Coronavirus : comment le Vietnam, pays « en développement », réussit à faire bien mieux que la France

Analyse de la situation vietnamienne et de la gestion de l’épidémie au Viêt-Nam par la journaliste Doan Bui pour Le Nouvel Observateur.

Longtemps considéré comme un pays « pauvre », le Vietnam, îlot communiste en Asie du Sud-Est, a été félicité par l’OMS pour sa réaction face à l’épidémie de coronavirus. Pourtant, classé au 47e rang des puissances mondiales, le pays n’a pas les moyens de Singapour ou de la Corée du Sud. Analyse d’une stratégie de défense « low cost » mais efficace.

Lire la suite : L’Obs, 28/03/2020.

Voir aussi :

Coronavirus: Près de 45.000 personnes dans des “camps de quarantaine” au Vietnam, Boursorama, 26/03.2020.

COVID-19: Lettre de l’Ambassadeur de France au Vietnam Nicolas Warnery

La lettre d’information envoyée aux Français du Vietnam par M. Nicolas Warnery, Ambassadeur de France au Vietnam, concernant l’épidémie de coronavirus COVID-19 et suite à l’allocution du Président français Emmanuel Macron.  

Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes, 

Le Chef de l’Etat s’est adressé jeudi dernier à chacune et chacun d’entre nous car, depuis maintenant plusieurs semaines, notre pays fait face à la propagation d’un virus, le COVID-19, qui a touché plusieurs milliers de nos compatriotes. Cette épidémie affecte, au-delà de la France et de l’Europe, tous les continents.

La propagation du virus peut faire naitre de l’inquiétude, voire de l’angoisse, et cela est bien légitime. Mais nous saurons y faire face en ne cédant ni à la colère, ni à la panique, mais en adoptant les bons gestes, et en plaçant l’intérêt collectif au dessus de tout. Que nous soyons en France ou au Vietnam, une communauté humaine, et particulièrement la communauté française, tient par des valeurs : la solidarité et la fraternité.  Ce virus n’a pas de passeport et c’est pourquoi l’ensemble de la communauté internationale doit unir ses forces, coordonner ses réponses et coopérer. C’est ce à quoi s’emploie, notamment, l’Ambassade de France auprès des autorités vietnamiennes. C’est ce que chacune et chacun d’entre nous peut faire au quotidien, à son propre niveau, pour contribuer à freiner la propagation du virus au Vietnam, ce pays qui nous accueille et auquel nous sommes toutes et tous si attachés.

 L’Ambassade de France au Vietnam, le Consulat général de France à Ho Chi Minh Ville et l’ensemble des services de l’Etat français au Vietnam sont mobilisés, à vos côtés, pour lutter contre l’épidémie. C’est pourquoi je voulais vous informer des mesures suivantes :

Pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19, les autorités vietnamiennes viennent de décider à compter du 15 mars à midi  de l’interdiction d’entrée sur le territoire vietnamien de toutes les personnes en provenance des pays de l’espace Schengen et du Royaume-Uni ou ayant transité par l’espace Schengen ou le Royaume-Uni. 

Il est probable que cette mesure soit prochainement accompagnée d’une décision de mise en quarantaine ou à l’isolement de toute personne déjà présente sur le territoire vietnamien, mais ayant séjourné ou transité dans l’Espace Schengen dans les 14 jours précédents. Ces différentes mesures, je vous le rappelle, ont pour seul objectif de limiter la diffusion du virus, de vous protéger et de vos protéger vos proches. 

Dans ce contexte, je vous invite, si vous faites l’objet d’une mesure de mise en quarantaine ou de mise à l’isolement à :

· vous signaler auprès de l’Ambassade de France en envoyant un mail à l’adresse sante.hanoi-amba@diplomatie.gouv.fr ;

· suivre scrupuleusement les instructions des autorités vietnamiennes.

Par ailleurs, un cas positif au Covid-19 vient d’être identifié parmi les passagers du vol VN 018 Paris-Hanoï ayant atterri à Hanoï le mardi 10 mars dernier. Par conséquent, tous les passagers de ce vol vont probablement être mis en quarantaine ou placés en isolement pendant au plus 14 jours. J’invite, de la même manière, les Français concernés à :

· Cesser tout déplacement afin d’éviter de propager le virus ;

· Se signaler auprès de l’Ambassade de France en envoyant un mail à l’adresse sante.hanoi-amba@diplomatie.gouv.fr ;

· Suivre scrupuleusement les instructions de la compagnie Vietnam Airlines et des autorités vietnamiennes.

De surcroît, face aux risques de mises en quarantaine ou à l’isolement et de forte réduction des liaisons aériennes avec l’Europe, j’encourage tous les Français actuellement de passage au Vietnam à écourter leur séjour et à regagner la France dès que possible. 

