Archives par mot-clé : religion

L’Inalco fait son cinéma : « Untold Memories of Cambodia » – 30/01/2020

La mémoire du génocide vue du Cambodge.

L’Inalco fait son cinéma : « Untold Memories of Cambodia »

Date : Jeudi 30 janvier 2020 – 18:30 – 21:30

Lieu : Inalco, PLC (65, rue des Grands Moulins), Auditorium

En présence de la réalisatrice Anne Yvonne Guillou.

Intervenants : Michel Antelme et Alexandra De Mersan.

Documentaire écrit et réalisé par :

Anne Yvonne Guillou et Jean Mathis

Film de 49 mn en khmer et en anglais (voix off et sous-titrages).

Coproduction CNRS/CASE – PCRD/SEATIDE – ERC/Corpses of Mass Violence Programm – GIZ, 2017.

Description:

Au Cambodge, le gouvernement maoïste, révolutionnaire et totalitaire, du Kampuchea Démocratique est responsable d’environ 1,7 million de morts entre avril 1975 et janvier 1979. Depuis 2007, le Tribunal des Khmers Rouges juge à Phnom Penh les anciens dignitaires de Pol Pot. En guise de compensation, il propose aux victimes des pratiques mémorielles inspirées par le « devoir de mémoire » développé après la Seconde Guerre mondiale en Europe et une assistance psychologique. Autant de réparations qui confortent dans la presse et dans l’espace public mondialisés l’image d’un peuple cambodgien passif et traumatisé, incapable de se relever seul.

Pourtant, cela fait près de quarante ans que la société cambodgienne s’est redressée, essentiellement par ses propres moyens. Elle s’appuie sur son système religieux complexe dans lequel le bien-être des vivants dépend avant tout de celui des défunts et où le temps circulaire produit une mémoire doublée d’un oubli cyclique. Ce film, basé sur dix ans de recherche ethnographique dans la région de Pursat (ouest du Cambodge,- une région qui a particulièrement souffert du régime khmer rouge) montre comment fonctionne la mémoire collective khmère. Celle-ci, pour être essentiellement non-discursive et largement ignorée des « entrepreneurs de mémoire » occidentaux, n’en est pas moins très efficace pour conserver, à sa manière, le souvenir des événements et des défunts et pour permettre l’expression d’un passé douloureux dont la transmission aux enfants passe par leurs propres participations aux rituels.

Anne Yvonne Guillou est anthropologue, chercheuse au CNRS (Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative, CNRS-Université Paris Nanterre). Elle a une triple formation de sociologue, d’anthropologue et d’orientaliste. Elle a d’abord effectué des recherches en anthropologie de la maladie et de la médecine dans la diaspora cambodgienne en France (1985 à 1990) puis au Cambodge (à partir de 1990). Depuis une quinzaine d’années, elle travaille sur les processus de constructions des mémoires collectives, en particulier celles du régime khmer rouge, ainsi que sur le système religieux khmer. Ses enquêtes ethnographiques villageoises ont été menées en particulier – mais non exclusivement – dans la province de Pursat.

Source : INALCO

Thien Do : Vietnamese Supernaturalism

[ndlr] Thien Do (Đỗ Mỹ Thiện) l’auteur de Vietnamese Supernaturalism est récemment décédé. Rappel biographique d’un chercheur très apprécié de ses collègues et ami.es.

Né à Tra On, dans le delta du Mékong, Do Thien était arrivé en Australie en tant qu’étudiant du Plan Colombo en 1962 et il fut diplômé de l’université de Melbourne en tant qu’ingénieur agronome. Dans les années 1990, il a soutenu une thèse de doctorat sur la religion populaire au Vietnam à l’Université Nationale d’Australie puis a enseigné et mené des recherches à l’université de Darwin et à Singapour.

Dans sa recherche, Do Thien s’est inspiré des traditions familiales et de son expérience personnelle en s’appuyant sur les archives et son travail ethnographique sur le terrain. Il rendit compte de sa représentation sensible de divers courants de religiosité dans le delta du Mékong dans son ouvrage devenu une référence Vietnamese Supernaturalism: Views from the Southern Region (Routledge, 2003). Il était une autorité respectée sur la religion vietnamienne ainsi que sur la culture spirituelle et l’histoire populaire de son delta natal, le Mékong.

Il était particulièrement apprécié de ses collègues comme le rappelle Philip Taylor : « Dans ses écrits philosophiques et ses interactions avec ses amis, collègues et étudiants, Do Thien se comportait comme un sage, un gentleman et un esprit léger ».

Ses proches, collègues et amis expriment leurs sincères condoléances à sa famille.

