Archives par mot-clé : histoire

Philippe Papin : Les fraternités [parution]

[ndlr] Notre collègue et ami Philippe Papin propose un roman mémoriel de l’Indochine au Vietnam. Présentation de l’éditeur.

Un vieil homme s’en retourne au Vietnam, son pays natal, afin de comprendre les drames de son histoire familiale et personnelle.

Ni autochtone, ni colonial, c’est lui, Do Thai de son nom de guerre, le Juif français persécuté qui a rallié le communisme avant d’achever sa course en paria du Parti.

Source : Les Belles Lettres

Appel à contribution : « Histoire à vendre » – Extrême-Orient, Extrême-Occident [2019]

[ndlr] Appel à contribution lancé par la revue Extrême-Orient, Extrême-Occident.

La revue Extrême-Orient, Extrême-Occident lance un appel à contributions pour son numéro 43 sur « Histoire à vendre » à paraître à l’automne 2019. Les articles doivent être envoyés à Matthias Hayek, Pierre-Emmanuel Roux, et Isabelle Charleux (matthias.hayek@univ-paris-diderot.fr, pierreemmanuel.roux@univ-paris-diderot.fr, isacharleux@orange.fr).

Un document séparé contenant les coordonnées de l’auteur, un résumé et des mots-clés en français et en anglais, doit accompagner l’envoi du texte. Les consignes de format sont attachées en fichier joint. Les articles sélectionnés par le comité de rédaction seront soumis à deux experts (anonymement). La rédaction se réserve le droit de demander des corrections et des modifications. Les textes peuvent être envoyés jusqu’au 15 novembre 2018.

Appel à contribution pour le numéro 43 d’Extrême-Orient, Extrême-Occident

Histoire à vendre

La question de la définition de l’identité des groupes sociaux, qu’il s’agisse d’une identité nationale, locale ou régionale, se pose régulièrement dans différentes régions du monde, et plus particulièrement en Asie de l’Est, où, du Japon à la Chine en passant par les deux Corée, la Mongolie ou le Viêt-Nam, le “nationalisme culturel” semble être entré dans une nouvelle phase de renforcement. En témoigne notamment l’utilisation commerciale de l’histoire et du patrimoine historique des pays en question. Au-delà du simple constat de l’intérêt politique évident qu’il y a à mettre en avant une histoire nationale présentée le plus positivement possible, on peut légitimement s’interroger sur les enjeux actuels de ces utilisations toutes diverses dans leurs formes (expositions, commémorations, fictions, documentaires, jeux vidéos, blogs ou sites internet, reconstitutions historiques à but touristique, etc.) que dans leurs objets (figures exemplaires, minorités, victimes et héros). Plusieurs questions pourraient dès lors être posées : qui sont les utilisateurs, et quelles sont les sources des représentations historiques ? Pourquoi certaines périodes sont-elles privilégiées ? Quels sont les rôles respectifs des savants et des pouvoirs publics, des médias et des groupes d’intérêts ?

Enfin, il semble évident que ce phénomène n’est pas sans précédents
historiques eux-mêmes, et il serait intéressant de se pencher sur ces cas passés d’utilisation commerciale de l’histoire, afin de les confronter aux avatars modernes de cette pratique. Ce sont là quelques-unes des interrogations auxquelles le numéro se propose de répondre.

Essays on Vietnam and Thailand during the Second World War (ed. by Masaya Shiraishi and Bruce M. Lockhart)

[ndlr] Parution de la 4e publication du Projet japonais « Comprehensive Study for New Developments in Japan-French-Indochina-Vietnam Relations during the Second World War » coordonné par le professeur Masaya Shiraishi (Waseda University Institute of Asia-Pacific Studies). Photo de couverture et table des matières.

 

Décès de Jayne Susan Werner, spécialiste du Viêt-Nam

[ndlr] Nous répercutons cette triste nouvelle reçue sur le réseau du Vietnam Studies Group (VSG) le 1er février dernier.

A la suite d’une longue maladie, la chercheuse Jayne Werner est décédée en ce début d’année 2018. Spécialiste de l’histoire vietnamienne moderne et contemporaine, elle est l’auteure de plusieurs monographies clés, dont une sur le Caodaïsme sous la colonisation et la guerre et une autre sur le genre à l’époque du Renouveau (depuis 1986). Comme l’indique sa page personnelle en ligne, elle a également co-édité plusieurs autres livres, deux sur la guerre américaine et un second sur les questions de genre.

