Les publications de l’IRASEC en libre accès sur Open Edition

[ndlr] Nouvelle collection de l’IRASEC sur OpenEdition Books.

Toute l’équipe de l’Irasec a le grand plaisir de vous annoncer le lancement de son site de publication dédié aux recherches sur l’Asie du Sud-Est contemporaine sur la plateforme OpenEdition Books.

Le site propose le libre accès à des collections de livres portant sur des thématiques nationales ou transnationales couvrant les 11 pays de l’Asie du-Sud-Est et l’Asean. Ces ouvrages, en langue française ou anglaise, sont le fruit de projets de recherche originaux portés par l’institut et ses partenaires scientifiques internationaux dans les différentes disciplines des sciences humaines et sociales.

L’initiative, inscrite dans une démarche d’ouverture de la science, a vocation à favoriser la visibilité, la citabilité et l’accès aux publications portant sur l’Asie du Sud-Est à destination des chercheurs, des étudiants et de tous les citoyens que cette littérature intéresse. Le site sera enrichi au fil des mois par de nouveaux ouvrages et collections, dont une collection en anglais de livres coédités avec NUS Press et celle des « monographies nationales » publiée avec les Indes savantes.

Khai Nguyen : A democratic revolution has just begun in Vietnam [Asia Times]

[ndlr] Analyse de la situation vietnamienne par le journaliste Khai Nguyen. Pas d’indication de sources pour les données chiffrées.

Massive but orderly protests across the country hint at the beginning of the end of Communist Party rule

On June 7, a group of about 300 ordinary Vietnamese in Phan Ri Cua City of Binh Thuan province formed the first rally against a draft law on special economic zones (SEZ). They had trouble before with an ongoing Chinese thermal power plant investment project in their own province and were opposed to more such Chinese investments.

Two days later, tens of thousands of workers at Pouyuen footwear company in Tan Tao Industrial Park, Ho Chi Minh City, went on strike against the SEZ draft law.

The following day, on June 10, many demonstrations sprung up in other cities throughout the country, including the capital of Hanoi, Nghe An, Da Nang, Khanh Hoa, Dac Lac, Binh Duong, Dong Nai, My Tho, Vinh Long, Kien Giang, and Ho Chi Minh City.

[…]

The government now spends about 82.1% of the national budget to pay salaries to government officials, military, police, 205 public security generals and five million Party members. The remaining 17.9% is earmarked for development investments.

Lire la suite : Asia Times, 08/07/2018.

Illustration « à la une » : Vietnamese protesters shout slogans against a proposal to grant companies lengthy land leases during a demonstration in Ho Chi Minh City on June 10, 2018  © AFP/Kao Nguyen

Dominique Foulon : “Pas de terre à louer pour la Chine” : manifestations sans précédent au Viêt Nam contre les zones économiques spéciales

[ndlr] Signalement d’un article de Dominique Foulon (Carnets du Viêt Nam) sur événements marquants de juin en RSVN.

Début juin (le 10 et le 11) se sont déroulées à travers le pays de multiples manifestations, souvent massives. Elles visaient surtout à protester contre l’intention du gouvernement d’accorder, à des sociétés étrangères opérant dans les zones économiques spéciales, des baux à long terme pouvant aller jusqu’à 99 ans. Présent aussi dans les esprits mais moins sur les affiches et les mots d’ordre des manifestants, le projet de loi qui dès le 1er janvier 2019 modifiera l’accès aux réseaux sociaux.

Lire la suite sur Europe Solidaire Sans Frontières

George Dutton – 2017 Premio Fondaçaõ Oriente (Oriental Foundation Prize)

[ndlr] Annonce de Judith A. N. Henchy sur le Vietnam Studies Group : « Congratulations to VSG member Professor George Dutton of UCLA, who was awarded the Portuguese Orient Foundation (Fondaçaõ Oriente) Prize 2017 for his book on Philiphê Bỉnh, “A Vietnamese Moses ».


