Archives par mot-clé : décès

Cảnh sát Anh: ’39 nạn nhân là người Việt Nam’ [BBC]

[ndlr] Pour suivre l’actualité sur les 39 victimes vietnamiennes du camion frigorifié de Londres, le programme vietnamien de la BBC a ouvert une page spéciale “En direct”.

Lien : https://www.bbc.com/vietnamese/live/vietnam-50221355

Illustration “à la une” : Autel familial dressé la mémoire de Phạm Thị Trà My (26 ans), district de Can Lộc, province de Hà Tĩnh, 26/10/2019. © AFP

Phan Huy Đường (1945-2019) – écrivain, penseur et traducteur

Un des plus importants traducteurs de la littérature contemporaine vietnamienne s’est éteint à Paris le 4 octobre 2019 à l’âge de 74 ans. Né à Hanoi en 1945, il travaillait en France depuis 1963.

Responsable de la collection “Vietnam” chez Philippe Picquier, Phan Huy Duong a transmis à une génération de lecteurs férus de littérature vietnamienne les principaux grands titres de la littérature du Renouveau. Il était aussi un écrivain penseur auteur du recueil de nouvelles Un amour métèque en 1994 chez L’Harmattan, d’un essai philosophique Penser librement (Éditions Chronique Sociale, 2000) et de plusieurs essais en langue vietnamienne publiés aux États-Unis ou au Viêt-Nam.

Liste des romans et nouvelles vietnamiens traduits par Phan Huy Duong aux éditions des Femmes et chez Philippe Picquier pendant une quinzaine d’années (d’après la liste établie par Nguyễn Tùng) :

Phạm Thị Hoài, La messagère de cristal (Thiên sứ), Paris, Éditions des Femmes, 1990.

Dương Thu Hương, Les paradis aveugles (Những thiên đường mù, tiểu thuyết), Paris, Éditions des Femmes, 1991.

Dương Thu Hương, Roman sans titre (Tiểu thuyết vô đề, tiểu thuyết), Paris, Éditions d-es Femmes, 1992.

[Recueil de nouvelles, 15 auteurs] Terre des éphémères (Đảo của những người ngụ cư, tập truyện ngắn, 15 tác giả), Arles, Éditions Philippe Picquier, 1994.

Bảo Ninh, Le chagrin de la guerre (Nỗi buồn chiến tranh, tiểu thuyết), Arles, Éditions Philippe Picquier, 1994.

[Recueil de nouvelles, 11 auteurs] En traversant le fleuve (Qua sông, tập truyện ngắn, 11 tác giả), Arles, Éditions Philippe Picquier, 1996.

Dương Thu Hương, Au-delà des illusions (Bên kia bờ ảo vọng, tiểu thuyết), Arles, Éditions Philippe Picquier, 1996.

Khánh Trường, Est-ce que tu m’aimes ? (Có yêu anh không ?, tập truyện ngắn), Arles, Éditions Philippe Picquier, 1997. Traduit avec Sean James Rose.

Bùi Minh Quốc, En un instant, une vie (Một lúc, một đời), nouvelles, Arles, Éditions Philippe Picquier, 1997.

Trần Vũ, Sous une pluie d’épines (Mùa mưa gai sắc, tập truyện ngắn), Paris, Flammarion, 1998.

Dương Thu Hương, Myosotis (Lưu ly, tiểu thuyết), Arles, Éditions Philippe Picquier, 1998.

Nhật Tuấn, Retour à la jungle (Đi về nơi hoang dã, tiểu thuyết), Arles, Éditions Philippe Picquier, 2002. Traduit avec Đặng Trần Phương.

Dương Thu Hương, Terre des oublis (Chốn vắng, tiểu thuyết), Paris, Sabine Wespeiser, 2006. Grand prix des lectrices de Elle 2007.

Sur le site Dien Dan – Forum ses amis lui rendent hommage :

FG, 21/10/2019. MàJ 22/10/2019.

Voir aussi notre article sur un sujet connexe : Les trois vagues de la littérature vietnamienne contemporaine traduite en français (27/09/2017)

Phạm Toàn (1932-2019), l’enseignant réformateur

Décès de l’enseignant et co-fondateur du site Bauxite Vietnam le 26 juin 2019 à Hanoi à l’âge de 88 ans.

Le 6 juin 2019, le site de Radio Free Asia en vietnamien publiait un billet sur “Les intellectuels non satisfaits de leur sort“. Étaient dressés les portraits de trois octogénaires : le géophysicien contestataire Nguyen Thanh Giang, l’ancien combattant Vu Cao Quan et l’enseignant Pham Toan1. Ils incarnent trois formes de dissidence face à l’Etat-Parti vietnamien. Une dissidence idéologique, une dissidence stratégique et une dissidence culturelle.

