Archives par mot-clé : boat people

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2015 : séance 7

Année universitaire 2015-2016 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

MémoiresIndochine_2015_vintage

Séance 7 : mardi 17 novembre 2015

Récits graphiques de réfugiés vietnamiens

L’avènement de nouveaux régimes communistes totalitaires dans la péninsule indochinoise provoqua une vague sans précédent de réfugiés par mer et par terre (Boat and Land People). En novembre 1978, la détresse des Vietnamiens réfugiés de la mer mobilisa les intellectuels français autour du projet “Un Bateau pour le Viêt-Nam“. Jean-Paul Sartre, Raymond Aron, André Gluksmann, Michel Foucault, Bernard Bouchner mais aussi les acteurs Simone Signoret et Yves Montand se firent les défenseurs des droits humains élémentaires au-delà de leurs différences politiques.

GlucksmannSartreAron_1979
André Glucksmann, Jean-Paul Sartre et Raymond Aron sortent de l’Elysée le 16 juin 1979 après avoir défendu la cause des réfugiés vietnamiens et cambodgiens © Photographie de Richard Melloul.

Des décennies plus tard, les anciens boat-people commencent à décrire leur expérience traumatisante de survie. Cette séance discutera de ces témoignages et en particulier de la mise en récit graphique de “The Boat” de Nam Le. Nous visionnerons le récit illustré d’un père interrogé par son fils de 10 ans et le témoignage de la famille Tran ouvrant une porte sur l’actualité des migrants d’aujourd’hui.

Sources orales à discuter :

BoatPeople_France3

Exposés oraux

La seconde partie du séminaire sera consacrée aux exposés oraux suivis d’une discussion générale conclusive sur l’ensemble du séminaire.


  • TheBoat_TheStorm_MattHuynh_NamLeAutour de la nouvelle de Nam Le, The Boat (Le Bateau) et du travail de Matt Huynh : “1975-1990 Récits et mémoire des Boat People”

Exposé de Maëva Pegliasco

Voir en ligne le récit visuel The Boat


  • TrinhDinhKhai_DécolonisationDuVietNamTrinh Dinh Khai, Décolonisation du Viêt Nam. Un avocat témoigne Me Trinh Dinh Thao, Paris: L’Harmattan, Mémoires asiatiques, 1994.

CR de lecture de Louise Gatinot

Présentation de l’éditeur : L’Harmattan


  • LucienTrong_EnferRougeMonAmourTrong, Lucien, Enfer rouge, mon amour, Paris : Seuil, 1980.

CR de lecture de Colette Bottazzi

Ouvrage en ligne : http://enferrougemonamour.free.fr/


* * *

Pour en savoir plus :

  • Cargill, Mary Terell & Huynh, Jade Ngoc Quang (ed.), Voices of Vietnamese Boat People: Nineteen Narratives of Escape and Survival, Jefferson (NC): McFarland & Company, 2001.
  • Chanda, Nayan, Les frères ennemis. La péninsule indochinoise après Saigon, Paris, Presses du CNRS, Ligne Pacifique, 1987. (trad. de l’américain par Michèle Vacherand et Jean-Michel Aubriet…).
  • Law, Sophia Suk-Mun, The Invisible Citizens of Hong Kong. Art and Stories of Vietnamese Boatpeople, Hong Kong: The Chinese University Press, 2014.
  • Nghia M. Vo, The Vietnamese Boat People, 1954 and 1975-1992, Jefferson, NC – London, McFarland, 2006.
  • Nguyen, Nathalie Huynh Chau, Voyage of Hope. Vietnamese Australian Women’s Narratives, Altona : Common Ground, 2005.
  • Nguyen Van Canh, Vietnam Under Communism, 1975-1982, Stanford, CA: Hoover Institution Press, 1983.
  • Scott, Joanna Catherine, Indochina’s Refugees. Oral histories from Laos, Cambodia and Vietnam, Jefferson (NC) : McFarland,  1989.
  • Vaillant, Barbara, Boat people vietnamiens. Entre mémoire et diaspora, Paris : L’Harmattan, Recherches asiatiques, 2013.

