Archives de catégorie : Fonds Hémery

Le fonds vietnamien de l’IAO : état des lieux de mars 2018

Le fonds des ouvrages en langue vietnamienne est un des plus importants en France après celui de la BNF et de la BULAC. Localisé dans les magasins de la Bibliothèque Diderot de Lyon, il rassemble un peu plus de 9000 ouvrages acquis régulièrement depuis 15 ans (2003-2018) sur les crédits alloués à la documentation de l’Institut d’Asie Orientale (UMR 5062) à Lyon. Ce fonds exceptionnel s’est construit au départ sur des crédits spéciaux du CNRS ou des subventions de l’ancienne Région Rhône-Alpes (RA) ou encore grâce aux dons de chercheurs.

Le petit mandarin du Fonds Langlet-Quach © 2014 IAO

Sur cet ensemble, 5867 ouvrages sont aujourd’hui catalogués. Cependant, une partie importante du fonds (environ 35%), toujours en cours de tri, de classement et de catalogage reste invisible aux chercheurs. Nous proposons ci-après un aperçu des collections en cours de traitement.

Ouvrages catalogués : 5867

Le fonds catalogué des ouvrages en langue vietnamienne couvre tous les domaines des sciences humaines et sociales avec une prédominance de l’histoire (sources anciennes et contemporaines). Pour une vue générale de ce fonds, voir notre précédent billet de juillet 2016 : Les collections vietnamiennes de l’Institut d’Asie Orientale (IAO) à Lyon

Ouvrages en cours de traitement : 3139

  • Fonds Boudarel : 1545

Comme pour le fonds Boudarel déjà catalogué, ces 1545 ouvrages couvrent les domaines de recherche de ce chercheur : histoire (sources sur l’histoire militaire, monographies sur le Parti) ;  sciences politiques (textes des dirigeants du Lao Dông puis du PCV, essais politiques) ; anthropologie (études sur le folklore, les mœurs, les ethnies minoritaires), littérature (ancienne, contemporaine, poésie, manuels, anthologies, mémoires d’acteurs). Cette partie du fonds ne comprend que des ouvrages publiés en RDVN puis en RSVN entre 1952 et 1999.

  • Fonds Langlet-Quach : 895

Le fonds Langlet-Quach est unique à bien des égards. Il rassemble de nombreuses de sources anciennes (la plupart cataloguées), des monographies sur la société pré-coloniale, sur la culture, sur la religion et surtout sur le bouddhisme vietnamien, sujet d’étude du Professeur Philippe Langlet.

  • Fonds IAO (achats annuels) : 559

Cette partie du fonds est cataloguée en priorité. Elle rassemble les ouvrages récents parus depuis 2011 avec de nombreuses sources sur l’économie, la société, la géopolitique et l’histoire politique ou militaire de la RSVN. Une petite partie de ce fonds concerne des ouvrages en vietnamien publiés à l’étranger au sein de la diaspora, principalement aux États-Unis.

  • Fonds Brocheux : env. 50

Ce petit fonds est presque exclusivement dédié aux ouvrages sur Hô Chi Minh qui ont accompagné Pierre Brocheux dans sa recherche biographique sur le dirigeant vietnamien.

  • Fonds Hémery : env. 40

Ce petit fonds rassemble des chronologies et quelques ouvrages sur la société ou le trotskisme vietnamien.

  • Fonds Inca/Région RA : env. 40/50

Cette partie des acquisitions régulières de l’IAO est consacrée à la littérature grise sous forme de rapports d’ONG ou d’organisations vietnamiennes ou internationales sur l’évolution de la société vietnamienne, comprenant parfois des données statistiques.

Quelques ouvrages en vietnamien (moins d’une dizaine) sont également présents dans les fonds particuliers de Paul Mus et de Judy Stowe.

Total du fonds en langue vietnamienne au 15 mars 2018 : 9006 ouvrages. Sur cet ensemble, après le tri (doublons et ouvrages à réparer), la bibliothèque vietnamienne de l’IAO devrait offrir aux chercheurs quelques 8500 références sur le portail de la Bibliothèque Diderot de Lyon.

FG

  • Prochain billet : « Sources pour l’histoire du communisme vietnamien » (collections de l’IAO)

Image « à la une » : monographies régionales sur l’histoire du parti communiste vietnamien et de la révolution © FG / IAO

Daniel Hémery : Révolutionnaires légaux et pouvoir colonial à Saigon de 1932 à 1937 [Annexes]

[ndlr] Document annexe issu de la thèse de Daniel Hémery intitulée : Révolutionnaires légaux et pouvoir colonial à Saigon de 1932 à 1937. Le groupe et le journal « La Lutte », mars 1973. Nous présentons ici la liste des documents annexes de cette thèse remarquable. La table analytique du journal est proposée en 4 fichers PDF à télécharger. Les originaux sont rassemblés dans le Fonds Hémery de l’Institut d’Asie Orientale (IAO, umr 5062) à l’ENS de Lyon.

LaLutte_PermanenceElections

Liste des documents annexes

Hors-textes

I : Les mouvements de 1930-1931 en Cochinchine (carte).

II : Itinéraire politiques des militants de « La Lutte ».

III : Répartition numérique des extraits de presse cités dans « La Lutte » (octobre 1934 –  juin 1936).

IV : L’archipel de Poulo-Condore en 1932 (carte) + Plan du pénitencier de Poulo-Condore en 1932.

V : Variation de l’effectif des ouvriers journaliers de 38 établissements de Saigon-Cholon (1931-1936).

VI : Coût de la vie et salaires de la classe ouvrière à Saigon-Cholon (1928-1937).

