Archives par mot-clé : ressources

Cartes du Fonds Langlet-Quach à l’Institut d’Asie Orientale [IAO]

[ndlr] L’Institut d’Asie Orientale à Lyon a acquis depuis sa création en 1993 des fonds importants sur l’Asie (Porée-Maspéro, Georges Boudarel, Paul Mus, Langlet-Quach) et des fonds particuliers de chercheurs (voir liste en ligne) ou d’institutions (Bibliothèque Nationale de Taïwan, Fondation de Corée). Parmi les acquisitions sur la péninsule indochinoise, le Fonds Langlet-Quach comprend de nombreuses cartes étudiées et collectées tout au long de leurs recherches par l’historien Philippe Langlet et son épouse la chercheuse Quach Thanh Tâm. Rédigées par Philippe Langlet, les onze listes reproduites ci-dessous donnent une idée de l’importance de ce fonds. L’IAO en possède aujourd’hui la plus grande partie. Quelques cartes ont été numérisées et sont d’ores et déjà présentées sur la base Virtual Saigon (Fonds Langlet-Quach). Au fur et à mesure de leur mises en ligne un lien sera créé sur la page.

 

Densité de la population de Saigon © IAO Fonds Langlet-Quach
Densité de la population de Saigon © IAO Fonds Langlet-Quach

* * *

Cartes dites « Canonnières de Cochinchine »  au 1 / 25.000

(édition 1952, quelques-unes en 1943)

Cotes : 3.c (1943) ; 6.c (1943) ; B.5 ; B.6 ; C ; C.1 ; C.2 ; C.3 ; C.4 ; C.5 ; C.6 ; K ; K ouest ; K est ; M ; M.1 ; M.2 ; M.3 ; M.4 ; M.5

+

. Canaux de la Plaine des Joncs

. Plaine des Joncs

. Tableau d’assemblage de ces cartes pour les Bouches du Mékong

. Tableau d’assemblage de ces cartes pour Moyen Mékong

* * * * * * * * * * * * *

Carte de l’Indochine au 1 / 25.000

Editions de 1923, ou 1927, 1932,

reproduite à l’Institut Géographique National en 1945, ou 1946

(photocopies N&B)

210 / 14 E : Tây Ninh Est

210 / 14 W : Tây Ninh Ouest

221 / 13 E : Saigon – Go Vâp Est

221 / 13 W : Saigon – Go Vâp Ouest

221 / 14 W : Saigon – Thu Duc Ouest

221 / 14 E : Saigon – Thu Duc Est

227 / 13 E : Ha Tiên Est

230 / 1 E : Cho Lon Est

230 / 1 W : Cho Lon Ouest

230 / 2 W : Nha Be Ouest

230 / 16 E : Cap St-Jacques Est  (en double)

+ photocopie : plan de Saigon – Cholon en 1928, en 2 feuilles 30×35

* * * * * * * * * * * * *

Carte de l’Indochine  au  1 / 100.000

(travaux depuis le début du XXe siècle)

 rééditée en 1953 par le Service Géographique du Viêt Nam

[Je simplifie l’orthographe pour faciliter les copies]

50 E. Hai Phong Est (quadrillage) / 50 W. Hai Phong Ouest / 80 E. Thanh Hoa Est / 80 W. Thanh Hoa Ouest [en double] / 119 W. Quang Tri Ouest (quadrillée km) / 125 E. Huê Est / 125 W. Huê Ouest / 150 E. Bông Son Est (photocopie NB) / 150 W. Bông Son Ouest (photocopie NB) / 158 E. An Khê Est / 158 W. An Khê Ouest / 166 E. Qui Nhon (photocopie NB) / 166 bis W. Lovéa Ouest / 200 E. Mimot Est / 200 W. Mimot Ouest / 201 E. Lôc Ninh Est / 201 W. Lôc Ninh Ouest / 202 E. Đông Nai thượng Est / 202 W. Haut Donnaï Ouest / 203 E. Dalat Est (quadrillée) / 210 E. Tây Ninh Est / 210 W. Tây Ninh Ouest / 212 E. Blao Est / 212 W. Blao Ouest / 219 E. Svay-Rieng Est / 220 E. Trang Bang Est / 220 W. Trang Bang Ouest / 221 E. Saigon Est / 221 W. Saigon Ouest / 228 E. Long Xuyên Est / 229 E. My Tho Est / 229 W. My Tho Ouest / 230 E. Cho Lon Est / 230 W. Cho Lon Ouest / 231 W. Xuyên Môc Ouest / 234 E. Cân Tho Est / 234 W. Cân Tho Ouest / 235 E . Vinh Long Est / 235 W. Vinh Long Ouest / 236. Ba Tri / 239 W. Soc Trang Ouest

* * * * * * * * * * * * *

Plans topographiques des arrondissements de la Cochinchine Française

au 1 / 100.000 (sauf exception)

conformément aux instructions des gouverneurs de la Cochinchine et gouverneuurs généraux de l’Indochine

noms des cours d’eau, et limites des communes

grandes feuilles de photocopies (noir et blanc)

  • par Bertaux :  Cân Tho (1890), Thu Dâu Môt (1890), Soc Trang (1891), Châu Dôc (1893), Tây Ninh (1896), Phu Quôc (1897).
  • par Bertaux et Courteaud :  Châu Dôc – ancien Ha Tiên (1895)
  • par Camouilly : Sai Gon (1885), Sa Dec (1885), Tân An (1888)
  • par Rousseau :  Rach Gia (1895)

* * * * * * * * * * * * *

Divers atlas ou brochures

1. Propositions pour la sauvegarde du patrimoine architectural autour du lac Hoan Kiêm à Ha Nôi. par Robert, Blanchette, Ecochard.  Paris (Reichen et Robert) 1991, 31 p. 30x42h, avec photos ; grand plan de Ha Nôi en 1873 en couverture.

2. Indochina Atlas, vers 1970. Référence mal définie de 16 grandes photocopies en couleurs de divers thèmes de toute l’Indochine. Peut-être partie de : Indochina Atlas, Directorate of Intelligence Office of Basic  Intelligence, 1970.

3. Atlas annamite, traduit par le Dr Harmand  1884  (environ 1 / 500.000) : Thanh Hoa, Nghê An (et Ha Tinh), Quang Binh, Thua Thiên (et Quang Tri), Quang Nam, Quang Ngai, Binh Dinh, Khanh Hoa.

4. Tâp ban dô dia ly dia phuong Viêt Nam, Vu Tu Lâp chu biên, Ha Noi, NXB KHXH   1996, 219p. 30×30 (tout NB).

5. Atlat Ha Noi (trich tâp) (à l’occasion du 30e  anniversaire de la libération de la capitale (1954-1984)  1984,  30 pages  36 x 36 cm, cartes couleurs. Ban chi dao diêu tra co ban tông hop thanh phô Ha Noi.

6. Dô an quy hoach chung quân – huyên thành phô Hô Chi Minh [projet de plan général pour les arrondissements de la cité province] (da duoc Uy Ban Nhân Dân tp HCM phê duyêt thang 2 / 1995. Une brochure  42x29h réunissant 3 tâp 32+34+30 p. dont 42 p. de grands croquis en couleurs.

7. Monographie de ville : Etude morphologique de Saigon, par Bruno Lam Quang, 1990-1991 (CEAA Métropoles d’Asie – Pacifique  UP.6  Paris – La Villette) – 13 grands croquis NB photocopiés, peu lisibles  42×30.

8. Ban dô hang tinh (Nha Dia Du Quôc Gia lâp và ân hanh)  1971 – 1972 – 1 / 200.000    44  cartes  73 x 57 cm par provinces : administration, communications, cours d’eau.