Professor George Dutton’s latest book, “A Vietnamese Moses” receives the 2017 PREMIO FONDAÇAÕ ORIENTE (ORIENTAL FOUNDATION PRIZE)

Professor George Dutton’s latest book, A Vietnamese Moses (UC Press, 2017) has just received the 2017 Premio Fondaçaõ Oriente (Oriental Foundation Prize) for the best book on a topic related to the history of the Portuguese overseas empire in Asia. The prize is administered by the Portuguese Marine Academy on behalf of the Fondaçaõ Oriente, both of which are based in Lisbon, Portugal.

Source : UCLA

Vencedores  do Prémio “Fundação Oriente”/2017 

Em 29 de novembro o júri decidiu, por maioria, atribuir ex aequo o prémio “Fundação Oriente” /2017, no valor de cinco mil euros, aos trabalhos “A governação de Timor no século XVIII” e “A Vietnamese Moses”, da autoria de José Vilas Boas Tavares e George E. Dutton, respetivamente.

Source : Academia Marinha

 

Cybersécurité au Vietnam: les militants se ruent sur l’internet jugé sûr

[ndlr] Stratégie de contournement pour les internautes vietnamiens. Un article de l’AFP, à lire.

Des dizaines de milliers d’utilisateurs de réseaux sociaux du Vietnam se sont inscrits sur une plateforme dédiée à la « liberté d’expression » après l’adoption d’une loi sur la cybersécurité qui verrouille internet, ont déclaré le site et des militants à l’AFP.

Le texte draconien qui entrera en vigueur en janvier prochain, oblige les plateformes du web à retirer sous 24 heures tous les commentaires considérés comme une menace à la « sécurité nationale ».

Elles seront également dans l’obligation de stocker les informations personnelles et les données des utilisateurs.

La loi fait scandale parmi les militants et autres bloggers. Le Vietnam n’a pas de médias indépendants et ils considèrent le géant Facebook comme une bouée de secours. Le premier réseau social mondial compte 53 millions d’utilisateurs au Vietnam pour une population de 93 millions d’habitants.

Beaucoup se tournent à présent vers Minds, une plateforme open-source américaine qui se présente comme un site sûr et fait la promotion de la liberté d’expression, craignant que Facebook ne se conforme aux nouvelles règles.

Lire la suite : TV5 Monde, 05/07/2018.

Asie du Sud-Est, la fin des parenthèses démocratiques

[ndlr]  Article de Bruno Philip (Bangkok, correspondant en Asie du Sud-Est).

De Rangoun à Manille, dans le sillage du modèle chinois, les nouvelles classes moyennes de la région subissent un recul des libertés politiques, en échange de la croissance économique et de la stabilité.

La plupart des nations du Sud-Est asiatique ont désormais refermé les parenthèses démocratiques – ou considérées comme telles – que certaines avaient pu ouvrir dans le passé. Cette zone géographique ne s’était certes jamais distinguée, dans son ensemble, pour son libéralisme en politique et son respect excessif des droits du citoyen. Mais la grande majorité des pays membres de l’Association des ­nations de l’Asie du Sud-Est (Asean), organisation notoirement désunie, semblent être ­désormais tous, ou presque, tombés d’accord pour renoncer dans un bel ensemble au ­modèle de la démocratie à l’occidentale.

A lire dans Le Monde, 29/06/2018. (accès payant)

Fils rouges Vietnam : Le Viêt-Nam dans l’Asie du Sud-Est depuis 1986 [conférences AGEVP] – 30 juin 2018

[ndlr] Annonce de la première conférence de Fils Rouges Vietnam, le samedi 30 juin prochain à l’Hôpital Cochin (Amphi Aboulker) en présence de François Guillemot (IAO, CNRS) et Laurent Gédéon (IAO, UCL) seront présents pour discuter du sujet suivant : « Le Vietnam dans l’Asie du Sud-Est depuis 1986 – Enjeux politiques économiques et sociaux ; focus sur l’aspect géostratégique maritime ». Affiche ci-dessous.

