« Tremplin pour le Vietnam » – Université Paul-Valéry Montpellier 3

Signalement d’une belle initiative pour promouvoir les études vietnamiennes en région.

OUVERTURE OFFICIELLE DU NOUVEAU DIPLÔME UNIVERSITAIRE CONSACRÉ A LA LANGUE ET A LA CULTURE VIETNAMIENNE “TREMPLIN POUR LE VIETNAM”

L’Université Paul-Valéry Montpellier 3 lance officiellement son nouveau diplôme universitaire « Tremplin pour le Vietnam » à l’occasion d’une soirée, organisée au théâtre la Vignette, en présence de S.E. l’ambassadeur du Vietnam en France et de la présidente du groupe d’amitié France-Vietnam à l’Assemblée nationale.

Avec 36 heures d’initiation à la langue et la culture vietnamienne, et 36 heures d’approfondissement de l’histoire et de la géopolitique du Vietnam, ce nouveau diplôme s’inscrit dans le cadre d’une coopération renforcée avec l’Université nationale du Vietnam à Hanoï. Celle-ci offre déjà aux étudiants de Paul-Valéry la possibilité de réaliser des stages dès la fin de la L3. Ce renforcement de la coopération doit permettre aux étudiants français d’effectuer des mobilités de crédits à Hanoï, à partir du 2e semestre de l’année universitaire 2019-2020. La création de ce nouveau diplôme, premier du genre en Occitanie et au-delà, coïncide avec l’accueil à Paul-Valéry, dès cette rentrée, de six étudiant(e)s vietnamiens francophones de l’Université de langues et d’études internationales de Hanoï, l’une des deux universités partenaires de Paul-Valéry connue pour accueillir le plus grand département francophone du Vietnam.

A l’occasion de cette soirée d’ouverture, Patrick Gilli, président de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 et Anne-Marie Motard, vice-présidente déléguée aux relations internationales et à la francophonie, accueilleront, aux côtés des créateurs du diplôme Pierre Journoud, professeur d’histoire contemporaine et coordinateur Vietnam-Cambodge-Laos à l’Université Paul-Valéry, et Nguyen Thanh Hoa, vice-doyenne du département de français de l’Université de langues et d’études internationales (ULIS), deux personnalités : S.E. Nguyên Thiep, ambassadeur du Vietnam en France Stéphanie Do, députée de Seine-et-Marne, présidente du groupe d’amitié France-Vietnam à l’Assemblée nationale.

Tremplin pour le Vietnam
Soirée officielle d’ouverture
Jeudi 10 octobre 2019 à partir de 17h45
Théâtre la Vignette – Campus Paul-Valéry
Route de Ganges – Montpellier

Programme

17h45 : allocutions d’ouverture

18h15 : conférence autour de l’ouvrage collectif Histoire du Vietnam, de la colonisation à nos jours (Éditions de la Sorbonne, 2018), animée par le Pr. Pierre Journoud, avec la participation de : Benoît de Tréglodé (directeur de recherche à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire – IRSEM – et au CASE – Centre Asie du Sud-Est, EHESS-CNRS – et directeur de l’ouvrage) ; Jean-Philippe Eglinger, fondateur de la société Việt Pháp Stratégies et chargé d’enseignement à l’INALCO et à l’Université Thang Long à Hanoï.

19h45 : spectacle du Théâtre populaire du Vietnam (Théâtre Cheo Vietnam) Composé de danses, chants et musiques, le spectacle « Arômes et couleurs du Vietnam » présente un art folklorique typiquement vietnamien.

20h15 : vernissage de l’exposition « Territoires maritimes du Vietnam : splendeurs infinies ». Au-delà de sites très connus comme la baie d’Halong, le promontoire rocheux Da Dia de la province de Phu Yen ou l’île de Phu Quoc, l’exposition évoque aussi des lieux dont peu d’Occidentaux ont foulé le sol.

20h30 : cocktail de clôture.

Présentation de la formation :

François Guillemot : Une histoire accélérée de la résistance vietnamienne à l’Empire français [entretien]

Mise en ligne le 25 septembre 2019 d’un entretien d’Arnaud Pagès avec l’historien François Guillemot sur le processus révolutionnaire et indépendantiste vietnamien. Publié sur RetroNews le site de presse de la BNF.

Historien, ingénieur de recherche au CNRS en charge de la documentation sur l’Asie du Sud-Est à l’Institut d’Asie Orientale (ENS de Lyon), François Guillemot est un spécialiste de l’histoire du Vietnam contemporain. Son travail, à la croisée de la documentation et de la recherche, permet de mieux comprendre la genèse, la structuration et l’évolution des mouvements de résistance face à la colonisation française, pour aboutir à l’indépendance fracturée du pays en 1954, au sortir de la guerre d’Indochine.

François Guillemot est l’auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Dai Viêt, indépendance et révolution au Viêt-Nam et Des Vietnamiennes dans la guerre civile aux éditions Les Indes savantes. Son ouvrage le plus récent Viêt-Nam, fractures d’une nation, paru en 2018 aux éditions La Découverte, revient sur le processus d’indépendance vietnamien.

Propos recueillis par Arnaud Pagès.

Lire l’entretien : RetroNews (inscription nécessaire)

Illustration “à la une” : Vo Nguyen Giap et Ho Chi Minh à l’époque du soutien de l’OSS au Viêt-Minh, circa 1945 © DR