Archives par mot-clé : caodaïsme

Nguyên Ngoc Châu : Le temps des Ancêtres [parution]

[ndlr] Signalement d’une parution aux éditions L’Harmattan. Saga familiale et récit historique du petit-fils du dirigeant de la religion caodaïste de Bên Tre et fils de la doctoresse Henriette Bui et du polytechnicien Nguyen Ngoc Bich. Une histoire rythmée par les portraits et actions des membres de la famille. Présentation de l’éditeur.

Le temps des Ancêtres

Une famille vietnamienne dans sa traversée du XXe siècle
Nguyen Ngoc Chau


Préface de Pierre Brocheux

L’histoire du Viêt Nam racontée à travers plusieurs générations de la famille Nguyen Ngoc dont l’Ancêtre Anh Ca est un des fondateurs de la religion caodaïste. Une famille que la dureté de la guerre a durement frappée à travers la séparation, la mort et l’exil. Au fil des faits et des événements de l’histoire familiale, le lecteur verra les bouleversements dans la société vietnamienne nés de la rencontre Occident – Orient, conséquence de l’intervention de la France dans le pays.

Nguyen Ngoc Chau, ingénieur et ancien cadre hors-classe de banque, signe ici son premier ouvrage dont une partie constitue son autobiographie.

Source : L’Harmattan

Décès de Jayne Susan Werner, spécialiste du Viêt-Nam

[ndlr] Nous répercutons cette triste nouvelle reçue sur le réseau du Vietnam Studies Group (VSG) le 1er février dernier.

A la suite d’une longue maladie, la chercheuse Jayne Werner est décédée en ce début d’année 2018. Spécialiste de l’histoire vietnamienne moderne et contemporaine, elle est l’auteure de plusieurs monographies clés, dont une sur le Caodaïsme sous la colonisation et la guerre et une autre sur le genre à l’époque du Renouveau (depuis 1986). Comme l’indique sa page personnelle en ligne, elle a également co-édité plusieurs autres livres, deux sur la guerre américaine et un second sur les questions de genre.

Sa courte biographie en ligne la resitue dans le paysage international de la Vietnamologie :

Elle fait partie de la génération inaugurale des érudits du Viêt-Nam formés à l’Université Cornell et dans les autres centres de recherche sur l’Asie du Sud-Est aux États-Unis au cours des années 1960. Au cours de sa première année à Cornell, elle est tombée sous le charme des études vietnamiennes et de ce pays, une passion continue. Elle a fait son premier voyage au Viêt-Nam en 1972 et parle le vietnamien et le français.

Elle eut ensuite une longue carrière d’enseignement et de recherche à l’Université de Columbia (1981-2015) puis en tant que Professeure émérite à l’Université de Long Island.

Elle avait récemment publié (2012) avec George Dutton et John Whitmore, un instrument de travail capital sur les sources de la tradition vietnamienne sous la forme d’un “reader” rassemblant les textes clés de cette tradition du Viêt-Nam ancien à l’indépendance nationale. Plusieurs chercheurs lui ont rendu hommage comme George Dutton, son collègue et ami, ou l’historien David G. Marr dont elle était étudiante à Cornell en 1969-1971 dont il souligna la rigueur intellectuelle et son étude pionnière sur le Caodaïsme.

Principaux ouvrages :

Dutton, George ; Werner, Jayne ; Whitmore, John (eds), Sources of Vietnamese tradition, University of Columbia Press, 2012. Cote IAO : 601AV.12/59

Werner, Jayne, Gender, Household and State in Post-Revolutionary Vietnam, Routledge, ASSA Women in Asia Series, 2009. Cote IAO : 104AV.11/79

Bélanger, Danièle & Werner, Jayne (ed.), Gender, Household, State: Dổi Mới in Vietnam, Cornell Southeast Asia Program Publications, 2002.

Hunt, David & Werner, Jayne (ed.), The American War in Vietnam, Cornell Southeast Asia Program Publications, 1993.

Luu Doan Huynh & Werner, Jayne S. (ed.), The Vietnam War: Vietnamese and American Perspectives, M.E. Sharpe, 1993. 605AV.03/1134

Werner Jayne Susan, Peasant Politics and Religious Sectarianism: Peasant and Priest in the Cao Dài in Viêt Nam, Yale University Southeast Asia Monograph Series, 1981.

 

Lien vers sa page : http://www.jaynewerner.org/

FG, d’après VSG

Cao Dai, une religion vietnamienne dans la banlieue de Paris – par Sylvia Romanelli [2016]

[ndlr] Récit visuel intéressant sur une religion vietnamienne assez méconnue. Publié par Sylvia Romanelli sur Storybuilder le 14 février 2016.

