Archives par mot-clé : célébration

Hàng triệu người về Giỗ tổ Hùng Vương [VNExpress]

[ndlr] Comme chaque année la Fête des Rois fondateurs Hung est célébrée à Viêt Tri dans la province de Phu Tho. Elle a rassemblé du 5 au 9 avril 2014 plus de cinq millions de Vietnamiens. Reportage photographique de Mai Uyên sur VN Express.

Lễ hội Đền Hùng năm nay diễn ra trong 5 ngày (5-9/4) với các sự kiện văn hóa nghệ thuật đặc sắc, ước tính thu hút hơn 5 triệu lượt khách viếng thăm.

LeGioToHungVuong_2014
© 2014 VN Express

A suivre sur : VN Express, 09/04/2014.

 

Pour en savoir plus :

Rémi Dalisson : Les guerres et la mémoire [avis de parution]

Dalisson_LesGuerresEtLaMémoire[ndlr] Avis de parution de l’étude de Rémi Dalisson, professeur des Universités en histoire contemporaine à l’Université-ESPE de Rouen. Historien des sociabilités et politiques symboliques aux XIX-XXe siècles, ses recherches en histoire culturelle et politique portent sur les rapports entre histoire et mémoire.

Commémorer la guerre. Une habitude que la France, depuis Sedan, n’a cessé d’entretenir pour célébrer ses glorieuses défaites ou ses retentissantes victoires. Il est peu de pays qui honore avec tant de soin, de persévérance et de moyens la mémoire des événements et des hommes, semant ici et là les monuments du souvenir.

Inventées après la déroute de 1870, ces fêtes nationales, parfois appelées « journées de guerre », se structurent tout au long de la IIIe République. Après la Grande Guerre, qui en fixe les rituels, ces célébrations deviennent le réceptacle de toutes les passions nationales. Même Vichy n’osera pas remettre en cause cet instrument d’assignation identitaire et de communion mémorielle dédié à l’écriture du roman national. La victoire des Alliés, puis les guerres coloniales, ne feront qu’enrichir et compliquer ces questions d’identité.

Menée à l’échelle du pays, mariant archives nationales et locales, l’étude de Rémi Dalisson raconte plus d’un siècle de « guerre des mémoires », mémoires toujours incandescentes, comme en témoigne la célébration polémique de la fin de la guerre d’Algérie. Il montre que les fêtes de guerre, à la différence d’autres commémorations nationales et en dépit de la disparition des acteurs, restent l’un des espaces centraux du débat politique national, l’un des lieux de mémoire primordiaux de la République.

Source : CNRS éditions

Quand la République du Viêt-Nam célébrait la journée mondiale des droits de l’homme

La République du Viêt-Nam (Sud) n’était pas connue pour être une grande soucieuse des Droits de l’homme. Elle avait même plutôt mauvaise réputation sur ce point. Tous ceux qui passèrent dans les geôles du régime de Ngô Dinh Diêm, puis celles du régime des généraux et enfin de Nguyên Van Thiêu ne pourront contredire ce fait.

Cependant cette démocratie imparfaite dans un contexte de guerre civile garantissait un certain nombre de droits à ces citoyens : multipartisme, élections, droit de manifester, liberté de la presse, liberté religieuse… Contrairement à l’autre République du Nord (République Démocratique du Viêt-Nam) totalitaire et fondée sur le « centralisme démocratique », la République du Sud a toujours pris soin de célébrer tous les cinq ans l’anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’homme.

Les collectionneurs de timbres et autres vieux papiers qui s’intéressent aux vestiges commémoratifs n’auront aucun mal à retrouver dans la production philatéliste de la République sudiste, toujours perçue comme « fantoche » par l’historiographie officielle, les diverses séries de timbres et enveloppes Premier jour (FDC) diffusées, vendues et collectionnées à Saigon pendant la période de la guerre. Ce que donne à voir un État dans sa production philatéliste est intéressant à plus d’un titre. Elle est un des reflets officiels de l’imaginaire national que les États présentent à la face du monde. Pendant les vingt ans de son existence (1955-1975), la République du Viêt-Nam a célébré quatre fois l’avènement de cette déclaration historique de 1948. Retour succinct sur cette production significative.

