Archives par mot-clé : Annam

S. E. Hồ Đắc Điềm

SE_HoDacDiemS. E. Hồ Đắc Điềm, Tổng-đốc de Hà-Đông. Né en 1899 à An-Truyền (Tha-Thiên, Annam), de feu S. E. Hồ Đắc Trung, ex-Ministre de l’Empire d’Annam.

Il a fait ses études en France et fut reçut docteur en droit. Dès son retour en Indochine, il servit à la cour d’Annam depuis 1924 à 1929 en qualité de Chef du Secrétariat particulier et Assesseur au Ministère de la Justice.

Versé en 1929 dans l’Administration indigène du Protectorat du Tonkin, il remplit successivement les fonctions de Thương-Tá, de Juge d’Instruction et de Président suppléant des Tribunaux provinciaux et de Tuần Phủ à Phủ en 1934.

Tổng-đốc de Hà-Đông depuis 1941 et membre du Conseil Fédéral de l’Indochine.

Commandeur de l’Ordre Impérial du Dragon d’Annam et de l’Ordre Royal du Cambodge.

Chevalier de la Légion d’Honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 19.

Dr Hồ Đắc Di

HoDacDiM. le Docteur Hồ Đắc Di, né en 1901 à Hà-Tĩnh (Annam, fils de feu S. E. Hồ Đắc Trung, Grand Officier de la Légion d’Honneur, Colonne [?] d’Empire, frère de S. E. Hồ Đắc Khải, Ministre des Finances de la Cour d’Annam à Huế, de S. E. Hồ Đắc Điềm, Tổng-đốc de Hà-Dông, de M. Hồ Đắc Liên, Ingénieur des Mines et de M. Hồ Đắc Ân, ancien interne des Hôpitaux de Paris, Docteur en Pharmacie).

Ancien interne et assistant des Hôpitaux de Paris, Chirurgien à l’Hôpital du Protectorat, chargé de cours à la Faculté de Médecine de Hanoi.

A écrit les ouvrages :

Chirurgien d’urgence au Tonkin (Masson et Compagnie) ;

– [avec Léon Gernez], Nouvelle technique de Gastrostomie, [1930] ;

Les larges voies d’accès de l’articulation du genou ;

Auteur de la Conférence “Des Médecins français à la Cour d’Annam aux Grands Maîtres de Paris” et de plusieurs publications dans :

Presse médicale ;

Bulletins et Mémoires de l’Académie de Chirurgie ;

France Médicale ;

Revue médico-chirurgicale d’Extrême-Orient.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, pp. 18-19.

A écrit également :

Du procédé de Witzel dans la gastrostomie, Paris, Editions de la Revue de pathologie comparée et d’hygiène générale, 1929, 53 p.

Inversion utérine complète et chronique, 1931.

– (avec Huynh Tien Doi), A propos d’un cas d’occlusion intestinale causée par 1000 ascaris, dont 700 ont été retirés par entérotomie suivie de guérison, 1935.

J. Meyer-May avec la collaboration de MM. Ho-Dac-Di, Vu-Dinh-Tung, Ton-That-Tung, Dinh-Van-Thang (Préface du professeur Mondor), Chirurgie tropicale d’urgence, 1940.

– (avec Ton-That-Tung), Réflexions sur 205 fractures et traumatismes fermés du crâne, 1942.

Hồ_Đắc_DiVoir aussi

S. E. Hồ Đắc Đệ

HoDacDeS. E. Hồ Đắc Đệ, Thượng-Thơ en retraite. Né en 1875 à An-truyền (Thừa-thiên, Annam).

Reçu Cử-Nhơn en 1906.

Directeur des Écoles franco-annamites de Tourane (1907), de Quảng-Trị (1907), de Quảng-Bình (1909).

Professeur au Collège Quốc-tử-Giám (1909), Biên-Tu (1912), Trước-Tác (1912).

Kiểm-Học (1913).

Thị-giảng-học-Sĩ (1916).

Thị-Độc-học-Sĩ (1919).

Hồng-Lô-Tự-Khanh et Thị-Lang au Ministère de l’Instruction publique (1919). Quảng-Lộc-Tự-Khanh (1921) Bố-Chánh du Bình-Định (1926) Tuần Vũ du Khánh-Hòa (1928).

Thượng-Thơ et admis en retraite (1930).

