Archives par mot-clé : Laos

Indochine 1945-1990 : Une péninsule « brutalisée »

Pour accompagner et en complément de séance 5 du 18 novembre 2020 : Exils, résistances et génocides : une péninsule « brutalisée » . URL : https://indomemoires.hypotheses.org/36646

Quelques notions abordées lors de cette séance :

Polémologie :

Notice sur Gaston Bouthoul (1896-1980) dans l’Encyclopaedia Universalis. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bouthoul/

Coste Frédéric, « Bouthoul et la polémologie : l’étude des causes profondes de la guerre », Les Champs de Mars, 2002/2 (N° 12), p. 9-30. DOI : 10.3917/lcdm1.012.0009. URL : https://www.cairn.info/revue-les-champs-de-mars-ldm-2002-2-page-9.htm

Huyghe François-Bernard, « Vie et mort d’une discipline : la polémologie », Médium, 2006/4 (N°9), p. 85-97. DOI : 10.3917/mediu.009.0085. URL : https://www.cairn.info/revue-medium-2006-4-page-85.htm

Brutalisation des sociétés :

Notice sur George L. Mosse (1918-1999) dans l’Encyclopaedia Universalis. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-mosse/

Audoin-Rouzeau Stéphane, « George L. Mosse : réflexions sur une méconnaissance française », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2001/1 (56e année), p. 183-186. DOI : 10.3917/anna.561.0183. URL : https://www.cairn.info/revue-annales-2001-1-page-183.htm

Prost Antoine, « The Limits of Brutalization. Killing on the Western Front, 1914-1918 », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 2004/1 (No 81), p. 5-20. DOI: 10.3917/ving.081.0005. URL: https://www.cairn.info/journal-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2004-1-page-5.htm

Christian Ingrao. George L. Mosse. De la Grande Guerre au totalitarisme. La brutalisation des sociétés européennes. In: Politique étrangère, n°2 – 2000 – 65ᵉannée. pp. 561-563. URL : www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_2000_num_65_2_4958_t1_0561_0000_2

Démocide :

Notice de R.J. Rummel (1932-2014) sur son site à Hawaii University : https://www.hawaii.edu/powerkills/PERSONAL.HTM

Notice Wikipedia en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Rudolph_Rummel

R.J. Rummel, « Statistics Of Cambodian Democide. Estimates, Calculations, And Sources ». URL : https://www.hawaii.edu/powerkills/SOD.CHAP4.HTM

R.J. Rummel, « Statistics Of Vietnamese Democide. Estimates, Calculations, And Sources ». URL : https://www.hawaii.edu/powerkills/SOD.CHAP6.HTM

CR de lecture ASIOC sur ces thématiques (classement antéchronologique de mise en ligne et par pays) :

Cambodge :

Autour de L’élimination (2011) – Réflexion sur le génocide cambodgien par Olivier Christophe

Cambodge, La révolution meurtrière – CR de lecture par Damien Corneloup

Claire Ly : Revenue de l’enfer. Quatre ans dans les camps khmers rouges – Recension d’Emmanuel Delaunay

Molyda Szymusiak : Les pierres crieront – CR de lecture par Marie Bruchet

Yi Tan Kim Pho et Ida Simon-Barouh : Le Cambodge des Khmers rouges, chronique de la vie quotidienne – CR de lecture par Clément Baillet

Rithy Panh : L’image manquante, 2013 – CR de film et de lecture par Lisa Duffaud

Anne Yvonne Guillou : Cambodge, soigner dans les fracas de l’histoire. Médecins et société – CR de lecture par Mathieu Durand

Ong Thong Hoeung : J’ai cru aux Khmers Rouges. Retour sur une illusion – CR de lecture d’Alix Chapuis

Pa Chileng: Escaping the Khmer rouge, a Cambodian memoir – CR de lecture par Anne-Laure Esqué-Vango

