Archives par mot-clé : élections

Bruno Philip : Hun Sen verrouille son emprise sur le Cambodge [Le Monde]

[ndlr] Dimanche 29 juillet 2018 : élections législatives au Cambodge. La démocratie verrouillée. Articles de Bruno Philip, envoyé spécial du Monde à Phnom Penh.

Cambodge : forte participation aux législatives, le parti au pouvoir revendique la victoire

La participation est de 82 %. Le premier ministre, Hun Sen, au pouvoir depuis trente-trois ans, a annoncé sur Facebook une « victoire écrasante ». Le nombre de bulletins blancs ou nuls sera à scruter.

Lire la suite : Le Monde, 29/07/2018.

Hun Sen verrouille son emprise sur le Cambodge

Le principal parti d’opposition et la presse libre ont été interdits pour garantir une nouvelle victoire électorale du premier ministre.

Après trente-trois ans au pouvoir, le premier ministre cambodgien, Hun Sen, semble indéboulonnable. Ce qui ne l’empêche pas de serrer la vis de ses concitoyens : à l’approche des élections législatives du dimanche 29 juillet, le maître du pays a en effet pris toutes les précautions pour assurer la victoire de sa formation, le Parti du peuple cambodgien.

Fin 2017, il a fait dissoudre, par le biais d’un jugement de la Cour suprême, le plus grand parti d’opposition, le Parti du sauvetage national du Cambodge (PSNC), sous prétexte qu’un de ses chefs, Kem Sokha, était en train de préparer un « complot » contre le gouvernement avec l’aide des États-Unis. M. Kem est en prison depuis septembre 2017 et risque une très lourde peine de prison. Le cofondateur du PSNC, le franco-cambodgien Sam Rainsy, a dû se résoudre à l’exil en France.

Lire la suite : Le Monde, 28/07/2018.

Cambodge : fausse démocratie, vraie tyrannie

Le premier ministre à poigne et ancien Khmer rouge Hun Sen, devenu le meilleur « client » de Pékin dans la région, garde le champ libre pour les élections législatives du 29 juillet.

Lire la suite : Le Monde, 29/06/2018.

Voir aussi :

Illustration « à la une » : Le premier ministre cambodgien, Hun Sen, lors d’un discours aux ouvriers d’une manufacture de textile, dans la province de Kandal, le 30 mai 2018 © Samrang Pring / Reuters

Pham Doang Trang : Unfair Elections in Vietnam. How the Communist Party Manipulates the Process

[ndlr] Rapport en ligne de la blogueuse Pham Doan Trang sur les réalités du processus de désignation des candidats pour les élections de la future Assemblée nationale de la RSVN. Éloquent et intéressant.

PhamDoanTrang_UnfairElectionsInVietnam_2016

This report provides an insight into the 2016 legislative elections in Vietnam, with an analysis of the political system and electoral process and how they are used to restrict the citizens’ right to participation. It also gives accounts of harassment and rights violations against the independent candidates who, for the first time in the country’s history, courageously speak out against the repressive system by standing for an election in which they see no chance of winning. Restriction of freedoms of movement, expression and assembly, intimidation and harassment by the police, defamation by the propagandists and the biased media are some among many forms of rights violation. Besides, the independent candidates are subjected to public haranguing in “meetings with constituents” which appear to be a procedure unique to China and Vietnam. The analysis and accounts highlight the conclusion that the legislative elections in Vietnam are not free and fair ones under the rule of the Vietnamese Communist Party. Steps should be taken to bring about a legal and political reform in the country to ensure promote human rights, of which the rights to participation are critical.

Lire également de Doan Trang : A guide to the National Assembly election

Image « à la une » : Affiche de propagande de la province de Yên Bái pour la prochaine élection.

Myanmar / Birmanie : élections générales du 8 novembre 2015

[ndlr] En attendant la publication des résultats officiels des élections générales birmanes petit rappel du contexte dans un récit vidéographique du Figaro (mise en ligne le 9 novembre 2015).

Longtemps refermé sur lui-même à cause d’une dictature militaire, le pays s’est ouvert et a entamé des réformes depuis quelques années. Aung San Suu Kyi, figure de l’opposition birmane, voit son combat pour la démocratie enfin aboutir.

