Archives de catégorie : Archives

Viet Anh Cao : Documents en caractères sino-vietnamiens aux ANOM

[ndlr] Signalement d’une étude en ligne de Cao Viet Anh sur les documents en Nom aux ANOM.

Se trouvant aux Archives nationales d’outre-mer (ANOM, France), parmi les documents de l’Indochine à l’époque coloniale, les documents en caractères sino-vietnamiens ont un rôle important dans leur ensemble. Cependant, ceux-ci sont restés une source encore peu explorée. Cet article a pour but de présenter le résultat d’un début de recherches fondées sur cette source spécifique. Concrètement, il comprend trois parties principales : la présentation systématique de cette documentation, les actes royaux (littéralement « document rouges ») sous les règnes des rois Nguyễn, et un point de vue sur les villageois des environs de Hà Nội pendant la période coloniale, à travers ces textes en caractères sino-vietnamiens.

Cao Viet Anh est un chercheuse confirmée de l’Institut d’études sino-vietnamiennes. Ses études comme ses traductions sont basées sur les textes en caractères sino-vietnamiens et chinois. Auparavant, des projet de littérature avaient constitué son inspiration première. S’intéressant à l’histoire socio-économique du Việt Nam par les recherches du professeur Nguyễn Thế Anh (France) et du chercheur Đặng Phong (Việt Nam), elle s’y est consacrée depuis 2007.

 

Illustration en une : page manuscrite en Nom du roman Kim Van Kieu.

Foreign Broadcast Information Service (FBIS) Daily Reports, 1941-1996 [ressources]

FBISannexes[ndlr] Un instrument de travail incontournable pour la recherche sur la période contemporaine.

The Foreign Broadcast Information Service (FBIS) Daily Report has been the United States’ principal historical record of political open source intelligence for more than half a century. The original mission of the FBIS was to monitor, record, transcribe and translate intercepted radio broadcasts from foreign governments, official news services, and clandestine broadcasts from occupied territories. Providing a wealth of information from all countries outside of the U.S.—from Afghanistan to Zimbabwe, the FBIS Daily Reports are an indispensable source for insights into decades of turbulent world history.

FBIS_1941-1996

Available in a single, complete online collection

FBIS Daily Reports, 1941-1996 constitutes a one-of-a-kind archive of transcripts of foreign broadcasts and news that provides fascinating insight into the second half of the 20th century. Many of these materials are firsthand reports of events as they occurred. Digitized from original paper copy and high-quality microfilm, this definitive online collection features full-text transcripts from Africa, Asia and the Pacific, China, Eastern and Western Europe, Latin America, the Middle East and the Soviet Union. Fully searchable for the first time, this unique digital collection features individual bibliographic records for each report and highlighted events to assist researchers.

Translated materials form a distinctive English-language resource 

Without translations, researchers must limit their research projects to primary sources in languages they understand or rely entirely on secondary sources. Translated as needed, these English-language materials—the vast majority of which originated in other languages—constitute a vital resource for students of international and area studies, political science and world history.

Source : Readex

Communiqué conjoint publié par le comité interministériel et la délégation bouddhiste – 16 juin 1963

[ndlr] Document pour servir l’histoire de “l’affaire” ou “la crise bouddhiste” de 1963. Collection Mémoires d’Indochine.

PhatGiao1963
Hình ảnh một cuộc đàn áp Phật giáo của chính quyền độc tài Ngô Đình Điệm năm 1963 © tư liệu của GHPGVN tỉnh Thừa Thiên – Huế

CommuniquéConjoint_1963_1CommuniquéConjoint_1963_2CommuniquéConjoint_1963_3

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Source : Documents, S.l., s.n. [Premier d’une série de 11 documents concernant les échanges entre le Gouvernement de la Première République du Viêt-Nam (1955-1963) et les dignitaires bouddhistes pendant la crise entre juin et juillet 1963, comprend également deux communiqués du Mouvement de la Jeunesse Républicaine du Vietnam]

Việt Nam Độc Lập 1941-1945 [ressources en ligne]

[ndlr] Le site de l’historien Stein Tonnesson affiche une collection de 122 numéros en ligne du journal clandestin Việt Nam Độc Lập [Viêt-Nam Indépendant] édités par le Front Viêt-Minh de 1941 à 1945. La série est accompagnée d’une traduction anglaise. Sur les conditions l’élaboration de ce bulletin, voir le récit du Général Vo Nguyen Giap : Naissance d’une armée – Ho Chi Minh rentre au pays.

