Archives par mot-clé : GIS Asie

GisAsie : Les jeunes chercheur.e.s dans la course aux publications [6 juin 2018]

[ndlr] Annonce d’une journée méthodologique utile et intéressante. A ne pas manquer.

 

Journée méthodologique des jeunes chercheur.e.s GIS Asie

Les jeunes chercheur.e.s dans la course aux publications

Mercredi 6 juin 2018 de 14 à 18h

Salle 7.37 (7e étage). EHESS. 54, bd Raspail. Paris

Comment publier un article scientifique ? Dans quelle revue publier ? Quand et où publier sa thèse ? En anglais ou en français ? Quels sont les choix de publication à faire en fonction des objectifs de carrière visés ? Privilégier la quantité ou la qualité ? Comment booster mon impact factor ? Comment étoffer ma liste de publications afin d’obtenir un poste de chercheur.e en France ? Et à l’étranger ?

À l’époque du « publish or perish », des injonctions croissantes à la publication et d’une néolibéralisation croissante de la recherche, voici des questions récurrentes que se posent aujourd’hui les jeunes chercheur.e.s, toutes disciplines confondues. Cette journée méthodologique vise donc à les conseiller et à les orienter dans leurs choix et stratégies de publication. Grâce à la présentation d’une revue et d’une maison d’éditions internationales, complétée par des échanges autour d’une table-ronde animée par les deux intervenants, de jeunes chercheur.e.s ayant une bonne expérience en publications et par le bureau des jeunes chercheur.e.s du GIS Asie, ce dernier souhaite participer à la formation, ou du moins à une meilleure information, des jeunes chercheur.e.s sur la publication de leurs travaux scientifiques dans les différentes disciplines. Deux professionnelles de la publication livreront leurs conseils et leurs expériences de rédactrices et d’éditrices.

La nouvelle équipe du bureau des jeunes chercheur.e.s profitera également de cette occasion pour se présenter et pour entendre et mieux évaluer les besoins et les demandes des jeunes chercheur.e.s en études asiatiques. La journée d’études du 8 septembre consacrée aux « Réseaux, échanges, interactions en Asie » sera également présentée.

  • 14-14h15: présentation du bureau des jeunes chercheur.e.s et introduction à la journée
  • 14h30-15h45: présentation par deux intervenantes
  • 15h45-16h: pause-café
  • 16h-17h: table ronde autour des différentes expériences de publication, animée par les deux intervenantes et des jeunes chercheur.e.s ayant une bonne expérience en publications (dont Delon Madavan).
  • 17h-18h: conclusion de la journée méthodologique et présentation de la journée d’études du 8 septembre prochain

Nous serons ravi.e.s de vous retrouver lors de la journée que nous organisons le 6 juin prochain.

Veuillez trouver un descriptif plus détaillé (avec des références bibliographiques) en pièce jointe, ci-dessous :

Journée-méthodologique-GIS-Asie 6 juin 2018

Appel à propositions d’ateliers : 6e congrès Asie (26, 27 et 28 juin 2017)

Le réseau Asie et le GIS Asie lancent le 6e congrès Asie. Il se tiendra à Paris les 26, 27 et 28 juin 2017. Appel à propositions d’ateliers. Date limite : 31 octobre 2016.

Appel à propositions d’ateliers

6e Congrès Asie

26 – 27 – 28 juin 2017

Sciences Po, Paris

 

http://congresasie2017.sciencesconf.org

 

Date limite d’envoi des propositions : 31 octobre 2016

Organisateurs : Le GIS Asie, ou Groupement d’intérêt scientifique Études asiatiques (http://www.gis-reseau-asie.org), qui rassemble 20 organismes d’enseignement supérieur et de  recherche (Aix-Marseille Université, CNRS, Collège de France, EFEO, EHESS, ENAPB, ENS, EPHE, ESSEC, FMSH,  INALCO, IRD, Sciences Po Paris, Sciences Po Lyon, Université Jean Moulin, Université Panthéon-Sorbonne, Université Paris-Diderot, Université Paris Ouest – Nanterre La Défense, Université Paris-Sorbonne, l’Université d’Angers), en partenariat avec Sciences Po, qui accueillera la 6e édition du congrès.

