Archives par mot-clé : idées politiques

Séminaire « Mémoires d’Indochine » 2017 : séance 1

Année universitaire 2017-2018 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine :

Récits de vie, histoire et littérature : connexions et déconnexions

★ ★ ★

L’enthousiasme révolutionnaire

Séance 1 : mercredi 20 septembre 2017 – salle D4.070 (IAO)

La première séance de ce séminaire porte sur les enjeux de la littérature et de l’histoire. Pour en cerner les contours, nous nous appuierons sur le discours de Gao Xingjian prononcé devant l’académie suédoise le 7 décembre 2000 à l’occasion de la remise du Prix Nobel de littérature. Nous examinerons ensuite le corpus de textes traduits du vietnamien qui nourrira les différentes thématiques du séminaire.  Dans un second temps, nous décrypterons le style pédagogique du témoignage héroïque en le resituant dans la chronologie historique de la révolution vietnamienne de 1945.

Sources mobilisées :

  • Gao Xingjian, La raison d’être de la littérature, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, L’Aube poche, 2000.
  • Hoang Quoc Viet, « Peuple héroïque » [extraits], in Récits de la résistance vietnamienne, Paris, Librairie François Maspéro, Petite Collection Maspéro, 1971, p. 150-175.

Texte à lire pendant la séance :

  • Dao Phuong, « Les bicyclettes de Dien Bien Phu », in De la reconquête française à Dien Bien Phu. Témoignages et récits, 1945-1954, Hanoi, Éditions en langues étrangères, coll. Fleuve Rouge, 1985, p. 272-279.

Image « à la une » et illustration : Cach mang thang tam [La Révolution d’Août] © Archives Nationales d’Outre-Mer (ANOM). Photographies FG.

La nouvelle histoire des idées politiques [Repères 2015]

[ndlr] Cet ouvrage évoqué en séminaire est paru en avril 2015 dans la collection Repères (n° 639) des éditions La Découverte. Présentation de l’éditeur suivie de liens vers des recensions.

LaNouvelleHistoireDesIdéesPolitiquesL’histoire des idées politiques s’est longtemps résumée au commentaire savant de grands penseurs ou de grandes questions éternelles. Partout dans le monde, les entreprises de refondation se sont pourtant multipliées depuis les années 1970, portées par des approches parfois divergentes, mais s’accordant sur la nécessité de ne pas traiter les idées comme des objets désincarnés. Étrangement, ces développements n’ont eu, encore récemment, que peu de retentissement en France.

C’est à cette situation que remédie cet ouvrage. Disséquant les apports d’écoles consacrées (école de Cambridge, sémantique historique allemande, généalogie foucaldienne, histoire sociale des idées politiques bourdieusienne, etc.) et mettant en perspective des thématiques particulières (idées et milieux populaires, idées et décision publique, etc.), il offre des réponses à des questions essentielles : qu’est-ce qu’une idée politique ? Les idées politiques sont-elles le fruit du seul génie créateur de leurs auteurs ? Gouvernentelles le monde ?

Arnault Skornicki est maître de conférences en science politique à l’université Paris-Ouest-Nanterre, membre de l’ISP (Institut des sciences sociales du politique). Spécialiste d’histoire sociale des idées politiques et économiques aux XVIIIe-XIXe siècles, il est notamment l’auteur de L’Économiste, la cour et la patrie. L’économie politique dans la France des Lumières (CNRS Éditions, 2011).

Jérôme Tournadre est chargé de recherche CNRS à l’ISP (Institut des sciences sociales du politique, CNRS/université Paris-Ouest/ENS Cachan). Spécialiste de sociologie des intellectuels, des idées politiques contemporaines et des mouvements sociaux, il a publiéAu-delà de la gauche et de la droite, une troisième voie britannique ? (Dalloz, 2006) et Après l’apartheid. La protestation sociale en Afrique du Sud (PUR, 2014).

Source : La Découverte

Recensions :

Giovanni Carpinelli, « Arnault SKORNICKI et Jérôme TOURNADRE, 2015, La Nouvelle Histoire des idées politiques, Paris, La Découverte, 123 p. », Revue européenne des sciences sociales [En ligne], mis en ligne le 16 septembre 2015, consulté le 03 novembre 2015. URL : http://ress.revues.org/3156

Manuel Cervera-Marzal, « Skornicki (Arnault), Tournadre (Jérôme), La nouvelle histoire des idées politiques. », Revue française de science politique, vol. 65, no 3, juin 2015, pp. 515‑516.

