Archives par mot-clé : documentation

IAO : Recherches sur l’Asie – Périodiques en ligne

[ndlr] Pour s’y retrouver dans les multiples publications sur l’Asie, Zhang Yu, documentaliste à l’IAO, a conçu une liste de périodiques en ligne très utile pour la recherche.

Cette rubrique propose à nos chercheurs, étudiants et lecteurs une liste de périodiques en ligne consultables selon des modalités différentes.

Asie
Chine
Japon
Vietnam

A découvrir sur le site de l’IAO.

Viêt-Nam, fractures d’une nation – Présentation, erratum et compléments

Cette page est dédiée à la présentation de l’ouvrage Viêt-Nam, fractures d’une nation. Une histoire contemporaine de 1858 à nos jours (Paris, La Découverte Poche / Sciences humaines et sociales, #476, 2018, 385 p.). Sortie officielle le jeudi 25 janvier 2018. Réédition prévue en mai 2018.

Présentation :

Le Viêt-Nam, connu pour sa lutte héroïque pour l’indépendance, fut un des grands mythes du XXe siècle. Entre décolonisation et guerre fratricide, son histoire apparaît comme exemplaire mais que sait-on de ses fractures internes ? Quels furent les chemins des possibles pour ce pays colonisé et décolonisé dans la violence ? Quelles furent ses sources d’inspiration ? Quels types de révolutions et de guerres ce pays a-t-il traversé au cours du XXe siècle ?

Cet ouvrage nous convie à une exploration inédite du Viêt-Nam « vu de l’intérieur » de l’empire démantelé pendant le XIXe siècle à l’État-nation réunifié d’aujourd’hui. Cette perspective permet de mieux comprendre le fonctionnement du pays, dirigé par un État-Parti, et de penser plus largement le Viêt-Nam contemporain dans un monde asiatique confronté à la puissance chinoise et la mondialisation. Elle permet également de saisir l’enchevêtrement des dominations internes (coloniales et postcoloniales) et la persistance de certaines lignes de fractures. Pour accompagner ce récit, l’auteur mobilise des documents et des sources peu connus et propose des encadrés sur des thématiques clés.

★ ★ ★

Médias / débats :

Interventions dans les médias et rencontres autour du livre.

  • Université Diderot Paris 7 / INALCO : Présentation de l’ouvrage et débat sur un destin vietnamien avec les étudiants, jeudi 8 mars 2018, 16h30-18h, dans la salle 247 E (Halle aux farines) de l’Université Paris Diderot.
  • Librairie Terre des Livres à Lyon, Rencontre avec François Guillemot à l’occasion de la parution de Viêt-Nam, fractures d’une nation ; une histoire contemporaine de 1858 à nos jours (La Découverte, 2018), samedi 7 avril, 15h.
  • « Vietnamiens par dessus tout », CR de lecture par « colen8 » sur le site Critiques Libres (publié le 2 mai 2018)
  • Vendredi 25 mai 2018, Salle de réunion de l’Institut d’Asie Orientale (D4.070), de 14h à 15h30 : « Le Viêt-Nam et ses fractures : paradigme d’une histoire interne ». Affiche en ligne sur le site de l’IAO.
  • Vendredi 9 novembre 2018, 1ère Rencontre IAO / IrAsia : « Le Viêt-Nam et ses fractures : paradigme d’une histoire interne ».

.

★ ★ ★

★ ★ ★

Pour prolonger cette histoire :

Nous invitons invitons nos lecteurs/trices à suivre la rubrique « Clés du Viêt-Nam contemporain » et d’autres billets consacrés à la thématique de l’ouvrage :

