Archives par mot-clé : séance 6

« MÉMOIRES D’INDOCHINE » 2019 : SÉANCE 6

Année universitaire 2019-2020 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

“Décoloniser l’histoire de l’Indochine”

★ ★ ★

Combattants du FULRO © DR

« Sulbalterns of Indochina? »

Cette séance s’intéressera au concept de « subaltern studies » rapporté à l’Indochine. Qui est concerné par cette catégorie et comment s’est-elle construite ? La réponse à la première partie de cette question est ardue car plusieurs niveaux d’implication dans la guerre ou la révolution peuvent être identifiés. Qui est le subalterne de qui ? Si l’on considère la guerre et les hiérarchies de commandement qu’elle suppose, une stratigraphie peut être dessinée en partant du bas vers le haut. « Travailleurs civiques », « Jeunesses de choc » nous verrons comment ces catégories ont été élaborées par l’historiographie vietnamienne pour organiser la guerre de réunification et lui conférer une certaine mémoire.

Quid des ethnies minoritaires prise dans l’enclume de l’histoire ? Nous reviendrons sur le cas du FULRO, mouvement armé de résistance montagnarde dont l’existence a bousculé les pouvoirs vietnamiens centraux au Nord comme au Sud. Finalement quelle est la voix des groupes sociaux les plus marginalisés au regard de l’histoire officielle et de la mémoire ?

Séance 6 : mercredi 6 novembre 2019 – salle R20 de l’ENS de Lyon

Lectures requises :

Marjolaine Fourton, « Les Subaltern Studies : principes fondateurs et postérité d’un projet historique », Mémoires d’Indochine, 08/02/2016 : https://indomemoires.hypotheses.org/21436

Michelle Zancarini-Fournel, « À propos du « retard » de la réception en France des Subaltern Studies », Actuel Marx, 2012/1 (n° 51), p. 150-164.  URL : https://www.cairn.info/revue-actuel-marx-2012-1-page-150.htm

Exposé de Raphaël Louvet

Thomas Brisson, Décentrer l’Occident. Les intellectuels postcoloniaux, chinois, indiens et arabes, et la critique de la modernité, Paris, La Découverte, 2018. Présentation éditeur.

Image « à la une » : Suffragettes indiennes (Indian suffragettes on the Women’s Coronation Procession, London, 17th June 1911) © Heritage Images/Getty Images. Source : The New Woman’s Work: Past, Present, and Future

Séminaire « Mémoires d’Indochine » 2015 : séance 6

Année universitaire 2015-2016 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

MémoiresIndochine_2015_vintage

Séance 6 : mardi 10 novembre 2015

Réfléchir sur le génocide cambodgien

Le régime du Kampuchéa Démocratique dirigé par Pol Pot et les Khmers Rouges, au cours de sa révolution radicale, a provoqué la mort d’environ 1,7 millions de Cambodgiens entre 1975 et 1979. Ce génocide plonge ses racines dans la guerre civile vietnamienne qui fit plus de 500.000 victimes. A travers le récit de Chhit Do, ancien Khmer rouge réfugié en 1979, nous tenterons de comprendre les conséquences des bombardements américains sur la paysannerie khmère et l’endoctrinement khmer rouge. Avec Rithy Panh, cinéaste reconnu sur le plan international, nous questionnerons le travail de mémoire et sa vision du génocide. Nous plongerons dans le processus de la mise à mort khmère rouge à partir d’un dialogue entre le peintre Vann Nath (1946-2011), survivant du génocide, et les gardiens de la prison S21.

Sources orales à discuter :

Interview with Chhit Do, 1982

ChhitDo[date : 1982, durée : 29:38, traduction en anglais en regard]

Rithy Panh : « Le bourreau du génocide cambodgien ne regrette rien »

RithyPanh_TV5Monde[Rithy Panh parle de son film « Duch, le maître des forges de l’enfer » sur TV5 Monde, 8:22]

Dialogue avec le peintre Vann Nath. Extrait de La machine de mort Khmer Rouge 3/7 (Khmer – sub Fr)

VannNath_S21[Vann Nath, 14:12]

* * *

Exposés oraux

  • Szymusiak_LesPierresCrierontSzymusiak, Molyda, Les pierres crieront. Une enfance cambodgienne, 1975-1980, Paris : La Découverte, 1988.