* * * * * * * * * * * * *

Viêt-Nam : Administration de tout ou grandes parties du pays

(roulées ; soulignés si pliées ou petites feuilles à plat)

1. Carte politique de l’Indo-chine 1889 par François Deloncle, échelle environ 1 / 3.700.000e – photocopie peu lisible.

2. USAF Jet Navigation Chart [1955 / 1962] au 1 / 2.000.000e  avec amorces du quadrillage, US Department of the Airforce [moitié Sud de l’indochine jusqu’au delta birman, jusqu’une grande partie de Bornéo et Sumatra]

3. Viêt Nam, Cambodia, Laos and eastern Thailand [1964] compiled and drawn bin the Cartographic Division of The National Geographic Society – echelle : 1 / 4.707.648 (1 inch = 74.3 miles) = photocopie NB lisible : noms des localités.

4. Ban dô  Viet Nam : luoc dô hinh thê va nhân van chinh tri  (1971) probablement 1 / 2.500.000. Editée par NXB Sông Moi, Sai Gon, mais carte administrative de tout le pays. Cambodge et Laos monocolores, mais limites de provinces en pointillés.

5. Rand Mc Nally Official Map of Vietnam, Laos and Cambodia [+ une partie de Thailand et régions chinoises frontalières] avant 1975 (ligne de démarcation). Très détaillée. 1 inch = 20 miles  1 / 1.250.000 – limites administrativces en pointillés. Notices sur South VN, North VN, Cambodia, Laos.

6. Miên Nam Viêt Nam [avant 1975] croquis des divisions administratives.

7. Southeast Asia Briefing Map [avant 1975] au 1 / 2.000.000e . Routes, principales villes, aérodromes ; amorces de quadrillage

8. Công Hoa Xa Hôi Chu Nghia Viet Nam (1981) au 1 / 3.000.000.  Provinces selon le grande réforme de 1976, Hanoi, NXB Van Hoa 1981. Et idem en petit format.

9. Administrative division et Road network (1989) en croquis parallèles. Edition CARTACTUAL n° 139 Viet Nam.

10. Công Hoa Xa Hôi Chu Nghia Viet Nam. Ban dô hanh chinh (1990) au 1 / 2.500.000, en 1990 (réalisée en 1989). Comprend les archipels avec les noms de toutes les îles. Nghê Tinh n’est pas encore redevenu Nghê An et Ha Tinh (91).

11. Ban dô hanh chinh Viet Nam, Lao, Cam Pu Chia en 1992 – 1 / 750.000 [donc après la réforme restituant un certain nombre de provinces en 91] par : Cuc Ban Dô Tông Tham Muu Quân dôi VN. Comprend les divisions administratives du Cambodge et du Laos + Est Thailand (documents de recherche).

12. Viet Nam. Ban dô hanh chinh en 1992, au 1 / 2.500.000. Comprend les archipels avec les noms de toutes les îles.

13. Công Hoa Xa Hôi Chu Nghia Viet Nam  1996 au 1 / 2.500.000. Comprend les archipels avec les noms de toutes les îles. Mise à jour : Nghê An / Ha Tinh ; Da Nang / Quang Nam.

14. Ban dô hanh chinh Viet Nam, Lao, Cam Pu Chia  1998C’est la même, mais mise à jour en 1998. Ex : Da Nang séparée du Quang Nam.

15. Carte politique de l’Indochine par F. Deloncle, 1889 (photocopie 60×40 cm)

16. Vietnam : administrative division ; road network  Cartactual n° 139 (1989) 75×75.

* * * * * * * * * * * * *

Viêt-Nam : carte au 1 / 10.000

éditée par  Cuc Do Dac va Ban Dô Nha Nuoc

issue des travaux d’avant 1975,

 imprimée en 1993

[orthographe simplifiée pour favoriser les copies]

E-48-132-C-a-2 : Dai Nôi

E-48-132-C-a-3 : Huê

C-48-59-C-c-2 : Khu Phô Môt  (Ba Ria – Vung Tau)

C-48-59-C-c-3 : Khu Phô Ba  (Ba Ria – Vung Tau)

C-48-59-C-c-5 : Vung Tau  (Ba Ria – Vung Tau)

C-48-59-C-c-6 : Khu Phô Hai (Ba Ria – Vung Tau)

Dalat : grande feuille (1960) en 3 exemplaires

* * * * * * * * * * * * *

Viêt-Nam, Laos et Cambodge : Quelques grandes cartes thématiques

1. Indochine ethnolinguistique (1949)  1 / 2.000.000 (EFEO et Service Géo. Indochine)

2. Ban dô Viet Nam kinh tê  (1957)  1 /  2.000.000

3. Carte de l’économie vietnamienne (Nord et Sud) 1 / 2.000.000 (1962) [commode]

4. Ban dô thao môc – Vegetation map  (1969)  1 / 1.000.000 (moitié Sud)

5. Carte de l’administration du Sud avant 1975 [commode]

6. Ban dô Viet Nam (1971) publiée au Sud mais administration complète, pointillés pour provinces Laos et Cambodge

7. Công Hoa Xa Hôi Chu Nghia Viêt Nam  (1981)  1 / 3.000.000 avec archipels

8. Ban dô hanh chinh  Viêt Nam – Cam Pu Chia – Lào (avant la réforme, donc entre 1976 et 1990)  1 / 750.000 (+ Est Thailand)

9. Công Hoa Xa Hôi Chu Nghia Viêt Nam  (1989)  1 / 3.000.000  avec archipels

10. Viêt Nam : ban dô hanh chinh  (1992)  1 / 2.500.000  avec archipels

11. Ban dô hanh chinh  Viêt Nam – Cam Pu Chia – Lào  (1992)  1 / 750.000 (+ Est Thailand)

12. Công Hoa Xa Hôi Chu Nghia Viêt Nam  (1996)  1 / 2.500.000

13. Ban dô hanh chinh  Viêt Nam – Cam Pu Chia – Lào  (1998)  1 / 750.000 (+ Est Thailand)

14. Ban dô hanh chinh  Viêt Nam – Cam Pu Chia – Lào  (2000)  1 / 750.000 (+ Est Thailand) avec réformes qui -> provinces Da Nang, Diên Biên Phu, Cantho.

15. Carte ethnolinguistique de l’Indochine [en couleurs] au 1 / 2.000.000, 1949 dressée ss la di. de l’EFEO ; Service géographique de l’Indochine

16. So dô phân bô cac dân tôc Viêt Nam  (vers 1980) croquis de la répartition des ethnies photocopié, peu lisible

17. Ban dô thao môc. Vegetation map [en couleurs, de la République du Sud] 1969 au 1 / 1.000.000e

18. Ban dô Viêt Nam kinh tê (Saigon 1962) au 1 / 2.000.000e [tout le Viêt-Nam]

* * * * * * * * * * * * *

Joint Operations Graphic (Ground)

1 / 250.000, transverse Mercator, courbes de niveau / prepared under the direction of the Defense Intelligence Agency and published by Army Map Service, corps of Engineers, US Army, Washington DC, compiled in 1967

Série incomplète d’après les n° relevés, mais semblent couvrir moitié Sud du VN + une partie du Cambodge et du Laos

* NC 48-2 : Phnom Penh – Mt Cardamomes

* NC 48-3 : Tây Ninh – Prey Vêng

* NC 48-4 : An Lôc – Bao Lôc

* NC 48-5 : Kampot – Sihanoukville – Phu Quôc

* NC 48-6 (en double) : Long Xuyên – Châu Dôc – Ta Keo

* NC 48-7 (en double) : Saigon – Vinh Long

* NC 48-8 : Phan Thiet – Phuoc Hai

* NC 48-10 : Rach Gia – Bac Liêu

* NC 48-11 (en double) : Tra Vinh – Soc Trang

* NC 48-15 : pointe de Ca Mau

* NC 49-1 : Da Lat – Phan Ri

* ND 48-4 : Nông Son – Chavan (Laos)

