Archives par mot-clé : iconographie

Louise Roche : Une histoire du temple de Banteay Samrae – soutenance de thèse – jeudi 12 octobre 2023

Message de Louise Roche, doctorante à l’École Pratique des Hautes Études.

Cher.e.s professeur.e.s, collègues et ami.e.s, 

J’ai l’honneur et le plaisir de vous convier à assister à la soutenance de ma thèse de doctorat en histoire et histoire de l’art préparée à l’École Pratique des Hautes Études (Paris Sciences & Lettres) sous la direction de Dominic Goodall avec le co-encadrement d’Éric Bourdonneau. 

Ma thèse a pour titre :

Une histoire du temple de Banteay Samrae.  

Introduction à l’étude du renouvellement des pratiques iconographiques dans le Cambodge de la dynastie dite « de Mahīdharapura » 

Dans le courant du XIIe siècle, alors que le Cambodge se trouve sous la domination politique de la dynastie dite « de Mahīdharapura » (1080/1081-ca. 1220), on assiste à un renouvellement des pratiques iconographiques qui se manifeste à travers l’apparition d’une iconographie narrative bouddhique, inexistante dans les images khmères auparavant. Lorsqu’elles sont mobilisées, ces images se trouvent sculptées dans des sanctuaires dont le système de représentation est hybride, c’est-à-dire qu’il mêle, dans des ensembles contemporains, d’une part, des sujets issus des sources scripturaires brahmaniques et, d’autre part, des thèmes proprement bouddhiques. Témoin de ce phénomène, le temple de Banteay Samrae compte à bien des égards parmi les grandes fondations de la plaine d’Angkor à cette période. Mais, l’absence d’étude monographique avait jusqu’ici fait obstacle à la compréhension de la place qu’il occupe dans l’histoire ancienne du Cambodge. La première partie de cette thèse offre une relecture du contexte historique qui commande à la fondation de Banteay Samrae. L’étude du monument nous permet ensuite de le définir, dans une deuxième partie, comme une fondation bouddhique rattachable au règne de Tribhuvanādityavarman (1149/1150-ca. 1177) et dédiée à une forme de Buddha suprême prenant les traits d’un Buddha sur le nāga. Dans la troisième partie, mettant en regard les thèmes iconographiques choisis, leur agencement dans le sanctuaire et la particularité de la situation géographique de ce dernier, à l’est du Yaśodharataṭāka, nous démontrons que ce lieu rituel se trouve possiblement engagé dans des représentations et des pratiques rituelles funéraires. Cette thèse donne ainsi à lire une histoire de Banteay Samrae, en son siècle. 


La soutenance aura lieu le jeudi 12 octobre à 14h (heure de Paris) dans le grand salon de la Maison de l’Asie, au 22 avenue du Président Wilson, 75116 Paris. 

Le jury sera composé de :  

  • Dominic Goodall, Directeur d’études, EFEO (directeur de thèse) 
  • Éric Bourdonneau, Maître de conférences, EFEO (co-encadrant) 
  • Charlotte Schmid, Directrice d’études, EFEO (rapportrice) 
  • Ashley Thompson, Professeure, SOAS-University of London (rapportrice) 
  • Karine Ladrech, Maîtresse de conférence habilitée à diriger des recherches, Lettres Sorbonne Université (examinatrice) 
  • Grégory Mikaelian, Chargé de recherche, CNRS (examinateur) 


 
———- Dear professors, colleagues, and friends, 

It is my honour and pleasure to invite you to the defence of my PhD thesis in History and Art history completed at the École Pratique des Hautes Études (Paris Sciences & Lettres) under the supervision of Dominic Goodall with Éric Bourdonneau as my co-advisor. 

Written in French, my PhD thesis is entitled: 


A history of the temple of Banteay Samrae.  

Introduction to the study of the renewal of iconographic practices in Cambodia under the so-called “Mahīdharapura” dynasty 

Through the 12th century, when Cambodia is under the political domination of the so-called “Mahīdharapura” dynasty (1080/1081-ca. 1220), a renewal of iconographic practices takes place through the appearance of Buddhist narrative iconography, which had previously been absent from Khmer images. These images appear in sanctuaries in which the system of representation is hybrid: in contemporary ensembles, we find subjects from Brahmanical scriptural sources together with Buddhist themes. The temple of Banteay Samrae, which is a witness of this phenomenon, is in many respects one of the great foundations of the Angkor area during this period. However, the lack of any monographic study has hitherto hindered our understanding of its place in the ancient history of Cambodia. The first part of this thesis offers a revision of the historical context that commands the foundation of Banteay Samrae. The study of the monument then allows us to identify it, in the second part, as a Buddhist foundation contemporaneous of the reign of Tribhuvanādityavarman (1149/1150-ca. 1177) and dedicated to a form of supreme Buddha taking on the features of a Buddha on the nāga. In the third part, by comparing the iconographic themes chosen, as well as their arrangement in the sanctuary and the particularity of geographical location of the temple, to the east of the Yaśodharataṭāka, we demonstrate that this ritual place may be involved in funerary representations and ritual practices. This thesis thus proposes a history of Banteay Samrae, in its century. 


The defence will be held on Thursday the 12th of October at 2PM (UTC+1) in the ‘grand salon’ of the Maison de l’Asie, 22 avenue du Président Wilson, 75116 Paris.  

Louise Roche
Doctorante EFEO-EPHE / PSL ED 472 – Mention Religions et systèmes de pensée CASE / UMR 8170 ; AEFEK +336 32 86 56 97