Objectifs : Faire l’état des lieux des recherches et débats en cours dans le domaine des études asiatiques, encourager les échanges transdisciplinaires et transculturels et favoriser les collaborations internationales.

 

Ateliers :

Les ateliers devront comprendre entre 3 et 6 intervenants (les sujets sont libres).

Une attention particulière sera accordée aux propositions des doctorants et post-doctorants.

Le comité scientifique privilégiera les trois types d’ateliers suivants :

  • les ateliers associant des intervenants spécialistes de différentes aires culturelles et/ou disciplines
  • les ateliers formés autour de la présentation d’un ouvrage collectif ou d’un numéro spécial de revue consacré à l’Asie, publié depuis octobre 2015 ou à paraître
  • les ateliers qui présenteront des résultats de recherches financés au niveau national ou international (ANR, H2020, JSPS, …). Un même projet de recherche pourra donner lieu à plusieurs propositions d’ateliers.

Langues : Français et/ou anglais.

Comment répondre à l’appel ? En ligne uniquement, sur le site du congrès (http://congresasie2017.sciencesconf.org). Les coordinateurs devront d’abord soumettre le titre, le résumé de l’atelier (300 mots maximum, en français et en anglais), les mots-clés et la liste des intervenants. Puis, chaque intervenant devra indiquer le titre et le résumé de sa communication (200 mots maximum, en français et en anglais). Ces deux étapes devront être terminées au plus tard le 31 octobre 2016.

CALENDRIER

  • Juillet 2016 : Lancement de l’appel à propositions
  • 31 octobre 2016 : Date limite de soumission des propositions
  • 16-20 décembre 2016 : Envoi des résultats de la sélection par le Comité scientifique
  • 01 janvier-31 mars 2017 : Inscriptions des intervenants au congrès
  • Avril 2017 : Mise en ligne du programme
  • Mai-Juin 2017 : Inscriptions des participants non intervenants
  • 26-28 juin 2017 : Tenue du Congrès

Participants : Le congrès est ouvert à tous (chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants, étudiants et autres personnes intéressées par les études asiatiques) sur inscription.

Frais d’inscription :

Coordinateurs et intervenants : 80 € TTC (30 € TTC pour les étudiants). Ce tarif inclut l’accès au congrès, les déjeuners et les pauses café. Autres participants : le tarif sera communiqué ultérieurement.

Publication :

Il n’y aura pas de publication d’actes, mais le comité scientifique souhaite encourager la publication de numéros spéciaux en invitant des rédacteurs en chef de revues au congrès.

Comité scientifique :

Il est composé du conseil scientifique du GIS Asie (Bayram Balci, Stéphanie Balme, Marta Craveri, Gregory Delaplace, Véronique Dupont, Guy Faure, Nicolas Fiévé, Valérie Gelézeau, Vincent Goossaert, Christophe Jaffrelot, Béatrice Jaluzot, Gregory Lee, Michael Lucken, Rémy Madinier, Edith Parlier-Renault, Thierry Sanjuan, Charlotte Schmid, Pierre Singaravelou, Joëlle Smadja, Benjamin Taunay, Ines Zupanov) et des directeurs du GIS, Sébastien Lechevalier et Jean-François Huchet.

Comité d’organisation :

Il est composé de membres de la direction et de l’équipe administrative du GIS (Sebastien Lechevalier, Jean-François Huchet, Claire Le Poulennec, Malgorzata Chwirot, Catherine Bastien-Ventura, Richard Aroquiame), de représentants du Centre de recherches internationales (Karoline Postel-Vinay, Bayram Balci, Stéphanie Balme, Hélène Lebail, Nathalie Tenenbaum), et de membres du conseil scientifique du GIS (Benjamin Taunay, Ines Zupanov).

