Archives par mot-clé : Viêt-Nam

Vietnam’s pathfinder

Hommage de l’historien K.W. Taylor (professeur en études culturelles sino-vietnamiennes au département des études asiatiques de l’Université de Cornell) à son collègue John K. Whitmore, historien du Viêt-Nam à l’Université de Michigan, récemment décédé.


John Kremers Whitmore (1940–2020) was the pioneer of Vietnamese studies in the United States, not only because of his own research and publications but equally because he trained and nurtured new generations of young scholars. In the 1960s, Vietnamese studies in the United States hardly existed. There were anti-war academics, mostly specialising in American history, with a few having expertise in some Southeast Asian country other than Vietnam. But scholars who studied Vietnam as a country and not just as a war were exceedingly rare. Only one American was devoted to the study of Vietnam on its own terms, and that was John Whitmore.

Lire la suite : Mekong Review, November 2020. URL : https://mekongreview.com/vietnams-pathfinder/


Illustration « à la une » : Dr John K. Whitmore at a Chinese–Vietnamese boundary marker in Qinzhou, Guangxi, China, 2008.
Photo: Sun Laichen

John K. Whitmore (1940–2020): In Memoriam

Un grand spécialiste de l’histoire du Viêt-Nam ancien s’en est allé. In Memoriam rédigé par son collègue et ami Victor Lieberman de l’Université de Michigan. Posté initialement sur la liste du Vietnam Studies Group.


Dr. John K. Whitmore, a renowned scholar of early Vietnamese history, an esteemed teacher, an active member of the Center for Southeast Asian studies, and a personal friend, passed away in November, 2020.

John’s research focused on Vietnamese political and cultural evolution from the eleventh through the sixteenth centuries. When he began his work, during the height of the Vietnam War, antiwar activists had popularized an image of Vietnam as an ancient, homogeneous, historically stable « nation » whose struggle against the Americans simply continued an age-old struggle for independence from China. But, without getting involved in contemporary politics, John undertook fine-grained studies of Chinese-language Vietnamese sources to chart carefully the origin and evolution of Vietnamese identity. He discovered, first, that in the early centuries of the second millennium what is now northern Vietnam was home to three principal groups — recent Chinese immigrants, older populations of mixed Chinese-indigenous origin, and upland communities speaking local Vietnamese dialects. In competitive and cooperative configurations these groups evolved and interacted, but there was no coherent Vietnamese identity on an elite level until the late fifteenth century, and on a popular level until very much later. To speak of a premodern « nation » is anachronistic. John was particularly interested in the long-term impact on Vietnamese society of Chinese and regional commercial currents. In his last years he also charted the history in what is now central Vietnam of the Cham kingdom, for which he worked out an entirely new chronology and theoretical framework.

John was a scholar’s scholar. A meticulous no-nonsense researcher, his conclusions followed wherever his primary materials led him. He was not the least reluctant to revise his own earlier interpretations in the light of new evidence; indeed he exulted in the joy of discovery. His love of research, his mastery of complex detail, his openness to new historiographic approaches, but also his uncompromising intellectual independence and disregard for fleeting fashion, were never far from the surface.

As a teacher, he was unfailingly patient, amiable, sympathetic, and encouraging. Students, although in awe of his expertise, eagerly sought him out. As a colleague, he was no less supportive. Most of what I know about early Vietnamese history I learned from John, both from his writings and from innumerable dinner conversations over many years.

We first met some 57 years ago when he was an instructor in an undergraduate course in Southeast Asian history that I took at Yale. Although our physical paths diverged not long thereafter, we remained in contact, only to find ourselves once again on the same campus, this time in Ann Arbor, in 1984. Since then we have remained in regular contact. For years we co-taught a U of M seminar on early Southeast Asia. And we saw one another on frequent social occasions. John was an unfailingly loyal and generous friend, and his passing will leave a hole in many people’s lives.

John is survived by his former wife, three sons, and six grandchildren.

Vic Lieberman

History Department, U of M.

