Archives par mot-clé : Chine

6e Rencontre IAO / IrAsia : Le genre en Asie – 24 novembre 2023 (IAO Lyon)

A l’occasion de cette 6e rencontre interlaboratoire, l’Institut de Recherches Asiatiques (IrAsia) d’Aix-Marseille présentera à l’Institut d’Asie Orientale (IAO) à Lyon son nouvel axe de recherche “Genre en Asie”. Programme ci-après.

Date : Vendredi 24 novembre 2023, 14h-17h
Lieu : Salle de séminaire de l’IAO – ENS de Lyon


Programme

14:00-14:15 : Kanae Sarugasawa, présentation de l’axe Genre en Asie

14:15-14:45 : Pauline Cherrier, « L’accompagnement à la naissance en terre étrangère : une amorce de terrain auprès des doulas brésiliennes au Japon »
14:45-15:00 : discussion

15:00-15:15 : pause

15:15-15:45 : Li Siyu, « Concourir comme un homme ? La carrière des femmes qui ont réussi les premiers Gaokao après la Révolution Culturelle »
15:45-16:00 : discussion

16:00-16:30 : Cao Vy, « Genre et sociabilités dans les espaces publics à Hô Chi Minh-ville (Vietnam) » : Rapport d’étude pour le diplôme de Sciences Po Rennes et perspectives nouvelles de recherche
16:30-16:45 : discussion 

Biographies  des intervenant·e·s :

  • Kanae Sarugasawa est enseignante-chercheuse à l’IrAsia (CNRS/AMU) et chercheuse associée à l’IFRAE (CNRS/Inalco/Université de Paris Cité). Ses recherches portent sur le stigmate, l’agentivité et la mobilisation des populations marginales dans le Japon contemporain, notamment des mères célibataires (thèse doctorale) et des travailleur·se·s du sexe (recherches actuelles). 
  • Pauline Cherrier est MCF en études japonaises à l’université d’Aix Marseille actuellement en délégation CNRS au laboratoire IrAsia. Ses recherches portent sur la politique migratoire dans le Japon contemporain, la diaspora japonaise dans les Amériques (et en particulier au Brésil), le métissage et plus généralement la place des minorités dans le Japon contemporain. 
  • Li Siyu, sociologue et historienne de formation. Maître de conférence à l’Université Aix-Marseille et membre de l’Irasia. Ses recherches se concentrent sur le processus social de la quantification et, en particulier, le rôle de l’évaluation chiffrée dans la légitimation des élites. Par le passé, elle a étudié le concours national d’entrée aux universités en Chine, mobilisant la sociologie de la quantification, de l’éducation et l’anthropologie économique. Elle explore actuellement la transmission et les bouleversements du statut d’élite pendant et après la Révolution Culturelle chez les élites féminines.
  • Cao Vy est doctorant en histoire et littérature à l’IRASIA. Ses recherches doctorales portent sur l’histoire du livre imprimé en vietnamien romanisé et les effets du développement de l’imprimerie sur les populations vietnamiennes de la Cochinchine. Vy est également chercheur associé à la Bibliothèque nationale de France (2022-2024) et membre du Bureau des jeunes chercheur.e.s du GIS Asie (2021-2023).

Source : https://iao.cnrs.fr/actualite/6e-rencontre-iao-irasia-le-genre-en-asie/

Illustration “à la une” : photographie de Cao Vy à Hô Chi Minh-Ville en 2016, projet au Vietnam, « Gender Behaviours ».

Viêt Nam un cri qui vient de l’intérieur – Projection / débat – mardi 12 octobre 2021

Projection / débat à ne pas manquer. Un regard inédit sur le Viêt-Nam.

François Guillemot (Institut d’Asie Orientale) et Dominique Foulon (Carnets du Viêt Nam)

présentent

Une projection / débat en présence du réalisateur

le mardi 12 octobre au Théâtre Kantor, 18h-21h

Viêt Nam un cri qui vient de l’intérieur (2020)

Un film de André Menras

Le réalisateur André Menras recueille la parole d’une génération de dissidents, de pêcheurs et de paysans vietnamiens en lutte contre les injustices sociales ainsi que contre l’expansionnisme chinois. Ce film politique dénonce les expropriations foncières abusives et l’autoritarisme de l’État-Parti à travers des témoignages peu connus. Tourné de façon clandestine, le film s’attache à mettre en lumière les conflits qui traversent la société vietnamienne tout en questionnant l’évolution politique du pays.