Christel Thibault : L’archipel des camps, l’exemple cambodgien – CR de lecture par Arnaud Richard

Henri Locard : Pourquoi les Khmers rouges – CR de lecture par Louis Raymond

Art et mémoire au Cambodge : une illustration en bande dessinée – par Mathilde Cambournac

Pin Yathay : Tu vivras mon fils – CR de lecture par Eva Claude

La bande dessinée khmère à l’épreuve de la mémoire : à travers les oeuvres de Séra et de Tian – par Clémence Oliviero

Rithy Panh & C. Bataille : L’élimination – CR de lecture par Géraud Beaudonnet

Le procès des Khmers rouges : Trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien – CR par Stéphanie Martel

Le procès des Khmers rouges : trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien. CR de lecture par Nicolas Leprêtre

★ ★ ★

Laos

Nakhonkham Bouphanouvong : Sixteen Years in the Land of Death Revolution and Reeducation in Laos – CR de lecture par Ken Messud

Bounsang Khamkeo : I, Little Slave – CR de lecture par Maureen Éon

★ ★ ★

Viêt-Nam

Maëva Pegliasco : « Parcours types » des Boat People 1975-1990

Lucien Trong : Enfer rouge mon amour – CR de lecture par Colette Bottazzi


Illustration « à la une’ : The Boat pat Huynh Matt. URL : www.sbs.com.au/theboat/

« Mémoires d’Indochine » 2020 : Séance 5

Année universitaire 2020-2021 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs »

★ ★ ★

The Lewiston Daily Sun – Jun 5, 1975

Exils, résistances et génocides : une péninsule « brutalisée »

Séance 5 : mercredi 18 novembre 2020 (visioconférence)

L’avènement de nouveaux États postcoloniaux communistes en péninsule indochinoise s’est réalisé dans des contextes accrus de guerre civile. Que ce soit au Cambodge, au Laos ou au Viêt-Nam, ces guerres ont laissé des traces indélébiles dans les chairs et la mémoire des populations. Mais plus encore, la création de trois États communistes marqués par l’alignement sur l’URSS ou la Chine populaire a engendré une vague d’exils sans précédent par terre (land people) et par mer (boat people) jusqu’au règlement du conflit cambodgien au début des années 1990 . Victimes de cette reconfiguration géopolitique, minorités politiques, ethniques ou religieuses ont choisi la fuite comme gage de survie face à des états répressifs organisateurs d’une massive purge dans chaque pays. Ces victoires communistes ont été ainsi des défaites humanistes et posé des défis humanitaires. Au Cambodge, les killing fields (champs de tuerie) ont rythmé l’épuration khmère rouge pour asseoir le « peuple ancien » (campagnard) au pouvoir. Au Laos ou au Viêt-Nam, les goulags de la rééducation politique se sont vite transformés en camps de la mort lente. D’une certaine façon, la décolonisation s’est faite par la « brutalisation des sociétés » de la péninsule indochinoise.

Cependant, ce contexte particulièrement éprouvant pour les populations a engendré des résiliences à la fois politiques (avènement du Renouveau au Viêt-Nam et solution politique au Cambodge), militaires (résistances armées anticommunistes puis démilitarisation de la péninsule), sociales et culturelles (constitution de communautés exilées importantes). Cette séance consacrée aux bouleversements post-1975 s’intéressera donc à ces trois phénomènes qui ont marqué la péninsule du fer rouge pendant une quinzaine d’années : les exils des populations ; les résistances armées indissociables de la troisième guerre d’Indochine ; la question du génocide perpétré par les Khmers rouges entre 1975 et 1979 ; et leurs répercutions sur la toile.

La seconde partie de la séance est consacrée aux exposés oraux.

★ ★ ★

Exposé de Marine Bruder

Cambodia celebrates 40th anniversary of Khmer Rouge ouster. Source : DW (Deutsche Welle)

  • Retour sur la date anniversaire du renversement des Khmers rouges.