  • Aperçu illustré sur les organisations politiques, religieuses et culturelles vietnamiennes contemporaines. Pendant la première moitié du XXe siècle, le Viêt-Nam colonisé et démantelé par les Français offre l’image d’une résistance opiniâtre. Tenues en échec jusqu’au 9 mars 1945, les organisations révolutionnaires finissent par l’emporter dans un pays déchiré. Après une longue période de guerre, les vainqueurs réunifient le pays en 1976 sous le nom de République socialiste du Viêt-Nam. Le Parti communiste vietnamien (PCV), clé de voûte du nouvel État réunifié, met en place un régime politique sans partage. En 1988, avec la disparition de deux partis fantômes (Parti Démocrate et Parti Socialiste) qui l’accompagnait depuis les années quarante, le PCV reste la seule organisation politique officielle.
  • Viêt-Nam et France, histoire connectée mais rendez-vous politique manqué – Jalons pour réfléchir. De Trương Vĩnh Ký (1837-1898) à Phạm Quỳnh (1892-1945), de l’empereur Bảo Đại au président Hồ Chí Minh, de Nhất Linh à Trần Đức Thảo (1917-1993), l’histoire du Viêt-Nam du temps de la colonisation a pris, bon gré mal gré, la forme d’une histoire humaine durablement connectée avec la France. A quelques moments clés de l’histoire des deux pays, on pouvait entrevoir une synthèse indochinoise. Les transferts culturels qui se sont opérés, la formation d’une élite intellectuelle francophone, les exemples ne manquent pas pour illustrer ce processus mis à mal par la brutalité coloniale mais jamais complètement interrompu. Au temps de l’Indochine coloniale, ce qui fut possible et pensé pour la culture ne devait cependant pas déborder sur le champ politique au risque d’une implacable répression. C’est tout le drame d’une histoire franco-vietnamienne qui ne sut tracer une voie médiane vers une indépendance paisible et concertée notamment à partir des moments clés comme ceux de 1930-1931 ou de 1945-1946. C’est l’histoire d’une république vietnamienne indépendante et démocratique qu’il fallait imaginer à deux.

[à suivre]

★ ★ ★

Erratum :

Dans le premier tirage de l’ouvrage, une erreur typographique s’est glissée dans la composition du tableau 13 de la page 209. Le premier chiffre de la colonne « décès » a été doublé, il est de trop. Tableau corrigé ci-dessous :

Cette erreur typographique ainsi que d’autres coquilles de moindre importance seront corrigées dans la version numérique et lors des prochains tirages du livre.

Toutes nos excuses à nos lecteurs/trices.

Aperçu Google Books

Illustration « à la une » : RDVN, Hanoi, juin 1946, commémoration de Nguyen Thai Hoc, chef du VNQDD, et des insurgés de Yên Bai guillotinés en 1930 © Tạp chí Xưa & Nay (collection Philippe Devillers)

Où est passé R49 ? [Opération Fluxus]

L’agent R49 a disparu. Il était dans son bureau vendredi matin puis il est parti sans prévenir. Il était en train d’écrire un article sur la disparition de l’écrivain Nht Linh (7 juillet 1963) puis il a relu des passages de L’Affaire allemande, une brochure de presse publiée par Libération sur le groupe Baader-Meinhof en 1977. Où est passé R49 ?

Dans cette enclave étroite et foisonnante où il a résidé 4217 jours, il a laissé quelques traces à la postérité et autant d’indices pour le retrouver : le Temple de la littérature à Hanoi sur un calendrier, deux femmes parachutistes de l’ARVN, Hồ Chí Minh en chef d’orchestre, une image de la ville de Huế dévastée en 1968, des enfants courant après un camion sur une route du Nord Viêt-Nam photographiés par Roger Pic, une traduction vietnamienne de Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche, une invitation au théâtre de l’œuvre Les paradis aveugles de Dương Thu Hương sur la réforme agraire radicale en RDVN… Une série de visages vietnamiens : Nguyễn Thái Hc le fondateur du parti national guillotiné à Yên Bái par les Français le 17 juin 1930, la chanteuse L Thu en couverture d’un 45t, le journaliste politique Trần Vit Sơn, une « guerillera » décorée, Nguyễn Thị Kim Huế, l’icône des Jeunesses de choc (TNXP)… D’autres encore, Hoàng Đo, le théoricien du groupe littéraire « Propre forces », Trương Tử Anh, fondateur du parti Đi Vit, Mme Đặng Thị Khiêm, femme d’affaires et militante politique, le général Võ Bẩm, initiateur des opérations sur la Piste Hồ Chí Minh, le portrait d’une jeune femme souriante photographiée au Palais de la Réunification à Saigon, le dessin de Petite Étoile… Au loin, Phénoménologie de l’esprit révolutionnaire de Vittorio Mathieu…

