Archives par mot-clé : communication

Nous dénonçons une restriction sans précédent de l’accès aux archives contemporaines [pétition]

[ndlr] Pour une recherche solide, les archives publiques doivent être accessibles. Sans accès à cette documentation d’une grande richesse, pas de thèses et plus de postes de chercheur.es.

Faut-il encore s’inquiéter de l’accessibilité au public des plans du débarquement du 6 juin 1944 soixante-quinze ans après la Seconde Guerre mondiale, lesquels portent un tampon « secret » ? Protéger des informations secrètes est essentiel. Qui en douterait ? A condition toutefois que ces informations soient réellement sensibles et qu’elles constituent toujours un secret défense. Quand il n’y a plus de secret, il ne devrait plus rien y avoir à protéger.

Pourtant le Service historique de la Défense annonce la nécessité d’une « déclassification » formelle de tous les documents portant les fameux tampons « secret » depuis 1940. Pièce par pièce. Cette mesure provoque déjà une paralysie du service. Elle entraîne des délais de communication très longs, voire l’impossibilité d’accéder à des archives pourtant communicables de plein droit selon le Code du Patrimoine. En effet les archives dont la communication porte atteinte au secret de la défense nationale, aux intérêts fondamentaux de l’Etat dans la conduite de la politique extérieure, à la sûreté de l’Etat, à la sécurité publique doivent être accessibles à tous après une échéance cinquante ans.

[…] nous demandons l’application du Code du Patrimoine et de la loi sur les archives de 2008, et donc l’accès immédiat et sans réserve à ces archives publiques à l’issue des délais légaux.

Lire la suite : Pétition en ligne

Vietnam : YouTube removes « toxic » videos

[ndlr] Pour rappel. Article du 24 décembre 2017 sur le « nettoyage » de YouTube à la demande du gouvernement vietnamien.

YouTube has removed approximately 90 percent of “toxic” video clips the Vietnamese Government complained about in 2017, Minister of Information and Communications Truong Minh Tuan claimed on December 22.

During a conference on the ministry’s performance this year and its agenda for 2018, Tuan said that the Government so far requested Google to block and delete about 5,000 clips with bad content on YouTube, which is one of Google’s subsidiaries.

Of which, 4,500 clips were erased from YouTube.

The largest social network in the world and also the most popular in Vietnam, Facebook, removed 159 accounts smearing the reputation of officials and leaders or those posting anti-Party and State content this year, he said.

Under Vietnam’s request, Facebook also deleted 107 fake accounts and another 394 advertising and selling illegal goods and services.

“One of the highlights of the (communications) ministry this year is making Vietnam one of those countries pioneering in implementing measures to tighten management of enterprises providing trans-border services, particularly Google and Facebook,” the minister said.

“Vietnam is among those countries of which the rate of their (removal) demand satisfied by Google was the highest in the world,” he added.

In times of rapid technological development, Tuan said forces with evil intents would take advantage to deliver toxic information using foreign-based social services.

The mission of the communications ministry in 2018 is to improve mechanisms to monitor information on the Internet and manage foreign content service providers operating in Vietnam, while encouraging domestic firms to join the sector.

According to the Ministry of Information and Communications, the sector gained revenue of more than 2.13 quadrillion VND (94.9 billion USD) this year, a growth rate of 9.34 percent over 2016.

The information technology industry yielded about 1.7 quadrillion VND, about 80 percent of the total sector’s revenue.

Communications service providers were far behind in the second place, with only 352 trillion VND in the year despite growth over 2016.-VNA

Source : VietnamNet, 24/12/2017.