Archives par mot-clé : biographie

S. E. Phan Văn Đại

SE_PhanVanDaiS. E. Phan Văn Đại, Tổng Đốc en retraite. Né en 1880 à Đông Thái (Hà Tĩnh, Annam).

Appartient à la famille de S. E. le Võ Hiển Hoàng Trọng Phu, vénérable conseiller de l’Empire d’Annam.

Élevé de l’École de Hậu Bổ (1898-1899), de l’École Coloniale à Paris (1900-1904).

Rédacteur du journal officiel “Đông văn Nhật Báo” en 1904.

Nommé Tri-Huyện en 1906, Tuần Phủ en 1932 et Tổng Đốc en 1936, il prit sa retraite après 31 ans de services.

Il s’occupe actuellement d’œuvres sociales. Il est membre de l’Association pour la Formation Intellectuelle et Morale des Annamites, de l’Amicale des Mandarins du Tonkin et Président du Conseil des Notables de Thái Hà Ấp.

Commandeur du Dragon d’Annam.

Chevalier de la Légion d’Honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 15.

Hoàng Cung

HoangCungM. Hoàng Cung, Ingénieur. Né en 1891 à Trung-Thụy (Sơn Tây, Tonkin).

Admis en 1907 au Collège des Interprètes puis au Collège du Protectorat.

De 1909 à 1919, il a fait ses études en France.

De retour au Tonkin en 1919, il entra comme Ingénieur à la Société des Constructions Mécaniques de Haiphong.

De 1921 à 1924, il fut Ingénieur puis Directeur technique de la Société des Tabacs de l’Indochine.

Mais c’est à la Société Indochinoise d’Électricité où il est entré depuis 1924 qu’il a pu donner toute la mesure de ses qualités techniques et professionnelles.

Chevalier de la Légion d’Honneur (1942).

 Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 15.

 

Trịnh Văn Cu

TrinhVanCuM. Trịnh Văn Cu, né en 1892 à Thuận Vi (Thái Bình, Tonkin).

Engagé volontaire pour cinq ans au 4e R.T.T. en janvier 1915.

Campagne contre l’Allemagne : avril à octobre 1915 ; Côte des Somalis octobre 1915 à mai 1916 ; Armée d’Orient de mai 1916 au 11 novembre 1918.

“Très bon tirailleur, très brave au feu, a fait preuve de beaucoup d’allant et de courage pendant les opérations de juillet et septembre 1918”.

Rengagements successifs de 1920 à 1930.

Nommé Sergent en 1927.

Libéré du service actif le 6 janvier 1930 après quinze ans de service.

Croix de Guerre, Médaille militaire.

Médaille de la Victoire et Commémorative.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 15.

Me Trần Văn Chương

TranVanChuongMe Trần Văn Chương, Avocat à la Cour d’Appel de Hanoi. Né en 1898 au Tonkin.

A fait ses études secondaires et supérieures en Algérie et en France où il est resté onze ans.

Admis au grade de Docteur en droit à Paris, en 1922.

A été avocat en Cochinchine de 1925 à 1933 et membre du Conseil de l’Ordre des Avocats près la Cour d’Appel de Saigon.

Inscrit au barreau de l’Annam-Tonkin depuis 1933, il est membre du Conseil de l’Ordre de ce barreau et a fait partie de la Commission de législation chargée de préparer du projet de code civil pour les Annamites sujets français.

Désigné par le Gouvernement, en 1938, pour faire partie du Grand Conseil des Intérêts Économiques et Financiers de l’Indochine, a été élu Vice-président indigène de cette assemblée.

Est actuellement membre du Conseil Supérieur consultatif de l’Instruction publique et du Conseil Fédéral de l’Indochine.

De souche cochinchinoise, il est le fils de S. E. le Đông-Các Trần Văn Thông, Commandeur de la Légion d’Honneur. Il est allié à une vieille famille de l’Annam. Mme Trần Văn Chương étant une fille de S. E. le Đông-Các Thân Trọng Huề et une cousine germaine de S. M. Khải Định.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 14.

Pour en savoir plus :

Notice Trần Văn Chương (1898-1986) sur Wikipedia.