Titre_VietNamDocLap

The following are photocopies and handwritten or typed English translations of the clandestine journal Viet Nam Doc Lap, which was edited by Ho Chi Minh and Pham Van Dong in the border area between Vietnam and China from 1941 to 1945. The originals are in the Museum of Revolution (Hanoi).

Accès à la collection : ClioStein (Source Material on Vietnam).

* * *

N° 106 (21 septembre 1941)
VNDL – N° 106 (21 septembre 1941)
Annonce de la création de la Brigade de Propgande Armée de Libération du Viêt-Nam (VNQL, n° 201, 5 janvier 1945).
Annonce de la création de la Brigade de Propagande de l’Armée de Libération du Viêt-Nam
(VNDL, n° 201, 5 janvier 1945).

 

Une étude en ligne de ce journal :

  • Morragotwong Phumplab, “Việt Nam Độc Lập (The Independent Vietnam)”: Newspapers, propaganda and its competence in anti-colonialism (1941 -1945) : Document 52 [PDF]

 

IAO, Fonds Mus : Papiers Mus – Inventaire provisoire

PaulMusPaul Mus (1902-1969) est né à Bourges. Il a grandi au Vietnam et a consacré l’essentiel de son œuvre à l’Inde et à l’Asie du Sud-Est. Membre de l’Ecole Française d’Extrême-Orient (EFEO) à partir de 1926, il fut élu professeur au Collège de France en 1946 puis à l’Université de Yale. Ses écrits sur le bouddhisme en Asie du Sud-Est firent de lui l’un des plus grands spécialistes des religions sud-est asiatiques dans le monde. Son étude du temple de Borobodur, publiée en 1934, réédité en 1977, demeure un classique jusqu’à nos jours. Pendant la Seconde guerre mondiale, Mus se rallia à la France libre et fut parachuté en Indochine pour le compte de la Résistance. En 1945, il servit de conseiller auprès du général Leclerc (à ses côtés lors de la signature de la reddition à Tokyo). Bien qu’il devînt conseiller du gouvernement de Charles de Gaulle pour l’Indochine, il se rendit compte très tôt de la puissance du nationalisme moderne, ce qui l’incita à prôner une politique de décolonisation pour la France, rendue publique dans ses articles publiés dans Témoignages chrétiens à la fin des années 1940. Mais Mus deviendra surtout célèbre pour avoir écrit un livre remarquable sur le Vietnam en guerre : Viêt-Nam, sociologie d’une guerre (Editions du Seuil, 1952). Les travaux de Paul Mus continuent à susciter l’intérêt des chercheurs français et étrangers (source : Journée d’études, “Entre l’Orient et l’Occident : Paul Mus”, ENS de Lyon, 7 mai 2004).

 

Institut d’Asie Orientale


Fonds Mus – Papiers Mus

Inventaire provisoire

 

 

Premier état, le vendredi 20 juillet 2012,

Guillemot François, IR, CNRS, IAO

En 2004, l’Institut d’Asie Orientale à Lyon a reçu une partie du Fonds Mus par l’intermédiaire de l’historien Christopher E. Goscha alors en liaison avec la fille de Paul Mus aux Etats-Unis. L’autre partie de ce fonds (non classé) se trouve actuellement à la Bibliothèque du Congrès à Washington. Le Fonds Mus est composé de deux types de documentation. La première source de documentaion rassemble une collection de monographies et de revues sur l’Indochine (environ 250). Le second volet de cette documentation est constitué des papiers Mus, un ensemble de documents manuscrits ou tapuscrits présenté succinctement ci-dessous.

Les papiers Mus couvrent près de 5 mètres linéaires et sont actuellement regroupés dans 27 boîtes d’archives [BA]. Ce fonds exceptionnel rassemble de nombreux manuscrits du professeur Mus, des tapuscrits annotés (dont certains inédits) et des milliers de fiches documentaires manuscrites. Cependant, de nombreux textes manuscrits éparpillés au fil du temps sont à reclasser et donc difficilement utilisables en l’état.

L’ensemble du fonds regroupe des centaines de fascicules (cours, conférences, tirés à part) ; des milliers de fiches manuscrites ; des dizaines de dossiers comprenant des tapuscrits et manuscrits ; une centaine d’enveloppe comprenant des manuscrits ; des coupures de presse sur le Viêt-Nam des années 60.