Sa courte biographie en ligne la resitue dans le paysage international de la Vietnamologie :

Elle fait partie de la génération inaugurale des érudits du Viêt-Nam formés à l’Université Cornell et dans les autres centres de recherche sur l’Asie du Sud-Est aux États-Unis au cours des années 1960. Au cours de sa première année à Cornell, elle est tombée sous le charme des études vietnamiennes et de ce pays, une passion continue. Elle a fait son premier voyage au Viêt-Nam en 1972 et parle le vietnamien et le français.

Elle eut ensuite une longue carrière d’enseignement et de recherche à l’Université de Columbia (1981-2015) puis en tant que Professeure émérite à l’Université de Long Island.

Elle avait récemment publié (2012) avec George Dutton et John Whitmore, un instrument de travail capital sur les sources de la tradition vietnamienne sous la forme d’un « reader » rassemblant les textes clés de cette tradition du Viêt-Nam ancien à l’indépendance nationale. Plusieurs chercheurs lui ont rendu hommage comme George Dutton, son collègue et ami, ou l’historien David G. Marr dont elle était étudiante à Cornell en 1969-1971 dont il souligna la rigueur intellectuelle et son étude pionnière sur le Caodaïsme.

Principaux ouvrages :

Dutton, George ; Werner, Jayne ; Whitmore, John (eds), Sources of Vietnamese tradition, University of Columbia Press, 2012. Cote IAO : 601AV.12/59

Werner, Jayne, Gender, Household and State in Post-Revolutionary Vietnam, Routledge, ASSA Women in Asia Series, 2009. Cote IAO : 104AV.11/79

Bélanger, Danièle & Werner, Jayne (ed.), Gender, Household, State: Dổi Mới in Vietnam, Cornell Southeast Asia Program Publications, 2002.

Hunt, David & Werner, Jayne (ed.), The American War in Vietnam, Cornell Southeast Asia Program Publications, 1993.

Luu Doan Huynh & Werner, Jayne S. (ed.), The Vietnam War: Vietnamese and American Perspectives, M.E. Sharpe, 1993. 605AV.03/1134

Werner Jayne Susan, Peasant Politics and Religious Sectarianism: Peasant and Priest in the Cao Dài in Viêt Nam, Yale University Southeast Asia Monograph Series, 1981.

 

Lien vers sa page : http://www.jaynewerner.org/

FG, d’après VSG

Saigon River : colloque de restitution du projet – Hô Chi Minh-Ville 16-17 octobre 2017

[ndlr] Manifestation scientifique France – Viêt-Nam.

Les lundi 16 et mardi 17 octobre 2017, François Guillemot a participé au colloque de restitution du Projet Saigon River. Celui-ci s’est déroulé à l’Université Polytechnique (Dai Hoc Bach Khoa, 268 Ly Thuong Kiet, District 10) à Hô Chi Minh-Ville.

Son intervention, préparée avec Estelle Senna et Laurent Gédéon, s’est appuyée sur deux contributions de la plateforme Virtual Saigon dans le cadre du premier axe du projet : « Évolution de l’hydrosystème de la rivière Saigon en lien avec le développement de la mégalopole d’Hô Chi Minh-Ville ».

La première communication portait sur les défis de l’eau au cours de l’histoire de Saigon prise dans un temps long à travers trois moments clés (l’apport de la marine française, l’urbanisation et la gestion de l’eau sous la colonisation, l’industrialisation du tissu urbain et ses possibles interactions avec le fleuve). La seconde présentait la mise en place du WebSIG dédié au projet, un outil collaboratif de partage des approches scientifiques et des résultats élaboré par Estelle Senna, géomaticienne à l’IAO : http://www.space-in-asia.net/saigon-river/

Abstract 1

The history of Saigon on the long term is closely linked to the river that shares its name. This communication focuses on three main aspects of the interactions between the town and its water network. The first part examines some key elements of the urban history of Saigon. The city’s shape is due to the French military presence in Cochinchina. In 1790, Gia-Dinh is redesigned as a citadel on the Saigon River, and there are still traces in the current urban morphology of the ancient canals. But the master plan is really drawn decades later. From 1862, the French Navy design and build Saigon, as the main naval base and capital for the conquered Cochinchina. The second part presents how the civilian power inherits of this grown-up city, at the turn of the century. The historical archives reveal new concerns and approaches in the management of water. A micro-historical approach allows seizing the making of the city « seen from the bottom ». The construction of the current area of Ben Thanh Market on the Boresse marsh in the early 20th century appears as a good case study. The issues of the early twentieth century echoes, to a certain extent and on different scales, that of the beginning of the twenty-first century. Finally, the last part focuses on the economic function of the Chinese arroyo during the twentieth century. From this local experience, the perspective to nowadays industrial zones of Ho Chi Minh City, is analyzed in terms of specialization and location.