1958 : 10e anniversaire

La première série de timbres commémoratifs de cet événement mondial apparaît sous le régime de Ngô Dinh Diêm. Elle est illustrée par l’effigie d’un flambeau tenu par deux mains débarrassées de leurs chaines qui s’enroule autour du logo des Nations Unies. L’image est déployée sur quatre timbres de 0,50 đồng (bleu) 1 đồng (rouge brun), 2 đồng (vert) et 6 đồng (violet). Dessinée par le peintre Nguyen Van Trien, elle symbolise la libération de l’homme, les chaînes de l’esclavage se brisant lorsque fut promue la déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Les « Maxicard » qui accompagnent cette sortie expriment également cette force libératrice (voir illustration ci-dessus). Les quatre timbres ont été imprimés en France (Imprimerie Thomas Delarue à Londres), chacun à 500.000 exemplaires et diffusés à Saigon le 10 décembre 1958 [1].

1963 : 15e anniversaire

L’assassinat de Ngô Dinh Diêm et le renversement de son régime interviennent le 2 novembre 1963. Un mois plus tard, une série commémorative est éditée par La Poste de Saigon. Elle est illustrée par la balance de la justice et d’un globe superposés à l’image de la « constitution » sur quatre timbres respectivement de 0,70 đồng (orange), 1 đồng (rose), 3 đồng (vert d’eau) et 8 đồng (bistre). Le logo, inspiré par l’Unesco (la balance de la justice et la terre), a été dessiné par Nguyen Minh Hoang. Les FDC qui accompagnent cette série reprennent l’image du traditionnel flambeau auquel sont ajoutés la balance de la justice (voir l’exemple ci-dessous).

Source : temviet.com

Créée à l’époque de Ngo Dinh Diêm, l’image de cette alliance « Justice et constitution » peut sembler pertinente si l’on considère la fin du régime diemiste comme une bénédiction ou au contraire en parfaite inadéquation avec la période de troubles que va connaître la République du Viêt-Nam pendant trois ans. La nouvelle constitution qui doit remplacer celle du régime diemiste ne fut adoptée qu’en 1967 lors de l’avènement de la Seconde République du Viêt-Nam. Les quatre timbres ont été fabriqués en France à l’Imprimerie philatélique du boulevard Brune à Paris et diffusés le 10 décembre 1963. Le premier de 0,70 dong a été tiré à 2 millions d’exemplaires, ceux de 1 et 3 dong à 4 millions d’exemplaires et celui de 8 dong à 1 million. [2]

1968 : 20e anniversaire

Le vingtième anniversaire de la Déclaration des droits de l’homme a une odeur de poudre dans le Viêt-Nam de 1968. L’année du Singe de Terre a démarré dans le fracas de l’offensive du Têt déclenchée par le Nord. Les deux timbres de 10 et 16 đồng édités en fin d’année prennent de la couleur par rapport aux commémorations précédentes. Le premier reprend l’image officielle, conçue par l’Unesco, de la flamme bordée d’une couronne de laurier. La flamme rouge se décline sur un fond vert accompagné des chiffres blanc de l’année 1968. On distingue au trait jaune en arrière-plan le schéma de la façade de l’Assemblée nationale (puis Chambre basse). Le second timbre, à dominante violette, dessiné par Nguyen Minh Hoang, représente quatre personnages regardant vers le haut en direction d’un cercle de lumière blanc engendré par la flamme des droits de l’homme. Trois personnages sont en short et le quatrième représente un indien d’Amérique avec une imposante coiffe ! Ils ont été imprimés à Tokyo respectivement à 1,3 et 1,5 millions d’exemplaires. [3]