* ND 48-8 : Muang Mai (Attopeu) Laos

* ND 48-12 (en double) : Virachey, Cambodia

* ND 48-16 : Cambodge

* ND 49-1 : Da Nang

* ND 49-5 : Kon Tum – Duc Pho

* ND 49-9 : Qui Nhon – Cheo Reo

* ND 49-13 : Nha Trang – Ban Mê Thuôt

* NE 48-11 : Quang Binh et à l’ouest

* NE 48-12 : Dông Hôi

* NE 49-13 : Da Nang

* NE 48-15 : Muang Xepon , Laos

* NE 48-16 : Huê

* * * * * * * * * * * * *

Divers cartes ou documents

(roulées ; soulignés si pliées ou petites feuilles à plat)

1 . Planisphère  1993

2 . Indochine Française 1/ 2.000.000 (1953 complétée 1966) 1 feuille avec ligne de démarcation et bases aériennes du Sud

3 . Indochine Française 1/ 2.000.000 (1948/ 1953)  entoilée mais usée aux anciens plis

4 . Indochine  1 / 500.000 en 12 feuilles 1964

5 . Map controlled mosaic [photos aériennes]  1/10.000  (1967) 12 feuilles (région Saigon)

6 . Ethnies de langues Thai [Indochine avec Thailand + Nord Malaisie]  1985  1 feuille

7 . Carte économique de l’An Nam : province de Binh Dinh  1/100.000  1931 / 3 feuilles 45×70  (sur instructions du résident supérieur Pasquier)

8 . Khu ky nghê (Zone industrielle) de Biên Hoa  SONADEZI   1/5000  (1968) avec une carte géologique locale par Trân Kim Thach (1967)

9 . Southeast Asia Briefing Map (1/ 2.000.000 ?)  1966  (Army Map Service) [toute Indochine et grande partie de Thailand]

10 . Rand Mc Nally official map of Vietnam, Laos and Cambodia (1 inch = 20 miles) manque de références, mais d’avant 1975

[11: n’existe pas]

12 . USAF Jet Navigation Chart  1/ 2.000.000  1962  1 feuille (140×100 cm) [moitié Sud Indochine dont Thailand, Nord Sumatra et Bornéo]

[13 : n’existe pas]

14 . Saigon và vùng phu can. Grand plan détaillé (1965) sur documents 1962, au 1/ 10.000 de la cité métropolitaine par La thi Câm Oanh et Lê Công Thua (90×190 cm)

15 . Ban dô nôi thành thành phô Hô Chi Minh  au 1/ 10.000  (1985) [Plan de la partie urbaine de la cité province HCM en 6 feuilles 6×73]. Document non diffusé (Mât. Ban dô luu hanh nôi bô)

16 . Dô thành Sai Gon Carte au 1 / 10.000 (1958-59) avec index alphabétiques / 2 feuilles

17 . An Giang province. Population density 1966  1 / 100.000 avec limites des communes / 1 feuille  76×68

18 . Carte de la Cochinchine Française dressée… par la commandant KOCH, au 1 / 400.000 / Paris (Challamel) 1889. Photocopie N&B en 6 feuilles. La région de Saigon est en plus dans un cadre, au 1 / 200.000

19 . Hoa dô Saigon và vùng phu cân   1 / 25.000  1968   1 feuille   47×61 (en double)

20 . Saigon ; Saigon and vicinity  (entre 1960 et 1975) 1 feuille  43×56 (en triple)

21 . Carte forestière de la Cochinchine  1931, mais photocopie N&B donc beaucoup perdu

22 . [Carte des sols  environs Nord de Tây Ninh] (semble brouillon peint à la main) date ?

23 . Outline Planning Scheme Danang  1969  1 / 50.000

24 . Crop growing season map of South Viet-Nam  USAID 1948

25 . Saigon city map  1 / 12.500 (Army Map Service)  date ? [années 60] série L 909 avec index alpha.

26 . Thanh phô Hô Chi Minh : dia ly tu nhiên  1 / 100.000  1987 (toute la province, relief)

27 . Carte du delta du Tonkin dressée par le capitaine lecomte,  1 / 300.000   1884

28 . Ethnolinguistic Groups of Mainland Southeast Asia  par LeBar, Hickey, Musgrave,  1964 / 2 feuilles comprenant la Chine du Sud, la Birmanie, Thailand  et la Malaisie

29 . Phnom Penh  1 / 25.000   1928  1 feuille 30×42

30 . Phnom Penh  1 / 12.500  1958   60×84

31 . Tinh Hâu Nghia  1 / 50.000  1965  (en double) grandes copies comme plans d’architectes

32 . Huê et environs immédiats   1 / 25.000   avant 1954 ?

33 . Carte [du christianisme en] Cochinchine (Missions Etrangères, par Launay)  1889 / photocopie

34 . Tinh Gia Dinh. Ban dô tinh ly    1 / 10.000  vers 1970

35 . Site et situation de Saigon (géophysique)  1968  [thèse de Tâm]

36 . Plan de Saigon dessiné par Trân Van Hoc en 1816  [thèse de Tâm]

37 .  The East Part of India or India beyond the R. Ganges  par Herman Moll, 1744 [Indochine et Malaisie]

38 . Densité de population de Saigon  1964  [thèse de Tâm]

39 . Annam dai quôc hoa dô (Taberd) 1838  en 4 grandes photocopies + autre exemplaire, en un petit rouleau

40 . Carte générale de la Basse Cochinchine et du Cambodge  1863 par Manen Vidalin, Héraud en annexe de l’Histoire de la Basse Cochinchine par Aubaret 1863 / 10 grandes photocopies N&B  42 x 30h

41 . Ban dô thuy vân Nam phân Viêt Nam 1 / 500.000   1965  2 feuilles [communication fluviales et limites admin. Sud]

42 . Asie du Sud-Est continentale + Malaisie + Nord de Sumatra  1 / 2.500.000 / Carte US  1964

43 . Carte au 1 / 25.000 à partir de l’ancien 25000 Indochine F / rééd. Service Géo Nation VN 1961  en couleurs / 221 10 W : Biên Hoa W / 221 10 E : Biên Hoa E

44 . Map Information AS OF   1965   1 / 50.000. Army Map Service (US Army Corps of Engineers). Feuilles : 5829  I : Krong Kêp  [de Hà Tiên à Kampot] ; 6330  I : Biên Hoa  [Thu Duc – Biên Hoa] ; 6330   I I :  Nhon Trach [Nha be – delta] ; 6330   I I I :  Cân Giuôc   [de Cho Lon à plus loin que Cân Giuôc] ; 6330   I V :  Sai Gon [jusqu’à Lai Thiêu et Phu Cuong] ; 6838  IV  :  Thanh Giêng [?]

