Archives par mot-clé : Viêt-Nam

Nguyen Quoc-Thanh : La culture maritime vietnamienne, le syncrétisme religieux des pêcheurs au sein de l’Asie du Sud-est

[ndlr] Une séance de séminaire à ne pas manquer.

Vendredi 8 novembre 2019 de 14h à 15h30

Salle de réunion de l’Institut d’Asie Orientale (D4.070)

« La culture maritime vietnamienne, le syncrétisme religieux des pêcheurs au sein de l’Asie du Sud-est »

Quoc-Thanh Nguyen, chercheuse associée à l’IAO

Résumé : La culture maritime vietnamienne actuelle porte l’empreinte des plus importants courants culturels qui ont traversé le Vietnam les siècles passés. De nos jours, les cultes célébrés par les pêcheurs sont également marqués par ces courants. Animisme, Bouddhisme, Hindouisme voire Islam, les croyances des pêcheurs vietnamiens embrassent divers horizons et, en retour, ces dernières les enrichissent et les singularisent de la population de l’hinterland. Alors que le Vietnam tout entier se tourne aujourd’hui vers la modernité, les pêcheurs résistent, entretiennent et protègent leurs croyances séculaires : ainsi chez eux subsistent des pratiques oubliées par beaucoup de Vietnamiens.

Source : IAO

François Guillemot : Une histoire accélérée de la résistance vietnamienne à l’Empire français [entretien]

Mise en ligne le 25 septembre 2019 d’un entretien d’Arnaud Pagès avec l’historien François Guillemot sur le processus révolutionnaire et indépendantiste vietnamien. Publié sur RetroNews le site de presse de la BNF.

Historien, ingénieur de recherche au CNRS en charge de la documentation sur l’Asie du Sud-Est à l’Institut d’Asie Orientale (ENS de Lyon), François Guillemot est un spécialiste de l’histoire du Vietnam contemporain. Son travail, à la croisée de la documentation et de la recherche, permet de mieux comprendre la genèse, la structuration et l’évolution des mouvements de résistance face à la colonisation française, pour aboutir à l’indépendance fracturée du pays en 1954, au sortir de la guerre d’Indochine.

François Guillemot est l’auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Dai Viêt, indépendance et révolution au Viêt-Nam et Des Vietnamiennes dans la guerre civile aux éditions Les Indes savantes. Son ouvrage le plus récent Viêt-Nam, fractures d’une nation, paru en 2018 aux éditions La Découverte, revient sur le processus d’indépendance vietnamien.

Propos recueillis par Arnaud Pagès.

Lire l’entretien : RetroNews (inscription nécessaire)

Illustration “à la une” : Vo Nguyen Giap et Ho Chi Minh à l’époque du soutien de l’OSS au Viêt-Minh, circa 1945 © DR

SÉMINAIRE BNF – EUR TRANSLITTERÆ : Le Vietnam des guerres au Renouveau

[ndlr] Programme du séminaire organisé par Nguyễn Giáng Hương (BnF), en collaboration avec l’EUR Translitteræ.

Programme 2019-2020 :

Le Vietnam des guerres au Renouveau

Après avoir traversé les guerres durant le XXe siècle, le Vietnam passe au Renouveau (Đổi mới), une réforme initiée en 1986 avec l’application de l’économie de marché. Une nouvelle identité vietnamienne se crée sur la base de l’héritage du passé : des traditions, du temps de la colonisation et des temps de guerre et de conflits. Le cycle de séminaires 2019-2020, composé d’approches interdisciplinaires en sciences sociales et humaines, espère présenter différents aspects du Vietnam contemporain et d’autrefois sans négliger les échanges dynamiques avec sa diaspora.

11 octobre | 16h-18h | salle Cavaillès (45 rue d’Ulm, 1er étage couloir AB)

  • Anne Fort (Musée de Cernuschi), « La collection vietnamienne du  musée Cernuschi »
  • Nguyen Khieu Anh (Université Aix-Marseille), « Les chroniques théâtrales dans l’Écho annamite : la saison théâtrale 1928-1929 »

8 novembre | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Johann Grémont (IFRAE), « Maintenir l’ordre aux confins de l’Empire. Pirates, trafiquants et rebelles entre Chine et Viêt Nam 1895-1940 »
  • Nguyen Giang Huong (BnF), « Le Vietnam au-delà de ses frontières : à travers les écritures de Kim Thuy »

13 décembre | 16h-18h | salle Paul Langevin (29 rue d’Ulm, 1er étage à gauche)

  • Lê Thi Hoa Marie (Université Paris 7), « Cheminement historique de l’éducation catholique de l’époque coloniale français à la seconde République du Sud Viet Nam »
  • Pierre Journoud (Université de Montpellier), « Dien Bien Phu dans la relation franco-vietnamienne : de la bataille à la réconciliation »

10 janvier | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Lâm Lê (cinéaste), « La maison Cinéma(s) du Vietnam et le monde : le moi filmique au singulier et au pluriel »

28 février | 16h-18h | salle Paul Langevin

  • Myriam de Loenzien (IRD-CEPED), « Accoucher par césarienne au Viêt Nam : un choix ? Approche socio-démographique au sein d’un projet multidisciplinaire en sciences sociales et biomédicales »
  • Luong Van Ha (ECSP Europe & Université Paris 1), « L’image du Vietnam à travers le tourisme : entre la symbolique et l’expérience »

20 mars | 16h-18h | salle Paul Langevin

  • Anna Moï (romancière), Hoai Huong Nguyen (romancière) et Henri Copin (Université de Nantes), « Le Vietnam entre la mémoire et l’imaginaire : l’écriture féminine francophone »

24 avril | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Nguyen Vu Hung (Université Paris 8), « Quelques réflexions sur l’écriture de Samuel Beckett : Pour une introduction en troisième langue (le cas du vietnamien) »
  • Jérôme Gidoin (chercheur indépendant), « Les défunts à la pagode »

22 mai | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Aude To (ENS), « Les boat people Vietnamiens en France »
  • Mai Lam Nguyen-Conan (MUUTIVATE), «Une lecture de l’évolution de la société vietnamienne ces vingt-cinq dernières années au travers de la consommation de produits laitiers »

Télécharger le programme ici.