Qui connaît la vérité ? Guan Yu (關羽) le maître de la guerre du temps des Trois royaumes ? Et les trois génies taoïstes (Phúc Lộc Thọ, 福 祿 壽, Bonheur, Prospérité, Longévité), que savent-ils vraiment ? Et ces trois autres qu’ont-ils vu ? Lui, le dragon de rouille et de fer qui se tient près de la porte le sait, mais il ne dira rien… R49 ne reviendra plus sous cette forme mais il reviendra. Soyez-en sûrs. Adieu R49.

FG (texte et photos)

Workshop « Sources et documents pour l’étude du Viêt-Nam : état des lieux et perspectives » [23 mai 2017]

[ndlr] Mise en ligne du programme du Workshop « Sources et documents pour l’étude du Vietnam : état des lieux et perspectives » qui s’est déroulé à Marseille le 23 mai 2017.

Workshop
« Sources et documents pour l’étude du Viêt-Nam : état des lieux et perspectives »

Espace Yves-Mathieu, 3 Place Victor-Hugo, Campus St Charles
Aix Marseille Université, 23 mai 2017, Marseille.

Organisation :

Institut de Recherches Asiatiques (IRASIA, UMR 7306, AMU-CNRS) ; Aix Marseille Université ; Université nationale du Vietnam à Hanoï (VNU Hanoï) en collaboration avec : IAO, Paris VII, INALCO, EPHE.

Présentation

Trente ans après l’ouverture économique du Viêt-Nam depuis 1986, les études vietnamiennes se trouvent à un nouveau tournant. De nouveaux champs de recherche sont ouverts, grâce à l’accès au terrain plus aisé et au développement d’outils informatiques et numériques. L’arrivée d’une jeune génération de chercheurs vietnamiens dont plusieurs ayant soutenu leurs thèses dans des universités étrangères permet également d’envisager des projets de coopération sur de meilleures bases.

Un des éléments clés du renouvellement des recherches sur le Viêt-Nam est la prise en compte, au Viêt-Nam même par la communauté universitaire et scientifique, mais aussi par des décideurs politiques, de la diversité des recherches menées en dehors des frontières sur le pays, ainsi que de la richesse des sources et documents qui se trouvent localisés un peu partout dans le monde. A la richesse des sources s’ajoute la diversité d’approches et de points de vue, en autres en raison des guerres et des déplacements de communautés d’humains. Les humanités numériques sont également en train de changer les conditions de travail des chercheurs, permettant notamment de constituer des équipes internationaux exploitant des corpus partagés et disponibles à distance.

Ce workshop se situe dans la continuité de manifestations scientifiques internationales telle que le 2e Euroviet (Université de Provence, Aix-en-Provence, 1995) et plus récemment le colloque international « Les sources et archives portant sur le Viêt-Nam dans l’histoire moderne et contemporaine » qui s’est tenu à Hanoi en octobre 2016.

Cette journée de travail vise cependant l’objectif d’aller plus loin dans la réflexion sur le sujet. Les intervenants venant de différentes disciplines – histoire, linguistique, sociologie, géographie – croisent leurs sources et leurs approches. Le workshop se veut un espace d’échanges en vue d’élaborer de nouveaux projets de recherche novateurs pour répondre aux appels à projets internationaux. Ces projets pourraient s’articuler avec un projet d’envergure porté par l’Université nationale du Viêt-Nam à Hanoi ; il s’agit du projet de création d’un Centre de documentation sur le Viêt-Nam sur cinq ans qui débute en septembre 2017. Parallèlement à la recherche, la formation de jeunes chercheurs est également prise en compte, notamment par la direction et la co-tutelle de thèses financées dans le cadre de ces projets.