Les sujets des dossiers Mus portent sur ses sujets de recherche : le bouddhisme, l’hindouisme, Angkor, Borobudur, l’archéologie, la religion, l’actualité politique vietnamienne (années 45-46 et 60), la culture vietnamienne, Ho Chi Minh, sur les aires culturelles principales suivantes : l’Asie, le Cambodge, l’Inde, le Viêt-Nam.

 

N° des BA Contenu Forme et nombre Etat Note
1 Résumés des cours au Collège de France1959-1969 Fascicules agrafés Correct Consultable sur RV
2 Tirés à part des articles de Paul Mus Fascicules agrafés Correct Consultable sur RV
3 Tirés à part des articles de Paul Mus Fascicules agrafés Correct Consultable sur RV
4 Carnets manuscrits (23) Carnets reliés de petit format Correct Consultable sur RV
5 Cahiers manuscrits (24) Cahiers Correct Consultable sur RV
6 Cahiers manuscrits (16) Cahiers Correct Consultable sur RV
7 Cahiers manuscrits (54) Cahiers de petit format Correct Consultable sur RV
8 Notes manuscrites Enveloppes « Ecole coloniale 1948-49 » Enveloppes Correct Consultable sur RV
9 Conférence des cours 1966-1969 (73 fasc.) Fascicules agrafés (21×29,7) Mauvais état, intérieur correct Consultable sur RV
10 Notes manuscritesCours Yale University 29 enveloppes Mauvais état Consultable sur RV
11 Notes manuscrites 12 enveloppes Mauvais état Consultable sur RV
12 Notes manuscrites Hindouisme 16 enveloppes Mauvais état Consultable sur RV
13 Notes manuscrites 17 enveloppes Mauvais état Consultable sur RV
14 Notes manuscrites 15 enveloppes Mauvais état Consultable sur RV avec projet de recherche
15 Notes manuscrites Collège de France Plaque de gravure portrait Mus 3 boîtes + 1 objet Correct Non consultable
16 Manuscrits et tapuscrits Dossiers Mauvais état Consultable sur RV
17 Manuscrits et tapuscrits / presse (Témoignage Chrétien) Dossiers Mauvais état Consultable sur RV
18 Manuscrits et tapuscrits Dossiers Mauvais état Consultable sur RV
19 Manuscrits et tapuscrits + revues Dossiers Mauvais état Consultable sur RV
20 Manuscrits divers Dossiers et/ou enveloppes Mauvais état Consultable sur RV
21 Manuscrits et tapuscrits + boîte Dossiers Mauvais état Consultable sur RV
22 Revues et tirés à part Revues et fascicules agrafés Correct Consultable sur RV
23 Fiches manuscrites Plusieurs centaines Correct Non consultable
24 Fiches manuscrites Plusieurs centaines Correct Non consultable
25 Fiches manuscrites Plusieurs centaines Correct Non consultable
26 Fiches manuscrites et documents photographiques (Cao Dai Tay Ninh, bouddhisme) Plusieurs centaines Correct Non consultable
27 Fiches manuscrites et documents divers Plusieurs centaines Correct Non consultable

 

* * *

Exemple de manuscrits/tapuscrits du Fonds Mus :

 