Illustration « à la une » : bannière de son blog académique © DR

Indochine 1945-1990 : Une péninsule « brutalisée »

Pour accompagner et en complément de séance 5 du 18 novembre 2020 : Exils, résistances et génocides : une péninsule « brutalisée » . URL : https://indomemoires.hypotheses.org/36646

Quelques notions abordées lors de cette séance :

Polémologie :

Notice sur Gaston Bouthoul (1896-1980) dans l’Encyclopaedia Universalis. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bouthoul/

Coste Frédéric, « Bouthoul et la polémologie : l’étude des causes profondes de la guerre », Les Champs de Mars, 2002/2 (N° 12), p. 9-30. DOI : 10.3917/lcdm1.012.0009. URL : https://www.cairn.info/revue-les-champs-de-mars-ldm-2002-2-page-9.htm

Huyghe François-Bernard, « Vie et mort d’une discipline : la polémologie », Médium, 2006/4 (N°9), p. 85-97. DOI : 10.3917/mediu.009.0085. URL : https://www.cairn.info/revue-medium-2006-4-page-85.htm

Brutalisation des sociétés :

Notice sur George L. Mosse (1918-1999) dans l’Encyclopaedia Universalis. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-mosse/

Audoin-Rouzeau Stéphane, « George L. Mosse : réflexions sur une méconnaissance française », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2001/1 (56e année), p. 183-186. DOI : 10.3917/anna.561.0183. URL : https://www.cairn.info/revue-annales-2001-1-page-183.htm

Prost Antoine, « The Limits of Brutalization. Killing on the Western Front, 1914-1918 », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 2004/1 (No 81), p. 5-20. DOI: 10.3917/ving.081.0005. URL: https://www.cairn.info/journal-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2004-1-page-5.htm

Christian Ingrao. George L. Mosse. De la Grande Guerre au totalitarisme. La brutalisation des sociétés européennes. In: Politique étrangère, n°2 – 2000 – 65ᵉannée. pp. 561-563. URL : www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_2000_num_65_2_4958_t1_0561_0000_2

Démocide :

Notice de R.J. Rummel (1932-2014) sur son site à Hawaii University : https://www.hawaii.edu/powerkills/PERSONAL.HTM

Notice Wikipedia en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Rudolph_Rummel

R.J. Rummel, « Statistics Of Cambodian Democide. Estimates, Calculations, And Sources ». URL : https://www.hawaii.edu/powerkills/SOD.CHAP4.HTM

R.J. Rummel, « Statistics Of Vietnamese Democide. Estimates, Calculations, And Sources ». URL : https://www.hawaii.edu/powerkills/SOD.CHAP6.HTM

CR de lecture ASIOC sur ces thématiques (classement antéchronologique de mise en ligne et par pays) :

Cambodge :

Autour de L’élimination (2011) – Réflexion sur le génocide cambodgien par Olivier Christophe

Cambodge, La révolution meurtrière – CR de lecture par Damien Corneloup

Claire Ly : Revenue de l’enfer. Quatre ans dans les camps khmers rouges – Recension d’Emmanuel Delaunay

Molyda Szymusiak : Les pierres crieront – CR de lecture par Marie Bruchet

Yi Tan Kim Pho et Ida Simon-Barouh : Le Cambodge des Khmers rouges, chronique de la vie quotidienne – CR de lecture par Clément Baillet

Rithy Panh : L’image manquante, 2013 – CR de film et de lecture par Lisa Duffaud

Anne Yvonne Guillou : Cambodge, soigner dans les fracas de l’histoire. Médecins et société – CR de lecture par Mathieu Durand

Ong Thong Hoeung : J’ai cru aux Khmers Rouges. Retour sur une illusion – CR de lecture d’Alix Chapuis

Pa Chileng: Escaping the Khmer rouge, a Cambodian memoir – CR de lecture par Anne-Laure Esqué-Vango

Christel Thibault : L’archipel des camps, l’exemple cambodgien – CR de lecture par Arnaud Richard

Henri Locard : Pourquoi les Khmers rouges – CR de lecture par Louis Raymond

Art et mémoire au Cambodge : une illustration en bande dessinée – par Mathilde Cambournac

Pin Yathay : Tu vivras mon fils – CR de lecture par Eva Claude

La bande dessinée khmère à l’épreuve de la mémoire : à travers les oeuvres de Séra et de Tian – par Clémence Oliviero

Rithy Panh & C. Bataille : L’élimination – CR de lecture par Géraud Beaudonnet

Le procès des Khmers rouges : Trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien – CR par Stéphanie Martel

Le procès des Khmers rouges : trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien. CR de lecture par Nicolas Leprêtre

★ ★ ★

Laos

Nakhonkham Bouphanouvong : Sixteen Years in the Land of Death Revolution and Reeducation in Laos – CR de lecture par Ken Messud

