Archives par mot-clé : Cochinchine

Me Trần Văn Chương

TranVanChuongMe Trần Văn Chương, Avocat à la Cour d’Appel de Hanoi. Né en 1898 au Tonkin.

A fait ses études secondaires et supérieures en Algérie et en France où il est resté onze ans.

Admis au grade de Docteur en droit à Paris, en 1922.

A été avocat en Cochinchine de 1925 à 1933 et membre du Conseil de l’Ordre des Avocats près la Cour d’Appel de Saigon.

Inscrit au barreau de l’Annam-Tonkin depuis 1933, il est membre du Conseil de l’Ordre de ce barreau et a fait partie de la Commission de législation chargée de préparer du projet de code civil pour les Annamites sujets français.

Désigné par le Gouvernement, en 1938, pour faire partie du Grand Conseil des Intérêts Économiques et Financiers de l’Indochine, a été élu Vice-président indigène de cette assemblée.

Est actuellement membre du Conseil Supérieur consultatif de l’Instruction publique et du Conseil Fédéral de l’Indochine.

De souche cochinchinoise, il est le fils de S. E. le Đông-Các Trần Văn Thông, Commandeur de la Légion d’Honneur. Il est allié à une vieille famille de l’Annam. Mme Trần Văn Chương étant une fille de S. E. le Đông-Các Thân Trọng Huề et une cousine germaine de S. M. Khải Định.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 14.

Pour en savoir plus :

Notice Trần Văn Chương (1898-1986) sur Wikipedia.

  • Relations familiales : père de Mme Ngo Dinh Nhu (Tran Le Xuan) et frère aîné de l’ambassadeur Tran Van Do. Tran Van Chuong et sa femme connurent une fin tragique, assassiné par leur fils Tran Van Khiem en 1986 aux Etats-Unis.
© 1963 AP Wire Photo
© 1963 AP Wire Photo

Đoàn Hữu Chung

DoanHuuChungM. Đoàn Hữu Chung, Đốc-Phủ-Sứ en retraite. Né en 1877 à Mỹ-Chánh (Mỹ Tho, Cochinchine).

A fait ses études au collège de Mỹ Tho.

Brevet élémentaire (1885).

Entré dans l’administration en 1886 comme secrétaire et affecté à Mỹ Tho.

Nomme Huyện en 1903.

Phủ en 1908.

Đốc-Phủ-Sứ en 1915.

A séjourné en France en 1906 en qualité de Délégué de la province de Mỹ Tho à l’Exposition Coloniale de Marseille.

Admis à la retraite pour ancienneté des services en 1928. Nommé Đốc-Phủ-Sứ de classe exceptionnelle honoraire (1927).

Membre suppléant du Conseil de Gouvernement (1932), Membre titulaire du Conseil d’Administration du Syndicat Agricole et de la Caisse Indigène de Crédit Agricole Mutuel de Mỹ Tho de 1912 à 1934.

Grand Officier de l’Ordre impérial du Dragon d’Annam.

Officier de la Légion d’Honneur.

Citoyen Français (1933).

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 13.

Nguyễn Ngọc Chơn

NguyenNgocChonM. Nguyễn Ngọc Chơn, agriculteur. Né en 1879 à Mỹ-Phước (Long Xuyên, Cochinchine).

Élève au Collège Chasseloup-Laubat (1895-1898). Diplôme d’études complémentaires (1898), Secrétaire des Bureaux du Gouvernement (1901). Démissionnaire pour se livrer à l’Agriculture, au Commerce et à l’Industrie (1917).

Ancien Président et Membre fondateur du Syndicat Agricole de la Caisse Provinciale de Crédit Mutuel de Long Xuyên (1919 à 1922). Membre fondateur de l’Enseignement mutuel de Long Xuyên.

Deuxième Vice-président et Membre fondateur de l’Association d’Aide Mutuelle et d’Assistance Sociale de la province de Long Xuyên (1931 à 1933).

Membre de la Commission Mixte provinciale de Long Xuyên en 1941.

Tri-huyện honoraire pour dévouement et services rendus à la cause française et pour le développement du Commerce, de l’Industrie et de l’Agriculture (1926).

Promoteur du creusement du canal Bassac-Rach-Sôi  [Rạch Sỏi] et canal des Quatre-cantons.