Je vous rappelle, au passage, la conduite à tenir en cas de symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires) :

· S’isoler, rester à distance, se laver les mains régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, se saluer, ne pas se serrer la main et éviter les embrassades;

· Contacter rapidement un médecin.

Si vous êtes à Hanoi ou dans sa région, vous pouvez en particulier consulter les établissements suivants qui disposent de personnels francophones et anglophones :

Family Medical Practice HANOI

298 I Kim Ma Street, Van Phuc Compound, Ba Dinh District, Hanoi, Vietnam

Tel: +84 24 3843 0748

Fax: +84 24 3846 1750

Email: hanoi@vietnammedicalpractice.com

Hôpital français HANOI

1 Phuong Mai Street, Dong Da District, Hanoi, Vietnam.

Tel: +84 24 3577 1100

Email: contact@hfh.com.vn 

Si vous êtes à Ho-Chi-Minh Ville ou dans sa région vous pouvez en particulier consulter les établissements suivants qui disposent de personnels francophones et anglophones :

Centre Médical International (CMI) 

Tel : +84 28 3827 23 66/67      

Hôpital franco-vietnamien (FVH)

Tel Standard : +84 28 3411 33 33

Tel Urgences 24h/24 : +84 28 3411 35 00 

Pour tout contact avec l’Ambassade, merci de privilégier l’adresse mail sante.hanoi-amba@diplomatie.gouv.fr

Soyons solidaires et responsables ! Ne cédons pas à la panique ! Bon courage à tous ! 

Nicolas WARNERY, Ambassadeur de France au Vietnam

Source : Le Petit Journal, édition HCM-Ville, 15/03/2020.

 

 

Vietnam Corona Virus Song

[ndlr] Le Viêt-Nam à l’avant-garde (musicale) de la lutte contre le Coronavirus !

Une 17e personne est déclarée infectée par le Covid-19 à Hanoi (depuis le 13 février, le chiffre n’avait pas augmenté suscitant de sérieux doutes sur la détection de la maladie).

Corona virus song from the Vietnamese Health Department. Encouraging the public to be aware of precautions through music.

Việt Nam ta quyết thắng bệnh dịch!

Le PM ordonne des mesures plus strictes contre le COVID-19

[ndlr] Alors qu’il n’y aurait eu que 16 cas de personnes infectées par le coronavirus (désormais toutes guéries), un chiffre stable depuis le 13 février dernier, de nouvelles mesures sont préconisées par le gouvernement vietnamien.

Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a demandé aux ministères, agences et localités de rester vigilants et de mettre sérieusement en œuvre des solutions pour lutter contre l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19).

Lire la suite : Le Courrier du Vietnam, 25/02/2020.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam demande de garder la vigilance, Le Courrier du Vietnam, 25/02/2020. Le ministère de la Santé a organisé mardi 25 février une vidéoconférence nationale sur le travail du secteur de la santé en 2020, la prévention et la lutte contre l’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19). Cet événement a réuni des représentants de toutes les 63 villes et provinces vietnamiennes, sous la présidence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Tag Covid-19 sur Vietnam +

Le Vietnam : une nouvelle terre d’opportunités – Rennes – 07/02/2020

[ndlr] Programme d’une journée d’études sur le Viêt-Nam à Rennes.

Vendredi 07 février 2020

CCI Ille-et-Vilaine

(2 Avenue de la Préfecture – 35042 RENNES)

L’association P.R.I.S.M.E., des étudiants du Master A.I.P.M.E. de l’Université de Rennes 1, en partenariat avec le WTC Rennes-Bretagne, et le Comité Bretagne des CCE, vous proposent son 6ème Workshop sur le contexte des affaires internationales. L‘objectif de cet atelier est le partage d’idées, d’expériences, de témoignages et d’outils, dont les participants, chefs d’entreprise, décideurs ou étudiants, sauront évaluer la pertinence au regard de leurs différents projets d’internationalisation.

THÈME DU WORKSHOP : LE VIETNAM

« La signature de l’ALE et de l’API3 est l’un des moments historiques importants au cours des 30 ans de relations entre le Vietnam et l’Union Européenne » a annoncé le Vice-ministre permanent aux affaires étrangères, M. Bùi Thanh Son, à l’issue de la signature de l’Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA), le 30 juin 2019 (Nhân Dân, 01/07/19).

Les accords ratifiés avec l’UE constituent, en quelque sorte, le relais des négociations interrégionales entre l’UE et l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), engagées en 2007, mais qui ont marqué une pause à compter de 2009, avec le recul mondial des négociations multilatérales. Avec la signature de l’EVFTA, l’UE a signé des ALE avec 3 autres pays asiatiques (Japon, République de Corée, Singapour), créant ainsi les conditions d’une coopération économique et commerciale interrégionale ASEAN – UE.