Travaux particuliers

Envoyé en France pour l’Encouragement aux études occidentales (1907) ; Membre de la Commission du Concours Triennal à Vinh (1907) ; Membre de la Commission du Concours Triennal à Vinh et à Bình-Định (1912). Vice-Président à la Commission du Concours Triennal à Vinh (1918).

Officier de l’Ordre Royal du Cambodge.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, pp. 17-18.

Séminaire “Mémoires d’Indochine” 2014 : Séance 1

Année universitaire 2014-2015 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

 

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre

vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

* * *

Séance 1 – Mardi 30 septembre 2014

« Premières revendications anticoloniales et mouvements révolutionnaires »

 Mémoiresd'Indochine_2014

Cette séance débutera par un rappel succinct du processus de colonisation de l’Indochine, évoquera la mise en place d’une administration coloniale avec la création de l’Union indochinoise en 1887 et d’un système d’exploitation de l’Indochine avec l’arrivée de Paul Doumer, Gouverneur Général de l’Indochine du 28 décembre 1896 à 1902. On s’intéressera aux revendications politiques formulées par les Vietnamiens pendant les années 1920-1930 : critique du fait colonial et remise en cause de la “collaboration franco-annamite” mais également élaboration d’une pensée nationaliste. Dans un second temps, nous aborderons la pluralité des nationalismes et des organisations révolutionnaires indochinoises.

 

Extraits de textes à discuter dans la 1ère partie :

  • Phan Van Truong, Une histoire de conspirateurs annamites à Paris ou la vérité sur l’Indochine, Paris, L’Insomniaque, 2003, chapitres 2 à 7 (pp. 12-49). Édition originale publiée en Cochinchine en 1928.

En complément, voir Mémento Personnalités séance 1 sur Mémoires d’Indochine

 

Extraits de textes à discuter dans la 2ème partie :

  • « Traduction du programme d’action du Việt Nam Quốc Dân Đảng (Parti national annamite [VNQDD]) 1929 », in Gouvernement général de l’Indochine, Direction des Affaires Politiques et de la Sûreté Générale, Contribution à l’histoire des mouvements politiques de l’Indochine française. Documents – Vol. N° II. Le “Việt-Nam Quốc-Dân Đảng” ou “Parti national annamite” au Tonkin (1927-1932), 1933, pp. 47-49 (Annexe n° 3). [présentés par Louis Marty, Dir. p. i. des Affaires politiques de la Sûreté générale].
  • [Đại Việt Quốc dân Đảng], Document manuscrit : « Proclamation du “Parti Nationaliste du Dai-Viêt” (Đại Việt Quốc Dân Đảng) », SHD, 10H 607, pièce : TFEO – TFIS, État-Major, 2e Bureau, N° 2143/2S – Secret. Traduction d’un document sur le DVQDD, 19 mai 1948.

 

Lectures complémentaires :

  • Duiker, William J., The Rise of Nationalism in Vietnam, 1900-1941, Ithaca, NY : Cornell University Press, 1976. Notice SUDOC : http://www.sudoc.fr/006348491
  • Charles Fourniau et al., Le Contact colonial franco-vietnamien. Le premier demi-siècle, 1858-1911, Aix-en-Provence : Publications de l’Université de Provence, 1999. Notice SUDOC : http://www.sudoc.fr/048616990 / Cote IAO : 600AV.14/412LQ
  • Goscha, Christopher E., Going Indochinese : Contesting Concepts of Space and Place in French Indochinese, Copenhagen : NIAS Press, 2012. Notice SUDOC : http://www.sudoc.fr/162531125 / Cote IAO : 605AI.13/50
  • Nguyen The Anh, Monarchie et fait colonial, 1875-1925. Le crépuscule d’un ordre traditionnel, Paris : L’Harmattan, Recherches asiatiques, 1992. Notice SUDOC : http://www.sudoc.fr/002740249 / Cote IAO : 600AV.03/39
  • Peycam, Philippe M. F. , The Birth of Vietnamese Political Journalism : Saigon 1916-1930, New York : Columbia University Press, 2012. Notice SUDOC : http://www.sudoc.fr/167746952 / Cote IAO : 605AV.12/60
  • Poisson, Emmanuel, Mandarins et subalternes au nord du Viêt-Nam. Une bureaucratie à l’épreuve, 1820-1918, Paris : Maisonneuve & Larose, 2004. Notice SUDOC : http://www.sudoc.fr/079926304 / Cote IAO : 600AV.14/413LQ
  • Woodside, Alexander B., Community and Revolution in Modern Vietnam, Boston : Houghton Mifflin C°, 1976. Notice SUDOC : http://www.sudoc.fr/006935354 / Cote IAO : 605AV.11/9BOU