45 . Carte géologique de l’Indochine au 1 / 2.000.000e  en 1952 en 2 feuilles Nord et Sud, d’après travaux depuis 1898 par le Service Géologique de l’Indochine établie sous direction de FROMAGET, chef de ce service, réédition en 1952 (Saurin chef du service)

46. USAF Jet Navigation Chart [1955 / 1962] au 1 / 2.000.000e  avec amorces du quadrillage, US Department of the Airforce [moitié Sud de l’indochine jusqu’au delta birman, jusqu’à une grande partie de Bornéo et Sumatra]

47. Viêt Nam, Cambodia, Laos and eastern Thailand [1964] compiled and drawn bin the Cartographic Division of The National Geographic Society / echelle : 1 / 4.707.648 (1 inch = 74.3 miles) = photocopie N&B lisible : noms des localités

48. Ban dô  Viet Nam : luoc dô hinh thê va nhân van chinh tri  (1971) probablement 1 / 2.500.000. Editée par NXB Sông Moi, Sai Gon, mais carte admini de tout le pays. Cambodge et Laos monocolores, mais limites de provinces en pointillés

49. Rand Mc Nally Official Map of Vietnam, Laos and Cambodia [+ une partie de Thailand et régions chinoises frontalières] avant 1975 (ligne de démarcation). Très détaillée. 1 inch = 20 miles  1 / 1.250.000 limites admini. en pointillés. Notices sur South VN, North VN, Cambodia, Laos

* * * * * * * * * * * * *

WORLD (ASIA) 1 / 1.000.000

prepared by the Army Map Service, Corps of Engineers, US Army, Washington DC

Compiled in 1954 : Indochina and Thailand

Road and railroad classification should be referred with caution

NF 48 : Hanoi NF 49 : NF 50
NE 48 : Huê NE 49 : Hai Nan tao NE 50
ND 48 : Battambang ND 49 : Qui Nhon ND 50
NC 48 : Saigon NC 49 : Dalat NC 50

J’ai :

NF 48  [tout le « Tonkin »]

NE 48  [Thanh Hoa – Da Nang]  et  49 [Hai Nan tao]

ND 48  [Cambodge Nord]  et 49  [de Faifo à Nha Trang]

NC 48  [Ca Mau – Blao, jusqu’à Kompong Som]  et 49 [Phan Rang et la mer]

NF 48  [tout le « Tonkin »] : est rangée à part, avec les cartes du Nord dont je me sers encore.

Philippe Langlet (1935-2013)

Souverains et notabilités d’Indochine – aperçu sur une élite oubliée

Dragond'AnnamEn 1943, le Gouvernement Général de l’Indochine publiait aux presses de l’IDEO (Imprimerie d’Extrême-Orient) le premier « Who’s Who » des personnalités d’Indochine. Il s’en expliquait dans l’avertissement reproduit ci-dessous. Pour contribuer à l’étude de ce corpus et apporter des informations complémentaires sur ces notabilités, Mémoires d’Indochine, mettra en ligne chaque notice séparément à partir du mois d’août 2013. L’ensemble des notices pourra être interrogé par un onglet spécifique « Notabilités d’Indochine » intégré dans la rubrique « Ressources ».

Outre son objectif affiché de mettre en avant l’élite indochinoise de la Fédération indochinoise de l’amiral Jean Decoux (régime de Vichy), l’annuaire se présente comme une édition provisoire élaborée à partir des informations délivrées par les membres de cette élite. Chaque notice est accompagnée d’une photographie nominative de l’intéressé. Sont rappelés sa fonction en 1943, sa date de naissance, son lieu de naissance, ses parcours académique et/ou professionnel, ses distinctions honorifiques. Ce recueil biographique reste un instrument de travail précieux pour l’étude d’une élite en fonction pendant les années 1940 sous le régime de Vichy en Indochine mais également au-delà. En effet, on y retrouve les fiches biographiques de quelques ministres du gouvernement de l’Empire du Viêt-Nam dirigé par Tran Trong Kim à partir d’avril 1945 (outre Tran Trong Kim : Tran Van Chuong, Hoang Xuan Han, Nguyen Huu Thi, Vu Ngoc Anh), les notices des personnalités importantes de l’Etat associé du Viêt-Nam présidé par l’ex-empereur Bao Dai (1948-1954), d’autres de l’entourage direct de Ngo Dinh Diem (Ngo Dinh Khoi, Ngo Dinh Luyen, Ngo Dinh Nhu), des intellectuels (comme l’avocat Nguyen Manh Tuong) et artistes renommés et même un ministre de Ho Chi Minh en la personne de Nguyen Van Huyen (ministre de l’Education nationale de la RDVN pendant presque 29 ans). L’élite politique et administrative de la cour d’Annam est bien représentée (voir le nombre de SE – Son Excellence, 114 occurrences) mais aussi l’élite religieuse cambodgienne ou la famille royale du Laos (Luang Prabang). Bien qu’incomplet, le recueil offre une photographie intéressante des élites d’une société indochinoise en mutation.

L’ouvrage rassemble quelques 452 notices biographiques [1] classées par ordre alphabétique du prénom et est composé de deux parties. La première, intitulée « Familles régnantes d’Annam, du Cambodge et de Luang-Prabang », comprend huit notices. Pour l’Annam, on retrouve : S.M. Bao Dai, S.M. Nam Phuong, S.M. la Reine Grand’Mère Khon-Nghi Xuong-Duc Thai-Hoang Thai-Hau, S.M. la Rène Mère Doan-Huy Hoang-Thai-Hau, S.A.I. le prince héritier Bao-Long ; pour le Cambodge, S.M. Norodom Sihanouk Varman ; pour Luang-Prabang, S.M. Sisavang Vong et S.A.R. Tiao Savang. La seconde partie, intitulée « Notabilités d’Indochine » est consacrée à l’élite indochinoise des années 1940 et regroupe 444 entrées classées par ordre alphabétique du prénom :

Prénom débutant par la lettre A (suivi de l’année de naissance) : 6 notices (pp. 1-2)

Duong Sam An (1915) ; Denis Le Phat An (1868) ; Le Van  An (1881) ; Vu Van An (1890) ; Deo Van An (1881) ; Vu Ngoc Anh (1901).

Prénom débutant par la lettre B : 18 notices (pp. 2-6)

Jean-Baptiste Ba (1875) ; SE Nguyen Van Ban (1868) ; Ton That Bang (1889) ; SE Ung Bang (1881) ; Tran Dinh Bao (1871) ; Truong Van Ben (1883) ; Trinh Ba Bich (1886) ; SE Duong Quy Bien (1893) ; Ha Quang Bien (1892) ; Nguyen Van Bien (1888) ; SE Do Van Binh (1891) ; Huynh Ngoc Binh (1873) ; Hoang Co Binh (1909) ; SE Ung Binh (1877) ; Pham Le Bong (1905) ; Vénérable Phra Boun Than (Dhammayano) (1896) ; Ha Van But (1873) ; Thomas Vo Van Buu (1878).

Prénom débutant par la lettre C : 38 notices (6-15)

Nguyen Hao Ca (1902) ; Nguyen Van Ca (1875) ; Truong Van Cam (1901) ; Dr Cao Xuan Cam (1906) ; SE Bui Thien Can (1885) ; Kha Van Can (1908) ; Nguyen Khac Can (1881) ; Phung Duy Can (1890) ; Mgr Ho Ngoc Can (1876) ; SA le Prince Vinh Can (1914) ; Nguyen Van Canh (1888) ; Vu Tu Cau (1896) ; Mme Diep Thi Chac (1857) ; Dang Ngoc Chan (1894) ; Etienne Thai Van Chanh (1874) ; Melle Nguyen Thi Chau (1912) ; Truong Van Chay (1887) ; Dam Chen (1893) ; Phan Van Chi (1894) ; Bui Quang Chieu (1873) ; Me Bui Tuong Chieu (1904) ; Dinh Quang Chieu (1911) ; Nguyen Minh Chieu (1889) ; Nguyen Van Chim (1885) ; Dr Le Van Chinh (1879) ; Nguyen Ba Chinh (1887) ; Nguyen Ngoc Chon (1879) ; SE Pou Chreng (1899) ; SE Vu Chuan (1896) ; Men Chuk (1883) ; Doan Huu Chung (1877) ; Me Tran Van Chuong (1898) ; SE Chau Sen Cocsal dit Chhoum (1905) ; SE Bui Thien Co (1889) ; SE Ton That Con (1888) ; Trinh Van Cu (1892) ; Hoang Cung (1891) ; Phung Nhu Cuong (?).