Bounsang Khamkeo : I, Little Slave – CR de lecture par Maureen Éon

★ ★ ★

Viêt-Nam

Maëva Pegliasco : « Parcours types » des Boat People 1975-1990

Lucien Trong : Enfer rouge mon amour – CR de lecture par Colette Bottazzi


Illustration « à la une’ : The Boat pat Huynh Matt. URL : www.sbs.com.au/theboat/

« Mémoires d’Indochine » 2020 : Séance 5

Année universitaire 2020-2021 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs »

★ ★ ★

The Lewiston Daily Sun – Jun 5, 1975

Exils, résistances et génocides : une péninsule « brutalisée »

Séance 5 : mercredi 18 novembre 2020 (visioconférence)

L’avènement de nouveaux États postcoloniaux communistes en péninsule indochinoise s’est réalisé dans des contextes accrus de guerre civile. Que ce soit au Cambodge, au Laos ou au Viêt-Nam, ces guerres ont laissé des traces indélébiles dans les chairs et la mémoire des populations. Mais plus encore, la création de trois États communistes marqués par l’alignement sur l’URSS ou la Chine populaire a engendré une vague d’exils sans précédent par terre (land people) et par mer (boat people) jusqu’au règlement du conflit cambodgien au début des années 1990 . Victimes de cette reconfiguration géopolitique, minorités politiques, ethniques ou religieuses ont choisi la fuite comme gage de survie face à des états répressifs organisateurs d’une massive purge dans chaque pays. Ces victoires communistes ont été ainsi des défaites humanistes et posé des défis humanitaires. Au Cambodge, les killing fields (champs de tuerie) ont rythmé l’épuration khmère rouge pour asseoir le « peuple ancien » (campagnard) au pouvoir. Au Laos ou au Viêt-Nam, les goulags de la rééducation politique se sont vite transformés en camps de la mort lente. D’une certaine façon, la décolonisation s’est faite par la « brutalisation des sociétés » de la péninsule indochinoise.

Cependant, ce contexte particulièrement éprouvant pour les populations a engendré des résiliences à la fois politiques (avènement du Renouveau au Viêt-Nam et solution politique au Cambodge), militaires (résistances armées anticommunistes puis démilitarisation de la péninsule), sociales et culturelles (constitution de communautés exilées importantes). Cette séance consacrée aux bouleversements post-1975 s’intéressera donc à ces trois phénomènes qui ont marqué la péninsule du fer rouge pendant une quinzaine d’années : les exils des populations ; les résistances armées indissociables de la troisième guerre d’Indochine ; la question du génocide perpétré par les Khmers rouges entre 1975 et 1979 ; et leurs répercutions sur la toile.

La seconde partie de la séance est consacrée aux exposés oraux.

★ ★ ★

Exposé de Marine Bruder

Cambodia celebrates 40th anniversary of Khmer Rouge ouster. Source : DW (Deutsche Welle)

  • Retour sur la date anniversaire du renversement des Khmers rouges.

Exposé de Zoé Liénard

  • COOPER, Frederick, Le colonialisme en question. Théorie, connaissance, histoire, Paris, Payot, 2010.

Illustration « à la une » : boat people vietnamiens © DR

Đinh Trọng Hiếu & Emmanuel Poisson : Le bambou au Vietnam [parution le 18 juin 2020]

Avis de parution. Présentation de l’éditeur.

À la fois synthèse et remarquable mine de données, cet ouvrage croise des sources en démotique, chinois classique et vietnamien moderne, des matériaux iconographiques ainsi que des documents de terrain.

Le lecteur y découvrira des textes rarement cités, comme cette annotation admirative de Ji Han, voyageur chinois au début du IVe siècle dans le nord du Vietnam actuel : « On y taille le “bambou de la forêt de pierre” pour en faire des couteaux avec lesquels on peut trancher du cuir d’éléphant aussi facilement que des taros. »

Faits, gestes et savoirs sont illustrés par un corpus exceptionnel de 160 gravures sur bois ou planches lithographiques, abondamment commentées. Tirées d’ouvrages originaux (Technique du peuple annamite, Monographie dessinée de l’Indochine), elles couvrent la plupart des symboles et usages quotidiens du bambou.

Ces illustrations donnent vie à des faits, gestes techniques et savoir-faire passés et actuels. Ainsi, la « civilisation du végétal », mise en évidence jadis par le géographe Pierre Gourou, n’y apparaît pas en contradiction avec la modernité.

Đinh Trọng Hiếu, ancien chargé de recherche au CNRS, anthropologue et ethnobotaniste du Vietnam, a publié une trentaine d’articles. Ses recherches sont centrées sur les interactions entre les Vietnamiens et leur environnement.

