Archives par mot-clé : identité collective

Célébration des 70 ans du Drapeau Jaune du Vietnam Libre – samedi 9 juin 2018

[ndlr] Annonce de la journée de commémoration de la création du drapeau jaune aux trois bandes rouges il y a 70 ans. Une marche est organisée le samedi 9 juin dans les rues du XIIIe arrondissement de Paris (quartier asiatique) suivi d’une rencontre-débat. Présentation en vietnamien et en français. Texte des associations organisatrices.

Cờ Vàng ba sọc đỏ là lá cờ trong con tim và khối óc của muôn triệu người dân Việt thiết tha với Tự Do, Dân ChủTự Chủ, không chấp nhận sự lấn át đã dần biến thành một hình thức đô hộ của Trung Cộng, không chấp nhận sự kiện bán nước của đảng CSVN đang độc quyền cai trị.

Nhân dịp 70 năm cờ vàng ba sọc đỏ, 1948 – 2018, THSV VN Paris cùng các tổ chức đồng đứng ra tổ chức mùa Vinh Danh 70 Năm Cờ Việt Nam Tự Do.

Ngày thứ bảy 09/06/2018

10g30 – Diễn hành Cờ Vàng tại ( Paris store) 44 avenue d’Ivry – 75013 Paris

13g15 – Ăn trưa, Hội thảo, Văn nghệ tại M.A.S. 10 rue des Terres au Curé – 75013 Paris

Hãy cùng nhau tham dự đông đảo để thành kính tưởng niệm các anh hùng tử sỹ đã hy sinh dưới lá cờ này, khẳng định tiếp tục cuộc đấu tranh cho Việt Nam Tự Do, Dân Chủ,Tự Chủ, và hỗ trợ những nhà tranh đấu quốc nội.

Xin gửi đến quý Bác, các Anh Chị Em lộ trình buổi sáng mùng 9 tháng 6; xin mời các thiếu nữ cùng mặc áo dài quần trắng, và các thanh niên quần xậm áo trắng, cho cuộc diễn hành thật trang nghiêm.

Tổng Hội Sinh Viên Việt Nam tại Paris.

★ ★ ★

Pour des millions de Vietnamiens, le Drapeau Jaune aux trois bandes rouges est le symbole de la Liberté, la Démocratie et la Souveraineté. Il est le refus de toute ingérence étrangère, de la Chine actuellement. Il est l’opposition à l’autocratie du gouvernement de Hanoi, qui jugule le peuple et dilapide le patrimoine vietnamien.

2018 : l’A.G.E.V.P. lance avec de nombreuses associations de la communauté vietnamienne en France, en Europe et dans le monde, une campagne de célébration des 70 ans du Drapeau Jaune du Vietnam Libre.

Samedi 09/06/2018

10h30 : Défilé du Drapeau Jaune, départ 44 avenue d’Ivry, 75013 Paris

13h15 : Déjeuner puis Conférence – Débat – Animations à la M.A.S. 10 rue des Terres au Curé, 75013 Paris

Venez nombreux à cette journée d’action et d’échange.

Rendons hommage aux personnes qui ont donné leur vie pour les Valeurs de ce Drapeau.

Soutenons les hommes et les femmes qui en ce moment, luttent pour la Liberté, la Démocratie et la Souveraineté du Vietnam.

Veuillez trouver ci-joint l’itinéraire du Défilé du matin du 9 juin prochain;  la tenue d’une tunique blanche ou d’une chemise blanche renforcera la solennité de notre Marche.

Association Générale des Etudiants Vietnamiens de Paris –  http://www.agevp.com/ – mail: agevp@agevp.com
132 avenue d’Italie – 75013 Paris
– Défendre la liberté, préserver la culture, préparer la jeunesse –

Henry Rousso : Face au passé. Essai sur la mémoire contemporaine [parution]

{ndlr] Présentation de l’éditeur.

Réf. : Rousso, Henry, Face au passé. Essai sur la mémoire contemporaine, Paris, Belin, coll. Histoire, 2016, 336 p. ISBN 978-2-7011-9763-0

« La mémoire du passé peut-elle conjurer le retour de la violence de masse? »

Rousso_FaceAuPasséLe terme de « mémoire » n’est plus seulement un mot galvaudé, c’est un mot usé. Il a fini par désigner sans distinction tout type de rapport entre passé et présent, reléguant au second rang, non sans de vives querelles, d’autres modalités comme la tradition ou l’histoire. Si la mémoire continue de fonder toute identité collective, elle a donné lieu ces dernières décennies à des formes inédites de revendications sociales et de politiques publiques. Elle est devenue une valeur cardinale de notre temps, un nouveau droit humain, un marqueur des sociétés démocratiques, qui repose sur l’idée qu’il faut agir rétroactivement sur l’Histoire, même révolue, pour la « réparer » et la réécrire au nom de principes qui fondent notre présent.

Dans cet ouvrage, Henry Rousso, l’un des premiers historiens à avoir travaillé sur l’histoire du souvenir des grands traumatismes collectifs, s’intéresse aux évolutions récentes des usages et politiques de mémoire en France mais montre aussi à quel point la compréhension de ces phénomènes doit se penser à une échelle globale, européenne ou mondiale. L’enjeu est d’importance : l’investissement considérable des sociétés modernes pour entretenir le souvenir des catastrophes historiques ne les a pas prémunies contre un retour du tragique et de la violence de masse qu’elles pensaient ainsi conjurer.

Henry Rousso est directeur de recherche au CNRS (Institut d’histoire du temps présent) et enseigne en France et à l’étranger. Il est notamment l’auteur de : Le Syndrome de Vichy (1987), Vichy un passé qui ne passe pas (avec É. Conan, 1994), La Hantise du passé (1997), La dernière catastrophe. L’histoire, le présent, le contemporain (2012).

Source : Belin