Contact :

NGUYEN Phuong Ngoc, MCF langue et civilisation vietnamiennes
Institut de recherches asiatiques (IRASIA, UMR 7306, AMU-CNRS)
Email : nguyenpngoc@yahoo.fr Tel. : 06 60 08 36 93

Programme prévisionnel :

23 mai 2017 – matin / salle LSH205

9h – Accueil : Allocution d’accueil du directeur de l’IRASIA, Guy Faure

9h30 – 12h Président de séance Guy Faure

9h30-9h45 Nguyễn Kim Sơn, Pr littérature vietnamienne ancienne en caractères chinois, Président de l’Université nationale du Vietnam à Hanoi, “Le projet d’un Centre national de documentation pour les études vietnamiennes porté par le VNU Hanoi”

9h45-10h Corinne Flicker (MCF HDR littérature française, CIELAM, AMU) : « Pour un programme interdisciplinaire et intersectoriel de recherches thématiques sur les archives en langue française au Vietnam »

10h-10h15 Philippe Le Failler (MCF HDR histoire, EFEO et IRASIA), “Les sources et approches pour l’histoire du Vietnam : du 2e Euroviet à Aix-en-Provence en 1995 au colloque international à Hanoi en 2016”

10h15-10h30 Olivia Pelletier (responsable du fonds Indochine, ANOM), “La numérisation de fonds des ANOM : enjeux et perspectives”

10h30-11h discussion

11h-11h15 Pascal Bourdeaux (MCF histoire, EPHE), “Sources et documents pour l’histoire des faits religieux au Vietnam”

11h-15-11h30 François Guillemot (Dr en histoire, IAO, UMR 5062 CNRS), “Humanités numériques et socio-histoire du Viêt-Nam”

11h30-11h45 Đào Đức Thuận (MCF histoire, directeur du département des archives et du office management, USSH, VNU Hanoi), “Les projets de collecte et de numérisation de sources au Vietnam : Archives nationales du Vietnam, Archives du Parti communiste vietnamien et Musée Ho Chi Minh”

11h45-12h discussion

12h-13h Cérémonie de réception de la délégation de l’Université Nationale du Viêt-Nam. Hommage au Professeur Trinh Van Thao, membre fondateur de l’IRSEA, devenu IRASIA en 2012, prix “Etudes vietnamiennes” de la Fondation Phan Châu Trinh (Viêt-Nam) de 2017.

13h-14h Buffet Salle polyvalente LSH

23 mai 2017 – après-midi / salle LSH205

14h30-17h30 Président de séance Philippe Le Failler

14h30-14h45 Marie Gilbert (MCF géographie, Paris VII), “Etudes urbaines : bases de données pour les recherches sur Ho Chi Minh-ville”

14h45-15h Catherine Scornet (MCF sociologie, LPED, AMU-IRD), “Sources et approches pour les études démographiques au Viêt-Nam”

15h-15h15 Đào Huy Linh (MCF linguistique, INALCO), “Les nouveaux outils du linguiste”

15h15-15h30 Alice Vittrant (MCF linguistique, IRASIA), “Projet de recherches sur les Mopiu au Viêt-Nam : constitution de bases de données, conditions d’accès et utilisations”

15h30-15h45 pause café

15h45-16h00 Michel Dolinski (MCF chinois, IRASIA), “Une minorité particulière au Viêt-Nam : l’histoire et la culture des Hoa, ethnie chinoise”

16h00-16h15 Johann Gremon (Dr en histoire, Paris VII), “Histoire des frontières du Viêt-Nam : diversité des sources et approches”

16h15-16h30 Amandine Dabat (Dr en histoire de l’art), “Archives à constituer : les peintures et les documents personnels de Hàm Nghi, empereur d’Annam exilé en Algérie, et de sa famille”

16h30-16h45 Gilles de Gantès (Dr en histoire, IRASIA, AMU-CNRS), “Les campagnes de numérisation et les études coloniales : Gallica pour les études vietnamiennes”

16h45-17h30 Discussion générale

Perspectives dans le cadre du projet du Centre de documentation pour les études vietnamiennes (colloques et workshops, publications, bourses doctorales, campagnes de numérisation).