Keywords: Saigon river, urban history, canal, water network, naval base, wetland, marshes, Ben Thanh market, industrial zones, Chinese Arroyo

Abstract 2

Within the framework of the Saigon River project (funded by Région Auvergne-Rhône-Alpes – France) a WebGIS has been made ; from old maps of Saigon to coring locations, it is a digital mapping interface providing access to a part of data produced. This interactive app may then be considered as a way to share the results, but it is not its first aim. This custom-made online tool was created at the early beginning of the project to strengthen the link between the teams. Actually, if disciplines and approaches are different, the space of study is the same. The WebGIS, as “collective container”, has raised cross-disciplinary discussions, everywhere it showed unexpected spatial relations between topics.

Keywords: WebGIS, digital mapping, interactive app, collaborative work, data

Le mardi 17 octobre une présentation générale des trois axes du projet ainsi que des résultats obtenus et des perspectives de recherche a été faite par Émilie Strady (IRD Vietnam).

Pour en savoir plus sur le projet Saigon River (2015-2017) : http://virtual-saigon.net/River/Overview

H-Diplo Roundtable XIX, 8 on Vietnam: A New History

[ndlr] Parution de la tribune H-Diplo consacrée à l’ouvrage de Christopher Goscha. Une excellente tribune à lire.

Roundtable Review
Volume XIX, No. 8 (2017)
23 October 2017

Roundtable Editors: Thomas Maddux and Diane Labrosse
Roundtable and Web Production Editor: George Fujii

Introduction by Thomas Maddux

Christopher Goscha.  Vietnam: A New History. New York: Basic Books, 2016. ISBN: 9780465094363 (hardcover, $35.00).

URL vers le PDF en ligne : http://www.tiny.cc/Roundtable-XIX-8

Voir aussi : https://networks.h-net.org/node/28443/discussions/643350/updated-h-diplo-roundtable-xix-8-vietnam-new-history

© 2017 The Authors.

L’ouvrage Vietnam: A New History du professeur Christopher Goscha remporte le John K. Fairbank Prize for East Asian history

[ndlr] Félicitations à notre collègue Christopher Goscha pour ce prix prestigieux.

Le professeur Christopher Goscha, du Département d’histoire, a remporté le John K. Fairbank Prize for East Asian history pour son ouvrage Vietnam: A New History (Basic Books, 2016). Ce prix lui sera décerné dans le cadre du congrès annuel de l’American Historical Association, qui aura lieu du 4 au 7 janvier prochains à Washington. Ce prix est offert chaque année à un ouvrage original portant sur l’histoire post-1800 de la Chine, du Vietnam, de l’Asie centrale, de la Mongolie, de la Mandchourie, de la Corée ou du Japon.

Le Vietnam d’aujourd’hui est une mosaïque fascinante de gens, de langues et de cultures – ce petit pays héberge plus de 50 groupes ethniques parlant plus d’une demi-douzaine de langues. Cette extraordinaire diversité est l’héritage de plusieurs siècles marqués par de nombreuses reconfigurations politiques. Dans Vietnam: A New History, Christopher Goscha raconte l’histoire du pays, de l’Antiquité à nos jours. «Des générations d’empereurs, de rebelles, de prêtres et de colonisateurs ont laissé un héritage complexe dans ce pays remarquable, écrit-il. La mainmise des Chinois, des Français et des Japonais a refaçonné et modernisé le pays, comme l’ont fait les visées coloniales des Vietnamiens eux-mêmes lorsqu’ils ont voulu étendre leur influence au sud du delta du Fleuve Rouge.» Des grands seigneurs Trinh et Nguyen au 17e siècle à la guerre du Vietnam, en passant par les colonisateurs français qui l’ont annexé avec le Laos et le Cambodge au sein de l’Indochine, plusieurs dynasties et États ont régné sur  – et se sont battus pour – ce qui est devenu le Vietnam. Tandis que de plus en plus de touristes y affluent et que l’Asie du Sud-Est est de nouveau le théâtre d’intenses rivalités, cet ouvrage se présente comme la référence historique incontournable à propos du Vietnam.

