Archives par mot-clé : histoire

Shawn F. McHale: The First Vietnam War. Violence, Sovereignty, and the Fracture of the South, 1945–1956 [parution]

Une nouvelle étude sur la partie méridionale du Viêt-Nam, de la Cochinchine à l’avènement de la Première République du Viêt Nam (Sud, 1955-1963). Un ouvrage clé proposant une nouvelle histoire de la guerre de résistance, à ne pas manquer. Présentation de l’éditeur.

Shawn McHale explores why the communist-led Resistance in Vietnam won the anticolonial war against France (1945–54), except in the South. He shows how broad swaths of Vietnamese people were uneasily united in 1945 under the Viet Minh Resistance banner, all opposing the French attempt to reclaim control of the country. By 1947, Resistance unity had shattered and Khmer-Vietnamese ethnic violence had divided the Mekong Delta. From this point on, the war in the south turned into an overt civil war wrapped up in a war against France. Based on extensive archival research in four countries and in three languages, this is the first substantive English-language book focused on southern Vietnam’s transition from colonialism to independence.

Shawn F. McHale is Associate Professor of History and International Affairs, George Washington University. His first book, Print and Power: Confucianism, Communism, and Buddhism in the Making of Modern Vietnam (University of Hawaii Press, 2004), was a finalist for the Benda Prize in Southeast Asian Studies.

Source : https://www.cambridge.org/fr/academic/subjects/history/south-east-asian-history/first-vietnam-war

Các nhà sử học Pháp với lịch sử Việt Nam – VTV

Court reportage de 2’30 minutes de la télévision vietnamienne sur “Les historiens français et l’histoire du Viêt-Nam”, avec une apparition furtive des historiens Alain Ruscio et François Guillemot. Reportage de Vo Trung Dung et Nguyên My Linh.

Lien vers l’article et la vidéo : https://vtv.vn/nguoi-viet-bon-phuong/cac-nha-su-hoc-phap-voi-lich-su-viet-nam-20210905193601232.htm

Nguyễn Thế Anh, l’historien sur le fil – par Louis Raymond

Beau portrait d’un grand historien du Viêt Nam par Louis Raymond. A lire sur les Cahiers du Nem.

Nguyễn Thế Anh est un historien du Viêt Nam et de l’Asie du Sud-Est, né en 1936, auteur de plus de 120 publications, livres ou articles. La réalisatrice de films documentaires Florence Tran avait prévu de filmer avec lui une série d’entretiens au cours des mois de juin et juillet 2021, et m’avait proposé d’animer l’un d’eux. J’ai accepté avec d’autant plus d’enthousiasme que ce devait être ma première rencontre avec un auteur aux écrits duquel je ne cesse de revenir. Portrait d’un intellectuel sur le fil, qui a toujours tenté de faire son métier sans faire de la politique, quitte à se retrouver parfois pris entre deux feux.

Lire la suite : http://lescahiersdunem.fr/nguyen-the-anh-lhistorien-sur-le-fil/

Illustration “à la une” : Le professeur Nguyên Thê Anh © 2021 Florence Tran

Décolonisations : des héros méconnus ? 14/10/2020

[ndlr] Annonce d’une conférence / débat au Palais de la Porte Dorée à Paris.

Fidèle à son objectif de diffusion des connaissances, le Musée national de l’histoire de l’immigration propose, avec ses partenaires, un cycle de rencontres débats dédié aux réalités migratoires et aux thèmes d’actualité.

Comment écrire une histoire des décolonisations prenant le contre-pied de l’histoire dominante, officielle, émanant des anciens pays colonisateurs ? Telle est la question à laquelle Karim Miské, Pierre Singaravélou et Marc Ball ont répondu dans une série documentaire et un livre éponyme paru en septembre en coédition entre Arte et le Seuil : Décolonisations.

De l’Inde au Congo, en passant par le Vietnam ou le Sénégal, l’histoire écrite du point de vue des colonisés est traversée de nombreuses figures connues ou méconnues qui ont incarné la résistance de leurs peuples et porté leurs combats pour la libération.

Cette rencontre permet d’interroger la nature même des décolonisations. Se limitent-elles à une période historique marquant la fin des Empires européens ? N’ont-elles pas commencé au premier jour de la colonisation ? En finit-on jamais de décoloniser l’histoire ? Que partageons-nous aujourd’hui de cet héritage ?

  • En partenariat avec Arte.
  • Avec Pierre Singaravélou, historien, Karim Miské, écrivain et réalisateur, et Marc Ball, réalisateur, tous trois co-auteurs de Décolonisations, Paris, Arte éditions, 2020. 
  • Rencontre animée par Anaïs Kien, journaliste (France Culture).

Source : Musée National de l’Histoire de l’Immigration

« Mémoires d’Indochine » 2019 : séance 4

Année universitaire 2019-2020 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

“Décoloniser l’histoire de l’Indochine”

★ ★ ★

Un des timbres de la série “Légende du Ramayana” dessinée par Mar Leguay © DR

L’invention du Laos

Cette séance consacrée à l’histoire du Laos de la colonisation française à l’Etat-nation indépendant s’intéressera aux étapes de la conquête coloniale, à la fondation et à la construction d’un “Laos français” puis indépendant. Deux figures seront évoquées : celle d’Auguste Pavie (1847-1925), explorateur au destin inédit, et celle du Prince Phetsarath Rattanavongsa (1890–1959), fondateur du Laos Issara, mouvement nationaliste et indépendantiste laotien. L’étude de la diversité ethnique de ce pays sera abordée sous l’angle des constructions de catégories spécifiques en situations coloniale et postcoloniale.

