Archives par mot-clé : Accords de Genève

Le jour où le Sud a gagné sa liberté : L’Indochine [2017]

Documentaire de France Télévisions, INA, TV Monde, Et la suite productions… réalisé en 2017 par Laurent Joffrin et Alain Portes.

Notre avis : La guerre d’Indochine n’en finit pas de hanter la mémoire française. Diffusé il y a deux ans sur la chaîne de l’Assemblée nationale (LCP), un documentaire réalisé en 2017 qui aurait pu être intéressant sur le rôle de Pierre Mendès France dans la recherche de la paix en Indochine en fournit une énième illustration.

Si la fin des prétentions impériales françaises signifiées par la défaite de Diên Biên Phu sont bien rappelées, on apprend peu de choses sur la réalité et la complexité de la situation du côté vietnamien (révolution d’août, division politique, guerre civile, encadrement chinois de l’armée populaire d’un côté et soutien américain de l’autre, création de l’armée nationale vietnamienne, période Bao Dai…). Le documentaire est rythmé par des anachronismes dans les images, des idées reçues sur le Viêt-Minh (« en sandales » en 1954) et des approximations (par exemple sur le territoire de la République de Cochinchine) ou une vision caricaturale de SM Bao Dai, chef de l’Etat associé (1949-1955) sans parler d’une confusion d’image entre Vo Nguyen Giap et Truong Chinh au passage 20:50-54.

A part le premier ministre de la RDVN Pham Van Dong, les Vietnamiens de tous bords apparaissent comme des figurants qui subissent dans ce documentaire encore bien trop franco-français. Aucun historiens vietnamien, chinois, russe, américain ou français… n’ont été mobilisés pour étayer le propos. Et pour finir, le titre alambiqué est inintelligible et ne remplit pas sa promesse. Doit-on comprendre : « le Sud a gagné sa liberté » face à la ténacité des dirigeants de la République démocratique du Viêt-Nam (le Viêt-Minh en tant que front politique ayant disparu en 1951) qui désirait réunifier le pays sous leur seul contrôle ? Il aurait mieux valu l’intituler : « La Paix en Indochine : le pari de Mendès France ». Pari risqué pour Mendès France et pari manqué pour ce documentaire qui ne donne pas à voir toute la complexité de la situation. A voir donc, avec en tête ces quelques précautions d’usage.

FG

Lien vers le documentaire : dailymotion

Pierre Asselin : Hanoi’s Road to the Vietnam War, 1954-1965 [parution]

Asselin_HanoisRoadToTheVietnamWar

[ndlr] Annonce de la parution d’une nouvelle étude de Pierre Asselin, contribution majeure à la compréhension du choix de la guerre vu d’Hanoi. L’annonce est suivie d’un entretien avec l’auteur sur cet ouvrage.

Hanoi’s Road to the Vietnam War opens in 1954 with the signing of the Geneva accords that ended the eight-year-long Franco-Indochinese War and created two Vietnams. In agreeing to the accords, Ho Chi Minh and other leaders of the Democratic Republic of Vietnam anticipated a new period of peace leading to national reunification under their rule; they never imagined that within a decade they would be engaged in an even bigger feud with the United States. Basing his work on new and largely inaccessible Vietnamese materials as well as French, British, Canadian, and American documents, Pierre Asselin explores the communist path to war. Specifically, he examines the internal debates and other elements that shaped Hanoi’s revolutionary strategy in the decade preceding U.S. military intervention, and resulting domestic and foreign programs. Without exonerating Washington for its role in the advent of hostilities in 1965, Hanoi’s Road to the Vietnam War demonstrates that those who directed the effort against the United States and its allies in Saigon were at least equally responsible for creating the circumstances that culminated in arguably the most tragic conflict of the Cold War era.

Pierre Asselin is Associate Professor of History at Hawaii Pacific University in Honolulu and the author of A Bitter Peace: Washington, Hanoi, and the Making of the Paris Agreement (North Carolina, 2002).

Contents

Foreword by the series editors
Acknowledgments
Glossary of Terms and Acronyms

Introduction
1. Choosing Peace, 1954–1956
2. Changing Course, 1957–1959
3. Treading Cautiously, 1960
4. Buying Time, 1961
5. Exploring Neutralization, 1962
6. Choosing War, 1963
7. Waging War, 1964
Epilogue

Notes
Bibliography
Index

“Pierre Asselin has done an admirable job of marshalling French, Canadian, and British records to supplement the available Vietnamese evidence and illuminate Hanoi’s road to the Vietnam War. Asselin shows that the conflagration was inevitable not only due to American goals and actions but because North Vietnam specifically chose war. This is an important contribution to lifting the veil that has long prevented an understanding of Hanoi’s approach to the war.”—John Prados, author of Vietnam: The History of an Unwinnable War, 1945-1975

Réf. : Pierre Asselin, Hanoi’s Road to the Vietnam War, 1954-1965, Berkeley, University Press of California, 2013.

Source : University of California Press

* * *

Global Connection with Carlos Juarez

Hanoi’s Road to the Vietnam War – Pierre Asselin

Pierre-Yves Clerc : Malgré la défaite – Dien Bien Phu, naissance d’un mythe [soutenance M1]

Mémoire de séminaire

« Les formes contemporaines de la violence internationale »

4ème année de Sciences Po Lyon

Directeur de Mémoire : Julien Fragnon (Sciences Po Lyon)

Jury : Julien Fragnon et François Guillemot (CNRS, IAO)

Date : Mardi 3 septembre 2013

à 11h en salle 2012 (bâtiment pédagogique)

dienbienphu

Malgré la défaite – Dien Bien Phu, naissance d’un mythe.

Pierre-Yves Clerc

Du 13 mars au 7 mai 1954, 15000 soldats de l’Union Française s’opposent à 55000 bô dôi de l’Armée Populaire du Vietnam à Dien Bien Phu. Des milliers d’hommes venus de la Métropole et de ses colonies combattent pendant cinquante-six jours sous un déluge d’acier. De cette bataille naît une importante bibliographie écrite par d’anciens combattants, des historiens et plus rarement, des hommes politiques. A travers ces ouvrages et à travers la presse de l’époque comme d’aujourd’hui, Dien Bien Phu est présenté comme un «Verdun tropical», une bataille glorieuse mais perdue où se révèlent des héros. Parler de Dien Bien Phu, c’est évoquer le destin tragique des hommes du Corps Expéditionnaire, mais c’est également comprendre les implications politiques et diplomatiques qui se cachent derrière cette bataille. Expliquer un événement qui a eu des répercussions si fortes à travers le monde, et qui a été d’une certaine façon instrumentalisé, nécessite une étude approfondie. C’est dans le but d’analyser la naissance d’un mythe que ce travail a été réalisé. Dien Bien Phu est décrypté à travers les prismes militaire et civil. Gloire et attentisme se chevauchent alors dans un désir de vérité.