​Emmanuel Poisson, professeur d’histoire à l’Université de Paris et membre de l’IFRAE, est spécialiste de l’histoire sociale et des techniques du Vietnam.

Source : Hémisphères éditions

Covid-19 Viêt Nam

[ndlr] Pour suivre l’actualité sur l’évolution de la pandémie au Viêt Nam et en Asie, rendez-vous sur le nouveau carnet de recherche de l’Institut d’Asie Orientale « Covidasia ».

Ce blog de l’IAO dédié à l’épidémie en cours propose un fil d’actualité sur le coronavirus en Asie et d’y rassembler les informations essentielles sur nos aires et disciplines de recherche qui impactent les sociétés d’Extrême Orient.

Cette centralisation de l’information produite sur nos aires et champs disciplinaires est établie dans le respect des principes fondamentaux du laboratoire : pluridisciplinarité et approche transnationale. Ceci pour permettre la comparaison des différents modes d’action des pays de l’Asie orientale face à la pandémie que ce soit au niveau des discours étatiques, des pratiques sociales ou des mesures d’urgence prises dans chacune des sociétés. […]

URL : https://covidasia.hypotheses.org/

Tag Viêt Nam : https://covidasia.hypotheses.org/tag/viet-nam

Coronavirus : Confinement général au Viêt Nam

Dernières nouvelles du Viêt-Nam sur la lutte contre l’épidémie.


COVID-19 Cập nhật mới nhất [COVID-19 Dernières mises à jour]

Auteur, producteur : Ministère de la Santé de la République Socialiste du Viêt Nam (RSVN)

Diffuseur : site Sức Khỏe và Đời Sống, page spéciale

Date et heure : depuis le 10 janvier 2020, 00:00

Pour suivre l’évolution de l’épidémie au Vietnam, le ministère de la Santé poste quotidiennement ses données sur le site Sức Khỏe và Đời Sống [Santé et Vie], organe d’expression de ce ministère :

URL : https://suckhoedoisong.vn/Covid-19-cap-nhat-moi-nhat-lien-tuc-n168210.html

Jeudi 2 avril 2020 à 15h00, 222 cas confirmés (dont 75 guéris). Aucun décès depuis le début de l’épidémie.

Mercredi 1er avril 2020 à 15h00, 212 cas confirmés (dont 63 guéris).

Le mardi 31 mars 2020 à 20h30, le pays compte 207 cas confirmés. Chaque cas fait l’objet d’un traçage de son itinéraire récent pour retrouver d’autres personnes contaminées. Le Premier ministre a décrété le confinement général du pays à partir du 1er avril 2020 jusqu’au 15 avril 2020.

Cette page recense les informations gouvernementales postées depuis le 10 janvier 2020.


Titre : COVID-19 : création de la page « Ministère de la Santé » sur le réseau Lotus

Auteur : Le Courrier du Vietnam (CVN), hebdomadaire francophone édité par l’Agence vietnamienne d’information (AVI ou VNA en anglais).

Producteur : Vietnam News Agency (VNA). VNA est une agence gouvernementale, fournisseur officiel de nouvelles de la RSVN.

Diffuseur : site du Courrier du Vietnam.

Date et heure : 1er avril 2020, 21:19

Le ministère de la Santé a officiellement annoncé le 1er avril son canal d’information sur le réseau social Lotus intitulé « Ministère de la Santé ».

Source : VNA/CVN, « COVID-19 : création de la page « Ministère de la Santé » sur le réseau Lotus  », Le Courrier du Vietnam, 01/04/2020. URL : https://www.lecourrier.vn/covid-19-creation-de-la-page-ministere-de-la-sante-sur-le-reseau-lotus/725353.html


Titre : Le chef du gouvernement déclare le COVID-19 épidémie nationale

Auteur : Le Courrier du Vietnam (CVN), hebdomadaire francophone édité par l’Agence vietnamienne d’information (AVI ou VNA en anglais).

Producteur : Vietnam News Agency (VNA). VNA est une agence gouvernementale, fournisseur officiel de nouvelles de la RSVN.

Diffuseur : site du Courrier du Vietnam.

Date et heure : 1er avril 2020, 17:00

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a officiellement déclaré, par la décision N°447 publiée et entrée en vigueur le 1er avril, le nouveau coronavirus (COVID-19) « épidémie nationale« .