Auteur Paul Mus
Titre The Buddhist background to the crisis in Vietnamese politics
Date [1968]
Pagination 136 p.
Forme Tapuscrit
Note Projet d’ouvrage. Document accompagné d’une lettre de Jane Olson (Yale University Press) en date du 29 avril 1968. Document en 2 ex.
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Ho Chi Minh focus: credibility
Date s.d. [1968 ?]
Pagination 13 p.
Forme Manuscrit photocopié
Note Critique de la biographie de Jean Lacouture sur HCM
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre [Lettre addressee à M. et Mme Maranzé]
Date 26 avril 1968
Pagination 12 p.
Forme Manuscrit photocopié
Note En 2 ex.
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Bouddhisme confucianisme et modernisme en Asie du Sud-Est
Date s.d.
Pagination 5 p.
Forme Manuscrit original
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Bouddhisme, confucianisme et modernisme en Asie du Sud-Est
Date s.d.
Pagination 20 p.
Forme Tapuscrit original annoté
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Un matin de décembre, en Cochinchine
Date 4 avril 1946
Pagination 29 p.
Forme Tapuscrit original annoté
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Whiter and why, buddhism ?
Date Juin 1965
Pagination 27 p.
Forme Tapuscrit
Note Sur papier à en-tête Conditions for World Order, VII, Villa Serbelloni, Bellagio, Italy, June 12-19, 1965
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre The sources of the Vietnamese political tradition
Date s.d.
Pagination 14 p.
Forme Tapuscrit
Note Translated and reprinted from Viet Nam : sociologie d’une guerre, Chapter 1.
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre The mandate of heaven and politics as seen from the Vietnamese village
Date s.d.
Pagination 22 p.
Forme Tapuscrit
Note Translated and reprinted from Viet Nam : sociologie d’une guerre, Chapter 2.
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Vietnam: cultural backgrounds of present problems
Date s.d.
Pagination 13 p. (+ 12A)
Forme Tapuscrit original annoté
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Chapter 19: The West and the chances for Marxism in Asia
Date s.d.
Pagination 23 p.
Forme Tapuscrit original annoté
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus ?
Titre Vietnamese and Chinese village government
Date s.d.
Pagination 9 p.
Forme Tapuscrit original annoté
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus ?
Titre [texte sur le Cambodge et le Champa]
Date s.d.
Pagination 15 p.
Forme Tapuscrit original annoté
Note Auteur probable : “(by) Ma Khin Thein, Yale University”
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre [texte sur l’ouvrage de Lacouture sur HCM]
Date s.d.
Pagination 5 p.
Forme Manuscrit original annoté
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Buddhism and World Order
Date s.d. [1966-1968]
Pagination 22 p.
Forme Tapuscrit
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre Traditions asiennes et bouddhisme moderne II
Date s.d.
Pagination 12 p.
Forme Manuscrit original
Note
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Auteur Paul Mus
Titre ?
Date s.d.
Pagination pp. 3-19
Forme Tapuscrit original annoté
Note Manque 2 premières pages
Localisation IAO
Cote IAO – Fonds Mus – Boîte 16

 

Lady Borton: A September 1945 Message – Võ Nguyên Giáp to the American Mission

[ndlr] Rédigé à l’occasion du 102e anniversaire du général Vo Nguyen Giap au mois d’août dernier, Lady Borton nous fait part d’une petite carte de visite intrigante trouvée dans les archives américaines. Publié avec l’aimable autorisation de Lady Borton. Texte et photos de Lady Borton.

* * *

A September 1945 Message:

Võ Nguyên Giáp to the American Mission

by Lady Borton

Imagine my surprise.

I was in the US National Archives, examining a file about the “Deer Team,” which the OSS (predecessor to the CIA) dropped by parachute into Việt Nam at the end of World War II.

Here’s my rule for archives: Look at everything. You never know what you’ll find that you didn’t know you were looking for.

There, loose between two typed pages, was a yellowed business card, with “VO NGUYEN GIAP” in bold, his role in italics, and “Home minister” hand-written below. Võ Nguyên Giáp’s signature is on the back of the card along with an official stamp in the required red. The card had been attached to an English version of “Lời kêu gội quốc dân” by Hồ Chí Minh, with the handwritten notation “5 Sept. 45 via Mons. [Monsieur] Buu.”

Surely this was precious.

01_VoNguyenGiap_1945_NARA

02_VoNguyenGiap_1945_NARA

I noticed the name “M Buu” and thought: This must be Tạ Quang Bửu, one of the most brilliant Vietnamese mathematicians and physicists of the twentieth century. He graduated from the Sorbonne and spent time at Oxford before returning to Việt Nam. Most interesting to me, though, was the irony: Less than a decade after Võ Nguyên Giáp sent President Hồ’s “Appeal” and his business card to the American mission, Tạ Quang Bửu, as deputy minister of defense, was signatory to the 1954 Geneva Agreements for “the Commander-in-Chief of the People’s Army of Viet-Nam,” who was, of course, Võ Nguyên Giáp.

Yet how could I be sure that the “Mr. Buu” on the business card was Tạ Quang Bửu?

Back in Hà Nội, I asked General Giáp’s brother-in-law and sister-in-law. At age twenty, General Phạm Hồng Cư had been a guard for Hồ Chí Minh’s reading of Việt Nam’s Declaration of Independence on 2 September 1945. For many years, Hồng Cư was one of Võ Nguyên Giáp’s personal assistants and amanuenses. Đặng Thị Hạnh, sister to General Giáp’s wife, is a retired professor of French literature.

I enlarged the digital image of the business card.

“Oh!! Very interesting!!” they said.

“I recognize the signature,” I said, “but is the message in General Giáp’s handwriting?”