Lire la suite sur le site de l’UQAM.

Pour en savoir plus :

History of Vietnam Christopher Goscha talked about his book, Vietnam: A New History. He spoke about how the country has changed over the centuries, including the impact of Chinese and French influences on ancient and modern Vietnam. Professor Goscha is an expert on Indochina who teaches at the University of Quebec. (Source : C-Span)

Peter Zinoman : Thấy gì từ tập đầu phim Vietnam War?

[ndlr] L’analyse par Peter Zinoman du premier épisode de la série The Vietnam War, documentaire en dix épisodes de Ken Burns et de Lynn Novick. Lire sur le site de la BBC (en vietnamien) les remarques pertinentes de cet historien, professeur d’histoire à l’Université de Berkeley, Californie.

Vietnam War (Chiến tranh Việt Nam) khác tất cả các phim tài liệu mà Ken Burns/Lynn Novicks đã làm xưa nay. Các bộ phim đó đều kể về một câu chuyện đặc trưng và rõ ràng với quan điểm « nước Mỹ trên hết. » Ngoài người Mỹ ra thì còn ai có thể là diễn viên chính trong các bộ phim trước đây của Burns/Novick, chẳng hạn như The Brooklyn Bridge (Cây cầu Brooklyn), The Statue of Liberty (Tượng thần Tự do), The Civil War (Nội chiến), Baseball (Bóng chày), The West (Miền Tây), Thomas Jefferson, Lewis and Clark (Lewis và Clark), Jazz (nhạc Jazz), Mark Twain, Prohibition (Luật cấm đồ cồn) and The Dust Bowl (Một vùng cát bụi).

Nhưng với cuộc chiến ở Việt Nam, chúng ta có thể biện luận rằng người Việt xứng đáng đóng vai chính trong câu chuyện. Xét cho cùng, từ 1 đến 3 triệu người Việt đã bỏ mạng trong chiến tranh, lớn hơn rất nhiều (gấp từ 20 đến 60 lần) con số khoảng 58.000 người Mỹ chết trong cuộc xung đột.

Những thiệt hại kinh khủng cả về vật chất và môi trường do bom đạn, chất khai quang, chiến tranh ở các vùng đô thị, chiến tranh du kích và chống du kích ở vùng nông thôn đã ảnh hưởng trầm trọng đến riêng vùng lãnh thổ Đông Nam Á, cũng như vấn nạn khổng lồ của tình trạng người dân trong nước buộc phải tản cư, di cư.

Hệ quả của cuộc chiến đối với người Việt lớn hơn so với người Mỹ cũng được thể hiện rõ qua khoảng thời gian trung bình mà mỗi bên phải trải nghiệm. Trong khi phần lớn người Mỹ tham chiến ở Việt Nam khoảng trên dưới 1 năm trong giai đoạn giữa 1965 và 1973, thì người Việt sinh ra sau Thế chiến thứ Hai phải sống trong thời chiến suốt ba mươi năm ròng rã từ 1945 đến 1975. Xét sự nổi trội cả về con số người Việt lẫn tầm mức thiệt hại không thể sánh được mà họ là nạn nhân, việc đặt người Việt vào vai trò trung tâm trong thời đoạn lịch sử đen tối này, ít ra, cũng phải là một mệnh lệnh đạo đức khiêm tốn.

Lire la suite : BBC Vietnamese, 19/09/2017.

App-learning on Khmer Rouge History – 25 juillet 2017 – Bophana Center

[ndlr] Annonce du Centre Bophana à Phnom Penh.

App-learning on Khmer Rouge History

Dear Sir/Madam,

You are cordially invited to the Inauguration Ceremony of the educational smart-device application created in the framework of “App-learning on Khmer Rouge History” by Bophana Center. The ceremony will be held on Tuesday, July 25th, 2017 at 5 p.m. at the Bophana Center. At the ceremony and onwards, you can download the created application for free of charge.

Please RSVP to the invitation below by email to: communication@bophana.org

We look forward to welcoming you!

Sincerely yours,
Bophana Center