Séance 4 : mercredi 16 octobre 2019 – salle de réunion de l’IAO

Lectures requises :

Dion Isabelle, « Chapitre 2 – Une conquête pacifique ? Auguste Pavie, L’explorateur aux pieds nus (Cambodge-Laos, 1876-1895) », dans : Amaury Lorin éd., Nouvelle histoire des colonisations européennes (XIXe-XXe siècles). Sociétés, cultures, politiques. Paris cedex 14, Presses Universitaires de France, « Le Noeud Gordien », 2013, p. 27-38. URL : https://www.cairn.info/nouvelle-histoire-des-colonisations-europeennes–9782130619284-page-27.htm

Søren Ivarsson and Christopher E. Goscha, “Prince Phetsarath (1890–1959): Nationalism and Royalty in the Making of Modern Laos”, Journal of Southeast Asian Studies, 38 (1), Feb. 2007, pp. 55–81.

Pholsena Vatthana, « Nommer pour contrôler au Laos, de l’État colonial au régime communiste », Critique internationale, 2009/4 (n° 45), p. 59-76. URL : https://www.cairn.info/revue-critique-internationale-2009-4-page-59.htm

Pour accompagner cette séance :

Evans, Grant, The politics of ritual and remembrance. Laos since 1975, Honolulu, University of Hawaiʻi Press, 1998. Cote IAO : 600AA.03/1150 et 605AA.15/43. CR de lecture par Annabelle Auger

Ivarsson, Søren, Creating Laos : the making of a Lao space between Indochina and Siam, 1860-1945, Copenhagen, NIAS, “Monograph series – Nordic Institute of Asian Studies”, no. 112, 2008. Cote IAO : 600AA.08/257. CR de lecture de Constance Voisin

Stuart-Fox, Martin, A History of Laos, Cambridge, Cambridge University Press, 1997. Cote IAO : 600AA.03/1112. CR de lecture par Nelly Didelot

★ ★ ★

Exposé de Nowmay Opalinski

  • Laurence de Cock, Dans la classe de l’homme blanc : l’enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2018. 

Présentation de l’éditeur : PUL

Illustration “à la une” : timbre du Royaume du Laos, 1958 Chamnane Prisayane / Pheulpin

Environmental History of Vietnam – 30 septembre 2019, Paris / Hanoi

Annonce de la première séance d’un séminaire conjoint franco-vietnamien très intéressant sur les questions environnementales.

We are pleased to invite you to participate to the FIRST SESSION of the seminar ENVIRONMENTAL HISTORY OF VIETNAM, organized jointly by the Department of history of the University of social sciences and Humanities in Hanoi (USSH) and the French National Research Institute for Sustainable Development (IRD) under the framework of the AFD project GEMMES-VN and in collaboration with the Center for South East-Asia Studies (CASE) in Paris (EHESS, Inalco, CNRS).

30th September 2019 at the same time, in a parallel session between Hanoi and Paris :

  • in Hanoi from 14:00 to 16:30, University of Social Sciences and Humanities (USSH), department of History – 336 Nguyễn Trãi, Thanh Xuân, Hà Nội – Building C, 5th Floor, room 503
  • in Paris from 09:00 to 11:30, Centre Asie du Sud-Est (CASE) – 54 boulevard Raspail (7e étage) – Room: A07-51

First session:

Climate and environment in Vietnam during 17th and 19th centuries: primary sources, methods and philological analysis

with two keynote speakers :

•    Dr. Hoàng Anh Tuấn, Vice Rector of University of Social Sciences and Humanities (Hanoi), Associate Professor at USSH, Chair of Urban History, What primary sources, issues and challenges to write an environmental history of early-modern Vietnam?

•    Pr Emmanuel Poisson, Professor of History of Vietnam, University Denis Diderot, Paris, The perceptions and understanding of environment by scholars in classical Vietnam

Further information in the attached files related to the goals of the seminar, the abstracts and the organization of the first session, the tentative program of the year, the website and the connexion access details to follow the Seminar through Internet, if you are not in Hanoi or Paris.

You look forward to seeing you in Hanoi or Paris to discuss and develop environmental history of Vietnam.

The steering committee of EHVN.

Documents joints :

Compte-rendu – Journée d’études : (Dé)construire les “archives coloniales”

Signalement du compte-rendu de deux parties de Vincent Bollenot sur cette problématique intéressante pour notre séminaire. Nous remercions cet auteur pour ce partage de connaissances.

Les 27 et 28 juin 2019, les Archives nationales d’outre-mer (ANOM) ont accueilli à Aix-en-Provence la double journée d’études (Dé)construire les « archives coloniales » : Enjeux, pratiques et débats contemporains co-organisée avec le Groupe de recherche sur les ordres coloniaux (GROC). Cet événement scientifique avait pour ambition de rassembler chercheuses et chercheurs en sciences humaines de concert avec des archivistes afin de réfléchir à la pertinence de la catégorie d’ « archives coloniales », de sa production et de ses usages.

  • Le jeudi, les journées d’études s’ouvrent sur une présentation-visite des ANOM animée par Isabelle Dion, Eve Roy et Delphine Auzepy. Suivent trois panels et deux tables-rondes répartis sur les deux journées.

Lien vers le compte-rendu (1) publié le 26/07/2019 : https://groc.hypotheses.org/391

  • Ce second billet propose un compte-rendu de la deuxième journée, rythmée par deux panels et une table ronde.

Lien vers le compte-rendu (2) publié le 29/07/2019 : https://groc.hypotheses.org/403

Illustration “à la une” : Archives nationales – Site de Pierrefitte (détails) / Wikipedia