Prénom débutant par la lettre D ou Đ : 36 notices (pp. 15-24)

SE Phan Van Dai (1880) ; SE Tran Van Dai (1876) ; SE Le Thanh Dam (1883) ; Nguyen Van Dan (1884) ; Nguyen Van Danh (1902) ; SE Tran Thanh Dat (1891) ; Huynh Van Dau (1870) ; Pham Gia De (1890) ; Nguyen De (1900) ; SE Ho Dac De (1875) ; SE Huong De (1885) ; Dr Tran Quang De (1905) ; Vo Hieu De (1877) ; Dr Ho Dac Di (1901) ; SE Hong Quang Dich (1888) ; Nguyen Ngoc Diem (1891) ; SE Ho Dac Diem (1899) ; Gaston Do Van Diem (1879) ; SE Nguyen Thuc Dinh (1876) ; SE Vi Van Dinh (1878) ; SE Truong Nhu Dinh (1892) ; SE Ung Dinh (1870) ; SE Bui Bang Doan (18??) ; SE Dang Thanh Don (1885) ; SE Ung Dong (1872) ; Dong Thanh (1881) ; SE Ha Thuc Du (1881) ; Ung Du (1882) ; Nguyen Tuong Du (1879) ; SE Dao Phan Duan (1864) ; Jacques Le Van Duc (1887) ; Pham Huu Duc (1865) ; Vo Dinh Dung (1902) ; Nguyen Tan Duoc (1884) ; Nguyen Tan Duon (1868) ; To Ngoc Duong (1880).

Prénom débutant par la lettre E : 5 notices (pp. 24-25)

SE Chau Em (1893) ; Lam Em (1878) ; Vénérable Lui Em (1879) ; Prak Em (1869) ; SAR le prince Sisowath Entaravong (1908).

Prénom débutant par la lettre G : 9 notices (pp. 25-27)

Hoang Van Gia (1888) ; Tran Van Giang (1874) ; Phan Van Giao (1901) ; Le Van Giap (1885) ; Tran Van Giap (1902) ; Nguyen Van Giu (1890) ; Ngo Van Giuc (1887) ; Henri Nguyen Thanh Giung (1894) ; Paul Le Van Gong (1896).

Prénom débutant par la lettre H : 42 notices (pp. 28-38)

Ngo Tu Ha (1882) ; Nguyen Son Ha (1893) ; SE Ho Dac Ham (1879) ; Hoang Xuan Han (1909) ; SE le Régent Ton That Han (1854) ; Sok Hang (1871) ; Huynh Huu Hanh (1885) ; Tran Van Hanh (1892) ; Mme Pierre Nguyen Huu Hao (1879) ; Nguyen Van Hao (1890) ; Dy Hath (1897) ; Luong Van Hau (1897) ; Pham Quang Hau (1904) ; SE Nguyen Van Hien (1877) ; SE Nguyen Dinh Hien (1872) ; Dinh Quang Hien (1885) ; SE Sum Hieng (1898) ; Vénérable Prak Hin (1868) ; Tran Van Ho (1870) ; Tran Van Ho dit Dau (1881) ; Vo Cong Hoa (1895) ; Dang Van Hoai (1881) ; Melle Le Thi Hoang (1910) ; SE Vu Ngoc Hoanh (1876) ; SE Nguyen Van Hoanh (1879) ; SE Nguyen Dinh Hoe (1866) ; SE Phan Dinh Hoe (1875) ; SE le Néak Oknha Thiounn Hol (1892) ; Dinh Van Hon (1907) ; Hum Nhaing (1889) ; Cao Trieu Hung (1892) ; SE Dang Van Huong (1888) ; Huynh Long Huong (1872) ; Lam Van Huong (1892) ; Nguyen Van Huyen (1908) ; Ha Ngoc Huyen (1904) ; Pham Van Huyen (1886) ; SE Nguyen Hy (1892) ; SE Ung Hy (1882) ; Ung Chong Hy (1907).

Prénom débutant par la lettre I : 2 notices (p. 38)

Vénérable Y Im (1876) ; Ahmad Haji Ismael (1889).

Prénom débutant par la lettre K : 31 notices (pp. 38-46)

SE Var Kamel (1898) ; SE Chao Kanya (1885) ; Vénérable Phra Khou Lachkham Leo (1886) ; Tran Van Kha (1894) ; SE Ho Dac Khai (1894) ; Nguyen Van Khai (1890) ; Hoang Van Khai (1877) ; Bui The Kham (1878) ; Vénérable Phra Kham Fan (Silasangvaro) (1901) ; SA le Prince Tiao Khammao (1911) ; Georges Khanh (1905) ; Pham Duy Khiem (1908) ; Vénérable My Khim (1887) ; SE Dao Huu Khoi (?) ; SE Ngo Dinh Khoi (?) ; Vénérable Phra Khrou Khoun (1898) ; SE Nguyen Van Khuc (1882) ; Nguyen Van Kien (1878) ; Tran Trong Kim (1887) ; SE Nong Kimmy (1910) ; Ho Van Kinh (1865) ; Trinh Dinh Kinh dit Thanh Duc (1886) ; Nguy Nhu Kontum (1913) ; Kosal (1904) ; SE Thao Kou (1892) ; Heng Kousch (1901) ; Koy Top (1878) ; Bui Ky (1887) ; Dr Mme Ho Vinh Ky née Nguyen Thi Suong (1910) ; SE Nguyen Khoa Ky (1879) ; Phan Thanh Ky (1893).

Prénom débutant par la lettre L : 22 notices (pp. 46-51)

Dr Dang Vu Lac (1902) ; Me Nguyen Huy Lai (1908) ; Nguyen Van Lai dit Kone Nicolas (?) ; Y. Thai Xuan Lai (1875) ; SE Le Nhu Lam (1881) ; SE Ha Van Lan (1901) ; Dr Tran Nhu Lan (1896) ; Nguyen Tien Lang (1909) ; Ouk Leoung (1874) ; Le Quang Liem dit Bay (1881) ; Nai Liem (1891) ; Nguyen Thanh Liem (1887) ; Ho Dac Lien (1904) ; Huynh Thien Loc (1908) ; Le Thanh Long (1882) ; le Préas Sirey Vongsa Ros Long (1855) ; Nguyen Van Luan (1886) ; Tran Nguyen Luong (1877) ; Le Van Luu (1870) ; Ngo Dinh Luyen (1914) ; Tea Chieu Ly (1896) ; SE Tran Van Ly (1901).

Prénom débutant par la lettre M : 20 notices (pp. 51-56)

Ma de Monteiro (1880) ; Nguyen Mai (1875) ; Nguyen Van Mai (1870) ; SE Truong Xuan Mai (1900) ; SE Nguyen Van Mai (1858) ; Man de Monteiro (1874) ; Yoeu Man (1870) ; Tran Van Mang (1899) ; Pierre-Gabriel Nguyen Van Manh dit Thom (1889) ; Xieng Mao (1892) ; Tan Mau (1879) ; Alphonse Mathieu Pierre Le Van Mau (1867) ; Tran Van Mi (1886) ; Bui Khac Minh (1881) ; Nguyen Can Mong (1885) ; SAR le Prince Sisowath Monipong (1912) ; SAR le Prince Sisowath Monireth (1909) ; Huynh Van Moi (1870) ; SA le Vicomte Norodom Montana (1902) ; SA la Princesse My Luong (1872).

