long (Bruxelles, 1976). Voir le chapitre IX : Contes instructifs, pp. 159-179.
  • Hoc Dy Khing, Contes et légendes du pays khmer, Paris, Sudestasie / Conseil international de la langue française, 1989. Voir “Légende du temple d’Angkor Wat“, en ligne sur Khmet Network (texte en bas de la page).
  • Monod, G. H., Contes khmers, Paris, Centre de documentation et de recherche sur la civilisation khmère, 1985. Voir “Sdēch Kmēng, le Roi-Enfant”, pp. 249-297 + Glossaire et notes, pp. 298-303.
  • Percheron, Maurice, Contes et légendes d’Indochine, Paris, Fernand Nathan, 1947. Voir les contes : “Iyang, le pêcheur qui devint roi (Conte pnong)” pp. 95-118 ; “La création du monde (Histoire du peuple miao)” pp. 145-153 ; “Le lac de l’Épée rendue (Conte historique tonkinois)” pp. 165-174.
  • Phinith, Savèng (trad.), Contes et légendes du pays lao, Paris, Agence de coopération culturelle et technique / Conseil international de la langue française, 1986. Voir le chapitre “Origines légendaires”, pp. 18-24.

 

En complément de cette séance, l’article de Chivallon Christine, « Retour sur la “communauté imaginée” d’Anderson.  Essai de clarification théorique d’une notion restée floue », Raisons politiques 3/2007 (n° 27), p. 131-172 . URL : www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2007-3-page-131.htm.

 

Image “à la une” : ill. dos de couv. M. Percheron, Contes et légendes d’Indochine (Fernand Nathan, 1947).