“How Hanoi is Leveraging Anti-China Sentiments Online” by Dien Nguyen An Luong [ISEAS]

Mise en ligne d’un article intéressant de Dien Nguyen An Luong sur la gestion politique du sentiment anti-chinois au Viêt-Nam.

EXECUTIVE SUMMARY
• In this era of blossoming social media, anti-China sentiments have morphed and manifested online, compelling Vietnamese authorities to keep close tabs on it.
• In a political system that prizes legitimacy and political stability above all else and that is on the verge of a leadership transition, the authorities have increasingly looked to social media to gauge anti-China sentiments and to calibrate their responses accordingly.
• Anti-China protests in 2018 were a bitter pill for the Vietnamese authorities to swallow, leaving significant imprints on how their tools for dealing with anti-China sentiments are designed.
• The fight against the Covid-19 pandemic has seen the Vietnamese authorities finding an unlikely venue for boosting their legitimacy, one that they previously sought to repress: anti-China sentiments.
• The authorities have been able to make the most of the combination of propaganda and anti-China sentiments to shape critical China-related coverage in the mainstream media.
• It is unlikely, however, that they have enough political and technological wherewithal to do the same online any time soon.

URL : https://www.iseas.edu.sg/wp-content/uploads/2020/09/ISEAS_Perspective_2020_115.pdf

Image “à la une” : Manifestants à Ho Chi Minh-Ville en 2018 © Kao Nguyen/Agence France-Presse

Coronavirus : “Le régime chinois tel qu’il existe aujourd’hui ne peut pas dire la vérité” [Valérie Niquet]

[ndlr] La question connue mérite d’être posée de nouveau.

A écouter et à lire, article d’Ariel Guez, journaliste web à Europe 1, basé sur un entretien de Bernard Poirette avec Valérie Niquet, responsable du pôle Asie à la Fondation pour la recherche stratégique.

Production : Europe 1.

Diffusion : émission “La Matinale” sur Europe 1 et site de la radio.

Date : 19 avril 2020, 8:42 / MàJ 9:08

Invitée de la matinale d’Europe 1, Valérie Niquet, responsable du pôle Asie à la Fondation pour la recherche stratégique, est revenue sur les relations tendues entre la Chine et les États-Unis pendant la crise sanitaire du Covid-19. Elle explique que la Chine ne “peut pas dire la vérité” à propos de la pandémie, car ce serait un désaveu pour le régime en place. 

Source : Ariel Guez, “Coronavirus : “Le régime chinois tel qu’il existe aujourd’hui ne peut pas dire la vérité”, Europe 1, 19/04/2020. URL : https://www.europe1.fr/international/covid-19-le-regime-chinois-tel-quil-existe-aujourdhui-ne-peut-pas-dire-la-verite-3962900 (consulté le 19/04/2020).

Le Vietnam proteste contre la création de la soi-disante ville de Sansha

[ndlr] Pendant la pandémie de Covid-19, la Chine populaire poursuit sa politique de fait accompli en Mer de Chine orientale. Le Viêt-Nam proteste.

VNA/CVN, “Le Vietnam proteste contre la création de la soi-disante ville de Sansha”, Le Courrier du Vietnam, 19/04/2020.

Le Vietnam a protesté vivement le 19 avril contre la création annoncée le 18 avril par la Chine des soi-disants arrondissements dans la “ville de Sansha”, Xisha sur l’archipel vietnamien de Hoàng Sa et Nansha sur l’archipel vietnamien de Truong Sa, en Mer Orientale.

Lire la suite. URL : https://www.lecourrier.vn/le-vietnam-proteste-contre-la-creation-de-la-soi-disante-ville-de-sansha/776621.html


VNA, “Le Vietnam proteste contre la création de la soi-disante ville de Sansha”, Vietnam +, 19/04/2020.

