Archives par mot-clé : ouvrage

La colonisation des corps. De l’Indochine au Vietnam [parution]

La_colonisation_des_corps[ndlr] Parution d’un ouvrage collectif dirigé par Agathe-Larcher Goscha et François Guillemot. Il est issu du colloque sur les identités corporelles au Viêt-Nam organisé à l’ENS de Lyon. Présentation de l’éditeur.

Avec les contributions de : Dinh Trong Hieu, Alain Ruscio, Agathe Larcher-Goscha, Christopher E. Goscha, Erica J. Peters, Isabelle Tracol-Huynh, Nora A. Taylor, Doan Cam Thi, Richard Quang-Anh Tran, Eric Jennings, Laurence Monnais, François Guillemot, Heonik Kwon, Francis Gendreau.

Symbolique de la tête, du ventre et des membres, poids de la gestuelle, représentations sexuelles ou anthropométriques tendant à classer cet être étrange qu’est le colonisé, fabrication d’un corps du roi conforme aux souhaits de la République française, perceptions renouvelées de l’environnement et du bien-être à travers les prescriptions de la modernité, enfin terribles effets de la guerre, corps meurtris, âmes sans repos hantant aujourd’hui encore un paysage où la tradition s’épuise à tenter d’absorber la violence du contemporain : telles sont quelques-uns des aspects dont traite ce livre, rapportant à l’Asie la thématique de l’histoire du corps désormais familière à l’Occident. De l’Indochine française au Viet Nam en guerre, plusieurs chercheurs de toutes nationalités ont été réunis pour mener à bien cette entreprise sans précédent.

François Guillemot est ingénieur de recherche à l’Institut d’Asie Orientale (CNRS / ENS de Lyon) ; ses recherches portent sur l’histoire politique et sociale du Viêt Nam contemporain. Agathe Larcher-Goscha est spécialiste de l’histoire coloniale de la péninsule indochinoise et traductrice.

Source : Éditions Vendémiaire

Communiqué de presse Colonisation des corps (PDF)

Réf. Guillemot, François & Larcher-Goscha, Agathe, La colonisation des corps. De l’Indochine au Vietnam, Paris : Éditions Vendémiaire, coll. Chroniques, 2014, 443 p.

Table des matières

Remerciements, p. 5-7

François Guillemot & Agathe Larcher-Goscha : Le Viet Nam à fleur de peau, pp. 9-27

Dinh Trong Hieu : La face, le ventre et autres symboliques du corps chez les Viet, pp. 28-60

Alain Ruscio : « Nous avons débarqué au milieu du peuple le plus étrange », pp. 61-81

Agathe Larcher-Goscha : La guerre des représentations anthropométriques, pp. 82-126

Christopher E. Goscha : Bao Dai et Sihanouk : la fabrique indochinoise des rois coloniaux, pp. 127-175

Erica J. Peters : Manger : pratiques vietnamiennes et identités européennes, pp. 176-199

Isabelle Tracol-Huynh : Désir et répulsion : les prostituées du Tonkin, pp. 200-228

Nora A. Taylor : L’autre exotique et le moi féminin, pp. 229-245

Doan Cam Thi : Quand elles écrivent leur corps, pp. 246-263

Richard Quang-Anh Tran : Le corps homosexuel, haut lieu de l’imaginaire, pp. 264-284

Eric Jennings : Dalat ou les Alpes en Indochine, pp. 285-312

Laurence Monnais : Les remèdes du bien-être, pp. 313-342

François Guillemot : Des jeunes filles mutilées, pp. 343-392

Heonik Kwon : Portés disparus, pp. 393-414

Francis Gendreau : Dynamiques démographiques, pp. 415-435

Bibliographie sélective, pp. 436-441

Biographies des auteurs, pp. 442-443

Signalons qu’Isabelle Tracol-Huynh vient de recevoir le Prix Jeune chercheur/se de la Ville de Lyon : « Récompensée pour ses études sur la réglementation de la prostitution et le gouvernement des corps à travers le prisme des mondes extra-européens, notamment l’empire colonial français en Asie au 20ème siècle ». Isabelle Tracol-Huynh, normalienne de Lyon, a soutenu sa thèse de doctorat d’histoire sur la prostitution au Tonkin à l’Université Lumière Lyon 2, dans un laboratoire commun CNRS/ENS de Lyon/Université Lyon2 : l’Institut d’Asie Orientale.

* * *