Contact : communication@gis-reseau-asie.org ; 01 49 54 83 35.

Lien vers le site et les documents liés :

http://www.gis-reseau-asie.org/appels-communications/appel-propositions-ateliers-congres-asie

La chair de l’Asie. Corps contraints et rationalisation des individus au sein des sociétés orientales

[ndlr] Le groupe des jeunes chercheurs du GIS Asie organise à Aix-Marseille Université les 12 et 13 mai 2016, de 9 h à 17 h, les Deuxièmes rencontres nationales des jeunes chercheurs en études asiatiques. Programme ci-après.

La chair de l’Asie

Corps contraints et rationalisation des individus au sein des sociétés orientales

12 et 13 mai 2016

9h-17h

3 Place Victor Hugo, 13003 Marseille
Campus Saint-Charles, Aix-Marseille Université
Bâtiment Yves Mathieu, salle LSH 204

Une quinzaine de doctorants, jeunes docteurs et doctorants interviendront lors des deux jours de programme qui seront ouvertes par le directeur de l’Irasia, M. Guy Faure.

Les 4 sessions s’annoncent riches et se termineront par une conférence de clôture de M. Yves Cadot.

Session 1 – Les corps face aux instances politiques

Président de séance : Jérôme Soldani

  • Enfermer et exploiter les corps condamnés dans le Cambodge colonial. Par Luc Benaiche (Doctorant en histoire, IrASia/Aix-Marseille Université)
  • Biopolitiques de l’invulnérabilité. Les groupes d’arts martiaux régionalistes en Asie du Sud-Est. Par Gabriel Facal (Chercheur post-doctorant en anthropologie associé à l’IrAsia/Aix-Marseille Université)
  • Le corps du combattant et le corps violenté. Réflexions sur l’incorporation de l’histoire d’ex-combattants des Tigres tamouls. Par Giacomo Mantovan (Docteur en anthropologie sociale et ethnologie, CEIAS, CRH/EHESS)
  • Dressage du corps, dressage de l’esprit : les dispositifs d’apprentissage et l’enseignement politique à l’école primaire en Chine. Par Zhou Mingchao (Docteure en Science Politique, laboratoire de Théorie du Droit/Aix-Marseille Université)

Session 2 – Corps et biomédecine

Président de séance : Luc Benaiche

  • Concevoir un fils à tout prix : le détournement des technologies de reproduction dans la société vietnamienne patriarcale. Par Valentine Bequet (Docteure en démographie, CEPED/Université Paris Descartes/IRD)
  • Qu’est-ce qu’un risque pour des Sud-coréennes atteintes d’un cancer du sein ? Expériences du corps et culture biomédicale. Par Seo Miwon (Doctorante en sociologie, CADIS-CRC/EHESS)
  • Modeler son corps pour maintenir un capital érotique : la pratique biomédicale de la périnéorraphie à Phnom Penh, Cambodge. Par Clémence Schantz (Doctorante en sociodémographie, CEPED/Université Paris Descartes/IRD)

Session 3 – Érotisation du corps et rapports de genre

Président de séance : Julie Remoiville

  • Performance du corps amoureux dans les pratiques photographiques des robes nuptiales en Chine rurale. Par Hou Renyou (Doctorant en anthropologie, ASIEs/INALCO)
  • Corps offerts, cœur à prendre ? Images de femmes chinoises sur un site international de rencontres. Par Marc Lebranchu (Doctorant en sciences des religions, GSRL/EPHE)
  • Comment les enfants apprennent le sexe et le genre de leurs corps à l’école élémentaire au Japon. Par Aline Henninger (Doctorante en sociologie/anthropologie, CEJ/INALCO)
  • Usages du corps et culture du petit caïd : récits du quotidien chez les jeunes gens des bidonvilles de Bhopal. Par Arnaud Kaba (Doctorant en anthropologie sociale et historique, EHESS-LISST, Toulouse / IrAsia)