Le Vietnam a vivement protesté contre la création des soi-disants arrondissements de Xisha sur l’archipel vietnamien de Hoàng Sa et Nansha sur l’archipel vietnamien de Truong Sa, en Mer Orientale.

URL : https://fr.vietnamplus.vn/le-vietnam-proteste-contre-la-creation-de-la-soidisante-ville-de-sansha/136287.vnp

Illustration “à la une” : La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. © Lâm Khanh/VNA/CVN


Mer de Chine méridionale : Défis et opportunités… [colloque 27/02/2020]

[ndlr] Nouveau colloque sur la Mer de Chine méridionale.

Mer de Chine méridionale : Défis et opportunités pour la France et le Viêt Nam, les États riverains et les puissances de l’Indo-Pacifique

Colloque international du jeudi 27 février 2020

La recrudescence des tensions régionales en mer de Chine méridionale depuis l’été 2019, sur fond de rivalité croissante entre les États-Unis et la République Populaire de Chine, impose un nouveau bilan des enjeux politiques, militaires, juridiques, économiques, environnementaux, scientifiques et culturels de cet espace maritime âprement disputé, ainsi qu’une réévaluation de sa situation stratégique. Pour mieux comprendre les ressorts des tensions, valoriser les facteurs de coopération, et partager des analyses actualisées, les groupes d’amitié France-Viêt Nam de l’Assemblée nationale et du Sénat, avec le concours de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, organisent un colloque scientifique le jeudi 27 février. Les intervenants français et vietnamiens des deux premières tables rondes matinales, accueillies à l’Assemblée nationale, analyseront les aspects juridiques et politico-stratégiques des tensions régionales et internationales suscitées par les revendications territoriales et les diverses activités des parties au conflit en mer de Chine méridionale. Ils s’interrogeront aussi sur le rôle passé et à venir de la France et de l’Europe. Les deux tables rondes suivantes, réunies au Palais du Luxembourg, permettront de mieux comprendre les potentialités économiques, scientifiques, environnementales et culturelles de la mer de Chine méridionale pour les États riverains et plus particulièrement pour le Viêt Nam.

Inscriptions préalables obligatoires:

Coordinateur scientifique : Pierre JOURNOUD, Professeur d’histoire contemporaine et coordinateur Viêt Nam-Cambodge-Laos à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 : pierre.journoud@univ-montp3.fr

Matinée à l’Assemblée nationale, 126 Rue de l’Université, salle Colbert, 8h15-12h45

FRANCE – VIET NAM : LE DEVELOPPEMENT PACIFIQUE DE LA COOPERATION MARITIME INTERNATIONALE EN ZONE INDO-PACIFIQUE

Sous le patronage de Stéphanie Do, Députée et Présidente du Groupe d’amitié France- Viêt Nam à l’Assemblée nationale

Invité d’honneur : S.E.M. NGUYEN Thiêp, Ambassadeur du Viêt Nam en France

8h15  Accueil des participants  
9h00-9h45 : Introduction  La France, le Viêt Nam et la mer de Chine méridionale : Bilan et retours d’expérience  
9h00  Stéphanie DO (Députée de Seine-et-Marne et Présidente du Groupe d’amitié France-Viêt Nam) et S.E.M. NGUYEN Thiêp (Ambassadeur du Viêt Nam en France) Quelles sont les relations diplomatiques entre la France et le Viêt Nam ?
9h35  Emmanuelle FONTAINE-DOMEIZEL (Députée des Alpes-de-Haute-Provence) et Marguerite DEPREZ-AUDEBERT (Députée du Pas-de-Calais) Retour d’expérience sur le déplacement du Groupe d’amitié au Viêt Nam en juillet 2019

9h45-12h15 : Les enjeux géostratégiques et juridiques de la MCM pour les riverains et les puissances, entre tensions et coopérations

9h45-11h00 : 1re Table ronde sur le débat juridique sous la Présidence du Dr. Barthélémy COURMONT (Université Catholique de Lille)  
9h45-10h00  Monique CHEMILLER-GENDREAU (Université Paris-Diderot) L’état du droit international en matière de souveraineté territoriale
10h00-10h15  Jean-Marie CROUZATIER (Université Toulouse 1) La difficile quête des sources historiques des différends frontaliers
10h15-10h30  NGUYEN Hong Thao (Académie diplomatique du Viêt Nam) L’impact du verdict de la Cour permanente d’arbitrage de La Haye sur les revendications maritimes en mer de Chine méridionale
10h30-11h00 Débat