The beliefs and practices surrounding the meanings and symbols of the spirit world in Vietnam are explored in detail in this innovative study on popular religion in the country. The author shows an abiding interest in the ‘subconscious life’ at a grassroots level alongside rational formations of cosmological understanding which effect politics and economics on a national scale. By bringing together oral histories, reports and fiction writing alongside more conventional documented sources, this book reveals an area of history which has been largely neglected.

(Présentation de son ouvrage)

FG d’après VSG

Marie Gamonet : Laos – Les peintures murales des monastères

Annonce d’une conférence de Marie Gamonet. Information transmise par Hélène Poitevin (CASE).

Laos – Les peintures murales des monastères

Clefs pour lire les Jatakas et le Kalaket dans les versions propres à Luang Phrabang

Date : Jeudi 14 mars 2019 – 18:30

Lieu : Inalco, 65 rue des Grands moulins 75013 Paris – Amphi 1 .
Métro « Bibliothèque François Mitterrand »

Marie Gamonet est historienne d’art et ancienne élève de l’Inalco. Elle a soutenu un mémoire à Paris IV sur les peintures murales du Reamker au palais royal de Phnom Penh. Ses recherches ont été publiées dans la Revue Péninsule.

Source : INALCO

360 jeunes bouddhistes déjouent la répression policière contre le Mouvement Bouddhiste de la Jeunesse [Quê Me]

[ndlr] Article sur le Mouvement laïc Famille Bouddhique du Viêt-Nam (Gia Đình Phật tử Việt Nam), une organisation éducative non-reconnue par la RSVN. Fondé sur le modèle scout en 1943 et affilié à l’Eglise bouddhique unifiée du Viêt-Nam (interdite en 1980 par les autorités communistes), le mouvement compte 300.000 membres dans tout le pays. Sa devise est « Bi – Trí – Dũng » (Compassion, Sagesse, Courage).

PARIS, 12 août 2018 (VCHR & BIIB) – La police et les autorités locales de Hué ont harcelé, intimidé et intercepté les membres du Mouvement Bouddhiste de la Jeunesse (MBJ, Gia Đình Phật từ Việt Nam) qui organisaient leur Camp d’été annuel à Huế. Cette nouvelle vague de répression contre le MBJ confirme les sérieux doutes qui existaient sur les droits des groupes religieux non-enregistrés, comme l’Église Bouddhique Unifiée du Vietnam (EBUV) et son organisation pour la jeunesse, le MBJ, d’avoir des activités religieuses sous l’empire de la Loi sur les Croyances et la Religion.

Comme on le craignait, depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur les Croyances et la Religion en janvier 2018, les groupes religieux non-enregistrés sont devenus de plus en plus vulnérables. La loi ne considère que les groupes qui se sont enregistrés et ont obtenu la reconnaissance de l’État. Elle n’offre aucun cadre légal pour les activités des groupes religieux non-reconnus. Elle reprend par ailleurs le vocabulaire vague du Code pénal pour criminaliser les activités religieuses arbitrairement perçues comme « sapant la sécurité nationale »« nuisant à l’éthique sociale »« divisant les personnes suivant des croyances et des religions différentes », etc.. Selon de nouveaux décrets administratifs, les groupes religieux qui ont des activités sans avoir obtenu le certificat d’enregistrement prévu par la loi sont passibles d’amendes pouvant aller jusqu’à 30 millions de dongs (1130€) et des cadres chargés des questions religieuses ont été déployés dans tout le pays pour contrôler et punir ceux qui « violent la réglementation sur la religion ou les croyances ».

Lire la suite : Quê Me

360 young Buddhists escape Police repression to attend Summer Camp in Hue

PARIS, 12 August 2018 (VCHR – IBIB) – Police and local authorities in Hue harassed, intimidated and intercepted members of the Buddhist Youth Movement (BYM – Gia Đình Phật tử Việt Nam) as they organized the movement’s annual Summer Camp in Huế. This new crackdown on the BYM raises serious concerns about the rights of non-registered groups such as the Unified Buddhist Church of Vietnam (UBCV) and its member, the BYM, to conduct religious activities under Vietnam’s new Law on Belief and Religion.

