Archives par mot-clé : presse

Ressources en ligne : Thư viện báo chí của Thư viện Quốc gia Việt Nam [TVQGVN]

[ndlr] Liste et liens de 27 périodiques vietnamien en ligne sur le site de la Bibliothèque Nationale du Viêt-Nam. Une ressource à la fois très utile et très intéressante.

Source : page de la liste (Thư viện Quốc gia Việt Nam)

Quelques réflexions sur le 30 avril…

Pour relayer le message du Vietnam Studies Group intitulé « Some Reflections on April 30th », initié par Judith Henchy, et poursuivre notre réflexion sur cette date historique voici quelques articles en ligne. Débats et discussions dans la presse occidentale mais pas au Viêt-Nam. Rappelons le cas du journaliste indépendant Pham Chi Dung :

Le 30 avril 2015, la police de Ho Chi Minh ville a encerclé le domicile du journaliste indépendant et héros de l’information Pham Chi Dung et l’a brutalement empêché de quitter les lieux. Reporters sans frontières (RSF) relaie l’appel de détresse lancé par Pham Chi Dung et exhorte la police à cesser le harcèlement contre le journaliste et sa famille (source : RSF, 30/04/2015).

En anglais

En français

[à suivre]

L’Echo annamite : organe de défense des intérêts franco-annamites [Gallica]

[ndlr] Ressource en ligne. Liens vers le portail Gallica de la BNF.

EchoAnnamite_1_1920Premier numéro publié le 8 janvier 1920

Cliquez sur l’image pour accéder au document numérisé.

* * *

18 années de publication disponible (3068 unités)
1920 1921 1922 1923 1924 1925 1926 1927 1928 1929
1930 1931 1932 1933 1934 1935 1936 1937 1938 1939
1940 1941 1942 1943 1944
* * *

EchoAnnamite_602_1943Numéro 602 publié le jeudi 30 décembre 1943

Cliquez sur l’image pour accéder au document numérisé.

Titre : L’Echo annamite : organe de défense des intérêts franco-annamites

Éditeur : [s.n.] (Saïgon)

Date d’édition : 1920-1944

Type : texte, publication en série imprimée

Langue : Français

Format : application/pdf

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/cb327595938/date

Source : Bibliothèque nationale de France, département Droit, économie, politique, JOD-10365

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb327595938

Description : Variante(s) de titre : L’Echo annamite : Trihebdomadaire de défense des intérêts indochinois

Description : Périodicité : Trihebd

Provenance : bnf.fr

Review of The Birth of Vietnamese Political Journalism – by Haydon L. Cherry

Peycam_BirthVietnamPoliticalJournalism[ndlr] CR de lecture d’un ouvrage important de Philippe Peycam sur la naissance du journalisme politique à Saigon pendant la période coloniale. Publié sur New Mandala.

Philippe M. F. Peycam, The Birth of Vietnamese Political Journalism: Sài Gòn, 1916-1930. New York: Columbia University Press, 2012. Pp. xi, 320; maps, list of abbreviations, notes, bibliography, index. 

 Reviewed by Haydon L. Cherry.

It was the spring of hope; it was the winter of despair.  On 21 March 1926, fifteen hundred people, including street vendors, school teachers, and students congregated on the Rue Lanzarotte in Sài Gòn.  At the meeting, Phan Trương Mạnh announced the illegal foundation of the Annam Youth Party and called for all of those assembled to join.  The young Vietnamese journalist Lâm Hiệp Châu distributed a new newspaper titled Jeune Annam to the crowd.  Leaflets, extremely critical of the colonial government and carrying the names of the radical journalists Eugène Dejean de la Batie and Nguyễn An Ninh, circulated.  On the morning of 24 March, the colonial authorities arrested the three journalists.  Thousands gathered that evening on the pier of the Messageries Maritimes to await the return from France of Bùi Quang Chiêu, the editor of the Sài Gòn newspaper La Tribune Indigène and a proponent of moderate political reform.  French agitators who opposed Bùi Quang Chiêu tried to start a riot as he disembarked.  The arrest of Nguyễn An Ninh had alarmed the increasingly incendiary youth who had also learned that the great patriot, Phan Châu Trinh, had died during the previous night.  At a rally the following day, Bùi Quang Chiêu failed to denounce the arrest of Nguyễn An Ninh, to the dismay of the restive youth.  On 4 April, a funeral procession of seventy thousand people paraded through Sài Gòn to a mausoleum for Phan Châu Trinh in Tân Sơn Nhất.  Strikes and demonstrations against French rule broke out in the weeks that followed.  Radical activism had replaced more quiescent attempts at reform.  The press was transformed, as Vietnamese journalism became more dramatic and confrontational.  But by the end of the year political protest had moved from the pages of Sài Gòn’s newspapers to the pavements of its streets.  Contest in the press had given way to mass mobilization and militancy.