11h00-12h30 : 2ème Table ronde sur les enjeux politico-stratégiques

sous la Présidence du Pr. Marie-Sybille de VIENNE (INALCO)

11h00-11h15  Laurent GÉDÉON (École Normale Supérieure de Lyon) Les grandes puissances et la mer de Chine méridionale
11h15-11h30  Benoît de TRÉGLODÉ (Institut de Recherches stratégiques de l’École Militaire – IRSEM), Le Viêt Nam, l’ASEAN et la mer de Chine méridionale
11h30-11h45 NGUYEN Hung Son (Académie diplomatique du Viêt Nam) Les derniers développements de la situation en mer de Chine méridionale vus depuis le Viêt Nam
11h45-12h00  Pierre JOURNOUD (Université Paul-Valéry Montpellier 3) Quel rôle pour la France et l’Europe ? Une perspective historique et prospective
12h00-12h30  Débat

12h30-12h45 : Conclusion

12h45-13h00 : Séance de photo

13h00-13h15 : Transfert des intervenants et invités en car au Palais du Luxembourg

13h15-14h30 : Buffet au Palais du Luxembourg, 15 Rue de Vaugirard, salle René Coty

Après-midi au Palais du Luxembourg, Salle Clémenceau, 14h45-19h00

DEFIS ET POTENTIALITES ECONOMIQUES, ECOLOGIQUES, SCIENTIFIQUES ET CULTURELLES EN MER DE CHINE MERIDIONALE

14h45-15h00 Accueil des participants
15h00-15h15  Catherine DEROCHE (Sénatrice et Présidente du Groupe d’amitié France-Viêt Nam du Sénat), et S.E.M. NGUYEN Thiêp (Ambassadeur du Viêt Nam en France) Allocutions de bienvenue
15h15-15h30  Pierre JOURNOUD (Université Paul-Valéry Montpellier 3) La mer de Chine méridionale comme enjeu de Soft Power

15h30-17h30 : 3ème Table ronde sur les héritages de l’histoire

sous la Présidence du Pr. émérite Hugues TERTRAIS (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

15h30-15h45  François GIPOULOUX (École des Hautes Études en Sciences sociales – EHESS, Paris) Une configuration réticulaire des villes portuaires de la mer de Chine méridionale, XVIIe-XXIe siècles
15h45-16h00  Gilles de GANTÈS (Institut de recherches asiatiques – IrAsia/ CNRS, Université Aix Marseille) Du tremplin vers la Chine au balcon sur le Pacifique : comment les Français percevaient les mers bordières de l’Indochine à l’époque coloniale ?
16h00-16h15  NGUYEN Giang Huong (Bibliothèque nationale de France – BNF, Paris) La mémoire de la mer dans la littérature vietnamienne
16h15-16h30  NGUYEN Quoc Thanh (Institut d’Asie Orientale – IAO) La culture des pêcheurs vietnamiens
16h30-17h15  Débat
17h15-17h30  Pause


17h30-18h45 : 4ème Table ronde sur les enjeux économiques, scientifiques et écologiques

sous la Présidence du Dr. Jean-Philippe EGLINGER (INALCO et Université Thang Long-Hanoï)

17h30-17h45  Françoise NICOLAS (Institut français des Relations Internationales – IFRI) Les dynamiques économiques actuelles en mer de Chine méridionale
17h45-18h  TANG Anh Minh (AVSE Global&Ecole des Ponts ParisTech) L’impact de la construction des îles artificielles et de la surpêche en mer de Chine méridionale
18h00-18h15  Marine HERRMANN (Institut de recherche pour le développement – IRD, Paris) La coopération scientifique et environnementale en mer de Chine méridionale  
18h15-18h45  Débat  

18h45 : Conclusion

19h : Clôture

Illustration “à la une” : Des citoyens de Hanoi revêtant le tee-shirt No-U manifestent devant l’ambassade de la RPC le 6 août 2019. © Reuters