Archives de catégorie : Séminaires +

Saigon Social Science Hub – Tales of three National liberation fronts: oral histories of the wars in Indochina, Algeria and Vietnam (3 FÉVRIER 2021)

Annonce de la 3e conférence du Saigon Social Science Hub à Hô Chi Minh-Ville. Présentation du programme ci-dessous.

Page Facebook du SSSH : https://www.facebook.com/pages/category/School/Saigon-Social-Sciences-Hub-SSSH-101791245106715/


Les prochains événements :

3 février 2021 : Tales of three National liberation fronts: oral histories of the wars in Indochina, Algeria and Vietnam
23 février 2021 : Printing and Editing networks in the Mekong delta during the colonial period (1907-1945).

Contact :
Olivier Tessier, responsable de l’antenne EFEO à Hồ Chí Minh ville.

Vanessa Frangville : Travailler à partir de témoignages lorsque l’accès au terrain est impossible : le cas ouïghour

Annonce d’un séminaire de recherche de méthodologie. A ne pas manquer. PDF téléchargeable ci-après.

Pour en savoir plus : https://iett.univ-lyon3.fr/travailler-a-partir-de-temoignages-lorsque-lacces-au-terrain-est-impossible-le-cas-ouighour

Mathieu Guérin : Colonisation et transformation des territoires au Cambodge – 22/11/2019

[ndlr] Séminaire de recherche de l’IAO. A ne pas manquer.

« Colonisation et transformation des territoires au Cambodge »

Mathieu Guérin, historien, maître de conférence à l’INALCO (UMR8170 CASE)

Vendredi 22 novembre 2019 de 14h à 15h30, Salle de réunion de l’IAO (D4.070)

Résumé : La colonisation européenne s’est accompagnée d’une prise en charge de territoires, à différentes échelles, par les colonisateurs. Comme le montre l’exemple de la Terre de Kampong Svay au Cambodge, devenue résidence puis province de Kampong Thom, cette intervention extérieure a entraîné une redéfinition des territoires, de leur espace, de leur gouvernance, de leur rapport à l’État et de leur économie. Les paysages et l’environnement porte les traces de ces évolutions. Leur étude permet de saisir les conséquences tant sociales, politiques, économiques ou environnementales de la colonisation européenne pour les Cambodgiens aux XIXe et XXe siècles.

Source : IAO

SÉMINAIRE BNF – EUR TRANSLITTERÆ : Le Vietnam des guerres au Renouveau

[ndlr] Programme du séminaire organisé par Nguyễn Giáng Hương (BnF), en collaboration avec l’EUR Translitteræ.

Programme 2019-2020 :

Le Vietnam des guerres au Renouveau

Après avoir traversé les guerres durant le XXe siècle, le Vietnam passe au Renouveau (Đổi mới), une réforme initiée en 1986 avec l’application de l’économie de marché. Une nouvelle identité vietnamienne se crée sur la base de l’héritage du passé : des traditions, du temps de la colonisation et des temps de guerre et de conflits. Le cycle de séminaires 2019-2020, composé d’approches interdisciplinaires en sciences sociales et humaines, espère présenter différents aspects du Vietnam contemporain et d’autrefois sans négliger les échanges dynamiques avec sa diaspora.

11 octobre | 16h-18h | salle Cavaillès (45 rue d’Ulm, 1er étage couloir AB)

  • Anne Fort (Musée de Cernuschi), « La collection vietnamienne du  musée Cernuschi »
  • Nguyen Khieu Anh (Université Aix-Marseille), « Les chroniques théâtrales dans l’Écho annamite : la saison théâtrale 1928-1929 »

8 novembre | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Johann Grémont (IFRAE), « Maintenir l’ordre aux confins de l’Empire. Pirates, trafiquants et rebelles entre Chine et Viêt Nam 1895-1940 »
  • Nguyen Giang Huong (BnF), « Le Vietnam au-delà de ses frontières : à travers les écritures de Kim Thuy »

13 décembre | 16h-18h | salle Paul Langevin (29 rue d’Ulm, 1er étage à gauche)

  • Lê Thi Hoa Marie (Université Paris 7), « Cheminement historique de l’éducation catholique de l’époque coloniale français à la seconde République du Sud Viet Nam »
  • Pierre Journoud (Université de Montpellier), « Dien Bien Phu dans la relation franco-vietnamienne : de la bataille à la réconciliation »

10 janvier | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Lâm Lê (cinéaste), « La maison Cinéma(s) du Vietnam et le monde : le moi filmique au singulier et au pluriel »