“Yes,” they said.

“The English is so good! Could someone have written that message for Võ Nguyên Giáp to copy?”

“No,” Mme. Hạnh said. “He was very good at writing English! Besides, in those days, no one wrote anything for him.”

“Might ‘Mr. Buu’ be Tạ Quang Bửu?”

“Definitely!” Hồng Cư said.

“How do you know?” I wasn’t being arrogant. We are both researchers and are always trying to verify details.

“Tạ Quang Bửu and I worked together for years,” General Hồng Cư said. “His widow lives next door!” Hồng Cư touched the top right corner of the image. “That handwriting in black ink isn’t Võ Nguyên Giáp’s. That’s Tạ Quang Bửu’s.”

“You’re sure?”

“I’m sure.”

“Where is ‘L’ancien Hôtel de la Residence Supérieure’?”

“I’ll explain,” Hồng Cư said. “The initials at the bottom of the card stand for ‘Provisional People’s Government of Việt Nam.’ In 1945, the Japanese and then the French occupied the Presidential Palace. Our Provisional Government was in what is now the Government Guest House across from the Metropole Hotel.”

“And the recipient at ‘the American military mission’?” I asked. Even though I’d found the business card in a report by Deer Team leader Al Thomas, I knew his unit could not have been the recipient. The Deer Team did not arrive in Hà Nội until 9 September.

“The recipient was Archimedes Patti, head of the OSS mission in Hà Nội,” Hồng Cư said. “He wrote in Why Vietnam? about Tạ Quang Bửu.”

Later, Hồng Cư found Archimedes Patti’s quote: “A visitor was waiting for me at the villa, a M. Buu, possibly in his late twenties, a distinguished-looking Vietnamese. I thought I had seen him before but was not sure. As Bernique and I shook hands with him, he introduced himself as ‘from the Home Office,’ and his perfect English and unmistakable Oxford accent startled and intrigued me. He handed me a handwritten note from Giap scrawled on both sides of his [Giáp’s] personal calling card: the Home minister sent his compliments, and so on. M. Buu was his personal deputy. He [Giáp] would be grateful to the American mission to facilitate his work, and so forth.”

From the US Archives records, we now know that the business card was attached to the official Việt Minh English version of President Hồ’s “Lời kêu gọi quốc dân” (Appeal to Citizens) published in Cứu Quốc (National Salvation) newspaper on 5 September 1945:

Fellow Countrymen!

The Vietnamese people heartily welcome the allied forces which are entering our territory in order to disarm the Japanese.

However, we are determined to oppose the moving in of the French elements, because their dark aim is to reestablish the French rule over our Fatherland.

 

Fellow Countrymen!

At the present moment a few Frenchmen have managed to filter into our territory. The Government expects every man to prepare himself to fight for our liberty and independence.

President Ho Chi Minh

03_HoChi MinhAppealinEnglish_05Sept1945

The business card presents us with Võ Nguyên Giáp’s haunting sentence: “We should be very grateful to the American mission to facilitate his [‘Mr. Bửu’s’] work until establishment of official relations.”

I keep thinking: What would Võ Nguyên Giáp, Tạ Quang Bửu, Phạm Hồng Cư, and so many others have created with their brilliance if colonialism had not siphoned off their talents into thirty years of war?

I expect they would each have been a thày (a master teacher). At the time of their youth, this was the most esteemed profession in Việt Nam, a country heavily influenced by Confucianism’s emphasis on scholarship.

While Tạ Quang Bửu was a pre-teen, he was famous at Quốc Học (National School) for his scientific discoveries. Who knows what he might have discovered or invented during thirty years if there had been no war? While still a young man, Võ Nguyên Giáp wrote a carefully researched, insightful book on political economy. Today, he has a well-earned reputation as a historian.

General Giáp has long since been acknowledged as the victorious general in the French War and the American War. He is also recognized as one of the greatest generals of the twentieth century and in history. But the sobering truth accompanying his fame is the generations of young people lost on all sides and the lost years-of-youth for the survivors from all sides.

For me, those losses crystalize in General Giáp’s wistful comment, “If war hadn’t intervened, I would have been a teacher.”

Le journalisme au Viêt-Nam et les périodiques vietnamiens de 1865 à 1944 conservés à la BNF

[ndlr] Aperçu sur la très riche collection de périodiques vietnamiens de la BNF. L’article, déjà ancien (1958), présente succinctement les principaux périodiques vietnamiens déposés à la BNF par le dépôt légal pendant la période coloniale. Le classement est effectué à travers trois périodes successives de parution (éclosion, floraison, maturité) et selon les thématiques abordées ou les types de périodiques.