TS. Nguyễn Xuân Hoài : Ngô Đình Diệm, Đảng Cần lao Nhân vị, Đệ nhất Cộng hòa (1955-1963)

[ndlr] Signalement d’une série de billets en ligne publiés par le chercheur Nguyễn Xuân Hoài, directeur du Centre des archives nationales n° II à Ho Chi Minh-Ville. Il s’agit de la présentation d’archives issues de ce centre sur la période de la Première République (Đệ nhất Cộng hòa, 1955-1963). Une source d’information utile pour les chercheurs.

  • Đảng Cần lao Nhân vị – công cụ đắc lực cho âm mưu chia cắt lâu dài Việt Nam của Mỹ – Diệm [erreur lien]
Dang-Can-lao-Nhan-vi-la-co
Logo du parti Can Lao dessiné d’après les témoignages des anciens membres du parti © TTXVA

Signalons également cette présentation complémentaire sur la résistance contre le régime de Saigon  :

NB : Ce site dédié à la valorisation des archives est actif depuis le mois d’avril 2014 mais officiellement ouvert au mois d’août 2015. Avant cette période, les articles mis en ligne et conservés en archives sur ce site ne concernent pas directement les archives du Centre n° 2.

FG

9e Rencontre du Réseau National DocAsie à Lyon

L’Institut d’Asie Orientale (IAO, UMR 5062) et le Service Commun de la Documentation de l’Université Jean Moulin Lyon 3 (SCD Lyon 3) organiseront les 24, 25 et 26 juin 2015 la 9e rencontre du réseau national DocAsie (réseau des bibliothécaires et documentalistes travaillant sur l’Asie en France), rencontres organisées chaque année dans différentes villes depuis 2007 (Marseille, Paris, La Rochelle, Nice).

Préservation et valorisation des collections asiatiques

Du 24 au 26 juin 2015 à Lyon

Compte tenu de l’importante documentation sur l’Asie à Lyon, le comité de pilotage du réseau DocAsie a prévu de l’organiser à Lyon au sein de l’ENS de Lyon et du campus de l’Université Lyon 3. Cette réunion va réunir une quarantaine de personnes autour de la thématique « préservation et valorisation des collections asiatiques ».

Ces journées sont l’occasion d’échanger sur les méthodes de travail avec les différents acteurs de la documentation dans le domaine des études asiatiques en France. Ce réseau est un outil indispensable à la recherche, et bien entendu également  à Lyon, le réseau comptant entre autres partenaires, outre l’IAO, la Bibliothèque Municipale de Lyon (fonds chinois) et le SCD de l’Université Lyon 3.

Programme (PDF)

Source : DocAsie

Viet Anh Cao : Documents en caractères sino-vietnamiens aux ANOM

[ndlr] Signalement d’une étude en ligne de Cao Viet Anh sur les documents en Nom aux ANOM.

Se trouvant aux Archives nationales d’outre-mer (ANOM, France), parmi les documents de l’Indochine à l’époque coloniale, les documents en caractères sino-vietnamiens ont un rôle important dans leur ensemble. Cependant, ceux-ci sont restés une source encore peu explorée. Cet article a pour but de présenter le résultat d’un début de recherches fondées sur cette source spécifique. Concrètement, il comprend trois parties principales : la présentation systématique de cette documentation, les actes royaux (littéralement « document rouges ») sous les règnes des rois Nguyễn, et un point de vue sur les villageois des environs de Hà Nội pendant la période coloniale, à travers ces textes en caractères sino-vietnamiens.

Cao Viet Anh est un chercheuse confirmée de l’Institut d’études sino-vietnamiennes. Ses études comme ses traductions sont basées sur les textes en caractères sino-vietnamiens et chinois. Auparavant, des projet de littérature avaient constitué son inspiration première. S’intéressant à l’histoire socio-économique du Việt Nam par les recherches du professeur Nguyễn Thế Anh (France) et du chercheur Đặng Phong (Việt Nam), elle s’y est consacrée depuis 2007.

 

Illustration en une : page manuscrite en Nom du roman Kim Van Kieu.