[“Ne m’oubliez pas”, avis de recherche concernant les disparus]

[L’exposition de 2010 à Rennes]

Liens :

Vietnamese Boat People Museum

Migrants: retour sur l’épisode tragique des boat-people vietnamiens [RTS]

[nldr] Rapide évocation de l’histoire des boat people vietnamiens dans le contexte de la crise des réfugiés d’aujourd’hui. Émission Forum sur RTS (Radio Télévision Suisse).

BoatPeopleVietnamiens_Grangie
L’odyssée des boat-people vietnamiens avait ému l’Europe à la fin des années 70 © François Grangie – AFP

Des bateaux chargés de réfugiés poussés à l’exil: les images actuelles rappellent celles des boat-people vietnamiens qui ont fui le régime communiste par la mer à partir de 1975. Témoignage de Minh Son Nguyen, ancien réfugié, avocat et professeur de droit aux Universités de Neuchâtel et de Lausanne, avec l’analyse de François Guillemot, historien au CNRS, spécialiste du Vietnam.

RéinstallationRéfugiésIndochinois_HCR
© HCR
ArrivéeBoatPeopleVietnamiens_HCR
© HCR

 

  • Chiffres à l’appui : voir le document en ligne du HCR : La fin de l’Indochine (extraits : tableaux ci-dessus)

Vietnam’s Boat People Mark Anniversary With Return to Refugee Camps [RFA]

[ndlr] A lire sur le site de Radio Free Asia. Retour commémoratif à Poulo Bidong et sur les anciens lieux de mémoire (camps et cimetières) des boat people vietnamiens.

A group of former “boat people” who fled persecution by the communist government in Hanoi  at the end of the Vietnam War in 1975 recently toured resettlement camps in Southeast Asia to mark their journey to sanctuary 40 years earlier, and to honor those who were not so lucky.

The group set off from Australia on Aug. 20 as part of a “Back to Freedom” boat tour organized by the Archive of Vietnamese Boat People to sites in Malaysia, Indonesia, the Philippines and Thailand—four key destinations for refugees seeking asylum after the conflict.

During a stop on Malaysia’s Bidong island, members of the group shared stories as a bus drove them to the former site of one of the largest refugee camps to house boat people in Southeast Asia before they were resettled to Western countries.

An island of less than one square mile (260 hectares) in area, Bidong was designated the principal refugee camp in Malaysia in August 1978 and prepped to receive some 4,500 asylum seekers, but by June the following year had a population of more than 40,000.

Conditions in the camp were cramped and unsanitary, while food and water had to be imported from the mainland by barge, and many refugees were forced to wait years on the island before being resettled.

But despite the grim state of the island camp, nearly 800,000 boat people fled Vietnam between the end of the war and the late 1990s to Malaysia and other regional countries, with as many as 400,000 perishing in the attempt, according to estimates by the United Nations High Commission for Refugees.

Lire la suite : RFA, 04/09/2015. Reported by RFA’s Vietnamese Service. Translated by KaLynh Ngo. Written in English by Joshua Lipes.

Image “à la une” : Boat People / Wikipédia

* * *

‘Chuyến đi kinh hoàng’ của thuyền nhân Việt [BBC]

[ndlr] Le témoignage terrifiant de Trinh Tung, une ancienne boat people, réminiscences d’un passé douloureux. A lire ou à écouter sur la chaîne vietnamienne de la BBC.

Năm 1988 Trịnh Tùng cùng con trai nhỏ và hơn 100 người khác chen chúc trên chiếc thuyền gỗ lao ra biển, rời Việt Nam.

Nay, khi nhớ lại, bà gọi đó là “chuyến đi kinh hoàng”. “Đến giờ nhiều khi tôi không nhớ gì về Việt Nam hết mà chỉ nhớ về chuyến đi,” bà nói với chương trình Newsnight của BBC.