Pham Toan (nom de plume Châu Diên), le dernier personnage clé de cet article de RFA, nous a quitté le 26 juin 2019. La presse à l’intérieur du pays tout comme à l’extérieur lui a rendu un hommage appuyé. Ce défenseur de la réforme de l’éducation avait co-fondé le site Bauxite Vietnam en 2009 avec les professeurs Nguyen Hue Chi et Nguyen The Hung2. Ce site d’information libre avait été créé à la suite de l’exploitation du Bauxite sur la cordillère annamite, une région considérée comme stratégique par le général Vo Nguyen Giap. L’ancien vainqueur de Dien Bien Phu s’était lui-même alarmé de la présence massive d’ouvriers chinois sur les hauts plateaux montagnards, situés à proximité de la mythique Piste Hô Chi Minh3. Malgré un accès limité depuis le Viêt-Nam et plusieurs attaques informatiques, le site Bauxite Vietnam affiche dix ans d’activité4.

Né en 1932 à Hanoi dans le district de Dông Anh, Pham Toan a consacré sa vie à l’éducation5. A la retraite, il a poursuivi ses objectifs de réforme. Selon le site d’information vietnamien Giao Duc (Education), il a notamment participé avec le professeur Ngo Bao Chau et le professeur de mathématiques Vu Ha Van à la mise sur pied d’un site Web éducatif appelé “Comment apprendre” (How we learn/Hoc the nao). Celui-ci a été officiellement inauguré le 1er mai 2013 avec pour objectif de contribuer à la recherche de solutions aux problèmes de l’enseignement vietnamien6.

En tant que traduction, on lui doit la traduction d’un pavé de mille pages intitulé Democracy in America, traduit et ré-intitulé en 2007 par Etat de droit aux Etats-Unis pour contourner la censure tout en conservant le contenu initial. En 2009, il fonde une association intitulée Cánh Buồm (Les voiles) dédiée à la réforme de l’enseignement et pour promouvoir l’autonomie de pensée chez les élèves. Cette association est à l’initiative d’une collection de manuels scolaires en sciences, en éducation civique et en anglais à destination des écoles primaires et secondaires7. Environ 100 000 ont été publiés grâce aux ressources offertes par l’association8. Au titre de son importante contribution au renouveau éducatif, l’association avant reçu en 2015 le prix de la fondation culturelle Phan Châu trinh9

Très actif sur les réseaux sociaux et engagé dans les processus de Rénovation culturelle et éducative, la disparition de Pham Toan est une perte pour ses amis citoyens patriotes, épris de liberté et de démocratie, qui sont confrontés quotidiennement à l’intimidation de l’Etat-Parti10. C’est également une perte pour la rénovation profonde de l’enseignement vietnamien que la politique de Dôi Moi (Renouveau) tarde à mettre en oeuvre.

FG

Hommages :

Đặc san tưởng niệm Phạm Toàn, Bauxite Viêt Nam, 28/06/2019.

Nhà giáo Phạm Toàn, Hoc the nao, 26/06/2019.

Nhà giáo Phạm Toàn qua đời, Giao Duc, 26/06/2019.

TIN BUỒN

Gia đình chúng tôi đau buồn báo tin:

NHÀ GIÁO PHẠM TOÀN đã qua đời lúc 6h42′ ngày 26/6/2019 (24/5 Kỷ Hợi) tại nhà riêng, hưởng thọ 88 tuổi.

Lễ viếng và truy điệu từ 8:00 – 10:00, ngày 28/6/2019 (thứ Sáu) tại Nhà tang lễ Cầu Giấy (phố Trần Vĩ, Mai Dịch).


Hỏa táng cùng ngày tại Đài hoá thân Hoàn Vũ (Văn Điển).


An táng tại quê nhà, thôn Hội Phụ, xã Đông Hội, Đông Anh, Hà Nội.


Gia đình xin không chấp điếu (không nhận vòng hoa và tiền phúng viếng).


Thay mặt gia đình
Trưởng nam
Phạm Anh Tuấn.