Exposé de Zoé Liénard

  • COOPER, Frederick, Le colonialisme en question. Théorie, connaissance, histoire, Paris, Payot, 2010.

Illustration « à la une » : boat people vietnamiens © DR

Disparition de l’ethnologue Richard Pottier (1940-2020)

[ndlr] Annonce de Vanina Bouté, codirectrice du Centre Asie du Sud-Est (UMR CNRS/EHESS 8170). Enseignante-chercheuse à l’Université de Picardie.


Nous venons d’apprendre avec tristesse la disparition, avant-hier, le 8 septembre, de Richard Pottier, ethnologue de la péninsule Indochinoise, disciple revendiqué de Georges Condominas, particulièrement connu pour ses recherches sur les pratiques thérapeutiques au Laos et sur la mythologie thaïe.

Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages, parmi lesquels : Les réfugiés originaires de l’Asie du Sud-Est (avec G. Condominas), La Documentation française, 1983; Santé et société au Laos, 1973-1978, Scripta, 2004; Yû dî mî hèng. Essai sur les pratiques thérapeutiques lao, Ecole française d’Extrême-Orient, 2007; Anthropologie du mythe, Editions Kimé, 1994; « Asie du Sud-Est » in Encyclopédie philosophique universelle, T. IV, 1998; Anthropologie du mythe 2. Ancêtres et fondateurs de dynastie dans la mythologie Lao, Éditions Kimé, 2012.

Richard Pottier était professeur émérite en anthropologie à l’université Paris-Descartes, où il a dirigé de nombreuses thèses, membre de l’unité mixte « Langues, musique et société », et ancien membre permanent du CEDRASEMI. Il a siégé au Comité national (CNRS) et a présidé durant plusieurs années la section 20 (ethnologie) du CNU.

Vanina Bouté, 10/09/2020.

Retrouvez Richard Pottier dans un entretien sur Canal U en 2007 : ANTHROPOLOGIE DE LA MALADIE ET DU MYTHE AU LAOS ET EN ASIE DU SUD-EST

« Mémoires d’Indochine » 2019 : séance 4

Année universitaire 2019-2020 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

“Décoloniser l’histoire de l’Indochine”

★ ★ ★

Un des timbres de la série « Légende du Ramayana » dessinée par Mar Leguay © DR

L’invention du Laos

Cette séance consacrée à l’histoire du Laos de la colonisation française à l’Etat-nation indépendant s’intéressera aux étapes de la conquête coloniale, à la fondation et à la construction d’un « Laos français » puis indépendant. Deux figures seront évoquées : celle d’Auguste Pavie (1847-1925), explorateur au destin inédit, et celle du Prince Phetsarath Rattanavongsa (1890–1959), fondateur du Laos Issara, mouvement nationaliste et indépendantiste laotien. L’étude de la diversité ethnique de ce pays sera abordée sous l’angle des constructions de catégories spécifiques en situations coloniale et postcoloniale.

Séance 4 : mercredi 16 octobre 2019 – salle de réunion de l’IAO

Lectures requises :

Dion Isabelle, « Chapitre 2 – Une conquête pacifique ? Auguste Pavie, L’explorateur aux pieds nus (Cambodge-Laos, 1876-1895) », dans : Amaury Lorin éd., Nouvelle histoire des colonisations européennes (XIXe-XXe siècles). Sociétés, cultures, politiques. Paris cedex 14, Presses Universitaires de France, « Le Noeud Gordien », 2013, p. 27-38. URL : https://www.cairn.info/nouvelle-histoire-des-colonisations-europeennes–9782130619284-page-27.htm

Søren Ivarsson and Christopher E. Goscha, “Prince Phetsarath (1890–1959): Nationalism and Royalty in the Making of Modern Laos”, Journal of Southeast Asian Studies, 38 (1), Feb. 2007, pp. 55–81.

