Archives par mot-clé : écriture de soi

« Mémoires d’Indochine » 2021 – Séance 4

Année universitaire 2021-2022 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine : La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

« Altérités et mémoires multiples »

Photographie studio d’une famille vietnamienne dans les années cinquante © DR / Source Ngayxua.net

★ ★ ★

Famille et mémoires : récits familiaux et transmission

Séance 4 : mercredi 20 octobre 2021 (9-12h)

Au sein des familles se transmettent des valeurs socio-culturelles, des récits singuliers et des histoires particulières constitutives d’une identité familiale. Mais que transmettre à ses proches et descendant-es lorsque le traumatisme a été grand ? Combien de temps est nécessaire pour dévoiler des histoires familiales prises dans les bouleversements du XXe siècle ? Que faire des silences et du mutisme ? Que peut dire un boat people à sa descendance de sa traversée périlleuse en mer ? Comment l’engagement politique s’explique et se transmet dans les familles ? Quel est le rôle des photographies et de la correspondance personnelle, intime ou familiale ? Que peuvent faire les enfants et petits enfants face à la découverte d’un passé compliqué ? Pourquoi transmettre un destin et comment restituer des récits familiaux ? Telles sont les questions qui jalonneront cette séance en à travers les récits de vie des victimes, témoins ou bourreaux des grands phénomènes qui sont constitutifs de l’avènement des états post-coloniaux. Révolution, guerres, exils : il sera donc question de transmission du vécu, d’une écriture de soi chargée de valeurs, d’une éthique, d’un besoin de briser une invisibilité ou d’envisager une reconnaissance.

La seconde partie du séminaire sera consacrée aux exposés oraux avec une retour plus général sur l’Asie du Sud-Est comme aire culturelle pensée entre « cosmodrame » politique et traditions culturelles et une étude sur le Laos, ses sociétés et ses pouvoirs en devenir qui lui confère une place toute particulière en péninsule indochinoise.

Textes en discussion :

  • Chau Tran, Trân Van Thach (1905-1945). Une plume contre l’oppression, Paris, Les Indes savantes, 2020, p. 6-41.
  • Nguyên Thi Binh, Ma famille, mes amis et mon pays, Hanoi, Éditions Tri Thuc / HCM-Ville, Université Hoa Sen, 2015, p. 15-70.

Pour aller plus loin, voir :

  • « Des histoires de famille », La lettre de l’Afrase, n°97, 2020.

Exposés oraux

Lucas Barattolo :

  • Paul Mus, L’angle de l’Asie, Paris, Hermann, 1977.

Ambre-Emilie Saillio-Arquier :

  • Vanina Bouté & Vatthana Pholsena (sous la dir.), Laos, sociétés et pouvoirs, Bangkok, IRASEC / Paris, Les Indes savantes, 2012.

Présentation de l’éditeur : https://www.irasec.com/ouvrage53