Source : France – Vietnam, un portail entre les cultures

Environmental History of Vietnam – 30 septembre 2019, Paris / Hanoi

Annonce de la première séance d’un séminaire conjoint franco-vietnamien très intéressant sur les questions environnementales.

We are pleased to invite you to participate to the FIRST SESSION of the seminar ENVIRONMENTAL HISTORY OF VIETNAM, organized jointly by the Department of history of the University of social sciences and Humanities in Hanoi (USSH) and the French National Research Institute for Sustainable Development (IRD) under the framework of the AFD project GEMMES-VN and in collaboration with the Center for South East-Asia Studies (CASE) in Paris (EHESS, Inalco, CNRS).

30th September 2019 at the same time, in a parallel session between Hanoi and Paris :

  • in Hanoi from 14:00 to 16:30, University of Social Sciences and Humanities (USSH), department of History – 336 Nguyễn Trãi, Thanh Xuân, Hà Nội – Building C, 5th Floor, room 503
  • in Paris from 09:00 to 11:30, Centre Asie du Sud-Est (CASE) – 54 boulevard Raspail (7e étage) – Room: A07-51

First session:

Climate and environment in Vietnam during 17th and 19th centuries: primary sources, methods and philological analysis

with two keynote speakers :

•    Dr. Hoàng Anh Tuấn, Vice Rector of University of Social Sciences and Humanities (Hanoi), Associate Professor at USSH, Chair of Urban History, What primary sources, issues and challenges to write an environmental history of early-modern Vietnam?

•    Pr Emmanuel Poisson, Professor of History of Vietnam, University Denis Diderot, Paris, The perceptions and understanding of environment by scholars in classical Vietnam

Further information in the attached files related to the goals of the seminar, the abstracts and the organization of the first session, the tentative program of the year, the website and the connexion access details to follow the Seminar through Internet, if you are not in Hanoi or Paris.

You look forward to seeing you in Hanoi or Paris to discuss and develop environmental history of Vietnam.

The steering committee of EHVN.

Documents joints :

The Viet Nam Population and Housing Census – 2019

Le chiffre du jour. Merci à Patrick Gubry pour cet échange d’information sur le recensement vietnamien de 2019.

Source des images : Tong Dieu Tra Dan So

Pour télécharger les rapports en ligne (PDF) :

Illustration “à la une” : © 2019 GSO

Nguyen Ngoc Chau : Viêt Nam. L’Histoire Politique des Deux Guerres 1858-1954 et 1945-1975 [parution]

Nguyen Ngoc Chau, ingénieur, propose un récit historique rappelant les faits politiques majeurs du Viêt-Nam au XXe siècle. Présentation de l’éditeur.

Beaucoup de livres ont été écrits sur la guerre pour l’indépendance et la guerre entre nationalistes et communistes au Việt Nam durant le siècle dernier.

Mais sait-on que le prince Cảnh, celui qui devait succéder à l’empereur Gia Long, à son retour de France avec l’évêque d’Adran Pierre Pigneau de Béhaine en 1789, refusa de se prosterner devant l’autel de ses ancêtres et se convertit en cachette au catholicisme ?

Que Napoléon III accepta d’abord de restituer les trois provinces orientales pour lesquelles Phan Thanh Giản était venu négocier le rachat à Paris le 10 septembre 1863, et que la mission Aubaret signa, le 15 juillet 1864 à Huế, un traité sur cette rétrocession ?

Que Ngô Đình Diệm n’était pas seul en lice pour le poste de Premier ministre de l’État du Việt Nam après les accords de Genève en 1954 ?

Pour l’auteur, ce livre a l’intérêt de permettre de mieux comprendre que le présent et le futur d’un pays ne se construisent pas sans douleurs ni larmes.

Source : Nombre7 éditions

« Y a-t-il eu une troisième force au Viêt-Nam, 1947-1948 ? ». Réponse à M. Nghiêm Phong Tuân

Le 15 mai 2018, il y a un peu plus d’un an, le journal Diễn Đàn Forum en ligne publiait les remarques  de M. Nghiêm Phong Tuấn concernant mon ouvrage sur l’histoire du Đại Việt paru aux Indes savantes en 2012. Cet ouvrage est issu de ma thèse de doctorat soutenue en 2003 à l’EPHE à Paris à l’issue d’un travail de cinq ans (1998-2003) sous la direction du Professeur Nguyễn Thế Anh. Il aura donc fallu neuf ans pour que ce travail sur le mouvement nationaliste non communiste, précisément sur l’histoire du parti Đại Việt Quốc Dân Đảng, soit porté à la connaissance public et je dois remercier les Indes savantes pour cette initiative courageuse car les ventes de ce type de grosses monographies (738 p., 39 euros) sont souvent anecdotiques dues à un public relativement limité. L’ouvrage ayant reçu une vive critique de M. Nghiêm Phong Tuấn (fils de Nghiêm Xuân Thiện, ancien Gouverneur du Nord Viêt-Nam en 1947-1948), j’ai décidé de répondre à la fois sur la forme de la critique et sur le fond, ce qui me paraît plus intéressant à travers une question posée en titre de ce billet.

NB : Deux notices biographiques courtes accompagnent notre réponse.

François Guillemot

Lire la suite : Dien Dan Forum