Archives par mot-clé : Benedict Anderson

« Mémoires d’Indochine » 2020 : séance 2

Année universitaire 2020-2021 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs »

★ ★ ★

Autel dédié aux résistants anticommunistes (Front national unifié de libération du Viêt-Nam) tombés lors de la Marche vers l’Est. Hommage organisé lors du 30e anniversaire en 2017 à San Jose, Californie © Viêt Tân

Imaginaires nationaux indochinois, passés et présents

Séance 2 : mercredi 14 octobre 2020 – salle de réunion de l’IAO

Nous poursuivons cette année un questionnement amorcé l’année précédente.

En termes d’imaginaire national, les pays de la péninsule indochinoise ont été riches de projets concurrents engagés dans un processus de décolonisation aussi violent que complexe. Terre de multiples projets indépendantistes et nationalistes, la péninsule a connu trois guerres civiles accrues par le contexte de la Guerre froide entre 1945 et 1991. Cette séance s’intéresse à la diversité des idéologies structurant les imaginaires nationaux indochinois. Au moment clé de 1975, date des réunifications au sortir de la guerre, nous verrons comment ces imaginaires pluriels ont été réduits sous la conduite d’Etats-Partis totalitaires puis autoritaires. Nous verrons également comment, à l’heure de la mondialisation, un certain nombre d’imaginaires nationaux survivent dans l’espace transnational sous la forme d’ethnoscapes militants.

Dans un premier temps, nous interrogerons la notion de « communauté imaginée » de Benedict Anderson comme moteur de l’essor du nationalisme. Dans la seconde partie du séminaire nous proposerons un arrêt sur image sur quelques séquences du documentaire « Décolonisations. Du sang et des larmes (1931-1954) » de Pascal Blanchard et David Korn-Brzoza.


Articles accompagnant la séance :

Chivallon, Christine, « Retour sur la « communauté imaginée » d’Anderson. Essai de clarification théorique d’une notion restée floue », Raisons politiques, 2007/3 (n° 27), p. 131-172. URL : https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2007-3-page-131.htm

Pfefferkorn Roland, Sanchez Jean-Noël, « La fabrique des imaginaires nationaux. Introduction », Raison présente, 2015/1 (N° 193), p. 13-17. URL : https://www.cairn.info/revue-raison-presente-2015-1-page-13.htm

Comptes-rendus de lecture :

Appadurai, Arjun, Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris : Editions Payot & Rivages, Petite Bibliothèque Payot, 2005. (Voir le CR de lecture de Marie Bellot)

Goscha, Christopher, Indochine ou Vietnam ?, Paris, Vendémiaire, 2015. Traduction de Going Indochinese. Contesting Concepts of Space and Place in French Indochina, Copenhagen, NIAS Press, 2012. (Voir le CR de lecture de Xiao Han)

Ivarsson, Søren, Creating Laos: The Making of Lao Space between Siam and Indochina, 1860-1945, Copenhague, NIAS Press, 2008. (Voir le CR de lecture de Constance Voisin)

Savarese Éric, « B. Anderson, L’imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme« , Politix, vol. 9, n°36, 4e trim.1996. Usages sociaux des sciences sociales, sous la direction de Jean-Baptiste Legavre et Erik Neveu, pp. 198-202. URL : www.persee.fr/doc/polix_0295-2319_1996_num_9_36_1988


En complément nous utiliserons ces billets illustrés sur Mémoires d’Indochine :

Illustration « à la une » : Marionnettes sur eau © Vietnam National Puppetry Theater

« Mémoires d’Indochine » 2019 : séance 1

Année universitaire 2019-2020 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Décoloniser l’histoire de l’Indochine »

★ ★ ★

Autel vietnamien de la diaspora dédié à l’empereur Quang-Trung Nguyễn-Huệ
(1752-1792) © DR

L’imaginaire national en question

Séance 1 : mercredi 25 septembre 2019 – salle de réunion de l’IAO

En termes d’imaginaire national, les pays de la péninsule indochinoise ont été riches de projets concurrents engagés dans un processus de décolonisation aussi violent que complexe. Terre de multiples projets indépendantistes et nationalistes, la péninsule a connu trois guerres civiles accrues par le contexte de la Guerre froide entre 1945 et 1991. Cette séance s’intéresse à la diversité des idéologies structurant les imaginaires nationaux indochinois. Au moment clé de 1975, date des réunifications au sortir de la guerre, nous verrons comment ces imaginaires pluriels ont été réduits sous la conduite d’Etats-Partis totalitaires puis autoritaires. Nous verrons également comment, à l’heure de la mondialisation, un certain nombre d’imaginaires nationaux survivent dans l’espace transnational sous la forme d’ethnoscapes militants.