Prénom débutant par la lettre N : 36 notices (pp. 56-64)

SE Chan Nak (1892) ; SE Meas Nal (1894) ; Bui Quang Nam (1875) ; Le Tan Nam (1899) ; Nguyen Hien Nang (1868) ; Vénérable Chuon Nath (1883) ; Keuth Neth (1892) ; Ros Neth (1890) ; Tran Trong Ngat (1877) ; Nguyen Van Nghi (1894) ; Do Dinh Nghiem (1891) ; Poy Nginn (1884) ; Ha Van Ngoan (1886) ; Hoang Van Ngoc (1894) ; Mme Veuve Le Trung Ngoc née Nguyen Thi Truong (1863) ; Phan Van Ngon (1887) ; Nguyen Van Nguyen (1880) ; Tran Thai Nguyen (1890) ; Pham Tho Nham (1871) ; Le Chau Athicar Nhem (1879) ; Chum Nheng (1882) ; SE Le Nhiep (1878) ; L’Oknha Solum Sèna Touch Nhim (1892) ; SE Nhiek Tioulong (1910) ; Mme Huynh Huu Nho née Huynh Thi Chanh (1896) ; Le Quang Nhon (1883) ; Nguyen Thanh Nhon (1888) ; Thao Nhouy (1909) ; Ngo Dinh Nhu (1910) ; Huynh Ngoc Nhuan (1896) ; Mme Nguyen Van Nhung (1894) ; Nguyen Van Nhung (1905) ; Vuong Quang Nhuong (1902) ; SE Nguyen Khac Niem (1886) ; Luong Khac Ninh (1862) ; Le Van Nuoi dit Nguyen Van Nuoi (1862).

Prénom débutant par la lettre O : 1 notice (p. 64)

Vénérable Ou (1890).

Prénom débutant par la lettre P : 24 notices (pp. 65-70)

L’Oknha Sèna Vichit Néou Pal (1887) ; Le Chau Athicar Kong Pang (1880) ; SE Hing Penn (1879) ; Le Trong Phan (1881) ; Hang Phann (1909) ; SE Bui Bang Phan (1882) ; SE Thao Phao (1895) ; SAR Tiao Phetsarath (1890) ; Melle Le Thi Phi dite Nam Phi (1910) ; Phouy (1895) ; SE Hoang Trong Phu (?) ; Ngo Van Phu (1890) ; SE Luong Van Phuoc (1881) ; Mgr Phan Dinh Phung (1891) ; Huynh Van Phuoc (1883) ; Tran Trong Phuoc (1903) ; Tran Van Phuoc (1893) ; SAI les Princesses Phuong Mai (1937), Phuong Lien (1938), Phuong Dung (1942) ; SE Cam Ngoc Phuong (1887) ; Vu Duc Phuong (1888) ; SE Pro Proeung (1903) ; Vénérable Tieng Prom (1881).

Prénom débutant par la lettre Q : 8 notices (pp. 70-72)

Nguyen Duy Quan (1906) ; Trinh Quang (1901) ; SE Nghiem Xuan Quang (1873) ; Pham Van Quang (1893) ; SE Ton That Quang (1882) ; Nguyen Van Qui (1894) ; SE Nguyen Nang Quoc (1870) ; SE Pham Quynh (1892).

Prénom débutant par la lettre S : 26 notices (pp. 72-77)

Ouch Saly (1888) ; SE Tea San (1893) ; Tran Van Sang (1889) ; Kim San (1903) ; Chau Sapean (1859) ; SE Prak Sarinn (1904) ; Koeut Sau (1874) ; Nguyen Chanh Sat (1869) ; Vénérable Srey Sath (1867) ; Ith Seam (1910) ; Penn Seng (1914) ; Vénérable Prom Seng (1896) ; Thao Sing (1879) ; SE Chao Sisaleumsak (1885) ; Vénérable Am Som (1861) ; SAR Sophon Norodom (1898) ; SE Thao Souk (1887) ; Vénérable Mau Soum (1886) ; Men Soum (1894) ; SE Chao Souvannarath (1893) ; Dit Sronn (1894) ; SAR le Prince Norodom Suramarit (1896) ; SAR la Princesse Suramarit (Kossaman Nearirak) (1904) ; SAR Norodom Sutharot (1872) ; SAR Norodom Sutharot (1874) ; Nguyen Van Sy (1899).

Prénom débutant par la lettre T : 96 notices (pp. 77-100)

Pham Ta (1901) ; Bui Dinh Ta (1872) ; Duong Tan Tai (1896) ; Tai Co (1868) ; Chau Tam (1910) ; Nguyen Van Tam (1895) ; SE Nguyen Trong Tan (1899) ; Nguyen Van Tan (1883) ; SA la Princesse Tan Phong (1883) ; Hoang Dinh Tao (1890) ; Vénérable Huot Tath (1891) ; Yu Tauch (1861) ; SE Nguyen Tat Te (1873) ; SE Ton That Te (1872) ; SE Kim Teng (1884) ; Mar Tes (1883) ; SE Buu Thach (1875) ; Le Dinh Tham (1897) ; Nguyen Van Tham (1882) ; Trinh Huu Thang (1876) ; René Le Van Thanh (1895) ; Vo Ha Thanh (1875) ; Pho Duc Thanh (1894) ; SE Thao Bouakham (1902) ; SE Buu Thao (1886) ; Le Ngoc Thap (1899) ; Nguyen Huu Thi (1899) ; SE Cao Xuan Thien (1890) ; Poc Thienn (1907) ; Vu Thiet (1884) ; Vu Do Thin (1904) ; Do Huu Thinh (1881) ; Dr Nguyen Van Thinh (1888) ; Huynh Van Thinh (1880) ; SE le Samdach Thiounn (18??) ; Thit Fan (1889) ; Khuong Kim Tho (1874) ; SE Nguyen Van Tho (1894) ; Nguyen Van Tho dit Nam Son (1899) ; Le Van Thom (1873) ; Vo Van Thom (1868) ; SE Tran Van Thong (1875) ; SE Ung Thong (1882) ; SE Boun Chan Koun Thonn (1884) ; Pham Van Thuan (1891) ; SE Bui Bang Thuan (1883) ; Thuong Cong Thuan (1897) ; Tran Quang Thuan (1863) ; Ngo Dinh Thuc (?) ; Nguyen Huu Thu (1884) ; Nguyen Huu Thuong (1868) ; SE Pham Gia Thuy (1885) ; Le Minh Tien (1881) ; Pham Van Tien (1873) ; Nguyen Huu Tien (1884) ; Tien Kong (1893) ; SE Nguyen Ba Tiep (1879) ; Ta Van Tiep (1891) ; Nguyen Huu Tiep (1881) ; Nguyen Cong Tieu (1892) ; Vénérable Prin Tim (?) ; Bui Huy Tin (1875) ; SE Ha Luong Tin (1885) ; SE Khim Tit (1896) ; Nguyen Van To (1889) ; SE Phan Ke Toai (1892) ; SE Ton That Toai (1894) ; Cao Thien Toan (1889) ; SE Thai Van Toan (1885) ; Mgr Jean-Baptiste Nguyen Ba Tong (1868) ; Nguyen Nhac Tong (1874) ; Truong Vinh Tong (1884) ; Mme Truong Vinh Tong (1890) ; Vo Ha Tri (1899) ; Dr Le Quang Trinh (1883) ; SE Nguyen Van Trinh (1872) ; SE Ung Trinh (1882) ; Lucien Lam Quang Tru (1893) ; SE Buu Trung (1893) ; Ho Van Trung (1885) ; SE Hoang Huan Trung (1879) ; Lai Van Trung (1865) ; Do Huu Try (1877) ; SE Ha Thuc Tuan (1880) ; Truong Van Tuan (1894) ; SE Bui Phat Tuong (1874) ; SE Duong Thieu Tuong (1895) ; SE Nguyen Huy Tuong (1877) ; Pham Van Tuong (?) ; Nguyen Manh Tuong (1909) ; Nguyen Van Tung (1897) ; SE Tran Dinh Tung (1895) ; Dr Vu Dinh Tung (1895) ; SE Nguyen Huu Ty (1885) ; Tran Van Ty (1888) ; L’Oknha Tbès Sangkréam Vy Ty (1889).