Pholsena Vatthana, « Nommer pour contrôler au Laos, de l’État colonial au régime communiste », Critique internationale, 2009/4 (n° 45), p. 59-76. URL : https://www.cairn.info/revue-critique-internationale-2009-4-page-59.htm

Pour accompagner cette séance :

Evans, Grant, The politics of ritual and remembrance. Laos since 1975, Honolulu, University of Hawaiʻi Press, 1998. Cote IAO : 600AA.03/1150 et 605AA.15/43. CR de lecture par Annabelle Auger

Ivarsson, Søren, Creating Laos : the making of a Lao space between Indochina and Siam, 1860-1945, Copenhagen, NIAS, “Monograph series – Nordic Institute of Asian Studies”, no. 112, 2008. Cote IAO : 600AA.08/257. CR de lecture de Constance Voisin

Stuart-Fox, Martin, A History of Laos, Cambridge, Cambridge University Press, 1997. Cote IAO : 600AA.03/1112. CR de lecture par Nelly Didelot

★ ★ ★

Exposé de Nowmay Opalinski

  • Laurence de Cock, Dans la classe de l’homme blanc : l’enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2018. 

Présentation de l’éditeur : PUL

Illustration « à la une » : timbre du Royaume du Laos, 1958 Chamnane Prisayane / Pheulpin

Unequal colonial treaties in Indochina, overview

Résumé de notre intervention à la Journée d’étude sur les Traités inégaux en Asie.

After the Franco-Spanish and French military conquest of the empire of Vietnam, some relevant treaty dates indicate the process of colonization: 1862 for Saigon, 1874-1875 for Hanoi and 1883-1884 for Hue. This presentation offers an overview of these various treaties from the beginning of colonization in 1858 to the establishment of the Indochinese Union in 1887 including Cambodia, Laos, and a dismembered Vietnam, divided into three parts, Tonkin, Annam, Cochinchina. These two chronological boundaries are practical in delimiting the conquest and the establishment of a colonial administration. However, they remain irrelevant to the extent that there is a « before » 1858 (Traité de Versailles in 1787), and an « after » 1887 in particular with the Vietnamese responses to the colonization they were experiencing. Indeed, we can argue that the colonial situation of Vietnam extended until the end of the Indochina War in 1954.

Studying all these official writings and situations, the circulations of the treaties, their intellectual construction and the difference of the interpretations seen through the eyes of the Indochinese and the French should invite us to write a new history of colonization from a more Asian, or at least decentralized, perspective.

FG (MàJ 03/04/2019)

« Treaties » Project

Unequal Treaties Corpus

Workshop, Lyon, March 12th, 2019


Program
9:00 Béatrice JALUZOT, General Presentation
9:30 IOKIBE Karu, “Unequal Treaties” system and the Quest for Treaty Revision of Japan »
10:15 – 10:45 Coffee Break
10:45 Jean-Pierre DEDIEU, Peter Cornwell, Unequal Treaties – Digital Resource
11:30 François GUILLEMOT, « Unequal Colonial Treaties in Indochina, overview »
12:30 End of the workshop

Lyon Institute for East Asian Studies, ENS de Lyon

Marie Gamonet : Laos – Les peintures murales des monastères

Annonce d’une conférence de Marie Gamonet. Information transmise par Hélène Poitevin (CASE).

Laos – Les peintures murales des monastères

Clefs pour lire les Jatakas et le Kalaket dans les versions propres à Luang Phrabang

Date : Jeudi 14 mars 2019 – 18:30

Lieu : Inalco, 65 rue des Grands moulins 75013 Paris – Amphi 1 .
Métro « Bibliothèque François Mitterrand »

Marie Gamonet est historienne d’art et ancienne élève de l’Inalco. Elle a soutenu un mémoire à Paris IV sur les peintures murales du Reamker au palais royal de Phnom Penh. Ses recherches ont été publiées dans la Revue Péninsule.

Source : INALCO