Si l’on en croit les guides touristiques du Vietnam, là où cette religion est née, le caodaïsme est « la rencontre de l’Occident et de l’Orient », un pot-pourri au vague goût new age, qui mélange les bodhisattvas bouddhistes avec les séances de spiritisme, et le yin et le yang du Taoïsme avec un décor kitsch au pur style Disney. Ajoutons enfin, cerise sur le gâteau, une vénération pour le moins inattendue pour Victor Hugo, William Shakespeare ou encore Jeanne d’Arc ; et tous les ingrédients sont là pour donner l’image d’une religion ridicule et grotesque, difficile à prendre au sérieux.

Mais il faut regarder un peu plus en profondeur.

Visite au temple d’Alfortville, en banlieue parisienne, pour découvrir une communauté qui s’interroge sur les moyens de transmettre aux jeunes de la deuxième génération le sens d’une religion dont la langue et les repères culturels leur échappent chaque jour davantage.

Lire la suite : StoryBuilder

The Republic of Ngô Đình Diệm: Birth, Rituals, and Nationalism – Coord. Dieu Nguyen

[ndlr] Programme du panel sur la Première République du Viêt-Nam.

Panel presentation :

The Republic of Vietnam, founded in 1955, has attracted an intense scholarly scrutiny dominated by North American works which focus on the question of the Vietnam War. Our panel, though addressing the same political phenomenon, stresses the socio-cultural and individual angle. Ninh Xuan Thao takes us to the final year of the State of Vietnam. Nguyen Thi Dieu opens a window into the Diệm-imposed rituals of commemoration of the Republic’s first anniversary that reflected a certain conception of the Vietnamese nation. Pascal Bourdeaux introduces the Vietnamese sculptor, Paul Nguyen Van The, author of the Trung Queens statue, and discusses the artist’s familial archives. François Guillemot addresses the suicide of the novelist, Nhat Linh, contextualizing it within the framework of non-Communist nationalism. Nguyen Phuc Anh presents the Vietnamese priest-philosopher, Luong Kim Dinh, who articulated a much contested and largely forgotten civilizational formulation.  

★ ★ ★

 

Résumé du panel :

La République du Vietnam fondée en 1955 a fait l’objet d’une intense recherche dominée par les spécialistes Nord-Américains qui ont examiné ce phénomène politique principalement sous l’angle du conflit américain. Notre panel traite du même phénomène politique mais adopte une approche qui privilège le socio-culturel et le singulier. Ninh Xuan Thao nous fait revenir à la période charnière de « la dernière année d’existence de l’Etat du Vietnam (1954-1955).» Nguyen Thi Dieu montre comment les rites imposés par le régime Ngô lors de la célébration du premier anniversaire de la République reflètent une certaine vision de la nation vietnamienne. Pascal Bourdeaux nous parle du sculpteur Nguyen Van The, auteur de la statue des Reines Trung et présente les archives familiales ; François Guillemot revisite la question du suicide de l’écrivain Nhat Linh dans le contexte d’“un nationalisme non-communiste.” Nguyen Phuc Anh évoque Luong Kim Dinh, prêtre-philosophe vietnamien, auteur d’une formulation civilisationnelle originale aujourd’hui méconnue et oubliée.

Subject : : Panel
Language of text : English
For presentations in a panel: name of the coordinator : Coordinator : Nguyễn Thị Điểu (Department of History, Temple University, Philadelphia, PA, USA)
Topics : H – The Republic of Ngô Đình Diệm: Birth, Rituals, and Nationalism
Keywords : Bảo Đại ; Lương Kim Định ; Ngô Đình Diệm ; Nguyễn Văn Thế ; Nhất Linh ; State of Vietnam ; Republic ; Việt ; Hòa Hảo ; Cao Đài ; Bình Xuyên ; nationalism ; identity ; arts ; literature ; philosophy ; rites ; commemoration

Programme

 

Source : Congrès Asie 2017

Image “à la une” : Cảnh sát và dân chúng biểu tình ủng hộ chính phủ Ngô Đình Diệm 9-1963. © 1963 Life sur Blog : Một số hình ảnh cũ đảo chánh năm 1963

 

Nguyễn ngọc Châu : Le Caodaïsme

[ndlr] Annonce de la mise en ligne d’un article de M. sur la fondation du Caodaïsme en 1926. Nous remercions M. Hua Vang Tho pour nous avoir signalé ce document.

Le 7 octobre 1926, la création de la religion caodaïste fut officiellement annoncée et une Déclaration signée par 28 adeptes, fut envoyée au Gouverneur de Cochinchine, monsieur Le Foll ; elle était accompagnée de la liste de 247 noms de ceux qui étaient présents à la réunion de décision le 23 du 8è mois de l’année Bính Dần (1926) chez monsieur Võ Văn Tường (voir annexe 1 du document en ligne).