1973 : 25e anniversaire

A la fin de l’année 1973, le régime de Nguyen Van Thieu, le président de la République réélu en 1971, semble bien installé. Mais il est fragilisé par le désengagement massif des forces américaines et alliées qui laissent la rude tâche de contenir l’avancée des forces communistes du Nord et du FNL-Sud Viêt-Nam à l’armée républicaine (ARVN) démotivée. Le 29 décembre 1973, la Poste de Saigon édita deux timbres pour commémorer le 25e anniversaire de la déclaration des Droits de l’homme. Le premier de 15 đồng représente trois personnes de couleurs différentes se tenant par les épaules et placées à la droite d’une flamme émergeant d’une couronne de laurier dont la base est formée des chiffres romains « XXV ». Le second timbre d’une valeur de 100 đồng représente quatre personnes se tenant solidairement par la main formant le fond d’une image de la balance de la justice et d’une flamme jaune centrale. Le chiffre « XXV » est placé à la base de la couronne de laurier comme sur le logo précédent. Dessinés par Le Minh Duc (15 đồng) et Nguyen Uyen (100 đồng) les deux timbres offrent une imagerie plus moderne.

Saigon Maxicard 1973

Et depuis ?

Avec la chute de Saigon le 30 avril 1975, cette série commémorative qui aurait pu se poursuivre en 1978, 1983, 1988, 1993, 1998, 2003, 2008 et 2013, s’arrête. Nous avons cherché en vain des images commémoratives de cet événement dans les collections de la RDVN depuis 1948 puis dans celle de la RSVN depuis 1976 sans grand succès. Cependant, notre connaissance de philatéliste amateur est limitée et quelque chose a pu nous échapper. Depuis 1982, la RSVN est signataire de nombreuses conventions pour le respect de la personne, des femmes, des enfants ou des handicapés (2007) mais la célébration de la Déclaration de 1948 reste timide. Le 07 décembre dernier, un article du Nhân Dân, l’organe officiel du PCV rappelait, à l’occasion de la « Journée des Droits de l’homme » et du 64e anniversaire de la publication par l’ONU de la « Déclaration internationale des Droits de l’homme », que la réduction de la pauvreté constituait un élément fondamental pour le développement des Droits de l’homme. Sur le plan politique, la question du respect de ces Droits conserve néanmoins toute son actualité au regard des nombreuses arrestations de citoyens poursuivis simplement pour avoir exprimé leurs idées sur la toile ou lors de manifestations pacifiques.

François Guillemot, 10/12/2012

 

NOTES

[1] Nguyen Bao Tung, 20 nam buu-hoa Viet-Nam / 20 years of the Vietnamese Philately, 1951-1971, Saigon, Phu Quoc Vu Khanh Dac Trach Van Hoa yem tro tac gia XB, 1971, p. 113.

[2] id., p. 157.

[3] id., p. 209.

 

Pour en savoir plus :

  • David Kinley & Hai Nguyen, Viet Nam, Human Rights and Trade. Implications of Vietnam’s Assession to the WTO, Geneva, Freidrich Ebert Stiftung, Dialogue on Globalization, no. 39 / April 2008, pdf on line.

 

Source : Manh Hai Gallery

Les relations spéciales Vietnam-Laos sont « inébranlables »

[ndlr] C’est sous cet adage officiel que sont célébrées en cette année 2012 les « relations spéciales » entre le Viêt-Nam (RSVN) et le Laos (RDPL). Les deux Etats communistes qui partagent bien des points de vue sur les plans politiques, militaires et économiques vont célébrer le 2 décembre prochain, jour de la Fête nationale de la RDPL, leur 35ème anniversaire d’amitié et de coopération et un demi-siècle de relations diplomatiques. Ces célébrations interviennent dans un contexte de développement économique accru par des investissements massifs chinois. Voici quelques extraits de la prose officielle de l’Agence vietnamienne d’information (AVI) parus en novembre 2012 sur le site Vietnam +

  • AVI, Célébration de la Fête nationale du Laos à HCM-Ville, 29/11/2012.