Read more : Que Me

Dù bị Công an ngăn cấm, hăm doạ, đàn áp, 360 trại sinh Dũng-Hiếu-Hạnh Gia Đình Phật tử Thừa Thiên – Huế đã về Đất Trại Long Quang — HT. Thích Chí Viên cùng hơn 40 Huynh trưởng và Đoàn sinh Gia Đình Phật tử Khánh Hoà bái kiến Đức Tăng Thống Thích Quảng Độ

PARIS, ngày 12 tháng 8 năm 2018 (PTTPGQT) — Văn phòng Viện Hoá Đạo vừa chuyển đến Phòng Thông tin Phật giáo Quốc tế bài tường thuật của Gia Đình Phật tử Vụ về Trại Dũng – Hiếu – Hạnh tại Tu viện Long Quang, Huế, cùng cuộc bái kiến Đức Tăng Thống Thích Quảng Độ của Hoà thượng Thích Chí Viên, Chánh Đại diện Giáo hội Phật giáo Việt Nam Thống nhất (GHPGVNTN) tỉnh Khánh Hoà và hơn 40 Huynh trưởng, Đoàn sinh Gia Đình Phật tử Việt Nam (GĐPTVN) tại Thanh Minh Thiền Viện, Saigon.

Doc thêm : Quê Me (reportage photographique complet)

Image « à la une » : © 2018 IBIB

Nous étions ennemis [Présence protestante]

[ndlr] Une belle émission, en replay sur France TV pendant 6 jours. Présentation.

Cambodge, années 1970. L’arrivée au pouvoir de Pol Pot et des khmers rouges plonge le pays dans une terrible guerre civile, causant des millions de victimes. Les partisans du nouveau régime se livrent à un combat sans merci, pour écraser l’opposition. Deux hommes que tout opposait à l’époque reviennent aujourd’hui sur cette sanglante histoire.

Lien : https://www.france.tv/france-2/presence-protestante/527431-nous-etions-ennemis.html

Erik Davis : Past Lives Present, Tense: Past-life memory in Twenty-First century Cambodia [3 & 4 mai 2018]

[ndlr] Annonce de deux conférences d’Erik Davis sur le Cambodge contemporain suite à une invitation conjointe du Centre d’études himalayennes, du Centre Asie du Sud-Est, et du Centre d’études interdisciplinaires sur le bouddhisme.

Erik Davis

Associate Professor au Macalester College, St. Paul, Minnesota

jeudi 3 mai, de 10h à 12h

Conférence au Centre d’études interdisciplinaires sur le bouddhisme :

« Past Lives Present, Tense: Past-life memory in Twenty-First century Cambodia »

Lieu : à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales ; Salle des Plaques ; 2 rue de Lille, 75007 Paris.

Résumé : Past-life memory in Cambodia is common. In Buddhist scriptural practices, past-life memory is usually thought of in terms of the Buddhist cycle of saṃsāra, where past-life memory is often a prerequisite for advanced stages of spiritual accomplishment. However, in practice, past-life memory is often deeply disturbing to the rememberer, their family and their community.

This presentation discusses multiple examples of contemporary past-life memory out of Davis’ fieldwork in Cambodia, highlighting the practices that surround such memory and uses to which such memories are put. Examples include the Cambodian Prime Minister, a young girl who remembers being her own uncle, a spiritual leader who claims to be the most important Buddhist leader of the Cambodian twentieth century as well as the repeated subject of national scandal because of his claims, and another woman who put two families together in her youth, and has maintained theirconnections into her eighties. These memories and rituals challenge many Western notions about the self and its construction in ways that may be productive.

Télécharger l’affiche : CEIB_conf_Davis_2018-05-03

★ ★ ★

vendredi 4 mai, de 9h30 à 12h30

Présentation au séminaire « Anthropologie comparée du bouddhisme », dans le cadre de la thématique « Ritualités bouddhiques » :

« The Perfect Funeral of King Norodom Sihanouk of Cambodia »

Lieu : à l’EHESS ; Salle 751 (veuillez noter la nouvelle salle); 54 bd Raspail, 75006 Paris.

Résumé : When King Norodom Sihanouk of Cambodia died in 2012, it marked the beginning of the end of an era, and a period in which the preparations surrounding the impending royal funeral became a site of deep piety and national emotion, run of the mill corruption, and political maneuver. In this presentation, the Cambodian funerary process is introduced, the royal details given specific attention, and attention paid specifically to the ways in which traditional ritual performance and political maneuver intersected, and the ways in which the spectacle occasionally threatened to break down.

« Diversité des transactions non marchandes et dynamiques des rapports sociaux en Asie du Sud-Est et au-delà » – 13 avril 2018 – EHESS

[ndlr] Intéressante journée d’étude à venir à l’EHESS.

« Diversité des transactions non marchandes et dynamiques des rapports sociaux en Asie du Sud-Est et au-delà »

vendredi 13 avril 2018

EHESS, 54 bld Raspail, 75006, Paris, salle 737

Source : CASE