Sachant que le Vietnam est le deuxième partenaire commercial de l’UE au sein de l’ASEAN, ces accords vont permettre de fluidifier, en réduisant les barrières tarifaires, les interdépendances commerciales entre ce nouveau « dragon » et l’Europe. Les bénéfices sont prévisibles pour les deux signataires, car les entreprises vietnamiennes voient leurs exportations dépendre de l’UE (électronique, textile, meubles, fruits de mer). Par ailleurs, le pays reçoit chaque année environ 1,5 milliards d’euros d’investissements directs étrangers européens. D’ailleurs, dès l’entrée en vigueur de l’accord, le Vietnam a annulé 48,5% de ses taxes d’importation sur les produits européens, selon le Ministère vietnamien des Finances. Et, après 10 ans, 99% de ces taxes seront annulées. Enfin, l’importance de l’accord est perceptible au regard de l’activisme de l’assemblée nationale vietnamienne, qui s’est employée à élaborer une feuille de route pour la révision de lois importantes telles que le Code du travail et la Loi sur la propriété intellectuelle.

PROGRAMME

9H30 :  Accueil

10H00 : Allocutions de bienvenue

– M. Vincent RENARD, Président du World Trade Center Rennes Bretagne

– M. Philippe DELAPORTE, Secrétaire Général du Comitré Bretagne des CCEF

– M. Thierry PENARD, Doyen de la Faculté des Sciences Economiques de l’Université de Rennes 1

– M. Lucas CORNEC, Président de l’Association PRISME

10H30 : Première Tribune : « VIETNAM : UN CREUSET DE LA GEOPOLITIQUE OCCIDENTALE »

– M. Philippe DELAPORTE, ancien président de l’association de Haute-Bretagne des auditeurs AR6-IHEDN

– M. Laurent GEDEON, Université Catholique de Lyon

– M. Pierre JOURNOUD, Professeur d’histoire contemporaine, co-fondateur du GIS Etudes en Stratégie, Politiques et Relations Internationales (en visioconférence)

12H15-13H30 : Buffet servi par le Traiteur TRAN, l’art de la table vietnamien

13h30 : Seconde Tribune : « VIETNAM : DES MODELES ECONOMIQUE ET URBAIN ORIGINAUX » :

– M. Michel FOUQUIN, Conseiller scientifique au CEPII et auprès des JECO

– M. Laurent PANDOLFI, Chargé de mission Asie et Océan Indien de la Région IdF

15H00 : Pause

15H30 : Table ronde : « ENTREPRENDRE AU VIETNAM : RETOURS D’EXPERIENCES » :

– M. Benoît ARMANGE, Directeur de la stratégie CL CORPORATION

– M. Hubert AROULE, Directeur Général et Fondateur de VF A.C.G.

– M. Hervé BALUSSON, Président d’Olmix Group

– M. Jean-Philippe EGLINGER, Directeur Général et Fondateur de Việt Pháp Strategies

– Mme. Mathilda PAJOT, Export Manager SO EXPORT

17H30 : Fin de la journée

EXCLUSIVEMENT SUR INSCRIPTION (gratuite)

Source : WTC Rennes

La 8e personne touchée par le coronavirus au Vietnam [Le Courrier du Vietnam]

[ndlr] Le gouvernement vietnamien prend des mesures pour endiguer l’épidémie venue de Chine. A la date du 12 février 2020, 15 cas d’infection sont répertoriés.

Selon le ministère de la Santé, le Vietnam a confirmé la 8e personne touchée par la maladie d’infection respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus (nCoV).

La 8e personne touchée par la maladie d’infection respiratoire aiguë causée par la nCoV est une Vietnamienne, domiciliée dans la province de Vinh Phuc au Nord. Elle est retournée au Vietnam du Wuhan, en Chine (épicentre de l’épidémie) sur le vol CZ8315 de China Southern Airlines. Elle est dans le même groupe que trois personnes testées auparavant positives pour le nCoV.

Le Vietnam avait détecté sept cas du nCoV : deux père et fils chinois, trois citoyens vietnamiens revenus de Wuhan, un réceptionniste vietnamien ayant des contacts étroits avec des Chinois infectés et un citoyen américain.

Le 1er janvier, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a signé une décision sur la déclaration de l’épidémie du coronavirus au Vietnam. Le Premier ministre avait également signé une directive numérotée 06/CT-Ttg sur la multiplication des mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie.

Toujours selon le ministère de la Santé, le 3 février, le nCoV a fait 362 morts en Chine et un aux Philippines. Au moins 17.387 cas de contamination ont été recensés dans le monde. L’épidémie a touché 26 pays et territoires.

Source : VNA/CVN

Voir aussi :

Pour suivre l’évolution sanitaire au Viêt-Nam, voir le site dédié :

Virus nCoV – Cập nhật mới nhất, liên tục

★ ★ ★ 

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge