Archives par mot-clé : Pierre Daum

« Mémoires d’Indochine » 2020 : séance 3

Année universitaire 2020-2021 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs »

★ ★ ★

Un groupe de travailleurs à Sorgues (Vaucluse) 47e cie, 1941. © Collection Pham. Source : Liem-Khe Luguern

« Travailleurs indochinois » dans les guerres françaises

Séance 3 : mercredi 21 octobre 2020 – salle de réunion de l’IAO

Reprise de la thématique du séminaire de 2014.

Cette séance sera entièrement consacrée à la catégorie socio-historique « Travailleurs indochinois », principalement d’origine vietnamienne, enrôlés de force ou engagés volontaires lors des deux guerres mondiales pour soutenir « l’effort de guerre ». Une première vague amena plus de 90.000 « lính thợ » (soldats et ouvriers) en France pendant la guerre de 1914-1918 de laquelle la France sortit victorieuse. Une seconde vague concerna environ 20.000 recrutés pendant le second conflit mondial dans le contexte de la défaite de 1940 et de l’occupation allemande. En suivant le parcours de certains d’entre eux à travers les documents proposés, nous aborderons la question plus générale des migrations coloniales et du contact avec le colonisateur. Nous interrogerons la pratique mémorielle autour des « Travailleurs indochinois » et le rapport particulier de ces « immigrés malgré eux » avec le Viêt-Nam. Pour ce faire, nous nous appuierons sur quelques reportages courts diffusés à la télévision française.

Projection d’un extrait du film de Lam Lê en seconde partie de séminaire :

  • Cong Binh, la longue nuit indochinoise, Adr Productions, Blaq out collection, 2013.

Lectures :

Luguern Liêm-Khê, « Ni civil ni militaire : le travailleur indochinois inconnu de la Seconde Guerre mondiale », Le Mouvement Social 2/ 2007 (n° 219-220), p. 185-199. URL : www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-2007-2-page-185.htm / DOI : 10.3917/lms.219.0185

CR de lecture de Bastien Golovkine : Mireille Le Van Ho, Des Vietnamiens dans la Grande Guerre : 50 000 recrues dans les usines françaises, Paris, Vendémiaire, 2014. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/21629


Pour accompagner la séance :

Tran-Nu (Luguern), Liêm-Khê, Les travailleurs indochinois en France de 1939 à 1948, Mémoire de maîtrise sous la direction de Philippe Vigier, Université Paris X Nanterre, 1988. Document en ligne sur le site travailleurs-indochinois.org (PDF).

Reportages :

« Immigrés de force, souvenirs d’Indochine ». URL : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/2013/03/28/immigres-de-force-souvenirs-d-indochine-224841.html

« Mémoire: Dans les pas des travailleurs indochinois… ». URL : https://youtu.be/-Mcpzr3-ozE

« Histoire de France : Les oubliés d’Indochine ». URL : https://youtu.be/EA8A7kqbNUc

Sitographie :


Illustration « à la une » : Un ancien travailleur indochinois © France 3 Aquitaine

Les Indochinois et le riz en Camargue [Arte]

[ndlr] Signalé par le journaliste Pierre Daum, voici un documentaire d’Arte à ne pas manquer sur les travailleurs indochinois puis européens de Camargue. En Replay sur Arte et posté sur YouTube sur la chaîne « Histoires coloniales ». Présentation ci-dessous.

Le riz, grain de folie camarguais

En 1939, 20 000 Vietnamiens furent réquisitionnés, la plupart de force, pour partir en France afin de travailler dans les usines d’armement. A l’automne 1941, 500 d’entre eux furent envoyés en Camargue, où ils participèrent à la relance de la riziculture.

Ce documentaire retrace cette histoire largement oubliée. Il a été diffusé à la télévision française le 5 mai 2020.

Seconde guerre mondiale : quand la France enrôlait de force des travailleurs indochinois [TV5 Monde]

[ndlr] TV5 Monde rappelle le sort des Travailleurs indochinois dans l’émission « Grand angle ».

Entre 1939 et 1940, 20 000 Indochinois du Vietnam colonisé émigrent en France, forcés de participer à l’effort de guerre. La majorité d’entre eux n’en repartent qu’en 1948, en plein conflit pour l’indépendance. Tous resteront silencieux sur leur passé. Le journaliste Pierre Daum exhume leur histoire en 2009 dans l’ouvrage « Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939-1952) », illustrée fin 2017 dans la bande dessinée « Les Linh Tho immigrés de force » de Clément Baloup.

Voir et lire le documentaire : TV5 Monde (dossier de Marion Chastain)

Riz amer : Les Indochinois en Camargue (1939-1952) [Documentaire]

[ndlr] Le documentaire d’Alain Lewkowicz, co-écrit avec Pierre Daum, en replay sur FranceTV. On notera qu’à partir de la minute 19:06, l’article en ligne de Liem-Khê Luguern publié dans Le mouvement social (n° 219-220, 2007/2) et intitulé « Ni civil ni militaire : le travailleur indochinois inconnu de la Seconde Guerre mondiale » est utilisé sans être cité ni dans le corps du documentaire ni même dans le générique !

Présentation de France 3 : Entre 1939 et 1940, 20 000 travailleurs indochinois sont enrôlés de force par l’administration coloniale afin de participer à l’effort de guerre dans les poudreries, les industries et les usines d’armement françaises. Après de longues semaines de voyage, ils sont immatriculés par le service de la main d’oeuvre indigène et mis à disposition du régime de Vichy. En 1941, alors que le risque de pénurie alimentaire gagne la France, plusieurs centaines d’Annamites rejoignent la Camargue pour produire le riz qui nourrira la France, et faire la fortune des grandes familles arlésiennes. Pourquoi cet épisode de l’Histoire a-t-il été passé sous silence ?