Source : Site Cánh Buồm

Notes

  1. Cf. Thanh Trúc, Những trí thức không an phận, RFA tieng Viet, 06/06/2019 []
  2. Cf. KN, Nhà giáo Phạm Toàn, người đồng sáng lập trang ‘Bauxite Việt Nam,’ qua đời, Nguoi Viet, 25/06/2019 []
  3. Cf. Florence Compain, Au Vietnam, le dernier combat du général Giap, Le Figaro, 24/07/2009 []
  4. Site consultable aux deux adresses suivantes : http://www.boxitvn.net/ et https://boxitvn.blogspot.com/ []
  5. Un aperçu de son parcours est présenté sur le site Giao Duc : Nhà giáo Phạm Toàn qua đời, Giao Duc, 26/06/2019 []
  6. Cf. Lê Đăng Ngọc, GS Ngô Bảo Châu mở trang mạng về giáo dục, Thanh Niên, 23/04/2013 []
  7. Voir la présentation des collections sur le site de l’association []
  8. Nhà giáo Phạm Toàn, Hoc the nao, 26/06/2019 []
  9. Cf. Ông PHẠM TOÀN và NHÓM CÁNH BUỒM DIỄN TỪ NHẬN GIẢI VÌ SỰ NGHIỆP VĂN HÓA – GIÁO DỤC []
  10. Cf. Phạm Toàn ‘đi hết cuộc đời vẫn giữ được cốt cách sỹ phu’, BBC Vietnamese, 26/06/2019 []

Võ Nhân Trí (1927-2019)

[ndlr] Nous avons appris la disparition de Võ Nhân Trí, chercheur en économie, spécialiste du Viêt-Nam, son pays natal. Il est décédé à Paris le 3 juin 2019 à l’âge de 92 ans. Nous le croisions de temps à autre dans la salle de lecture du CID Vietnam lorsque ce centre de documentation était encore localisé au 14 rue de Corvisart dans le treizième arrondissement de Paris. M. Trí y décryptait la presse et suivait les programmes en vietnamien de RFI. Son ami, le dissident Vũ Thư Hiên, lui a rendu hommage sur Facebook, texte ci-après.

TIN BUỒN,

Một người bạn chung của chúng ta, ông Võ Nhân Trí, đã chia tay với chúng ta lần cuối vào ngày 3.6.2019 tại Paris, thọ 92 tuổi. Ông từng du học Pháp và Anh, có học vị tiến sĩ Luật (Pháp) và tiến sĩ Kinh tế (Anh).

Với tinh thần yêu nước nồng nàn, ông từng trở về Việt Nam với hy vọng sẽ đem kiến thức học hỏi ở nước ngoài đóng góp vào sự phát triển của tổ quốc. Nhưng như nhiều trí thức khác từ nước ngoài trở về, ông chẳng những không được trọng dụng mà còn bị chính quyền cộng sản coi khinh, chỉ cho làm những công việc ngồi chơi xơi nước.

Chán nản, nhân một dịp được đi họp ở Singapore, năm 1984 ông trở lại châu Âu và từ đó đứng hẳn vào hàng ngũ những người đấu tranh cho việc chung tay xây dựng một nước Việt Nam dân chủ trong tương lai.

Võ Nhân Trí là tác giả nhiều cuốn sách bằng Pháp ngữ về kinh tế Việt Nam (viết riêng và viết chung với nhiều tác giả khác), trong đó có một cuốn bằng tiếng Việt “Việt Nam cần đổi mới thật sự”, nghĩa là phải đổi mới thể chế để có chỗ đứng trong cộng đồng các quốc gia bình thường trên thế giới.

Những người bạn ông và những người cùng chí hướng với ông vô cùng thương tiếc ông.

Source : Facebook

Rappel de ses principaux ouvrages :

  • Vo Nhan Tri & Anne Booth, Recent economic developments in Vietnam, London : University of London, School of Oriental and African Studies, Dept. of Economics, SOAS Working Paper no. 7, 1992, 39 p.
  • Vo Nhan Tri, Vietnam’s economic policy since 1975, Singapore, Singapore Inst. of Southeast Asian Studies 1992.
  • Vo Nhan Tri, Socialist Vietnam’s economy, 1975-85 : an assessment, Tokyo, Japan : Institute of Developing Economies, V.R.F. Series no. 139, [1987].
  • Vo Nhan Tri, “Transformation socialiste de l’économie vietnamienne 1975-1985”, in Nguyen Duc Nhuan, Vo Nhan Tri et al., Le Viêt-Nam post-révolutionnaire. Population, économie, société 1975-1985, Paris, L’Harmattan, coll. Asie Débat 4, 1987, pp. 43-88.
  • Vo Nhan Tri et Nguyen Duc Nhuan, Le Vietnam dix ans après : bilan et perspectives, Paris : La Documentation Française, Problèmes politiques et sociaux : dossier d’actualité mondiale, no. 531 , 1986.
  • Vo Nhan Tri, Croissance économique de la République démocratique du Vietnam, 1945-1965, Hanoi : Éditions en langues étrangères, 1967, 627 p.
  • Vo Nhan Tri, “La politique agraire du Nord-Vietnam”. Tiers-Monde, 1960, tome 1, n°3, pp. 353-372.