Read more : New Mandala, 05/05/2014.

Việt Nam Độc Lập 1941-1945 [ressources en ligne]

[ndlr] Le site de l’historien Stein Tonnesson affiche une collection de 122 numéros en ligne du journal clandestin Việt Nam Độc Lập [Viêt-Nam Indépendant] édités par le Front Viêt-Minh de 1941 à 1945. La série est accompagnée d’une traduction anglaise. Sur les conditions l’élaboration de ce bulletin, voir le récit du Général Vo Nguyen Giap : Naissance d’une armée – Ho Chi Minh rentre au pays.

Titre_VietNamDocLap

The following are photocopies and handwritten or typed English translations of the clandestine journal Viet Nam Doc Lap, which was edited by Ho Chi Minh and Pham Van Dong in the border area between Vietnam and China from 1941 to 1945. The originals are in the Museum of Revolution (Hanoi).

Accès à la collection : ClioStein (Source Material on Vietnam).

* * *

N° 106 (21 septembre 1941)
VNDL – N° 106 (21 septembre 1941)
Annonce de la création de la Brigade de Propgande Armée de Libération du Viêt-Nam (VNQL, n° 201, 5 janvier 1945).
Annonce de la création de la Brigade de Propagande de l’Armée de Libération du Viêt-Nam
(VNDL, n° 201, 5 janvier 1945).

 

Une étude en ligne de ce journal :

  • Morragotwong Phumplab, “Việt Nam Độc Lập (The Independent Vietnam)”: Newspapers, propaganda and its competence in anti-colonialism (1941 -1945) : Document 52 [PDF]

 

Isabelle Tracol-Huynh : Entre ordre colonial et santé publique, la prostitution au Tonkin de 1885 à 1954 [thèse]

Université Lumière Lyon 2

École doctorale 483 ScSo

Faculté GHHAT

Département d’histoire

Institut d’Asie Orientale

 

Entre ordre colonial et santé publique, la prostitution au Tonkin de 1885 à 1954

Isabelle TRACOL-HUYNH

Groupe de prostituées dans les années 1950. © Archives personnelles de RTV.
Groupe de prostituées dans les années 1950. © Archives personnelles de RTV. 

Thèse pour l’obtention du titre de docteur en Histoire de l’Université de Lyon délivré par l’Université Lumière Lyon 2

Sous la direction de Christian HENRIOT

 

Présentée et soutenue publiquement le jeudi 12 décembre 2013

ENS de Lyon, IAO, à 14h en salle R66, 15 parvis René Descartes, Lyon

Devant un jury composé de :

Sylvie CHAPERON – professeure à l’Université Toulouse 2 le Mirail

Christopher GOSCHA – professeur à l’Université du Québec à Montréal

Christian HENRIOT – professeur à l’Université Lumière Lyon 2

Dominique KALIFA – professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Philippe PAPIN – professeur à l’École Pratique des Hautes Études

 

Résumé :

Entre ordre colonial et santé publique, la prostitution au Tonkin de 1885 à 1954

L’étude de la prostitution au Tonkin pendant la colonisation française est celle d’un monde en mutation. Le développement de la prostitution est à relier directement avec les changements socio-économiques que connaît le Tonkin. La mobilité croissante des populations à l’époque coloniale a pour conséquence une urbanisation importante accompagnée d’une transformation radicale de la société urbaine. Ces changements favorisent une expansion à la fois quantitative et qualitative de la prostitution car de nouvelles formes apparaissent (chanteuses, danseuses, etc.).