Le président de l’Association d’amitié Vietnam-Laos de Hô Chi Minh-Ville, Phan Xuân Biên, a souligné les relations d’amitié, de solidarité spéciale et de coopération intégrale Vietnam-Laos.

Jeudi à Hô Chi Minh-Ville, l’Union des organisations d’amitié et l’Association d’amitié Vietnam-Laos de la ville ont organisé la célébration de la 37e Fête nationale du Laos (2 décembre).

Phan Xuân Biên a précisé que ces relations d’abord cultivées par le Président Hô Chi Minh et les Présidents Kaysone Phomvihane et Souphanouvong, ont été développées et renforcées par les générations successives de dirigeants et de révolutionnaires, ainsi que par les peuples vietnamiens et laotiens. Elles sont devenues depuis le bien inestimable de ces deux nations.

Lire la suite : Vietnam +

  • AVI, Les relations spéciales Vietnam-Laos sont « inébranlables », 28/11/2012.

Les relations spéciales entre le Vietnam et le Laos sont inébranlables, a affirmé le secrétaire général du Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL) et président laotien, Chummaly Saynhasone.

En recevant mardi à Vientiane l’ambassadeur vietnamien Ta Minh Chau, venu le saluer au terme de son mandat au Laos, Chummaly Saynhasone s’est mis d’accord avec son jugement que les relations Vietnam-Laos se développent de plus en plus efficacement et s’approfondissent.

Il a également pris en haute estime les contributions de l’ambassade du Vietnam et de son ambassadeur au renforcement des relations multiformes entre les deux pays avant de demander qu’ils fassent de leur mieux pour intensifier les relations spéciales entre les deux pays.

Lire la suite : Vietnam +

  • AVI, La Fête nationale du Laos en haut de l’affiche à Hanoi, 27/11/2012.

L’Union des organisations d’amitié du Vietnam et l’Association d’amitié Vietnam-Laos ont organisé mardi à Hanoi une cérémonie en l’honneur du 37e anniversaire de la Fête nationale du Laos (2 décembre).

Le vice-président de l’Association d’amitié Vietnam-Laos, Nguyên Huy Quang, a souligné les diverses activités organisées dans les deux pays à l’occasion de l’Année de l’amitié et de la solidarité Vietnam-Laos, Laos-Vietnam 2012.

Il a insisté sur les deux meetings en l’honneur du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam-Laos et du 35e du Traité d’amitié et de coopération ont été solennellement organisés simultanément le 18 juillet dernier dans les deux capitales.

Lire la suite : Vietnam +

  • AVI, Pleins feux sur l’Année de la solidarité et de l’amitié Laos-Vietnam, 27/11/2012.

Un programme bilan de l’Année de la solidarité et de l’amitié Laos-Vietnam et Vietnam-Laos 2012 sera organisé en décembre au Laos.

Selon le secrétaire du Comité central (CC) et président de la Commission de propagande et d’entraînement du CC du Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL), Cheuang Sombounkhan, l’Année de la solidarité et de l’amitié Laos-Vietnam et Vietnam-Laos 2012 se clôturera par deux grands évènements qui auront lieu le 12 décembre dans la commune de Sepon, province de Savannakhet (Laos).

Un meeting destiné à faire revivre la tradition et le bilan du concours sur l’histoire des relations spéciales Vietnam-Laos aura lieu le 12 décembre prochain avec la participation de 2.000 délégués.

A cette occasion, ils pourront visiter des sites historiques, ainsi qu’apprécier un programme artistique présenté par des artistes vietnamiens et laotiens, outre des feux d’artifice.

Lire la suite : Vietnam +

  • AVI, Vietnam-Laos : échange d’expériences dans l’édification du Parti, 13/11/2012.