TrungBacTanVan
Le journal Trung Bac Tân Van (Nouvelles du Centre et du Nord) édité de 1913 (n°1) à avril 1941 (n°7.265).

Le Journalisme au Viêt-Nam et les Périodiques Vietnamiens de 1865 à 1944 conservés à la Bibliothèque Nationale

Par Doan Thi-Do
Assistante à la Bibliothèque nationale.

Le Viêt-Nam à travers son passé a vécu sous le régime de la monarchie absolue depuis la première dynastie historique des Ngô (Xe siècle) jusqu’à la dynastie des Nguyen ; « Fils du Ciel» (Thien Tu), l’Empereur ou le Roi avait la «mission divine» de gouverner le pays par l’intermédiaire d’un corps de «mandarins» bien hiérarchisés. « Pères et mères du peuple», ceux-ci étaient des seigneurs dans leurs fiefs administratifs. Les habitants leur vouaient une obéissance passive ; dans leur vie simple et paisible, ils ignoraient, toutes les libertés démocratiques et particulièrement la liberté de la presse.

La presse elle-même n’existait pas. L’enseignement traditionnel reposait sur la diffusion des caractères chinois, véritables hiéroglyphes qui demandent au moins une dizaine d’années d’études laborieuses. Le programme des examens et des concours comportait exclusivement quelques dissertations littéraires et la connaissance approfondie des quatre traités classiques et des cinq livres canoniques (tu thu, ngu Kinh) composés depuis des millénaires par Confucius et ses disciples. L’histoire même du Viêt-Nam – pour ne pas parler d’autres disciplines scientifiques – était tenues sous le boisseau : elle ne regardait que les historiographes de la Cour, chargés de rédiger les « Annales ».

Le peuple vivait dans l’ignorance complète des événements du pays. Son optique visuelle et intellectuelle ne s’élargissait pas au delà du rideau de bambou qui ceint chaque village, marquant aussi, semblerait-il, une limite à l’horizon de l’esprit. Les difficultés des moyens de transport, la pénurie des grandes voies de communication accentuaient davantage cet isolationnisme et entravaient sérieusement la diffusion des nouvelles et les échanges d’idées. Tandis que le lettré aux ongles démesurément longs se claquemurait dans son ermitage entre des piles de manuscrits vétustés, le paysan cultivait jalousement sa parcelle de rizière, sans s’intéresser à rien, sauf à sa famille et à son village.

Aucun journal, aucune revue ne faisaient leur apparition. L’impression d’un ouvrage s’avérait sinon impossible, du moins tres difficile et onéreuse. Nos pères se résignaient à copier eux-mêmes leurs écrits en quelques exemplaires ou confiaient ce travail à leurs élèves ayant une belle écriture ; d’autres les recopiaient à leur tour, s’il s’agissait d’œuvres d’une haute tenue littéraire. Les chansons populaires fleurissaient ; seules, elles se transmettaient d’une bouche à l’autre, de proche en proche, constituant le beau florilège national.

Vers la seconde moitié du XIXe siècle, la France est venue nous tirer de notre torpeur séculaire. La romanisation de notre écriture, au xviie siècle, œuvre du grand missionnaire Alexandre de Rhodes (1591-1660), s’était répandue rapidement et avait donné un rapide essor à la diffusion de la langue et de la culture. Le nouvel alphabet remplace désormais les caractères chinois et sert de véhicule à l’enseignement, conjointement avec le français. Des publications, quelquefois bilingues, manuels scolaires, revues, journaux, commencent à paraître.

Dans le cadre limité de cet article, nous aborderons seulement l’élude des périodiques ; nous en présenterons à la fois un exposé historique et un aperçu général. Nous pourrons distinguer trois périodes, dans l’évolution de la presse au Viêt-Nam :

  • 1° Période d’éclosion (1865-1909).
  • 2° Période de floraison (1910-1934).
  • 3° Période de maturité (à partir de-1935).

Lire la suite : ENSSIB

Référence bibliographique du document :
Thi-do, Doan, “Journalisme au Viêt-Nam et les Périodiques Vietnamiens de 1865 à 1944 conservés à la Bibliothèque Nationale (Le)”, Bulletin d’informations de l’ABF, n°025, 1958, p.029-036.