Source : VNA/CVN, « Le chef du gouvernement déclare le COVID-19 épidémie nationale », Le Courrier du Vietnam, 01/04/2020. URL : https://www.lecourrier.vn/le-chef-du-gouvernement-declare-le-covid-19-epidemie-nationale/725343.html


Titre : Coronavirus : le PM décrète le confinement au Vietnam 

Auteur : Le Courrier du Vietnam (CVN), hebdomadaire francophone édité par l’Agence vietnamienne d’information (AVI ou VNA en anglais).

Producteur : Vietnam News Agency (VNA). VNA est une agence gouvernementale, fournisseur officiel de nouvelles de la RSVN.

Diffuseur : site du Courrier du Vietnam.

Date et heure : 31 mars 2020, 17:28

Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a décidé d’instaurer un confinement national de 15 jours à partir de 00h00 le premier,avril afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus, qui a montré des signes d’accélération dans le pays.

Source : VNA/CVN, « Coronavirus : le PM décrète le confinement au Vietnam », Le Courrier du Vietnam, 31/03/2020. URL : https://lecourrier.vn/coronavirus-le-pm-decrete-le-confinement-au-vietnam/715250.html


Titre : La confiance des Vietnamiens dans la réponse du gouvernement au COVID-19 est la plus élevée au monde

Auteur : Le Courrier du Vietnam (CVN)

Producteur : Vietnam News Agency (VNA)

Diffuseur : site du Courrier du Vietnam

Date et heure : 31 mars 2020, 22:54

Jusqu’à 62 % des répondants au Vietnam disent que leur gouvernement fait «la bonne quantité» en réponse à la pandémie de COVID-19, selon la plus grande enquête publique sur le COVID-19 menée par le Dalia Research basé à Berlin, en Allemagne.

Source : VNA/CVN, « La confiance des Vietnamiens dans la réponse du gouvernement au COVID-19 est la plus élevée au monde », Le Courrier du Vietnam, 31/03/2020. URL : https://lecourrier.vn/la-confiance-des-vietnamiens-dans-la-reponse-du-gouvernement-au-covid-19-est-la-plus-elevee-au-monde/725269.html


Titre : Virus corona : Việt Nam ban hành lệnh « cách ly toàn xã hội » [Coronavirus : le Vietnam décrète le confinement général de la société]

Auteur : Thanh Phương (journaliste à RFI)

Producteur : Radio France Internationale, programme en vietnamien

Diffuseur : site de RFI Vietnam

Date et heure : 31 mars 2020, 10:45

Ngày 31/03/2020, thủ tướng Nguyễn Xuân Phúc vừa ban hành chỉ thị yêu cầu « cách ly toàn xã hội » trên toàn quốc kể từ 0 giờ ngày 01/04, trong nỗ lực nhằm ngăn chận đà lây lan của dịch Covid-19.

Source : Thanh Phương, « Virus corona : Việt Nam ban hành lệnh « cách ly toàn xã hội » », RFI Vietnam, 31/03/2020. URL : http://www.rfi.fr/vi/vi%E1%BB%87t-nam/20200331-virus-corona-vi%E1%BB%87t-nam-ban-h%C3%A0nh-l%E1%BB%87nh-c%C3%A1ch-ly-to%C3%A0n-x%C3%A3-h%E1%BB%99i


Titre : Coronavirus : comment le Vietnam, pays « en développement », réussit à faire bien mieux que la France

Autrice : Doan Bui (journaliste, Prix Albert Londres 2013)

Producteur : Le Nouvel Observateur

Site : L’Obs

Date et heure : 28 mars 2020, 16:18, MàJ 30 mars 2020

Longtemps considéré comme un pays « pauvre », le Vietnam, îlot communiste en Asie du Sud-Est, a été félicité par l’OMS pour sa réaction face à l’épidémie de coronavirus. Pourtant, classé au 47e rang des puissances mondiales, le pays n’a pas les moyens de Singapour ou de la Corée du Sud. Analyse d’une stratégie de défense « low cost » mais efficace.

Source : Doan Bui, « Coronavirus : comment le Vietnam, pays « en développement », réussit à faire bien mieux que la France », L’Obs, 28/03/2020. URL : https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200328.OBS26732/coronavirus-comment-le-vietnam-pays-en-developpement-reussit-a-faire-bien-mieux-que-la-france.html

[à suivre]

Illustration « à la une » : Série de timbres sur le  thème « Unir les forces dans la lutte contre le COVID-19 ». Photo : BTT/CVN. URL : https://www.lecourrier.vn/timbres-sur-le-theme-unir-les-forces-dans-la-lutte-contre-le-covid-19/715187.html