Không lâu sau khi rời bến, chiếc thuyền nhỏ bị hỏng máy, và thức ăn, đồ uống cũng sớm cạn kiệt. Đoàn người tuyệt vọng chứng kiến nhiều tàu đi ngang qua, nhưng không một ai dừng lại giúp đỡ.

Ngày thứ 19, một chiếc tàu lớn mang cờ Mỹ dừng lại bên chiếc thuyền chở nhóm người di cư.

Lire la suite : BBC (tieng Viet), 25/05/2015.

Photo à la une : sauvetage en mer @ BBC

Pierre Haski : Quand la France ouvrait les bras à 120 000 réfugiés sauvés en mer

GlucksmannSartreAron_1979[ndlr] Signalement d’un article de Pierre Haski rappelant l’entente sacrée autour du sauvetage des boat people vietnamiens (Un Bateau pour le Viêt-Nam) et l’accueil des réfugiés indochinois en France il y a 36 ans.

André Glucksmann, Jean-Paul Sartre et Raymond Aron sortent de l’Elysée le 16 juin 1979 (photographie de Richard Melloul) après avoir défendu la cause des réfugiés vietnamiens et cambodgiens.

 

En 1979, politiques et intellectuels français mettaient leurs désaccords de côté et accueillaient plus de 120 000 réfugiés vietnamiens et cambodgiens. Une union impensable sur la crise en Méditerranée.

Imaginez l’image : les plus grands intellectuels du pays, de droite comme de gauche, unis pour lancer un appel à sauver les migrants menacés de naufrage en Méditerranée, et à les accueillir à bras ouverts en France !

Impensable aujourd’hui, et pourtant, ça s’est produit. Oui, notre pays a été exemplaire il y a plus de 35 ans, et n’a jamais eu à le regretter.

C’était en 1979, et la crise des boat people d’Indochine dominait le « 20 heures » de nos télés, avec des images de familles entières dans des embarcations de fortune en mer de Chine, menacées par les pirates, les requins, les intempéries… Des Vietnamiens et des Cambodgiens fuyant le communisme et les persécutions ethniques, rackettés pour pouvoir partir, sans savoir où aller.

[…]

L’anticommunisme de la droite et la mauvaise conscience d’une gauche qui avait soutenu les mouvements de libération devenus à leur tour oppresseurs ont permis ce rare consensus au service d’une grande cause humanitaire.

[…]

Lire la suite : L’Obs/Rue89

 

 

 * * *

SBS’s interactive graphic novel : The Boat brings Vietnamese refugee experience to life

[ndlr] Roman graphique interactif réalisé par Huynh Matt, adaptation de la nouvelle de Nam Le “The Boat”.

TheBoat_TheStorm_MattHuynh_NamLeCliquez sur l’image pour accéder au site

 * * *

White sticks of rain spear down across the screen. A ship dips toward a swelling grey ocean as the crane on its deck swings recklessly about. Wind howls, thunder cracks. A black cloud lingers above. The boat is sinking. “Scroll down” to see what happens next.

The Vietnamese refugee experience comes to vivid, harrowing life in The Boat, an interactive online graphic novel based on Nam Le’s short story about a 16-year-old refugee sent off alone by her parents after the fall of Saigon. As she moves from boat to camp, readers scroll through ink panels – Mai on a sun-starched deck; seagulls stalking the top of the ocean for fish – to sounds designed by Animal Kingdom‘s Sam Petty. Click an image and you may be treated to archival imagery as the story dives into a character’s memory.

Illustrated by New York-based Sydney artist Matt Huynh​ – whose parents, like Le’s, fled Vietnam after the war – The Boat forms part of SBS’s commemoration of 40 years of Vietnamese resettlement in Australia.