VII : Les comités d’action en 1936 (carte 1) + Les comités d’action en 1936 (carte 2).

Annexes

1 : Schéma de l’organisation du Parti Communiste Indochinois au Sud en 1932, d’après la police française.

2 : L’implantation du Parti Communiste Indochinois en mars 1935, , d’après la police française (carte).

3 : Schéma de l’organisation du Parti Communiste Indochinois en mars 1935 dans la moitié Sud de l’Indochine, d’après la police française.

4 : Manifeste du 1er Congrès du Parti Communiste Indochinois (Macao, mars 1935).

5 : Origines sociales, études accomplies et activités professionnelles des militants de la « Lutte ».

6 : L’état d’esprit de la jeunesse radical[e] en 1926-1927 :

  • Tract rédigé par Nguyên-An-Ninh en mars 1926
  • « Quelques mots sur la lecture de M. Monet à Duong-Van-Loi », par Ta-Thu-Thâu
  • Allocution de Ta-Thu-Thâu aux étudiants chinois et vietnamiens à bord du « Chenonceaux » en octobre 1927.

7 : Les annonceurs de « La Lutte ».

8 : Journaux communistes clandestins publiés par le Parti Communiste Indochinois (1934-1937).

8 bis : Enfants errants de Saigon.

9 : Sociétés anonymes de caoutchouc subventionnées par le Gouvernement général de l’Indochine de 1931 à 1934.

10 : Les monopoles urbains à Saigon-Cholon (1932-1936).

11 : Evolution de l’impôt personnel en Cochinchine (1917-1937).

12 : Le thème national dans « La Lutte » (octobre 1934 – juin 1936).

13 : La page culturelle de « La Lutte » (octobre 1934 – juin 1936).

14 : Récit par Bui-Quang-Chiêu de la manifestation populaire à son retour de France le 24 mars 1926.

14 bis : « Protestation contre la guerre destinée aux militaires ».

15 : Commentaire inédit de L. Trotsky sur les élections de 1939 en Cochinchine.

15 bis : Pratique indochinoise de la question.

16 : Quelques dirigeants communistes vietnamiens emprisonnés (au 31.XII.1935).

17 : Effectifs des trois principaux centres de détention de l’Indochine.

18 : Amnistie et mesures de grâce de 1930 à juin 1936.

19 : Composition de l’effectif des principaux bagnes de Poulo-Condore au 22 avril 1936.

20 : Répartition des détenus entre les principaux bagnes de Poulo-Condore (au 5.II.1936).

21 : Chronologie partielle des mouvements de détenus dans les prisons du Nam-Ky de 1931 à 1936.

21 bis : Grève de la faim à Poulo-Condore.

22 : Trois budgets paysans.

23 : Effectifs de quelques entreprises du Sud.

24 : Qualifications de l’arsenal de Saigon en 1937.

25 : Répartition professionnelle des ouvriers de 38 établissements de Saigon-Cholon de 1931 à 1936.

26 : Les cochers de « boîtes d’allumettes ».

26 bis : Enquête chez les débardeurs de Khanh-Hôi.

27 : Nombre et dimension des entreprises « industrielles » en Cochinchine au début de 1937.

28 : Accidents du travail dans 20 entreprises de la région de Saigon-Cholon (octobre 1934 – juin 1936).

29 : Les salaires au Sud en 1935-1936 (en $).

30 : Salaires dans 7 entreprises de Saigon-Cholon en décembre 1936.

31 : Elections Coloniales des 3 et 17 mars 1935 dans les deux premières circonscriptions.

32 : Propositions soumises au Conseil Municipal de Saigon par la fraction ouvrière (1933-1936)

33 : Tract du Comité d’Action du groupe de « La Lutte », intitulé « Dong-Duong-Dai-Hôi » (Congrès Indochinois).

34 : La Comité de convocation du Congrès Indochinois (ou Comité Provisoire).

35 : Répartition socio-géographique de 212 comités d’action dans 14 provinces du Nam-Ky.

36 : Le mouvement gréviste en Indochine au 15 août 1936 au 15 janvier 1937.

37 : A) Les grèves au Sud en 1936-1937. B) Grèves encours au Sud par secteur d’activité (1936-1937). Tableau incomplet.

38 : Paysans expropriés : l’affaire de Rachgia vu par « La Lutte ».

39 : Liste des établissements ayant des délégués ouvriers présents à l’Assemblée Générale de la Fédération ouvrière du Nam-Ky (de tendance « trotskyste ») le 29 mai 1937.

40 : La condition des ouvriers des ateliers de chemins de fer de Truong Thi (Vinh, Nord Annam).

LaLutte_jeudi20-05-1937

Tables analytiques de « La Lutte ».

Première partie : liste des articles du journal : p. 1 à 65

Hémery_LaLutte_Table_01-21

Hémery_LaLutte_Table_22–39

Hémery_LaLutte_Table_40-55

Hémery_LaLutte_Table_56-65

[mention manuscrite : « pages manquantes 10, 37 »]

Pour citer cette ressource : IAO, Fonds Héméry, « Tables analytiques de La Lutte » in Daniel Héméry, Révolutionnaires légaux et pouvoir colonial à Saigon de 1932 à 1937. Le groupe et le journal « La Lutte ». Documents annexes, mars 1973.

Bibliographie

[pp. 66 à 85, document complet]

Photos

[6 planches, portrait de militants, trois unes du journal « La Lutte » en 1933, 1934 et 1937].

IAO_FondsHémery_MilitantsdeLaLutteLes principaux militants du groupe « La Lutte »

Image « à la une » : Détail de la permanence de « La Lutte » à Saigon pendant les élections municipales, Fonds Héméry © IAO