Articles en ligne :

Rappelons un ouvrage indispensable (déjà cité dans le synopsis du séminaire) :

  • Brocheux, Pierre & Hémery Daniel, Indochine, la colonisation ambiguë, 1858-1954, Paris : Editions La Découverte / Syros, 2001, nouvelle édition augmentée et mise à jour. Publié aux Etats-Unis sous le titre : Indochina, an ambiguous colonization, 1858-1954, Berkeley : University of California Press, 2009. Notices SUDOC : http://www.sudoc.fr/059618159 (version française, cote IAO : 605AI.03/1016) ; http://www.sudoc.fr/14265812X (version anglaise, cote IAO : 605AI.10/12). Il existe une version électronique depuis 2012, TAP/HIST Contemporaine (L’accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l’acquisition).

S. E. Trần Thanh Đạt

SE_TranThanhDatS. E. Trần Thanh Đạt, Ministre de l’Éducation Nationale. Né en 1891 à Tiên Nộn (Thừa Thiên, Annam).

Diplômé de l’enseignement primaire supérieur. Secrétaire à la Résidence Supérieure en Annam de 1908 à 1919.

Admis à l’École de Droit et d’Administration en 1919, en est sorti diplômé en 1922.

Nommé Commis la même année.

Admis à l’École des Hautes Études du Gouvernement Annamite et reçu n°1 à l’examen de sortie en 1925.

Versé dans les cadres du Gouvernement Annamite et désigné comme Tạm-Phái au Ministère de l’Intérieur.

Désigné successivement comme Tri-Phủ de Quảng Ninh (Quang Binh) puis comme Tri-Phủ de Thăng Bình (Quảng Nam).

Viên Ngoại du Conseil Cơ Mật en 1929 et 1930.

Nommé Quản-Đạo du Haut Donnaï (Dalat) en 1931 et Án-Sát du Quảng Nam en 1932.

Lãnh-Thương-Tá (Secrétaire Général) du Ministère de l’Éducation Nationale.

Promu Tham-Tri au même Département en 1937.

Tuần-Vũ du Bình Thuận de février 1940 à mai 1942.

Nommé Ministre de l’Éducation Nationale le 12 mai 1942.

Commandeur du Dragon d’Annam.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, pp. 16-17.

S. E. Lê Thanh Đàm

S. SE_LeThanhDamE. Lê Thanh Đàm, pseudonyme Nhơn-Văn. Né en 1883 à Ban-Môn (Thừa Thiên, Annam).

Reçu Cử-nhơn en 1909.

A passé les épreuves du concours du Doctorat et admis au Collège de Quốc Tử Giám en 1910.

Nommé à la Résidence de Faifoo en 1911. Hậu Bổ de Quảng Nam en 1915. Tri Huyện intérimaire de Quế Sơn en 1916. Tri Huyện titulaire de Duy-Xuyên en 1916. Tri Huyện de Quảng Xương en 1920. Tri Phủ de Đông Sơn en 1924. Án Sát de la province de Thanh Hóa en 1930. Quản Đạo de Ninh Thuan en 1932. Bố Chánh de la province de Nghệ An en 1934. Tuần Vũ de Quảng Bình en 1936. Thượng Thơ en retraite en 1938. Officier du Dragon de l’Annam (1936).

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 16.

S. E. Phan Văn Đại

SE_PhanVanDaiS. E. Phan Văn Đại, Tổng Đốc en retraite. Né en 1880 à Đông Thái (Hà Tĩnh, Annam).

Appartient à la famille de S. E. le Võ Hiển Hoàng Trọng Phu, vénérable conseiller de l’Empire d’Annam.

Élevé de l’École de Hậu Bổ (1898-1899), de l’École Coloniale à Paris (1900-1904).

Rédacteur du journal officiel “Đông văn Nhật Báo” en 1904.

Nommé Tri-Huyện en 1906, Tuần Phủ en 1932 et Tổng Đốc en 1936, il prit sa retraite après 31 ans de services.

Il s’occupe actuellement d’œuvres sociales. Il est membre de l’Association pour la Formation Intellectuelle et Morale des Annamites, de l’Amicale des Mandarins du Tonkin et Président du Conseil des Notables de Thái Hà Ấp.

Commandeur du Dragon d’Annam.

Chevalier de la Légion d’Honneur.

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO, 1943, p. 15.