Pour l’avènement du Caodaïsme, des fêtes grandioses furent célébrées du 18 au 20 novembre 1926 à Tứ  Lâm Tự, pagode  bouddhiste dont la construction  avait été financée en grande  partie  par M. Nguyễn Ngọc Thơ et Mme Lâm Hương Thanh3 (qui devinrent peu après des dignitaires caodaïstes), et dont le supérieur était favorable au caodaïsme naissant. Un sacerdoce fut mis en place et un code religieux promulgué.

Le nom officiel de la religion caodaïste, Đại Đạo Tam Kỳ Phổ Độ, veut dire ” La Grande Voie de la Troisième Amnistie”, sous entendu “de Dieu vis à vis de l’humanité”, ou, dans une appellation plus moderne, “La Troisième Ère Universelle du Salut Divin de La Grande Voie”.

NguyenNgocChau_LeCaodaisme

Source : Paris Times

Image “à la une” : L’oeil de Cao Dai au Temple de Tay Ninh © Ethnotek Blog

Ảnh độc về đạo Cao Đài ở miền Nam năm 1930 [Walter Bosshard]

[ndlr] Images rares du photographe suisse Walter Bosshard (1892-1975) sur le Caodaïsme en 1930. Le temple d’origine de Tây Ninh en 1930 quatre ans après la création de la religion. Il fut reconstruit en 1947 dans l’architecture que l’on connaît aujourd’hui. Aperçu.

Voir la suite : Kien Thuc (30/05/2016)

Janet A. Hoskins : The Divine Eye and the Diaspora – Vietnamese Syncretism Becomes Transpacific Caodaism [parution]

JanetHoskins_The DivineEyeAndTheDiaspora[ndlr] Parution d’une nouvelle étude sur le Caodaïsme vietnamien. Présentation de l’éditeur.

What is the relationship between syncretism and diaspora? Caodaism is a large but almost unknown new religion that provides answers to this question. Born in Vietnam during the struggles of decolonization, shattered and spatially dispersed by cold war conflicts, it is now reshaping the goals of its four million followers. Colorful and strikingly eclectic, its “outrageous syncretism” incorporates Chinese, Buddhist, and Western religions as well as world figures like Victor Hugo, Jeanne d’Arc, Vladimir Lenin, and (in the USA) Joseph Smith, the founder of Mormonism.

The book looks at the connections between “the age of revelations” (1925-1934) in French Indochina and the “age of diaspora” (1975-present) when many Caodai leaders and followers went into exile. Structured in paired biographies to trace relations between masters and disciples, now separated by oceans, it focuses on five members of the founding generation and their followers or descendants in California, showing the continuing obligation to honor those who forged the initial vision to “bring the gods of the East and West together.” Diasporic congregations in California have interacted with New Age ideas and stereotypes of a “Walt Disney fantasia of the East,” at the same time that temples in Vietnam have re-opened their doors after decades of severe restrictions.

Caodaism forces us to reconsider how anthropologists study religious mixtures in postcolonial settings. Its dynamics challenge the unconscious Eurocentrism of our notions of how religions are bounded and conceptualized.

Source : University of Hawaii Press

  • Réf. : Janet Alison Hoskins, The Divine Eye and the Diaspora: Vietnamese Syncretism Becomes Transpacific Caodaism, Honolulu, HI, University of Hawaii Press, 2015, 308 p.

* * *

JanetAlisonHoskinsJanet Alison Hoskins is professor of anthropology and religion at the University of Southern California, Los Angeles. Her books include The Play of Time: Kodi Perspectives on History, Calendars and Exchange (1996 recipient of the Benda Prize in Southeast Asian Studies) and Biographical Objects: How Things Tell the Stories of People’s Lives (1998). She is the contributing editor of four books: Transpacific Studies: Framing an Emerging Field (with Viet Thanh Nguyen, University of Hawai‘i Press, 2014); Headhunting and the Social Imagination in Southeast Asia (1996); A Space Between Oneself and Oneself: Anthropology as a Search for the Subject (1999); and Fragments from Forests and Libraries (2001). She served as president of the Society for the Anthropology of Religion from 2011 to 2013, and has produced three ethnographic documentaries (distributed by www.DER.org), including “The Left Eye of God: Caodaism Travels from Vietnam to California” (2008). She has been a visiting researcher at the Institute for Advanced Study, Princeton; The Getty Research Institute, Los Angeles; the Anthropology Department, Oslo, Norway; the Southeast Asian Studies Center, Kyoto, Japan; and the Asia Research Institute, National University of Singapore.