CR de lecture de Marie Bruchet

Présentation de l’éditeur : La Découverte

  • LeVanHo_DesVietnamiensDansLaGrandeGuerreLe Van Ho, Mireille, Des Vietnamiens dans la Grande Guerre. 50 000 recrues dans les usines françaises, Paris : Vendémiaire, 2014.

CR de lecture de Bastien Golovkine

Présentation de l’éditeur : Vendémiaire

  • Goscha_IndochineOuVietnamGoscha, Christopher E., Indochine ou Vietnam, Paris, Vendémiaire, 2015.

CR de lecture de Xiao Han

Présentation de l’éditeur : Vendémiaire

 

Pour en savoir plus :

  • Brague, Rémi, Le propre de l’homme : sur une légitimité menacée, Paris, Flammarion, Champs Essais, 2015, 258 p.
  • Chandler, David, Brother Number One – A Political Biography of Pol Pot, Chiang Mai : Silkworm Books, 2000, 254 p.
  • Chandler, David, S21 ou le crime impuni des Khmers rouges, Paris, Autrement, coll. Frontières, 2002, 202 p.
  • DC-CAM, Victims and Perpetrators, Testimony of Young Khmer Rouge Comrades, National Library of Cambodia cataloguing in Publication Data, 2001.
  • De Nike, Howard J. & al. (eds), Genocide in Cambodia. Documents from the trial of Pol Pot and Ieng Sary, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 2000, 559 p.
  • Kiernan, Ben, Le génocide au Cambodge 1975-1979. Race, idéologie et pouvoir, Paris, Gallimard, 1998, 730 p.
  • Locard, Henri, Pourquoi les Khmers rouges, Paris, Vendémiaire, Révolutions, 2013, 350 p.
  • Rithy Panh (avec Christophe Bataille), L’élimination, Paris, Grasset, 2012, 332 p.
  • Vann Nath, Dans l’enfer de Tuol Sleng. L’inquisition khmère rouge en mots et en tableaux, Paris, Calmann-Lévy, 2008, 189 p.

Sitographie :

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2013 : Séance 6

Année universitaire 2013-2014 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 Mémoires d’Indochine :

 Regards internes sur la décolonisation et la guerre

 au Viêt-Nam, Laos et Cambodge

 

MémoiresIndochine2013ter

Séance 6 – Mardi 5 novembre 2013

Cette séance sera consacrée aux témoignages sur les systèmes concentrationnaires communistes mis en place dans la péninsule indochinoise après les victoires militaires de 1975. La rééducation politique, le travail forcé, les mauvais traitements infligés aux prisonniers seront décryptés à travers les exemples vietnamiens (extraits de textes à discuter) et cambodgiens. L’épuration ethnique et politique de la population cambodgienne sous les Khmers rouges sera étudiée dans les exposés oraux.

 

Extraits de textes à discuter :

  • Nguyen Huu Giao, Le livre de Giao, Paris, La Table Ronde, 2004, pp. 124-138 (ch. X : Z30A (Xuan Loc) 1978-1979)
  • P. V. Trân, Prisonnier politique au Viêt-Nam 1975-1979, Paris, Editions L’Harmattan, 1990, pp. 9-10, 91-153 [+ dos de couverture]. Présentation et aperçu Google Books sur Mémoires d’Indochine.

 

Exposés de :

  • Arnaud Richard à propos de : Thibault, Christel, L’archipel des camps. L’exemple cambodgien, Paris : Presses universitaires de France, 2008.

 

Pour aller plus loin :

  • De Nike, Howard J. & al. (eds), Genocide in Cambodia. Documents from the trial of Pol Pot and Ieng Sary, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 2000, 559 p.
  • Kiernan, Ben, Le génocide au Cambodge 1975-1979. Race, idéologie et pouvoir, Paris, Gallimard, 1998, 730 p.
  • Metzner, Edward & al., Reeducation in post-war Vietnam. Personal postscripts to peace, College Station, Texas A&M University Press, 2001, 135 p.
  • Nghia M. Vo, The Bamboo Gulag. Political Imprisonment in Communist Vietnam, Jefferson NC, McFarland, 2004, 244 p.
  • Ressources sur le génocide cambodgien : Cambodian Genocide Program, Resources