Source : Fils Rouges Vietnam

Tin buồn, triste nouvelle – Phan Huy Lê

[ndlr] Message de notre collègue Philippe Papin.

Photo : Philippe Papin

 

Kính gửi các anh chị và các bạn,

Tôi vô cùng thương tiếc và đau đớn báo tin : giáo sư Phan Huy Lê vừa qua đời đêm qua. Với tôi, đây là một tổn thất vô cùng to lớn bởi các bạn đều biết tôi đã từng gắn bó với thầy biết nhường nào. Đối với tôi giáo sư Phan Huy Lê không những là người thầy mẫu mực, một tấm gương để tôi luôn noi theo mà còn là một người bạn mà tôi yêu mến và trân trọng. Tôi xin có vài lời để thông báo tới các bạn tin buồn và tổn thất to lớn này, bởi trong giờ phút đau đớn này tôi quá xúc động để có thể nói được nhiều hơn.

Chers amis,

J’ai la douleur de vous transmettre la terrible nouvelle qui vient de me parvenir : le professeur Phan Huy Lê s’est éteint la nuit dernière. Je suis bouleversé. Vous savez combien j’étais lié à cet homme extraordinaire. Il a été mon professeur, mon maître, un modèle et un ami. Je voulais que vous soyez informés, mais je suis incapable d’en dire davantage tant je suis ému.

Dear Friends,

Professor Phan Huy Lê passed away last night. For me, it is an enormous loss, I am stricken. I was very closely connected to this extraordinary man. He was not only my professor, my mentor, a model for me to emulate but also a friend cherished, loved, and respected. Now, at this moment of pain, I  cannot say more because I am so moved.

Philippe Papin (Directeur d’études à l’EPHE)

Disparition de l’historien Phan Huy Lê (1934-2018)

[ndlr] Une grande perte pour la Vietnamologie, le professeur Phan Huy Lê, célèbre historien et professeur vietnamien, est décédé à Hanoi le samedi 23 juin 2018 à l’âge de 84 ans.

De nombreux chercheurs occidentaux ont simultanément partagé cette triste nouvelle avec la communauté des chercheurs sur le Viêt-Nam, parmi eux : Pierre Asselin (San Diego State University), Hue-Tam Ho Tai (Harvard University emerita), Ben Kerkvliet (Australian National University emeritus), Shawn McHale (George Washington University), Nhung Tuyet Tran (University of Toronto), Philippe Papin (EPHE Paris), Emmanuel Poisson (Université Paris Diderot), Oscar Salemink (University of Copenhagen), Olivier Tessier (EFEO Saigon) et bien d’autres encore.

FG

Voir aussi : Lê Quỳnh, Học giả nước ngoài ‘mang ơn’ GS Phan Huy Lê, BBC Vietnamese, 25/06/2018.

Rappel biographique dans la presse vietnamienne :

Source : © Tuoi Tre

Les rituels funéraires dans les manuscrits khmers [Irasec – 26 juin 2018]

[ndlr] Annonce d’une conférence organisée par Anne Guillou (anthropologue CNRS) à l’IRASEC à Bangkok dans le cadre du cycle « Bouddhisme et société ».

Les rituels funéraires dans les manuscrits khmers

par Leng Kok-An, chercheur principal, Directeur de la conservation des manuscrits au Fonds d’Edition des Manuscrits du Cambodge – FEMC

Mardi 26 juin 2018 à 18h30

Conférence en khmer, traduite en français et en anglais.

Les manuscrits gravés sur feuilles de latanier, recopiés de génération en génération depuis des siècles, étaient conservés dans les bibliothèques des monastères du Cambodge. La guerre, le régime des Khmers rouges et la négligence en ont provoqué la disparition presque complète. La lecture de ceux qui restent permet néanmoins de pénétrer le sens et de mieux comprendre l’organisation des rituels bouddhiques les plus familiers des Khmers.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Source : AFRASE, GIS Asie et Institut Français du Cambodge

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge