Archives par mot-clé : Laos

Laos: le refus de transparence du gouvernement après l’effondrement d’un barrage [RFI]

[ndlr] Signalement d’un article d’Arnaud Dubus sur les conséquences de la rupture d’un barrage dans la région sud-est du Laos.

Plus de deux semaines après l’effondrement d’un barrage hydroélectrique dans le sud-est du Laos, le bilan exact de la catastrophe est encore inconnu. Le gouvernement laotien a indiqué que 30 personnes avaient été tuées, mais les témoignages des villageois évoquent un bilan beaucoup plus lourd, jusqu’à une centaine de morts. Ce manque de transparence s’explique en grande partie parce que cette catastrophe risque de remettre en cause la stratégie économique du gouvernement communiste laotien.

Lire la suite : RFI, 11/08/2018.

La catastrophe en vidéo :

Michèle-Baj Strobel : Images du pouvoir, pouvoir des images. Culture visuelle et affiches politiques au Laos

[ndlr] Parution d’un ouvrage sur le Laos sur sa culturelle politique visuelle. Présentation de l’auteure ci-dessous.

Il s’agit d’un livre sur l’histoire contemporaine du Laos, après la Révolution de 1975. Il rassemble différents types d’images et de panneaux relatifs à la vie publique, les différentes ethnies, les Armées et l’Unité Nationale.

J’ai d’abord procédé à un inventaire d’images que l’on peut côtoyer à Vientiane et dans les provinces : depuis des affiches politiques, jusqu’aux publicités diverses, en passant par des affiches de l’armée. En une dizaine d’années, ce répertoire s’est considérablement enrichi. Il devenait opportun de marquer une étape pour comprendre l’évolution des styles et des représentations.

Par ailleurs, à partir d’une collection rassemblée par différents chercheurs et moi-même, j’ai constitué un catalogue d’anciennes affiches et panneaux de propagande que l’on trouvait dans le pays jusqu’à très récemment. Tous ces documents visuels n’existent plus aujourd’hui.

Enfin, une étude comparative nous permet de bien mettre en valeur l’originalité des affiches du Laos. Il est en effet intéressant de confronter les styles et les représentations du Laos avec les traditions des pays frères, ex-URSS, Chine et Vietnam qui sont célèbres pour leurs créations d’images de propagande dont la richesse stylistique n’est plus à démontrer. Nous avons ainsi relevé les spécificités propres des affichistes laotiens et oeuvré pour une sauvegarde de ces documents originaux.

Design graphique et suivi éditorial : Olivier Leduc Stein
Ouvrage entièrement réalisé au Laos, Vientiane, 154 pages et 150 illustrations en couleurs, toutes légendées.

Tirage : 1.500 exemplaires
Editions Dokked, Vientiane Lao, PDR, Janvier 2017
Visa de censure : N° 006/170012017 du 18 janvier 2017
ISBN : n° : 978-9932-07-074-9

Michèle-Baj Strobel est ethnologue et a vécu 14 ans au Laos. Doctorat à Strasbourg sur l’imagerie islamique au Sénégal, maîtrise d’histoire de l’art (Strasbourg) et lettres modernes.

L’ouvrage est disponible chez l’auteure :

Michèle-Baj Strobel
Domaine de Nadalhan
Route D 125 E vers Valros
34630 Saint Thibéry
E mail : bajstrobel@gmail.com

Merrill A. McPeak : Bombing the Ho Chi Minh Trail

[ndlr] Article paru dans le New York Times le 26 décembre 2017, descente aux enfers sur la Piste Hô Chi Minh.

I spent 1967 flying air shows with the Thunderbirds, the Air Force aerobatic team, and worrying the war in Vietnam would be over before I got there. All my fighter pilot buddies were in the thick of it, and here I was in front of friendly crowds instead of enemy troops — recruiting duty instead of combat — and in an assignment I couldn’t leave before completing a two-year tour.

I needn’t have worried; the war would wait for me. When my turn came, I logged 269 sorties, many of them highly classified because we weren’t supposed to be flying over Laos. But we were, and my outfit’s job was to stop traffic down the Ho Chi Minh Trail.

Interestingly, the North Vietnamese didn’t call it the Ho Chi Minh Trail. It twisted through the Truong Son Mountains of the Central Highlands, which run nearly the length of Vietnam along its border with Laos and Cambodia. For the North, the trail was either the Truong Son Strategic Supply Route, or Highway 559, numerals that memorialized the month (May) and year (1959) the government of North Vietnam reached a formal decision to provide active support to the insurrection in the South.

Hanoi could never have sustained military operations in the South without a way to send men and supplies into the region. Of course, neither could we. We built an impressive, modern infrastructure — air bases, port facilities, pipelines, the huge supply depot at Long Binh.

Meanwhile, starting in the late 1950s, North Vietnam appropriated a piece of Laotian real estate the size of Massachusetts and constructed an infrastructure that in many ways mirrored ours: hundreds of miles of road, communications centers, ammo dumps, stockpiles of food and fuel, truck parks, troop bivouacs. The North Vietnamese did this in a much more difficult environment: a sparsely populated region of rugged mountains, triple-canopy jungle and dense primeval rain forest. It was one of history’s great achievements in military engineering, and all of it hidden from sight except for the trace of the road itself.

Lire la suite : New York Times

Illustration « à la une » : Merrill McPeak in Vietnam © NYT

Séminaire « Mémoires d’Indochine » 2017 : séance 6

Année universitaire 2017-2018 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine :

Récits de vie, histoire et littérature : connexions et déconnexions

★ ★ ★

Récits pluriels du Laos

Séance 6 : mercredi 8 novembre 2017– salle D4.024

Ce qui est parvenu jusqu’à nous de la littérature laotienne traduite en français est extrêmement parcellaire. Outre la littérature orale et classique laotiennes, la littérature coloniale du début du XXe siècle (Ajalbert, Billotey, Royer, Strarbach…), rééditée dans les années 1990, a inauguré en France notre connaissance du Laos et de ses habitants. Pendant la période de décolonisation, cette représentation exotique a laissé place à deux types de récits. Les premiers, rédigés par des écrivains-soldats et édités pendant la guerre civile par le Neo Lao Haksat (Front patriotique lao, dirigé par les partisans communistes), ont trait à la « lutte héroïque contre les colonialistes français et les impérialistes américains », les seconds, rédigés par des réfugiés ayant fui le régime communiste ont été produits à l’extérieur du pays. Cette littérature se double d’une autre présence, peu évoquée dans les textes français, celle de la minorité Hmong particulièrement engagée et affectée par les guerres d’Indochine (voir exposé). Cette séance consacrée au Laos revient sur ces différentes problématiques : le regard colonial, la guerre civile laotienne et l’exil d’une partie de la population.

★ ★ ★

Exposés oraux


  • Kao Kalia Yang, The Latehomecomer: A Hmong Family Memoir, Minneapolis, Coffee House Press, 2008.

Exposé de Charlotte Colas

Présentation de l’éditeur : Coffee House Press et entretien avec l’auteure

Site de l’auteure : Kao Kalia Yang


  • Vanina Bouté & Vatthana Pholsena, Changing lives in Laos: Society, Politics, and Culture in a Post-Socialist State, Singapore, NUS, 2017.

Exposé de Natchanon Ongjui

Présentation de l’éditeur : NUS Press


★ ★ ★

Références bibliographiques

  • Littérature coloniale sur le Laos (extraits) :

Ajalbert, Jean, Raffin Su-Su, Paris, Flammarion, 1918. Édition originale : Paris, Publications littéraires et politiques, 1911. Réédité par Kailash en 1995.

Ajalbert, Jean, Sao Van Di, Paris, Les Éditions G. Crès, 1922. Édition originale : Ernest Flammarion, 1905. Réédité par Kailash en 1995.

Billotey, Pierre, Sao Kéo ou le bonheur immobile, Paris/Pondicherry, Kailash, 1995.

Royer, Louis-Charles, Kham la laotienne. Paris, Les Éditions de France, 1935 (9e éd.). Réédité par Kailash en 1993.

Strarbach, Gaston & Baudenne, Antonin, Sao Tiampa, épouse laotienne, Kailash, 1993. Édition originale : Éditions Grasset, Paris, 1912.

  • Littérature révolutionnaire :

Boun X.K. et al., Bruine en forêt (Récits Lao), Laos, Éditions du Neo Lao Haksat, 1967.

Cahour, Vanthyka, Le vent du troisième mois, Paris, Éditeurs français réunis, 1980.

Cahour, Vanthyka, La forêt de l’autre rive, Paris, Éditeurs français réunis, 1980.

Front patriotique du Laos (éd.), Phoukout : le piton-forteresse, Laos, Éditions du Neo Lao Haksat, 1967.

Phou, Luang, Les gars du 97 , Laos, Éditions du Neo Lao Haksat, 1971.

Thao Boun Lin… et al., Dignes enfants du Peuple Lao, Laos, Éditions du Neo Lao Haksat, 1966.

Xieng Moun… et al., La poule sauvage, Laos, Éditions du Neo Lao Haksat, 1968.

  • Récits de guerre et de réfugiés :

Khamkeo, Bousang, I little slave : a prison memoir from communist Laos, Spokane, Wash., Eastern Washington University Press, 2006. Cote IAO : 603AA.09/81

Mithouna & Rosset, André (Collab.), La route no 9 : témoignage sur le goulag laotien, Paris, L’Harmattan, « Mémoires asiatiques« , 2001.

Nakhonkham Bouphanouvong, Sixteen years in the land of death, Bangkok, White Lotus Press, 2003.

Somboun Narpoolmin, Les enfants du palais blanc : de l’Orient à l’Occident, Paris, Fayard, coll. « Les enfants du fleuve », 1991.