Fenêtre ouverte sur un monde urbain en transformation, le monde prostitutionnel permet également de rendre compte de la complexité de la société coloniale dont il est le microcosme puisqu’il en reprend la hiérarchie raciale, les rapports de domination, de tension et de sympathie réciproque. Ce microcosme est placé sous le signe de la rencontre des genres et, surtout, des races, ce qui, en situation coloniale, ne va pas sans poser problème. La gestion de la prostitution par les autorités s’insère directement dans la politique de maintien de l’ordre mise en place par l’État colonial, puisqu’elle s’efforce de recréer au sein du monde prostitutionnel la hiérarchie, à la fois genrée et raciale, régissant l’ensemble de la société coloniale.

Le second volet de l’administration de la prostitution est sanitaire car c’est au nom de la santé publique que la prostitution est réglementée. Le but est de lutter contre les maladies vénériennes, péril pour l’individu et la nation. L’histoire de la prostitution au Tonkin est celle d’une tension entre une administration tentant de contrôler un monde prostitutionnel mouvant et multiforme et les acteurs du monde prostitutionnel qui mettent en place des stratégies de contournement et d’évitement.

Ce travail entend analyser à la fois le système mis en place par les autorités et la réalité du monde prostitutionnel en s’intéressant à ses acteurs et à ses lieux.

Mots-clés : Vietnam ; Tonkin ; colonisation ; prostitution ; santé publique ; péril vénérien ; police ; culture urbaine ; problème public ; rôle de la presse

Isabelle Tracol-Huynh: Between Colonial Order and Public Health – Prostitution in Tonkin (1885-1954) [PhD Thesis]

Isabelle Tracol-Huynh:

Between Colonial Order and Public Health – Prostitution in Tonkin

(1885-1954)

[PhD Thesis]

Groupe de prostituées dans les années 1950. © Archives personnelles de RTV.
Groupe de prostituées dans les années 1950. © Archives personnelles de RTV. 

 

Abstract:

Between Colonial Order and Public Health: Prostitution in Tonkin (1885-1954)

During French colonization, the world of prostitution in Tonkin evolved as the result of the numerous social and economic changes that were occurring at the time. The increasing mobility of the population led to rapid, significant urbanization: consequently, the city changed in form and in culture. Prostitution hence became increasingly visible. Its expansion was both quantitative and qualitative in the sense that prostitutes were no longer confined within the so-called spaces of “legal” brothels and were no longer perceived as being the only women capable of providing sexual services. In this regard, the world of prostitution  is a critical vantage point which permits a far-reaching study of these global changes as well as a unique vantage point onto the complexity of colonization itself.

This world was a microcosm of  colonial society with its latent notions of racial hierarchy, inherent domination, and intimacy for colonization, and these all represent an intimate yet politically charged encounter. The racial boundaries delineated at the very foundations of the colonial order were therefore blurred and had to be redrawn and sharpened. The regulation of prostitution was one of the means used by authorities to control the interaction between the colonizers and the colonized because it reproduced the racial distinctions of the colonial society.

The second dimension of the administration of prostitution was medical: because of venereal diseases, prostitution was perceived to be a threat to individuals and the nation as a whole. The regulation of prostitution thus was part and parcel of the policing strategies set up by the authorities to insure colonial order and public health. Nonetheless, its application proved to be difficult because prostitution, which was understood as construing both actors and places, resisted the police and medical frameworks that sought to confine them. Authorities’ attempts clashed with the evasive strategies of prostitutes, madams, clients, and others as well.

In light of these issues, this study offers a thorough examination of the official frameworks and the reality of prostitution as it existed in colonial Tonkin.

Keywords: Vietnam; Tonkin; prostitution; colonization; public health; venereal diseases; police; urban culture; social problem; newspapers influence