HenriMaux_RizAmer
Henri Maux © 2015 France 3

LeHuuTho_RizAmer
Le Huu Tho © 2015 France 3

TranDuyThi_RizAmer
Georges Tran Duy Thi © 2015 France 3

A revoir sur FranceTV : http://pluzz.francetv.fr/videos/riz_amer.html

Exposition : Immigrés de force – Nantes du 2 au 29 avril 2014

affiche_TravailleursIndochinois_Nantes2014[ndlr] Annonce de Pierre Daum.

Dans le cadre de l’année culturelle France-Vietnam, les Archives départementales proposent du 2 au 29 avril une nouvelle exposition dédiée aux travailleurs indochinois de la Seconde Guerre mondiale.

En 1939, la France fait venir de force 20 000 paysans vietnamiens afin de les faire travailler dans les usines d’armement. Bloqués en métropole pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, ils sont ensuite employés dans tous les secteurs de l’économie, sans jamais recevoir le moindre salaire.

C’est à eux que l’on doit notamment la naissance de la culture du riz en Camargue. Ces hommes furent enfin renvoyés chez eux vers 1950, après dix ans d’exil. Soixante-dix ans plus tard, l’exposition réalisée par Pierre Daum, grand reporter, auteur du livre Immigrés de force. Les travailleurs indochinois en France (1939-1952), fait ressurgir ce passé.

La Société d’histoire de Saint-Jean-de-Boiseau apporte en complément un éclairage particulier sur ces faits oubliés. Pour faire face au départ des ouvriers au front, l’arsenal d’Indret a en effet eu recours à la main d’œuvre indigène (qu’on appelait alors MOI).

Quelques panneaux d’exposition évoquent le recrutement, le voyage et les conditions de vie de ces MOI dans les camps d’hébergement aménagés à proximité d’Indret ainsi que leur rapport avec la population locale.

L'exposition est enrichie de 4 panneaux sur l'histoire des travailleurs indochinois à Indret
L’exposition est enrichie de 4 panneaux sur l’histoire des travailleurs indochinois à Indret

Informations pratiques

Entrée libre et gratuite
Lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 17h – Mardi de 13h 30 à 19h
(17h en période de vacances scolaires).
Renseignements : archives.culturel@loire-atlantique.fr ou 02 51 72 93 20.

Conférence et projection le 10 avril

Jean-Luc Ricordeau, président de la Société d’histoire de Saint-Jean-de-Boiseau revient sur ces événements lors d’une conférence sur les travailleurs indochinois à Indret pendant la Seconde Guerre mondiale, le jeudi 10 avril à 17h. Cette conférence sera suivie de la projection du film L’Empire du milieu du Sud à 18h.

Source : Archives départementales de Loire-Atlantique

Pierre Daum : Tournée de conférences au Viêt-Nam

Pierre Daum

Tournée de conférences au Viêt-Nam
PierreDaum_ConférencesVietNam

 

Mardi, 26 Novembre 2013 – 6:00pm – Conférences au Viêt-Nam

Trois ans après sa première série de conférences, Pierre Daum revient au Vietnam pour échanger sur le travail qu’il mène depuis huit ans sur l’histoire des travailleurs indochinois réquisitionnés en France pendant la Seconde guerre mondiale.

Voici une première liste de dates. D’autres interventions sont susceptibles de s’ajouter.

 

  • Mardi 26 novembre à 18h00: Librairie française de Ho Chi Minh-Ville

(Adresse: Librairie Nam Phong, 94 Ho Tung Mau, D., HCMV). Conférence en français.

  • Jeudi 28 novembre à 10h00: Lycée français Marguerite Duras

(Adresse: Route N°11 – Long Binh – District 9, HCMV). Conférence en français.

  • Vendredi 29 novembre à 8h00: Université des sciences sociales et humaines (HCMV)

(Adresse: 10-12 rue Dinh Tien Hoang, District 1, HCMV). Conférence en français, traduite en vietnamien.

  • Lundi 2 décembre à 14h00: Université de Thudaumot

(province de Binh Duong, 30 km au nord de HCMV). Conférence en français, traduite en vietnamien.

Toutes ces interventions sont ouvertes au public.

Par ailleurs, Pierre Daum participe à l’exposition « Fragments d’histoires – L’histoire méconnue des Indochinois en France« , qui se tient du 25 novembre au 4 janvier à l’hôtel Sofitel Plaza de Ho Chi Minh Ville.

Source : Immigrés de force (agenda).

Travailleurs indochinois à L’Haÿ-les-Roses [Destination Viêt-Nam]

[ndlr : Message de Pierre Daum]

Ce week-end, le salon du livre de L’Haÿ-les-Roses
(banlieue sud de Paris, RER B, arrêt Bourg-la-Reine)
a choisi le Vietnam comme thème central de son édition 2013

??????????

Parmi un programme très riche, nous vous proposons:

  • Jeudi 17 octobre à 18h: vernissage de l’exposition sur les travailleurs indochinois.

Le vernissage sera suivi de la projection, à 20h30,
de Công Binh, la longue nuit indochinoise, de Lam Lê, au cinéma La Tournelle.
La projection sera suivie d’un débat avec Pierre Daum.

  • Samedi 19 octobre à 15h45: table ronde « La présence vietnamienne en France« 

avec Pierre DAUM, Journaliste, écrivain;
Dominique ROLLAND, Ethnologue et écrivain française;
Pierre BROCHEUX
, Enseignant chercheur retraité;
et Docteur Cân-Liêm LUONG
, Médecin-psychiatre.

Voir le programme complet de Destination Viêt-Nam