Lire la suite / Read more:

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2014 : Séance 7

Année universitaire 2014-2015 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre

vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

Mémoiresd'Indochine_2014

Séance 7 : mardi 16 décembre 2014

Désenchantements postcoloniaux, exils, archives de soi

Cette séance se penchera sur les conséquences sociales et politiques des victoires communistes en péninsule indochinoise. Les extraits de textes interrogeront le destin du Viêt Nam après la chute de Saigon (30 avril 1975). Seront évoqués le sort réservé aux militaires de l’ancienne République du Viêt Nam, la disparition du FNL-Sud Viêt Nam avec la réunification du pays en 1976 sous la nouvelle appellation de République socialiste du Viêt Nam (RSVN) et les stratégies développées par la population pour échapper au totalitarisme et à la misère. En particulier, le phénomène des Boat people et des Land people sera abordé à l’échelle de la péninsule indochinoise dans son contexte géopolitique. En exil, les populations indochinoises reconstituent des archives personnelles, archives de soi, sur lesquelles nous réfléchirons.

A partir des textes (réalités vietnamiennes d’après-guerre) et des exposés (expériences cambodgiennes) la “résurrection” des trois États au sortir de la troisième guerre d’Indochine sera également évoquée. Le Viêt-Nam effectue une autocritique générale en décembre 1986 avec l’avènement du Renouveau (Doi Moi) et prend les mesures efficaces et nécessaires pour sortir de l’impasse économique et militaire. Le Cambodge se reconstruit politiquement et socialement après le départ des troupes d’occupation vietnamiennes et s’engage peu à peu sur la voie démocratique. Le Laos, sur les pas du Viêt-Nam, se lance dans une ouverture pragmatique.

Extraits de textes à discuter :

  • Truong Nhu Tang, avec l’aide de David Chanoff et Doan Van Toai, Mémoires d’un Vietcong, Paris, Flammarion, 1985, pp. 271-322 [+ couverture]. Traduit de l’américain par Amal Naccache.

* * *

Exposés oraux sur le Cambodge des Khmers Rouges (survivre et soigner) :

Pour aller plus loin :

  • Artières, Philippe & Kalifa, Dominique (éd.), “Histoire et archives de soi”, Sociétés & Représentations, n° 13, 2002/1.
  • Chanda, Nayan, Les frères ennemis. La péninsule indochinoise après Saigon, Paris, Presses du CNRS, Ligne Pacifique, 1987, 368 p. (trad. de l’américain par Michèle Vacherand et Jean-Michel Aubriet…).
  • Duiker, William J., Vietnam since the fall of Saigon, Athens, Ohio University, Monographs in International Studies, Southeast Asia Series no. 56, 1985 (revised ed.), 261 p.
  • Grant, Evans, The Politics of Ritual and Remembrance. Laos Since 1975, Chang Mai, Silkworms books, 2008, 216 p.
  • Hy V. Luong (ed.), Postwar Vietnam. Dynamics of a transforming society, Singapore & Lanham, MA, ISEAS / Rowman & Littlkefield publishers, 2003, 336 p.
  • Nghia M. Vo, The Bamboo Gulag: Political Imprisonment in Communist Vietnam, Jefferson, NC – London, McFarland, 2003, 244 p.
  • Nghia M. Vo, The Vietnamese Boat People, 1954 and 1975-1992, Jefferson, NC – London, McFarland, 2006, 208 p.
  • Nguyen Van Canh, Vietnam Under Communism, 1975-1982, Stanford, CA: Hoover Institution Press, 1983, 312 p.
  • Peou, Sorpong (ed.), Cambodia. Change and continuity in contemporary politics, Aldershot, Ashgate, 2001, 574 p.
  • Pholsena, Vatthana, Post-war Laos: the politics of culture, history, and identity, Singapore: ISEAS Publications, 2006, 255 p.
  • Pou Sothirak, Geoff Wade, Mark Hong (eds), Cambodia: progress and challenges since 1991, Singapore: ISEAS Publications, 2012, 423 p.