Prénom débutant par la lettre U et Ư : 3 notices (p. 101)

SE Ho Dac Ung (1895) ; SE Ung Uy (1889) ; Mme Nguyen Huu Vi (Hoang Thi Uyen dite Ca Moc) (1870).

Prénom débutant par la lettre V : 13 notices (pp. 101-105)

SE Cung Dinh Van (1897) ; To Ngoc Van (1909) ; Srey Var (1888) ; Nguyen Khac Ve (1896) ; Pham Van Vi (54 ans) ; Truong Tan Vi (1871) ; Michel Nguyen Van Vi (1895) ; SE Ho Phu Vien (1868) ; Nguyen Dinh Vien (1892) ; Ton That Vien De dit Vien De (1902) ; Phan Trong Vinh (1898) ; Tran Ba Vinh (1889) ; SE Linh Quang Vong (1895).

Prénom débutant par la lettre X : 1 notice (p. 105)

Lieutenant-Colonel Nguyen Van Xuan (1892).

Prénom débutant par la lettre Y : 7 notices (p. 105-106)

Le Thanh Y (1893) ; Young Ya (1902) ; Ou Yeim (1883) ; SE Hoang Yen (1889) ; Nguyen Van Yen (1878) ; Vu Danh Yet (1900) ; Pann Yung (1880).

 

François Guillemot, 02/08/2013.

[1] L’index (pp. 107-112) en rapporte 451, fusionnant la notice de l’épouse de SAR Norodom Sutharot née en 1874 avec celle de son époux.

Illustration en haut à gauche : Plaque de grand-croix du Dragon d’Annam (Les carnets de Philippe Truong).

* * *

Exemplaire du Fonds Boudarel (IAO).
Exemplaire du Fonds Boudarel (IAO).

 

Souverains et Notabilités d’Indochine

Notices par ordre alphabétique

Editions du Gouvernement Général de l’Indochine

IDEO – 1943

Publié par le Service Information-Propagande-Presse du Gouvernement Général, 6, rue Pierre-Pasquier à Hanoi.

[xix-112 p.]

 

Avertissement

Alors que la plupart des pays modernes possèdent depuis longtemps des recueils biographiques où chacun peut se documenter sur les notabilités contemporaines, l’Indochine, presque seule en Asie, ne possédait aucun ouvrage analogue aux « Who’s who ». Bien souvent, nous avions entendu déplorer, par ceux qui cherchent à connaître les choses et les gens d’Indochine, cette lacune que le présent ouvrage vient essayer de combler.

Nous ne dissimulons pas qu’il ne la comblera qu’imparfaitement. Dans le considérable travail d’exploration auquel nous avons dû nous livrer, l’abondance et la complexité des matières sont des obstacles importants à la perfection. Nous nous sommes souvent heurtés à des préventions qui nous ont privés d’une documentation complète. Nous remercions ici les personnalités qui ont eu l’obligeance de nous renseigner sur elles-mêmes, et la modestie de ne pas se juger au-dessus de pareil souci. Nous espérons que leur exemple décidera les autres, lors d’une seconde édition.

En vue de réunir peu à peu les matériaux de celle-ci, nous serions reconnaissants aux personnes qui constateraient des inexactitudes, des omissions ou des changements ou qui désireraient voir intégrer des biographies nouvelles, de vouloir bien les signaler, avec référence, aux noms et pages du présent ouvrage, au Service Information-Propagande-Presse du Gouvernement général, 6, rue Pierre-Pasquier à Hanoi.

Cùng Viết Hiến Pháp – Ecrivons ensemble la constitution : une initiative vietnamienne constructive

HienPhapAlors que le Parti Communiste Vietnamien (PCV) a décidé de répliquer et de contre-attaquer les idées « dégradées » de démocratie, de multipartisme ou de séparation des pouvoirs [1], les initiatives visant à réécrire de fond en comble la constitution actuelle se développent chaque jour davantage et rencontrent un vif succès auprès de la population[2]. Le billet d’aujourd’hui revient sur une des initiatives les plus organisées sur le plan académique pour nourrir le débat et contribuer à la connaissance du droit constitutionnel vietnamien.

Depuis le 1er février 2013, une initiative à la fois judicieuse et constructive a vu le jour sur la toile. Trois scientifiques vietnamiens, et non des moindres, ont ouvert le site « Cùng Viết Hiến Pháp » – Ecrivons ensemble la constitution (ou Co-écrire la constitution) pour réfléchir sur la question de la refonte de la constitution de 1992, l’actuelle constitution de la RSVN (amendée en 2001). Les trois signataires de l’initiative sont :

  • NgoBaoChau-sach250Le célèbre scientifique Ngô Bảo Châu, professeur de mathématiques à l’Université de Chicago, décoré de la médaille Fields en 2010, membre de l’American Mathematical Society en 2012, auteur du blog : http://thichhoctoan.net
  • L’historien Nguyễn Anh Tuấn, affilié au Centre Joan Shorenstein sur la presse, la politique et l’ordre public de l’Université de Harvard, ancien rédacteur en chef de VietNamNet et cofondateur de Diễn đàn Boston.

Ces trois scientifiques qui possèdent chacun une entrée détaillée sur Wikipedia (en anglais, en français ou en vietnamien) sont représentatifs de la nouvelle élite intellectuelle. Comme le stipule le titre de l’ouvrage paru à Hanoi en 2010 sur Ngo Bao Chau (voir ci-contre), ils incarnent « l’honneur intellectuel vietnamien ».

Déclaration d’intention : un espace pour dialoguer

Dans la page Déclaration d’intention (Lời phi lộ), les auteurs du site ont clairement présenté leur objectif premier en créant ce site :

« Écrivons ensemble la constitution » a été créé pour offrir un espace de dialogue pour tous ceux qui s’intéressent à l’amendement de la Constitution, afin qu’ils puissent discuter ensemble de cette question sérieusement et démocratiquement.

Considérant cette affaire de façon scientifique et pragmatique, ils rappellent l’importance de l’enjeu:

« La Constitution est la loi fondamentale d’une nation. La Constitution doit contenir les principes qui sous-tendent la construction d’institutions politiques, l’organisation et le fonctionnement de l’État, la protection des droits fondamentaux des personnes. Une bonne constitution est la première étape pour s’assurer que les citoyens travaillent ensemble pour construire une vie de paix, de liberté, une société démocratique et égalitaire, ce qui, après tout, est la raison de l’existence de toutes les institutions sociales ».