En 1937, profitant des croisières organisées par les Messageries Maritimes pour les touristes, il a pu visiter Hong-Kong, Shanghai et Hangchéou, Kobé, Osaka, Kioto, Tokio, Yokohama et encore autres villes industrielles du Japon, le Singapore, tout le Sud de l’Inde, l’île de Ceylan, Aden, Djibouti, Suez, Port-Saïd, Marseille, toutes les villes de la Côte d’Azur jusqu’à Nice, Lyon, Paris et l’Exposition Internationale de 1937.

Occupations économiques

Industrie : Installé le premier dans la province de Long Xuyên une Rizerie mécanique de 15 tonnes et exploité pendant 7 ans.

Commerce : Représentant général de la Société Française des Distilleries de l’Indochine à Long Xuyên pour la vente de l’alcool et l’achat du paddy pendant 11 ans.

Agriculture : Mis en valeur de 1000 hectares de terres en friche pour la culture du riz.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, pp. 12-13.

Nguyễn Văn Chim

NguyenVanChimM. Nguyễn Văn Chim, né en 1885 à Thái-Bình (Tây Ninh, Cochinchine).

A fait ses études au Collège Chasseloup-Laubat.

Diplômes d’études supérieures en 1901.

Fait toute sa carrière dans l’administration française où il sert pendant 32 ans.

Admis à la retraite en mars 1933, se livre à la plantation des cocotiers dans la région d’An-Thành à Bến Lức (Chợ Lớn).

A accepté d’être requis en mars 1940 pour servir à la Subdivision des Travaux publics à Cần Thơ jusqu’au 1er juillet 1941.

Chevalier de la Légion d’honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 12.

Nguyễn Minh Chiêu

NguyenMinhChieuM. Nguyễn Minh Chiêu, né en 1889 à Yên Luông Đông (Gò Công, Cochinchine).

A fait ses études au Collège Chasseloup-Laubat.

Stage dans l’Administration des P.T.T.

Receveur des P.T.T. en 1912.

Commis du Cadre supérieur de l’Indochine en 1921.

– mis en disponibilité de 1922 à 1924 (3 périodes) ;

– nommé Receveur des P.T.T. en 1924, puis Commis au contrôle télégraphique ;

– démission de son emploi en 1928,

Élu et réélu président de l’Amicale des fonctionnaires indochinois des P.T.T. de la Cochinchine et Président du Télépost-Sport jusqu’à sa démission.

Actuellement Président honoraire de cette Amicale.

Élu et réélu adjoint au Maire de la Ville de Saigon durant ses deux mandats.

Membre du Conseil d’Administration de la Région de Saigon-Cholon.

Depuis plusieurs années Délégué de la Province de Tân-An auprès du Comité Central d’Aide Mutuelle et d’Assistance Sociale de Cochinchine et ensuite Délégué du Gouverneur de la Cochinchine auprès du même Comité.

Fait partie du Comité Cochinchinois de Secours aux victimes des calamités publiques jusqu’à la fusion de ce Comité avec l’AMAS comme Trésorier puis Vice-Président.

Inspecteur des premier et deuxième Secteurs de la Société Française des Distilleries de l’Indochine.

Entrepositaire des alcools dans les provinces de Tân-An et Cholon.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, pp. 11-12.

Đinh Quang Chiêu

DinhQuangChieuM. Đinh Quang Chiêu (Michel), Ingénieur électricien. Né en 1911 à Sadec (Cochinchine).

Ingénieur de l’École Centrale des Arts et Manufactures et de l’École Supérieure d’Électricité de Paris.

Ingénieur de la Compagnie des Eaux et d’Électricité d’Indochine.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 11.

Bùi Quang Chiêu

BuiQuangChieuM. Bùi Quang Chiêu, né en 1873 à Đa Phước Hội (Bến Tre, Cochinchine).

Études au Collège Chasseloup-Laubat, au Lycée d’Alger, à l’Institut national agronomique à Paris.

Entré dans l’Administration indochinoise en 1897.

Professeur du cadre français local à Mỹ Tho, à Gia Định, à l’École royale d’Agriculture, a servi jusqu’en 1926 au Tonkin, Cambodge et Annam.

Retraité, a fait partie du Conseil Colonial et président de cette assemblée en 1938. Depuis 1932, occupe le poste de Représentant des populations autochtones de la Cochinchine au Conseil Supérieur des Colonies en France.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 11.


Pour en savoir plus :