Thien Do : Vietnamese Supernaturalism

[ndlr] Thien Do (Đỗ Mỹ Thiện) l’auteur de Vietnamese Supernaturalism est récemment décédé. Rappel biographique d’un chercheur très apprécié de ses collègues et ami.es.

Né à Tra On, dans le delta du Mékong, Do Thien était arrivé en Australie en tant qu’étudiant du Plan Colombo en 1962 et il fut diplômé de l’université de Melbourne en tant qu’ingénieur agronome. Dans les années 1990, il a soutenu une thèse de doctorat sur la religion populaire au Vietnam à l’Université Nationale d’Australie puis a enseigné et mené des recherches à l’université de Darwin et à Singapour.

Dans sa recherche, Do Thien s’est inspiré des traditions familiales et de son expérience personnelle en s’appuyant sur les archives et son travail ethnographique sur le terrain. Il rendit compte de sa représentation sensible de divers courants de religiosité dans le delta du Mékong dans son ouvrage devenu une référence Vietnamese Supernaturalism: Views from the Southern Region (Routledge, 2003). Il était une autorité respectée sur la religion vietnamienne ainsi que sur la culture spirituelle et l’histoire populaire de son delta natal, le Mékong.

Il était particulièrement apprécié de ses collègues comme le rappelle Philip Taylor : “Dans ses écrits philosophiques et ses interactions avec ses amis, collègues et étudiants, Do Thien se comportait comme un sage, un gentleman et un esprit léger”.

Ses proches, collègues et amis expriment leurs sincères condoléances à sa famille.

The beliefs and practices surrounding the meanings and symbols of the spirit world in Vietnam are explored in detail in this innovative study on popular religion in the country. The author shows an abiding interest in the ‘subconscious life’ at a grassroots level alongside rational formations of cosmological understanding which effect politics and economics on a national scale. By bringing together oral histories, reports and fiction writing alongside more conventional documented sources, this book reveals an area of history which has been largely neglected.

(Présentation de son ouvrage)

FG d’après VSG

Décès du professeur Ngô Duc Tho (1936-2019)

Message de Philippe Papin, ancien Directeur de l’EFEO et Directeur d’Etudes à l’EPHE, à l’occasion du décès du professeur Ngô Duc Tho.

J’apprends à l’instant, avec beaucoup de tristesse, le décès du professeur Ngô Duc Tho. Je me souviens des heures que nous avons passées ensemble, au bureau ou bien chez lui, et soudain me reviennent à l’esprit son érudition, sa générosité, son humour et, en toute occasion, cette impétuosité qui le caractérisait tant. Ngô Duc Tho en savait trop pour tenir en place. Il fallait qu’il parle, qu’il écrive, qu’il partage. Toujours plongé dans mille projets, cet immense savant brassait les dictionnaires, les cartes et les manuscrits avec une aisance impressionnante, et il les étudiait avec une minutie extraordinaire. Sa bibliographie atteste la contribution hors du commun à l’histoire et à la philologie du Vietnam classique. Sa disparition est une douleur personnelle et, pour la science, une perte irréparable.

J’adresse à la famille du professeur Ngô Duc Tho et à ses proches mes condoléances les plus sincères et le témoignage de ma profonde amitié.

Philippe Papin

École Pratique des Hautes Études

Le professeur Ngô Duc Tho analysant une édition du Đại Việt sử ký toàn thư © DR

Tôi thật đau lòng khi nhận được tin giáo sư Ngô Đức Thọ từ trần. Tôi vẫn nhớ như in những lần tôi gặp giáo sư, khi ở văn phòng, lúc ở nhà ông, nhớ sự uyên bác, tính rộng rãi và hài hước của ông trước mọi hoàn cảnh, nhớ tinh thần đầy nhiệt huyết tiêu biểu cho tính cách của ông.  Ông có quá nhiều tri thức và ông không thể giữ tất cả vốn kiến thức đó cho mình. Ông cần phải nói, phải viết, phải chia sẻ. Ông đắm chìm trong hàng ngàn dự định. Với vốn kiến thức uyên thâm của mình, ông thoăn thoắt tra cứu từ điển, bản đồ và tư liệu để nghiền ngẫm chúng một cách vô cùng tỉ mỉ. Qua những công trình ông đã công bố, chúng ta đủ thấy được những đóng góp vô cùng quý giá của ông vào ngành nghiên cứu lịch sử và văn bản học trong lĩnh vực nghiên cứu Việt Nam học cổ điển. Sự ra đi của ông không chỉ là một mất mát vô cùng to lớn đối với cá nhân tôi mà còn là một mất mát không thể bù đắp được đối với giới nghiên cứu khoa học.

