Archives par mot-clé : annales impériales

Des documents sur la souveraineté nationale en Mer Orientale [Vietnam+]

[ndlr] La question des archipels vietnamiens dans les annales impériales de la dynastie des Nguyen. La bibliothèque de l’IAO (Fonds Langlet-Quach) possède la collection complète de cette précieuse réédition japonaise.

 

Le chercheur Hô Tan Phan vient de remettre au Comité national des frontières des documents sur la souveraineté nationale sur les deux archipels de Hoàng Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratly).

Il s’agit d’une copie du recueil « Dai Nam thuc luc » (Annales royales du Grand Viet Nam) de la dynastie des Nguyên (1802-1945), réédité par l’université japonaise de Keio. En effet, les annales originales sont des ouvrages xylographiques. Le « Dai Nam thuc luc » [大南寔錄] comprend plus de 550 livres totalisant près de 33.000 pages. Il a été élaboré par le Bureau d’historiographie qui, créé en 1820 sous le règne du roi Minh Mang, était chargé de la recherche, de la mise au point rédactionnelle, de la gravure et de l’impression des tablettes de la dynastie des Nguyen. De 1961 à 1981, l’université japonaise de Keio a étudié et photographié ces tablettes pour publier enfin une version de 20 tomes de plus de 8.000 pages.

HoTanPhanMr. Ho Tan Phan and the valuable document. © VietnamNet

Selon le chercheur Ho Tan Phan, ces annales historiques comprennent 13 parties sur l’étendue de la souveraineté du Vietnam concernant Hoàng Sa et Truong Sa. Il s’agit donc d’une solide preuve de la souveraineté vietnamienne sur ces deux archipels. -VNA

Source : Vietnam +, 07/06/2015.

Voir aussi :

Image « à la une » : le Đại Nam thực lục en 20 volumes dans le Fonds Langlet-Quach © FG

Fonds Langlet-Quach : aperçu illustré sur les sources historiques

Fonds Langlet-Quach :

aperçu illustré sur les sources historiques

Le petit mandarin du Fonds Langlet-Quach © 2014 IAO
Le petit lauréat du Fonds Langlet-Quach © 2014 IAO

Le Fonds Langlet-Quach a été versé par la famille des deux chercheurs à l’Institut d’Asie Orientale le 27 février 2014. Il est composé d’environ 1.500 ouvrages, de revues sur le Viêt-Nam ou sur la péninsule indochinoise et de nombreux dossiers documentaires sur les sujets d’étude des professeurs Philippe Langlet (1935-2013) et de Quach Thanh Tâm (1933-2003) : histoire ancienne, bouddhisme, urbanisme de Saigon, delta du Mékong, cadastres, culture sino-vietnamienne.

Avant de donner un aperçu illustré des collections, présentation ci-dessous des thèses originales des deux chercheurs déposées à l’IAO :

Ce fonds très riche sur les sources de l’histoire ancienne du Viêt-Nam peut être scindé en cinq grandes catégories.

La première concerne les instruments de travail qui accompagnèrent quotidiennement les recherches de ces deux érudits : dictionnaires de langue chinoise, vietnamienne, cam, latin, anglais ; dictionnaires biographiques sur la Chine ou le Viêt-Nam ; dictionnaires géographiques, manuels de langue chinoise, code annamite… L’ensemble couvre une centaine de volumes.

 Une partie des dictionnaires du Fonds Langlet-Quach © 2014 IAO

LQ_DaiNamQuacAmTuViLe dictionnaire annamite de Paulus Cua (2 vol., 1895)

La seconde catégorie très importante de cette collection concerne les sources historiques. Toutes les grandes séries des annales impériales vietnamiennes du Dai Viêt et du Dai Nam sont présentes à la fois en vietnamien moderne et en caractères Han. Une série importante de sources littéraires chinoises traduites en vietnamien et publiées à Saigon avant 1975 figure en bonne place dans cet ensemble tout comme les œuvres des principaux lettrés vietnamiens d’antan (Le Quy Don, Phan Huy Chu) et du début du XXe siècle (Phan Boi Chau, Tran Trong Kim, les traductions de Nhuong Tong…). On y trouve également des dizaines d’ouvrages sur la culture de la Chine ancienne principalement en vietnamien mais également en langue française. Enfin, rappelons les études sur les cadastres du Sud du Viêt-Nam menées par Nguyen Dinh Dau et Philippe Langlet.

Les annales impériales du Dai Viêt et du Dai Nam (cliquez sur l’image pour agrandir) :

La collection des œuvres des lettrés mandarins vietnamiens publiée à Saigon par le Ministère de la culture de la République du Viêt-Nam :

La troisième catégorie regroupe plusieurs centaines d’ouvrages sur la culture et la littérature anciennes du Viêt-Nam. Elle comprend des monographies sur des personnalités historiques, des classiques de la littérature en Han-Viet, des études sur l’espace vietnamien, la mentalité, le régionalisme, les pratiques culturelles et cultuelles.

 Échantillon d’ouvrages portant sur la culture et la littérature ancienne :

La quatrième catégorie réunit des études historiques en vietnamien et en français sur le Viêt-Nam ancien mais également sur la période contemporaine dont une partie sur la période de la guerre.

 Quelques études historiques publiées à Saigon entre 1955 et 1975 et études historiques récentes en français :

La cinquième catégorie, assez importante en nombre de volumes, rassemble les études spécifiques sur le bouddhisme. Celles-ci sont tout autant en langue vietnamienne, que française, voire chinoise. Le courant du bouddhisme Zen (Thiền tông), sujet d’étude de prédilection de Philippe Langlet, est privilégié.

Dictionnaire du bouddhisme de Doan Trung Con, œuvres de Le Manh That et sources de la Chine ancienne :

Cet ensemble constitue un apport tout à fait exceptionnel aux collections vietnamiennes de l’Institut d’Asie Orientale qui réunissent déjà les collections particulières des fonds Georges Boudarel (littérature, histoire, politique), Pierre Brocheux (principalement sur Ho Chi Minh), Philippe Devillers (papiers années cinquante) et Daniel Hémery (documentation sur Saigon et le mouvement ouvrier) ou Judy Stowe (Asie du Sud-Est, Thaïlande et Viêt-Nam). Le Fonds Langlet-Quach complète ainsi la collection de cartes offerte par le chercheur en 2008 à l’IAO. En cours de catalogage, il est néanmoins ouvert à tous les chercheurs passionnés d’érudition sino-vietnamienne. La consultation de ces fonds particuliers se fait sur RV auprès du responsable des collections vietnamiennes.

François Guillemot

Contact : francois.guillemot@ens-lyon.fr