  • Relations familiales : père de Mme Ngo Dinh Nhu (Tran Le Xuan) et frère aîné de l’ambassadeur Tran Van Do. Tran Van Chuong et sa femme connurent une fin tragique, assassiné par leur fils Tran Van Khiem en 1986 aux Etats-Unis.
© 1963 AP Wire Photo
© 1963 AP Wire Photo

S. E. Võ Chuần

SE_VoChuanS. E. Võ Chuần, Tuần-Vũ. Né à Huế en 1896.

Fils de feu S. E. Võ Liêm, Ministre des Rites, Đông-Các-Điện Đại-Học-Sĩ, Vicomte de Xuân Hòa, Commandeur de la Légion d’Honneur.

A servi à la Résidence supérieure en Annam, en qualité de Secrétaire, puis de Commis des Résidences, de 1913 à 1930.

1930 – Attaché au Gouvernement annamite.

1933 – Nommé  Quảng-Đạo de la province de Kontum.

1938 – Nommé Tuần-Vũ de la province de Quảng Bình.

1939 – Nommé Tuần-Vũ de Quảng Ngãi.

Commandeur du Dragon d’Annam ; Officier de l’Ordre du Million d’Éléphants et du Parasol Blanc.

Officier du Mérite Agricole.

Chevalier de la Légion d’Honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 13.

Nguyễn Ngọc Chơn

NguyenNgocChonM. Nguyễn Ngọc Chơn, agriculteur. Né en 1879 à Mỹ-Phước (Long Xuyên, Cochinchine).

Élève au Collège Chasseloup-Laubat (1895-1898). Diplôme d’études complémentaires (1898), Secrétaire des Bureaux du Gouvernement (1901). Démissionnaire pour se livrer à l’Agriculture, au Commerce et à l’Industrie (1917).

Ancien Président et Membre fondateur du Syndicat Agricole de la Caisse Provinciale de Crédit Mutuel de Long Xuyên (1919 à 1922). Membre fondateur de l’Enseignement mutuel de Long Xuyên.

Deuxième Vice-président et Membre fondateur de l’Association d’Aide Mutuelle et d’Assistance Sociale de la province de Long Xuyên (1931 à 1933).

Membre de la Commission Mixte provinciale de Long Xuyên en 1941.

Tri-huyện honoraire pour dévouement et services rendus à la cause française et pour le développement du Commerce, de l’Industrie et de l’Agriculture (1926).

Promoteur du creusement du canal Bassac-Rach-Sôi  [Rạch Sỏi] et canal des Quatre-cantons.

En 1937, profitant des croisières organisées par les Messageries Maritimes pour les touristes, il a pu visiter Hong-Kong, Shanghai et Hangchéou, Kobé, Osaka, Kioto, Tokio, Yokohama et encore autres villes industrielles du Japon, le Singapore, tout le Sud de l’Inde, l’île de Ceylan, Aden, Djibouti, Suez, Port-Saïd, Marseille, toutes les villes de la Côte d’Azur jusqu’à Nice, Lyon, Paris et l’Exposition Internationale de 1937.

Occupations économiques

Industrie : Installé le premier dans la province de Long Xuyên une Rizerie mécanique de 15 tonnes et exploité pendant 7 ans.

Commerce : Représentant général de la Société Française des Distilleries de l’Indochine à Long Xuyên pour la vente de l’alcool et l’achat du paddy pendant 11 ans.

Agriculture : Mis en valeur de 1000 hectares de terres en friche pour la culture du riz.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, pp. 12-13.

Nguyễn Bá Chính

NguyenBaChinhM. Nguyễn Bá Chính, industriel. Né en 1887 à Phương Vũ (Hà Đông, Tonkin).

Gendre de S. E. Võ hiển Hoàng Trọng Phu.

Médecin indochinois de 1910 à 1917.

A cette date il a donné sa démission pour se lancer dans l’industrie de la porcelaine.

Directeur de l’usine de porcelaine de Thanh Trì.

S’occupe également de l’agriculture.

En 1921, il fut envoyé en France pour l’étude de la céramique à Sèvres, Limoges et Vierzon. Il a inventé un système de four à feu continu pour la cuisson de la porcelaine et a obtenu des brevets d’invention délivrés par le Ministère du Commerce et de l’Industrie à Paris.

Officier du Dragon d’Annam.

Chevalier de la Légion d’honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 12.