Archives par mot-clé : recherche française

« MÉMOIRES D’INDOCHINE » 2020 : SÉANCE 4

Année universitaire 2020-2021 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs »

★ ★ ★

Postcolonial Studies sur l’Indochine, aperçu bibliographique

Séance 4 : mercredi 4 novembre 2020 – salle de réunion de l’IAO (à confirmer)

Reprise de la thématique du séminaire de l’année dernière.

L’avènement du courant des Postcolonial Studies a bousculé la tradition historiographique française et l’emploi de cette notion se révèle tout aussi parcimonieux dans les études conduites par des chercheurs français. Cette séance reviendra sur la réception de ce courant en France avant de présenter quelques ouvrages clés sur la péninsule indochinoise qui s’inscrivent dans ou autour de ce champ. Notre attention se portera sur les « modes d’emploi » et la portée d’une notion plurielle à l’intersection de multiples problématiques – notion qui s’interroge, dans un effort réflexif, sur son propre fondement théorique.

La seconde partie de la séance est consacrée aux exposés oraux.

★ ★ ★

Exposé de François Cormier

Hue-Tam Ho Tai, Passion, betrayal, and revolution in colonial Saigon: the memoirs of Bao Luong, Berkeley, University of California Press, 2010. Présentation de l’éditeur.

Exposé de Maïlys de Colnet

Mike Davis, Génocides tropicaux. Catastrophes naturelles et famines coloniales. Aux origines du sous-développement, Paris, La Découverte, La Découverte Poche / sciences humaines et sociales n°228, 2006. Présentation de l’éditeur.

★ ★ ★

Lectures requises :

Nicolas Bancel, « Un malentendu postcolonial ? Réception et débats dans le champ académique français autour des Postcolonial Studies », in Collectif Write Back, Postcolonial Studies : modes d’emploi, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2013, p. 29-70.

Burleigh Hendrickson, « Qu’est-ce que la postcolonialité ? Vers une définition pluraliste », in Collectif Write Back, Postcolonial Studies : modes d’emploi, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2013, p. 155-173.

Entretiens vidéographiques :

Autres références signalées sur Mémoires d’Indochine : 

Illustration « à la une » : Les deux Soeurs Trung repoussant l’envahisseur chinois, d’après une estampe de Dông Hô © Mémoires d’Indochine

Contre le darwinisme social : L’Effet-Darwin de Patrick Tort

[ndlr] A l’occasion de la mobilisation contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (loi en discussion), nous invitons nos lecteurs/lectrices à lire ce court billet de Lucien Derainne publié sur le carnet « Ébruiter les méthodes ».

L’appel à une recherche « darwinienne » – entendez compétitive et sélective – au cours des débats sur la loi de programmation pluriannuelle a fait réagir, ces derniers jours, aussi bien les chercheurs que le grand-public, grâce à l’écho que lui ont donné des journaux comme Le Monde ou Libération.

Je voudrai profiter de ces circonstances pour résumer un ouvrage que je viens de lire et qui mériterait d’être davantage connu en dehors des spécialistes d’histoire naturelle : L’Effet-Darwin de Patrick Tort. Quoique tous les ouvrages de cet auteur (historien des sciences, théoricien d’une approche matérialiste des discours) valent la peine d’être connus, la lecture de celui-ci est particulièrement salutaire pour déconstruire les justifications qui sont aujourd’hui apportées à la concurrence, dans l’économie comme dans la société.

Lire la suite : Ébruiter les méthodes, 22/01/2020.