Session 4 – Corps et art

Président de séance : Hou Renyou

  • Notion de Corps en Asie orientale dans l’art actuel. L’œuvre comme passage du Souffle. Par Cho Minji (Docteure en Sciences du langage, Modyco/Université Paris Descartes et ASIEs/INALCO)
  • Se défaire de ses propres contraintes et s’astreindre à celles de l’Autre ? Ethnographie de l’apprentissage à l’Institut Interculturel de Théâtre (ITI, Singapour). Par Marilyne David (Doctorante en anthropologie, LESC/Université Paris Ouest La Défense)
  • La question du corps dans l’art de la performance en Chine. Par Li Shiyan (Docteur en Sciences de l’Art, Langarts/Aix-Marseille Université)

Conférence de clôture : Les formes contraintes au Japon (kata) : formatage, ou émancipation de l’individu ? Par Yves Cadot (Maître de conférences, Université de Toulouse 2 Jean Jaurès, CEJ/INALCO)

Ces journées sont organisées par Luc Benaiche (doctorant en histoire contemporaine, IrAsia, AMU), Hou Renyou (doctorant en anthropologie, ASIEs, INALCO) et Julie Remoiville (docteure en études de l’Extrême-Orient, chercheuse postdoctorante, GRSL (EPHE/CNRS)).

Elles sont soutenues par l’IrAsia (Aix-Marseille Université / CNRS) et le GIS Asie.

Inscriptions : jegisasiemarseille2016@gmail.com

Contact du groupe des jeunes chercheurs : jeunes.chercheurs@gis-reseau-asie.org

Site web : https://jca.hypotheses.org/ (le carnet des jeunes chercheurs en études asiatiques).

Résumés des interventions : La chair de l’Asie / Résumés (PDF)

Programme détaillé : La chair de l’Asie / Programme Marseille

Affiche : La chair de l’Asie / Affiche Marseille

5e congrès Asie et Pacifique : 9-11 septembre 2015 – INALCO Paris

[ndlr] Annonce du 5e congrès Asie et Pacifique, seule manifestation scientifique internationale rassemblant des chercheurs travaillant sur l’ensemble des régions d’Asie et du Pacifique.

Le 5e congrès Asie et Pacifique – 2015 s’annonce sous de bons auspices, avec 140 sessions programmées et près de 500 intervenants.

Il se tiendra du mercredi 9 septembre au vendredi 11 septembre 2015. Il est organisé par le GIS Asie et le Réseau Asie & Pacifique (CNRS) et aura lieu à Paris dans les locaux de l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), dans le 13e arrondissement. Plusieurs membres de l’Institut d’Asie Orientale (UMR 5062) y participent.

GIS2015 04'.indd

Lien vers la page officielle du Congrès : http://congresasie2015.sciencesconf.org/

Voir le programme en ligne

Danielle Tan : La « stratégie casino » au Laos et au Cambodge – un pari risqué sur l’avenir

[ndlr] A lire sur le site du GIS Asie : l’article du mois du Réseau Asie.

Le Laos et le Cambodge ont toujours fait figure de parents pauvres dans le champ des études asiatiques, et d’autant plus en ce qui concerne l’analyse politique de leur situation contemporaine. Pourtant, depuis la fin du monde bipolaire qui a laissé la place aux politiques de libéralisation économique dans les derniers régimes communistes de la région, les changements socio-économiques se sont accélérés sans pour autant laisser entrevoir un renouveau sur le plan politique. La transition néolibérale dans ces deux pays semble loin d’ouvrir la voie à une transition démocratique, contrairement à ce que revendique le courant de la « transitologie »-Samuel P. Huntington en tête-qui mêle étroitement réformes économiques d’inspiration néolibérale et processus de démocratisation. Cette théorie accorde notamment une place fondamentale aux élites qui sont censées être le moteur du processus de démocratisation.

Lire la suite : GIS Asie

Image « à la une » : Kings Romans Casino en août 2012 © 2012 Danielle Tan.

Voir aussi  :