  • RV sur le site du Guardian pour suivre en direct la publication des résultats des élections en Birmanie :

http://www.theguardian.com/world/live/2015/nov/09/myanmar-elections-aung-san-suu-kyi-hints-at-victory

Dossier spécial Myanmar General Elections sur Radio Free Asia

MyanmarGeneralElections

Bruno Chabanas : « A la veille des élections générales, quels enjeux pour la Birmanie ? » [séminaire IAO, 05/11/2015]

[ndlr] Annonce du séminaire de l’IAO.

Jeudi 5 novembre 2015
Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 16h00

« A la veille des élections générales, quels enjeux pour la Birmanie ? »

Bruno Chabanas,
Université Lyon 2 (U.T.A) et Institut d’Etudes Politiques de Lyon (D.E.M.E.O.C)

Résumé : Tout porte à croire que l’incroyable élan réformiste entamé en 2011 est celui d’un « printemps birman ». Réconciliation entre les militaires et l’opposition civile incarnée par Aung San Suu Kyi, mise en place d’un processus démocratique, assouplissement de la censure, libération des prisonniers politiques, retour des opposants exilés, signature d’accords de cessez-le-feu avec les minorités ethniques, autant de mesures qui invitent sinon à l’euphorie du moins à un relatif optimisme. Mais l’observation des événements récents incite à s’interroger aussi sur la pérennité de ces mutations. La persistance du conflit entre le pouvoir central et certaines minorités, la résurgence de l’extrémisme religieux, le maintien de dispositions institutionnelles favorables aux militaires, les limites de la liberté d’expression et de la presse et la très courte expérience de la démocratie montrent le chemin qu’il reste encore à parcourir. La Birmanie, au contact désormais de la communauté internationale qui observe attentivement son évolution et lui reconnaît une nouvelle légitimité, est face à un choix historique, dont les élections générales du 8 novembre prochain devront montrer le caractère irréversible des réformes engagées et entériner le sens qui a été donné à l’histoire du pays.

SeminaireIAO_2015_11_05

Image « à la une » Bruno Chabanas

Daniel Hémery : Révolutionnaires légaux et pouvoir colonial à Saigon de 1932 à 1937 [Annexes]

[ndlr] Document annexe issu de la thèse de Daniel Hémery intitulée : Révolutionnaires légaux et pouvoir colonial à Saigon de 1932 à 1937. Le groupe et le journal « La Lutte », mars 1973. Nous présentons ici la liste des documents annexes de cette thèse remarquable. La table analytique du journal est proposée en 4 fichers PDF à télécharger. Les originaux sont rassemblés dans le Fonds Hémery de l’Institut d’Asie Orientale (IAO, umr 5062) à l’ENS de Lyon.

LaLutte_PermanenceElections

Liste des documents annexes

Hors-textes

I : Les mouvements de 1930-1931 en Cochinchine (carte).

II : Itinéraire politiques des militants de « La Lutte ».

III : Répartition numérique des extraits de presse cités dans « La Lutte » (octobre 1934 –  juin 1936).

IV : L’archipel de Poulo-Condore en 1932 (carte) + Plan du pénitencier de Poulo-Condore en 1932.

V : Variation de l’effectif des ouvriers journaliers de 38 établissements de Saigon-Cholon (1931-1936).

VI : Coût de la vie et salaires de la classe ouvrière à Saigon-Cholon (1928-1937).

VII : Les comités d’action en 1936 (carte 1) + Les comités d’action en 1936 (carte 2).

Annexes

1 : Schéma de l’organisation du Parti Communiste Indochinois au Sud en 1932, d’après la police française.

2 : L’implantation du Parti Communiste Indochinois en mars 1935, , d’après la police française (carte).

3 : Schéma de l’organisation du Parti Communiste Indochinois en mars 1935 dans la moitié Sud de l’Indochine, d’après la police française.

4 : Manifeste du 1er Congrès du Parti Communiste Indochinois (Macao, mars 1935).

5 : Origines sociales, études accomplies et activités professionnelles des militants de la « Lutte ».