Souvannavong, Vongprachanh, La jeune captive du Pathet Lao…, Paris, Fayard, coll. « Les enfants du fleuve », 1993.

Thao kha-duc & Thao sa-bath-dy, A feu et à sang, roman laotien de guerre et d’amour, Paris, La Pensée universelle, 1973.

  • Récits de minorités :

Mât Méo, Les portes de la forêt, Paris, Éditions Bourrelier, coll. « Marjolaine », 1960.

 

★ ★ ★

Voir aussi le numéro spécial de France-Asie (10e année, tome 12) :

Présence du Royaume Lao, pays du million d’éléphants et du parasol blanc, Saigon, France-Asie, 1956, [présentation par René de Berval]. Voir notice SUDOC.

Weber, Jacques, « Le Laos littéraire de Mouhot à Lartéguy », Ultramarines, no. 26, novembre 2008, p. 6-17.

Pour aller plus loin sur le LAOS contemporain :

Références bibliographiques

 

Image « à la une » : illustration de Kham Deng

 

Changing Lives in Laos: Society, Politics, and Culture in a Post-Socialist State [parution]

[ndlr] Parution d’une nouvelle publication sur le Laos contemporain sous la direction de Vatthana Pholsena et Vanina Bouté. Présentation de l’éditeur.

Changing Lives in Laos:

Society, Politics, and Culture in a Post-Socialist State

Edited by Vanina Bouté and Vatthana Pholsena

Changes in the character of the political regime in Laos after 2000, a massive influx of foreign investment, and disruptions to rural life arising from improved communications and new forms of mobility within and across the borders have produced a major transformation across the country. Witnessing these changes, a group of scholars carried out studies that document the rise of a new social, cultural and economic order. The contributions to this volume draw on original fieldwork materials and unpublished sources, and provide fresh analyses of topics ranging from the structures of power to the politics of territoriality and new forms of sociability in emerging urban spaces.

« In Changing Lives in Laos, Vanina Bouté and Vatthana Pholsena have assembled an invaluable collection of papers on Laos by key established and emerging scholars of the country. While Laos remains under-studied compared to most of the region, these chapters show an increasingly thorough engagement with people and places and a better understanding of the texture of transition and transformation. »
Jonathan Rigg, Department of Geography, National University of Singapore

« This new book on Laos, edited by two leading specialists on this country, features articles by a new generation of historians, anthropologists, geographers and political scientists. Studying state formation, new economic trends, and issues such as the cultural integration of ethnic minorities and rural migration, this interesting book brilliantly demonstrates how in less than fifty years Lao society has been deeply transformed. »
Yves Goudineau, Director of the French School of Asian Studies (EFEO), Chair in Comparative Anthropology of Southeast Asia (Paris)

________________________________________________________ 

CONTENTS
List of Illustrations
1. Introduction
Vanina Bouté and Vatthana Pholsena

PART I: STATE FORMATION AND POLITICAL LEGITIMATION
2. The History and Evolution of the Lao People’s Revolutionary Party
Martin Rathie
3. Shaping the National Topography: The Party-State, National Imageries, and Questions of Political Authority in Lao PDR
Oliver Tappe
4. ‘Special Operation Pagoda’: Buddhism, Covert Operations, and the Politics of Religious Subversion in Cold-War Laos (1957-60)
Patrice Ladwig
5. War Generation: Youth Mobilization and Socialization in Revolutionary Laos
Vatthana Pholsena
6. Socialist Pathways of Education: The Lao in East Germany
Nicole Reichert

PART II: NATURAL RESOURCE GOVERNANCE AND AGRARIAN CHANGE
7. The Poltical Ecology of Upland/Lowland Relationships in Laos since 1975
Olivier Évrard and Ian G. Baird
8. The New ‘New Battlefield’: Capitalizing Security in Laos’ Agribusiness Landscape
Michael B. Dwyer
9. Reaching the Cities: New Forms of Network and Social Differentiation in Northern Laos
Vanina Bouté

PART III: ETHNIC MINORITIES ENGAGING WITH MODERNITY
10. Ethnic Belonging in Laos: A Politico-Historical Perspective
Grégoire Schlemmer
11. Piglets Are Buffaloes: Buddhification and the Reduction of Sacrifices on the Boloven Plateau
Guido Sprenger
12. Rubber’s Affective Economies: Seeding a Social Landscape in Northwest Laos
Chris Lyttleton and Yunxia Li

PART IV: IN SEARCH OF OPPORTUNITIES: MOVING ACROSS AND OUTSIDE THE COUNTRY
13. Migration and Mobility in Laos
Sverre Molland
14. Patterns and Consequences of Undocumented Migration from Lao PDR to Thailand
Kabmanivanh Phouxay
15. Textiles Economy in Laos: From the Household to the World
Annabel Vallard

Bibliography
Contributors
Index

Source : NUS Press