Articles et ouvrages accompagnant la séance :

Appadurai, Arjun, Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris : Editions Payot & Rivages, Petite Bibliothèque Payot, 2005. (Voir le CR de lecture de Marie Bellot)

Chivallon, Christine, « Retour sur la « communauté imaginée » d’Anderson. Essai de clarification théorique d’une notion restée floue », Raisons politiques, 2007/3 (n° 27), p. 131-172. URL : https://www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2007-3-page-131.htm

Goscha, Christopher, Indochine ou Vietnam ?, Paris, Vendémiaire, 2015. Traduction de Going Indochinese. Contesting Concepts of Space and Place in French Indochina, Copenhagen, NIAS Press, 2012. (Voir le CR de lecture de Xiao Han)

Guillemot, François, « Penser le nationalisme révolutionnaire au Việt Nam : Identités politiques et itinéraires singuliers à la recherche d’une hypothétique « Troisième voie » », Moussons [En ligne], 13-14 | 2009, mis en ligne le 30 novembre 2012. URL : http://journals.openedition.org/moussons/1043

Pfefferkorn Roland, Sanchez Jean-Noël, « La fabrique des imaginaires nationaux. Introduction », Raison présente, 2015/1 (N° 193), p. 13-17. URL : https://www.cairn.info/revue-raison-presente-2015-1-page-13.htm

★ ★ ★

Exposé oral

Exposé de Léo Matsuura [sous réserve]

  • Benedict Anderson, L’imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, Paris, La Découverte, 2006. 

Présentation de l’éditeur : La Découverte

Image “à la une” :  Le drapeau aux « cinq couleurs » des fêtes populaires vietnamiennes

Indonesianist Benedict Anderson dies at 79 [Jakarta Post]

[ndlr] Disparition du chercheur Benedict Anderson, spécialiste de l’Indonésie, surtout connu en France pour son ouvrage de référence intitulé L’imaginaire national (Imagined Communities).

Anderson_LImaginaireNationalBenedict Richard O’Gorman Anderson, an Indonesianist with Cornell University, US, died at the age of 79 on Saturday night during a nostalgic visit to Indonesia, his adopted son said on Sunday.

“Ben Anderson passed away last night at 11:30 pm. He told me last week that he was planning to visit several nostalgic places in East Java,” Wahyu Yudistira, an adopted son of Anderson told thejakartapost.com.

Wahyu said Anderson died at a hotel in Batu, Malang, East Java. His remains will be cremated on Tuesday in Surabaya and his ashes will be spread over the Java Sea.

Wahyu said that Anderson made annual visits to Southeast Asian countries, including Indonesia, during winter in the US, to lecture and travel.

“He delivered a lecture at the University of Indonesia on Thursday and launched his new book titled Nationalism and Anarchism,” Wahyu said.

In the lecture, Anderson said contrary to what many believed, anarchists often yearned for justice and freedom.

Anderson was born on Aug. 26, 1936, in Kumming, China, to James O’Gorman Anderson and Veronica Beatrice Bigham. The family moved to California in 1941. In 1957, Anderson received a Bachelor of Arts in Classics from Cambridge University, UK, and later earned a PhD from Cornell’s department of government, where he studied modern Indonesia under the guidance of George Kahin. He is the brother of historian Perry Anderson.

During his life, Anderson’s works became references for scholars and students in Indonesia, such as Java in a Time of Revolution,Debating World Literature, Language and Power: Exploring Political Cultures in Indonesia, and Imagined Communities.

He was banned from entering Indonesia for his analysis and critical views of the government of president Soeharto. Only after Soeharto fell from power was Anderson able to return to Indonesia.

Dandy Koswaraputra

BenedictAnderson_ImaginatedCommunities_une

Source : Jakarta Post, 13/12/2015.

Pour en savoir plus :