6 : L’état d’esprit de la jeunesse radical[e] en 1926-1927 :

  • Tract rédigé par Nguyên-An-Ninh en mars 1926
  • « Quelques mots sur la lecture de M. Monet à Duong-Van-Loi », par Ta-Thu-Thâu
  • Allocution de Ta-Thu-Thâu aux étudiants chinois et vietnamiens à bord du « Chenonceaux » en octobre 1927.

7 : Les annonceurs de « La Lutte ».

8 : Journaux communistes clandestins publiés par le Parti Communiste Indochinois (1934-1937).

8 bis : Enfants errants de Saigon.

9 : Sociétés anonymes de caoutchouc subventionnées par le Gouvernement général de l’Indochine de 1931 à 1934.

10 : Les monopoles urbains à Saigon-Cholon (1932-1936).

11 : Evolution de l’impôt personnel en Cochinchine (1917-1937).

12 : Le thème national dans « La Lutte » (octobre 1934 – juin 1936).

13 : La page culturelle de « La Lutte » (octobre 1934 – juin 1936).

14 : Récit par Bui-Quang-Chiêu de la manifestation populaire à son retour de France le 24 mars 1926.

14 bis : « Protestation contre la guerre destinée aux militaires ».

15 : Commentaire inédit de L. Trotsky sur les élections de 1939 en Cochinchine.

15 bis : Pratique indochinoise de la question.

16 : Quelques dirigeants communistes vietnamiens emprisonnés (au 31.XII.1935).

17 : Effectifs des trois principaux centres de détention de l’Indochine.

18 : Amnistie et mesures de grâce de 1930 à juin 1936.

19 : Composition de l’effectif des principaux bagnes de Poulo-Condore au 22 avril 1936.

20 : Répartition des détenus entre les principaux bagnes de Poulo-Condore (au 5.II.1936).

21 : Chronologie partielle des mouvements de détenus dans les prisons du Nam-Ky de 1931 à 1936.

21 bis : Grève de la faim à Poulo-Condore.

22 : Trois budgets paysans.

23 : Effectifs de quelques entreprises du Sud.

24 : Qualifications de l’arsenal de Saigon en 1937.

25 : Répartition professionnelle des ouvriers de 38 établissements de Saigon-Cholon de 1931 à 1936.

26 : Les cochers de « boîtes d’allumettes ».

26 bis : Enquête chez les débardeurs de Khanh-Hôi.

27 : Nombre et dimension des entreprises « industrielles » en Cochinchine au début de 1937.

28 : Accidents du travail dans 20 entreprises de la région de Saigon-Cholon (octobre 1934 – juin 1936).

29 : Les salaires au Sud en 1935-1936 (en $).

30 : Salaires dans 7 entreprises de Saigon-Cholon en décembre 1936.

31 : Elections Coloniales des 3 et 17 mars 1935 dans les deux premières circonscriptions.

32 : Propositions soumises au Conseil Municipal de Saigon par la fraction ouvrière (1933-1936)

33 : Tract du Comité d’Action du groupe de « La Lutte », intitulé « Dong-Duong-Dai-Hôi » (Congrès Indochinois).

34 : La Comité de convocation du Congrès Indochinois (ou Comité Provisoire).

35 : Répartition socio-géographique de 212 comités d’action dans 14 provinces du Nam-Ky.

36 : Le mouvement gréviste en Indochine au 15 août 1936 au 15 janvier 1937.

37 : A) Les grèves au Sud en 1936-1937. B) Grèves encours au Sud par secteur d’activité (1936-1937). Tableau incomplet.

38 : Paysans expropriés : l’affaire de Rachgia vu par « La Lutte ».

39 : Liste des établissements ayant des délégués ouvriers présents à l’Assemblée Générale de la Fédération ouvrière du Nam-Ky (de tendance « trotskyste ») le 29 mai 1937.

40 : La condition des ouvriers des ateliers de chemins de fer de Truong Thi (Vinh, Nord Annam).

LaLutte_jeudi20-05-1937

Tables analytiques de « La Lutte ».