La déclaration d’intention des trois auteurs s’accompagne d’une perspective historique qu’il convient de ne pas négliger. Ainsi, sachant que la constitution d’un pays quel qu’il soit naît toujours dans des contextes historiques forts différents, ils en appellent à relire la Constitution de 1992 à l’aune des précédentes constitutions qu’a connues le Viêt-Nam indépendant depuis 1946 ainsi que des constitutions marquantes de l’histoire du monde. Pour ce faire, le site a mis en ligne les différentes constitutions vietnamiennes qui ont marqué l’histoire de ce pays en guerre pendant plus de trente ans. Rappelons brièvement aux lecteurs quelles étaient ces constitutions par ordre chronologique :

A l’appui de cette déclaration d’intention, le site se propose de recevoir toutes les contributions sérieuses à l’élaboration du nouvelle constitution vietnamienne pour la République Socialiste du Viêt-Nam (RSVN). En quelques semaines, force est de constater que des centaines d’articles ont été postés sur le site, répartis en plusieurs catégories correspondant chacune à une thématique de la constitution (voir Posts per category sur le site) : Conseil constitutionnel, anciennes constitutions vietnamiennes, constitutions d’autres pays, direction du PCV et de l’État, séparation des pouvoirs, armée nationale, droits de l’homme et du citoyen, propriété privée et économie nationale, ouvrages de référence, référendum, courrier des lecteurs, idées et sujets divers…

Malgré l’importance de ces sujets, le site se limite exclusivement aux questions directement liées à la Constitution et à la construction d’un État de droit. En s’interdisant de commenter les idées émises tout en filtrant les propositions qui doivent être dûment argumentées et claires, ni diffamantes ni calomnieuses, le site prétend à une certaine impartialité.

Exemple de contribution : Tuấn, le correcteur méticuleux

Le 22 mars 2013, un contributeur nommé Do Quang Tuan a présenté sa critique du Projet gouvernemental sous la forme peu habituelle d’un « suivi des modifications ». L’intérêt de l’exercice est que les idées, critiques et commentaires de l’auteur apparaissent clairement ainsi que les portions de texte à corriger. Et l’exercice, qui peut paraître scolaire, permet à l’auteur d’insister sur des points qu’il considère comme essentiels. En préambule de son texte corrigé, l’auteur expose les sources d’inspiration qui ont motivé sa correction et qui lui ont permis de proposer des textes alternatifs aux différents amendements du projet gouvernemental : il évoque la constitution des États-Unis, celle de la France, la première constitution vietnamienne de 1946 et enfin celle préconisée par le groupe des 72 intellectuels dite « Requête des 72 ».

Sans entrer dans le détail (le lecteur intéressé se reportera au texte original sur le site [3]), voici quelques exemples de bon sens avancés par M. Tuấn :

  • Le préambule de la constitution est entièrement repensé et vidé de ses références à 1930, date de la création du parti communiste au Viêt-Nam (à l’époque PCI / Parti Communiste Indochinois). L’argument est simple : le Viêt-Nam n’a pas attendu le parti communiste pour résister à l’envahisseur à travers les siècles et s’affirmer en tant que nation unifiée (p. 1, voir image ci-dessous). En clair, le parti communiste ne peut s’autoproclamer unique détenteur d’une tradition millénaire. Dans le même sens, les références explicites au marxisme-léninisme et à la « transition vers le socialisme » sont des expressions liées à l’histoire du PCV et non à celle du peuple vietnamien dans son ensemble (p. 2). L’auteur ici dénie clairement la voie socialiste sous la direction du PCV pour défendre l’existence d’une démocratie parlementaire tout au long des articles suivants.
  • Pour l’article 1, il suggère de supprimer le terme « socialiste » de la dénomination nationale du pays. L’appellation « République du Viêt-Nam » serait ainsi bien suffisante. Le mot « liberté » qui figurait dans la constitution de 1946 dans plusieurs clauses devrait être de nouveau mentionné (p. 3).
  • L’article 2 insiste sur la séparation des trois pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire, p. 4).
  • L’article 4 est entièrement révisé avec l’abandon du rôle directeur du PCV au profit du multipartisme (p. 5).
  • Les articles 6 et 7 clarifient et renforcent le rôle de l’Assemblée nationale (p. 7).
  • L’article 8 rappelle le droit constitutionnel et les institutions démocratiques.
  • L’article 9 redéfinit le rôle du Front de la Patrie : une organisation qui doit favoriser la réconciliation nationale, [etc.].

Nous pourrions poursuivre en décryptant et résumant les différents apports proposés par l’auteur et discuter chacun de ses arguments. L’exercice serait bien entendu intéressant et aussi fastidieux que le travail de déconstruction entrepris par cet ingénieux contributeur. Remarquons que nombreux articles proposent d’effacer le mot « socialiste », donnant ainsi le ton d’une constitution dépolitisée, non plus pensée pour le seul profit d’un parti politique et de ses organisations satellites mais pour le peuple dans son ensemble. Notons également que l’auteur ne propose pas de modifications pour l’emblème national, le drapeau national (étoile jaune sur fond rouge) ou le choix de la capitale (Hanoi). D’une façon générale, les corrections apportées se focalisent sur la « décommunisation » du texte gouvernemental pour promouvoir un État de droit « neutre » (et non plus socialiste) dans lequel les droits fondamentaux des citoyens seraient dûment respectés et garantis.

* * *

L’utilité des articles compilés par le site « Cùng Viết Hiến Pháp » n’est plus à démontrer. Le site rassemble à ce jour un corpus tout à fait pertinent et riche pour qui s’intéresse à ces questions. Il devrait par la même susciter de nouvelles recherches académiques sur l’évolution du droit constitutionnel vietnamien au cours du XXe siècle. En outre, l’existence de ce nouveau site prouve que l’affaire de la révision de la constitution suit toujours son cours et suscite l’intérêt grandissant des Vietnamiens du pays comme de l’étranger, du simple paysan au chercheur internationalement reconnu. Chose remarquable, le vent de liberté qui souffle à travers la toile, sans précédent depuis la réunification dans sa contestation frontale de l’autorité communiste, permet d’avancer que le second Doi Moi est désormais en marche. En ce sens, en tant que nouvelle pierre du débat démocratique en construction, « Cùng Viết Hiến Pháp » est une démarche intéressante et originale pour penser de façon sérieuse le Viêt-Nam de demain.

François Guillemot, 24/03/2013.

[1] Voir à titre d’exemple les articles attaquant la « Requête des 72 », dénommée « requête fantôme », postés sur le site du Premier ministre Nguyen Tan Dung : “Kiến nghị ma 72″: Cáo già biến thành hề trên sân khấu “rân chủ” ; Voir aussi EDA, Les autorités dénoncent les « conceptions erronées » de certaines contributions au projet constitutionnel, 07/03/2013. La dernière attaque pour discréditer la « Requête des 72 » est illustrée par l’interview, diffusée le 22/03/2013 sur VTV, de l’ancien ministre de la Justice, Nguyen Dinh Loc et chef de la délégation des 72. Coup dur pour le groupe de signataires, ce dernier affirmait qu’il n’avait pas participé à l’élaboration de la nouvelle constitution préconisée par les 72 et que ses remarques concernant la Requête en sept points n’avaient pas pu être prises en compte. Une façon de se désolidariser de l’initiative : voir Mặc Lâm, Có phải phát biểu bị lợi dụng?, RFA, 23/03/2013.

[2] A ce stade, pas moins de sept groupes citoyens ou organisations religieuses ont exprimé leur désir de changement profond du système politique vietnamien en proposant pour certains d’entre eux des constitutions alternatives. Ce sont respectivement : la Requête des 72, le site Co-rédigeons la constitution, la Déclaration des citoyens libres, la Déclaration de la Conférence épiscopale, la Déclaration du vénérable Thich Quang Do de l’Eglise bouddhique unifiée du Viêt-Nam, la Déclaration du Bloc pro-démocratie 8406, la Déclaration de Le Quang Liem, représentant du Bouddhisme Hoa Hao. Voir l’article de Phạm Nhật Bình, Nếu họ cứ giữ hiến pháp như cũ thì làm gì?, 21/03/2013, sur le site du Viet Tan.

[3] Góp ý cho Dự thảo sửa đổi – Đỗ Anh Tuấn (pdf ou doc)

GopYChoSuaDoiHP

 

 Cliquez sur l’image pour l’agrandir