Un colloque scientifique sur la  »Théorie et pratique dans les tâches d’organisation et d’édification du Parti » a eu lieu mardi dans la ville de Dong Hoi, province de Quang Binh (Centre), sous les auspices des Commissions de l’organisation du Comité central du Parti communiste du Vietnam (PCV) et du Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL).

Les délégués ont écouté 14 interventions sur les tâches d’édification du Parti en cette nouvelle période comme sur la valorisation de la démocratie au sein du Parti, la critique et l’auto-critique, les expériences de la valorisation de la démocratie de base, l’édification et le renforcement des organisations de base du Parti en zone rurale, les expériences d’édification de telles organisations en synergie avec le développement socioéconomique, la formation de femmes cadres dont celles issues d’ethnies minoritaires, de jeunes cadres, l’emploi des cadres après leur formation, la politique au regard des cadres, des fonctionnaires…

Lire la suite : Vietnam +

  • AVI, Vietnam-Laos: la solidarité dans le combat des armées se perpétuent, 09/11/2012.

Les ministères de la Défense du Vietnam et du Laos ont organisé vendredi à Vientiane un colloque sur les relations entre les deux armées pendant les périodes de guerre à l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques et du 35e anniversaire du Traité d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Portant sur le thème « La solidarité et l’alliance spéciales dans le combat des armées des deux pays : réalité et leçons dégagées », ce colloque a vu la présence du général Douangchay Phichit, ministre laotien de la Défense, de Chueang Sombounkhan, président du Comité de la propagande et de la formation du Comité central du Parti populaire révolutionnaire du Laos, et du général Nguyen Thanh Cung, vice-ministre vietnamien de la Défense.

Lire la suite : Vietnam +

  • AVI, Entre Vietnam et Laos, une solidarité à toute épreuve, 05/11/2012.

Les ministères de la Défense du Vietnam et du Laos ont présenté lundi à la presse à Vientiane un colloque sur la solidarité spéciale dans la lutte entre les deux armées pendant les années de guerre.

Le colloque s’est focalisé sur la politique de solidarité, d’alliance spéciales entre les deux pays, motivée par la réalité objective de l’Histoire, et affirmé la juste direction des Partis, gouvernements et ministères de la Défense des deux pays en la matière.

Vietnamiens et Laotiens ont souligné l’esprit de lutte, la volonté, l’énergie, la créativité prodigieuse, les difficultés et les sacrifices des forces armées et des peuples des deux pays durant 30 années de résistance.

Lire la suite : Vietnam +

  • AVI, AN: Vietnam et Laos renforcent leur coopération, 02/11/2012.
La vice-présidente de l’Assemblée nationale (AN) du Vietnam, Tong Thi Phong, a reçu vendredi à Hanoi une délégation du Bureau de l’AN du Laos, conduite par son chef, Unkeo Vuthilat, en visite de travail au Vietnam.

Tong Thi Phong a affirmé que les dirigeants de l’AN du Vietnam favorisaient toujours le déploiement des programmes de coopération entre les deux Bureaux des deux AN.

Les deux parties ont accordé ces derniers temps la priorité à la coopération dans l’éducation et la formation des cadres, le partage d’expériences et l’organisation d’échanges entre le personnel des deux Bureaux, et ont avancé des propositions aux dirigeants de ces deux organes législatifs, contribuant à approfondir la coopération et à renforcer l’amitié, a déclaré Tong Thi Phong.

Saluant la signature du nouvel accord de coopération entre les deux bureaux des AN, elle s’est déclarée convaincue qu’avec le soutien des dirigeants des AN des deux pays, les liens de coopération entre les deux AN et leurs Bureaux se consolideraient et se développeraient, pour être dignes des relations spéciales entre les deux Partis, les deux Etats et les deux peuples.

Lire la suite : Vietnam +

  • En complément lire : Bruno Philip (Vientiane – Envoyé spécial), « Bousculé par une modernisation brutale, le Laos communiste sort de sa torpeur », Le Monde, 03/11/2012.