Arthur Hérisson, « Arnault Skornicki, Jérôme Tournadre, La nouvelle histoire des idées politiques », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2015, mis en ligne le 12 mai 2015, consulté le 03 novembre 2015. URL : http://lectures.revues.org/18003

Louis Pinto, « Arnault Skornicki, Jérôme Tournadre, La nouvelle histoire des idées politiques », Lire les sciences sociales [En ligne], mis en ligne le 22 juin 2015, consulté le 03 novembre 2015. URL : http://llss.hypotheses.org/821

Lien vers l’ouvrage en ligne sur le portail CAIRN : https://www.cairn.info/la-nouvelle-histoire-des-idees-politiques–9782707174260.htm

Peter Zinoman: Vietnamese Colonial Republican – The Political Vision of Vu Trong Phung [parution]

Zinoman_VuTrongPhung[ndlr] Une étude importante de Peter Zinoman vient de paraître. Présentation de l’éditeur.

This volume is a comprehensive study of Vietnam’s greatest and most controversial 20th century writer who died tragically in 1939 at the age of 28. Vu Trong Phung is known for a remarkable collection of politically provocative novels and sensational works of non-fiction reportage that were banned by the communist state from 1960 to 1986.

Leading Vietnam scholar, Zinoman, resurrects the life and work of an important intellectual and author in order to reveal a neglected political project that is excluded from conventional accounts of modern Vietnamese political history. He sees Vu Trong Phung as a leading proponent of a localized republican tradition that opposed colonialism, communism, and unfettered capitalism—and that led both to the banning of his work and to the durability of his popular appeal in Vietnam today.

Contents

List of Illustrations
Acknowledgments

Introduction
1. Sources of Vu Trong Phung’s Colonial Republicanism
2. Capitalism and Social Reform
3. The Question of Communism
4. The Crisis of Vietnamese Sexuality
5. Banning Vu Trong Phung
Conclusion

Notes
Bibliography
Index

Peter Zinoman is Professor of History and Southeast Asian Studies at the University of California, Berkeley; author of The Colonial Bastille: A History of Imprisonment in Vietnam, 1862-1940 (UC Press, 2001); and cotranslator of Dumb Luck: A Novel by Vu Trong Phung.

* * *

Reviews

« Vietnamese Colonial Republican is the best single study of a major twentieth-century Southeast Asian writer, and his critical relationship to both the colonial and postcolonial eras, known to me. It offers an unsurpassed discussion of the complexities of colonial modernity and their troubled Cold War aftermath. » —Alexander Woodside, author of Community and Revolution in Modern Vietnam

« Peter Zinoman and Vu Trong Phung are two gadflies who were meant for each other. In this wonderfully researched and beautifully crafted biography, Zinoman introduces us to the short productive life and extraordinary times of modern Vietnam’s greatest writer. Vu Trong Phung’s social critiques earned him the opprobrium of communists and colonialists in the 1930s, but the themes he explored remain as relevant today as ever. And as always, Zinoman argues provocatively: Phung serves as a case study in how French Republicanism worked itself out in fascinating ways in the empire. Neither Zinoman nor his subject disappoint. » —Christopher Goscha, author of Going Indochinese: Contesting Concepts of Space and Place in French Indochina.

« In Vietnamese Colonial Republican, Peter Zinoman gives three important contributions to the study of modern Vietnam. First, he proposes a new interpretation of debates among intellectuals in the interwar period; his exposition of ‘colonial republicanism’ is a fresh and compelling alternative to the version of modern politics that primarily focuses upon the Vietnamese communists. Second, his analysis of the work of Vu Trong Phung greatly expands our view of literature, thought, and culture in the 1930s. Third, his discussion of ‘reform communism’ offers a fresh vantage on Hanoi politics in the late 1950s. This professionally documented work is clear and readable, yet full of substance. » —Keith Weller Taylor, author of The Birth of Vietnam.

Source : University of California Press