Première partie : liste des articles du journal : p. 1 à 65

Hémery_LaLutte_Table_01-21

Hémery_LaLutte_Table_22–39

Hémery_LaLutte_Table_40-55

Hémery_LaLutte_Table_56-65

[mention manuscrite : « pages manquantes 10, 37 »]

Pour citer cette ressource : IAO, Fonds Héméry, « Tables analytiques de La Lutte » in Daniel Héméry, Révolutionnaires légaux et pouvoir colonial à Saigon de 1932 à 1937. Le groupe et le journal « La Lutte ». Documents annexes, mars 1973.

Bibliographie

[pp. 66 à 85, document complet]

Photos

[6 planches, portrait de militants, trois unes du journal « La Lutte » en 1933, 1934 et 1937].

IAO_FondsHémery_MilitantsdeLaLutteLes principaux militants du groupe « La Lutte »

Image « à la une » : Détail de la permanence de « La Lutte » à Saigon pendant les élections municipales, Fonds Héméry © IAO

Pierre Asselin : Hanoi’s Road to the Vietnam War, 1954-1965 [parution]

Asselin_HanoisRoadToTheVietnamWar

[ndlr] Annonce de la parution d’une nouvelle étude de Pierre Asselin, contribution majeure à la compréhension du choix de la guerre vu d’Hanoi. L’annonce est suivie d’un entretien avec l’auteur sur cet ouvrage.

Hanoi’s Road to the Vietnam War opens in 1954 with the signing of the Geneva accords that ended the eight-year-long Franco-Indochinese War and created two Vietnams. In agreeing to the accords, Ho Chi Minh and other leaders of the Democratic Republic of Vietnam anticipated a new period of peace leading to national reunification under their rule; they never imagined that within a decade they would be engaged in an even bigger feud with the United States. Basing his work on new and largely inaccessible Vietnamese materials as well as French, British, Canadian, and American documents, Pierre Asselin explores the communist path to war. Specifically, he examines the internal debates and other elements that shaped Hanoi’s revolutionary strategy in the decade preceding U.S. military intervention, and resulting domestic and foreign programs. Without exonerating Washington for its role in the advent of hostilities in 1965, Hanoi’s Road to the Vietnam War demonstrates that those who directed the effort against the United States and its allies in Saigon were at least equally responsible for creating the circumstances that culminated in arguably the most tragic conflict of the Cold War era.

Pierre Asselin is Associate Professor of History at Hawaii Pacific University in Honolulu and the author of A Bitter Peace: Washington, Hanoi, and the Making of the Paris Agreement (North Carolina, 2002).

Contents

Foreword by the series editors
Acknowledgments
Glossary of Terms and Acronyms

Introduction
1. Choosing Peace, 1954–1956
2. Changing Course, 1957–1959
3. Treading Cautiously, 1960
4. Buying Time, 1961
5. Exploring Neutralization, 1962
6. Choosing War, 1963
7. Waging War, 1964
Epilogue

Notes
Bibliography
Index

“Pierre Asselin has done an admirable job of marshalling French, Canadian, and British records to supplement the available Vietnamese evidence and illuminate Hanoi’s road to the Vietnam War. Asselin shows that the conflagration was inevitable not only due to American goals and actions but because North Vietnam specifically chose war. This is an important contribution to lifting the veil that has long prevented an understanding of Hanoi’s approach to the war.”—John Prados, author of Vietnam: The History of an Unwinnable War, 1945-1975

Réf. : Pierre Asselin, Hanoi’s Road to the Vietnam War, 1954-1965, Berkeley, University Press of California, 2013.

Source : University of California Press

* * *

Global Connection with Carlos Juarez

Hanoi’s Road to the Vietnam War – Pierre Asselin

Sam Rainsy: « The Truth Will Prevail »

RFA_logo[ndlr] Plus d’un mois après la proclamation officielle des résultats, le feuilleton sur les élections cambodgiennes se poursuit. Dans un court message diffusé sur Radio Free Asia (17/10/2013), Sam Rainsy, le principal opposant d’Hun Sen, entend maintenir une forte pression pour obtenir une enquête sur les irrégularités qui ont marquées le déroulement des élections du 28 juillet dernier.

Opposition leader Sam Rainsy says he will fight for an investigation into disputed elections in Cambodia.

A lire sur Mémoires d’Indochine :