Qua đây, tôi xin gửi lời chia buồn sâu sắc của một người bạn, một đồng nghiệp và một người học trò tới gia đình và bạn bè thân hữu của giáo sư Ngô Đức Thọ.

Philippe Papin

Trường Cao học Thực hành (EPHE)

Communiqué spécial sur le décès de l’ancien président Lê Duc Anh

[ndlr] Communiqué officiel du Parti Communiste Vietnamien suite au décès du général Lê Duc Anh à l’âge de 99 ans. L’AFP, de son côté, souligne son rôle dans le renversement du régime des Khmers rouges en janvier 1979.

L’ancien membre du politburo, ancien président de la République, Lê Duc Anh, est décédé le 22 avril 2019, à 20h10, à son domicile à Hanoï des suites d’une maladie grave, ont annoncé samedi 27 avril le Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV), l’Assemblée nationale, la présidence de la République, le gouvernement et le Comité central du Front de la Patrie du Vietnam dans un communiqué.

Lê Duc Anh est né le 1er décembre 1920 dans la commune de Lôc An, district de Phu Lôc, province de Thua Thiên-Huê (Centre). Son lieu de résidence permanente: 5A, rue Hoàng Diêu, quartier de Quan Thanh, arrondissement de Ba Dinh, à Hanoï.

Il est devenu membre du PCV en mai 1938. Il était membre du Comité central du PCV (IVe, Ve, VIe, VIIe, VIIIe mandats), secrétaire du Comité central du PCV (VIIe mandat), membre du politburo (Ve, VIe, VIIe, VIIIe mandats), membre permanent du politburo (VIIIe mandat), président de la République (de septembre 1992 à décembre 1997), conseiller du Comité central du PCV (de 1997 à avril 2001), député de l’Assemblée nationale (VIe, VIIIe, IXe législatures).

Il était également chef d’état-major du Commandement du Sud (août 1965), commandant adjoint du Commandement du Sud (1968), commandant adjoint de la campagne Hô Chi Minh et commandant pour le Sud-Ouest (1975), vice-ministre de la Défense et commandant des forces des soldats volontaires vietnamiens au Cambodge (juin 1981), vice-ministre de la Défense et chef d’état-major général de l’Armée populaire du Vietnam (décembre 1986), ministre de la Défense (février 1987).

Durant ses plus de 80 ans d’activités révolutionnaires, Lê Duc Anh a beaucoup contribué à l’œuvre révolutionnaire du Parti et de la nation. Il s’est vu décerner de nombreuses distincitions honoriques du Parti et de l’État vietnamiens. Son décès est une grande perte pour le Parti, l’État et le peuple vietnamiens.

Pour rendre hommage au général Lê Duc Anh, le Comité central du Parti communiste vietnamien, l’Assemblée nationale, la présidence de la République, le gouvernement, le Comité central du Front de la Patrie du Vietnam ont décidé de lui réserver les obsèques nationales.

Le comité d’organisation des funérailles est composé de 39 membres et dirigé par le secrétaire général du PCV et président Nguyên Phu Trong. La visite de condoléances aura lieu de 07h00 à 11h00, le 3 mai 2019, à la Maison funèbre nationale, 5 rue Trân Thanh Tông, à Hanoï. La cérémonie commémorative commencera à 11h00, le 3 mai 2019, à la Maison funèbre nationale, 5 rue Trân Thanh Tông, à Hanoï.

L’enterrement aura lieu à partir de 17h00, le 3 mai 2019, au Cimetière municipal de Hô Chi Minh-Ville. Des hommages seront organisés au même moment au Hall de la Réunification de Hô Chi Minh-Ville, et au siège du Comité populaire de Thua Thiên-Huê.

Ses funérailles seront retransmises en direct par la radio nationale La Voix du Vietnam et la Télévision du Vietnam. Les drapeaux vietnamiens seront mis en berne les 3 et 4 mai 2019, période de deuil national.

VNA/CVN

Source : Le Courrier du Vietnam, 27/04/2019