28 février | 16h-18h | salle Paul Langevin

  • Myriam de Loenzien (IRD-CEPED), « Accoucher par césarienne au Viêt Nam : un choix ? Approche socio-démographique au sein d’un projet multidisciplinaire en sciences sociales et biomédicales »
  • Luong Van Ha (ECSP Europe & Université Paris 1), « L’image du Vietnam à travers le tourisme : entre la symbolique et l’expérience »

20 mars | 16h-18h | salle Paul Langevin

  • Anna Moï (romancière), Hoai Huong Nguyen (romancière) et Henri Copin (Université de Nantes), « Le Vietnam entre la mémoire et l’imaginaire : l’écriture féminine francophone »

24 avril | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Nguyen Vu Hung (Université Paris 8), « Quelques réflexions sur l’écriture de Samuel Beckett : Pour une introduction en troisième langue (le cas du vietnamien) »
  • Jérôme Gidoin (chercheur indépendant), « Les défunts à la pagode »

22 mai | 16h-18h | salle Cavaillès

  • Aude To (ENS), « Les boat people Vietnamiens en France »
  • Mai Lam Nguyen-Conan (MUUTIVATE), «Une lecture de l’évolution de la société vietnamienne ces vingt-cinq dernières années au travers de la consommation de produits laitiers »

Télécharger le programme ici.

Source : France – Vietnam, un portail entre les cultures

Environmental History of Vietnam – 30 septembre 2019, Paris / Hanoi

Annonce de la première séance d’un séminaire conjoint franco-vietnamien très intéressant sur les questions environnementales.

We are pleased to invite you to participate to the FIRST SESSION of the seminar ENVIRONMENTAL HISTORY OF VIETNAM, organized jointly by the Department of history of the University of social sciences and Humanities in Hanoi (USSH) and the French National Research Institute for Sustainable Development (IRD) under the framework of the AFD project GEMMES-VN and in collaboration with the Center for South East-Asia Studies (CASE) in Paris (EHESS, Inalco, CNRS).

30th September 2019 at the same time, in a parallel session between Hanoi and Paris :

  • in Hanoi from 14:00 to 16:30, University of Social Sciences and Humanities (USSH), department of History – 336 Nguyễn Trãi, Thanh Xuân, Hà Nội – Building C, 5th Floor, room 503
  • in Paris from 09:00 to 11:30, Centre Asie du Sud-Est (CASE) – 54 boulevard Raspail (7e étage) – Room: A07-51

First session:

Climate and environment in Vietnam during 17th and 19th centuries: primary sources, methods and philological analysis

with two keynote speakers :

•    Dr. Hoàng Anh Tuấn, Vice Rector of University of Social Sciences and Humanities (Hanoi), Associate Professor at USSH, Chair of Urban History, What primary sources, issues and challenges to write an environmental history of early-modern Vietnam?

•    Pr Emmanuel Poisson, Professor of History of Vietnam, University Denis Diderot, Paris, The perceptions and understanding of environment by scholars in classical Vietnam

Further information in the attached files related to the goals of the seminar, the abstracts and the organization of the first session, the tentative program of the year, the website and the connexion access details to follow the Seminar through Internet, if you are not in Hanoi or Paris.

You look forward to seeing you in Hanoi or Paris to discuss and develop environmental history of Vietnam.

The steering committee of EHVN.

Documents joints :

Pham Van Quang : Penser le temps postcolonial du Vietnam – pour une reconfiguration du paradigme occidental

[ndlr] Message de Nguyen Giang Huong, organisatrice du séminaire France-Vietnam : un portail entre les cultures.

Durant le mois de mai 2019, le labex TransferS et l’équipe « Manuscrits francophones » (ITEM) accueillent PHAM Van Quang pour une série de 3 conférences autour du thème Penser le temps postcolonial du Vietnam : pour une reconfiguration du paradigme occidental.

Lieu : Espace Lettres 1 (45 rue d’Ulm, 75005 Paris – 2e étage, escalier B/C)

  • Mardi 7 mai 2019 – L’intelligentsia vietnamienne du Sud et le paradigme occidental
  • Mardi 14 mai 2019 – Les pensées occidentales dans la perspective vietnamienne. Étude des textes de la revue Tư Tưởng-Pensée
  • Lundi 27 mai 2019 – Le fondement d’une attitude de connaissance dans la construction sociale. Le cas de Nghiêm Xuân Hông

Argumentaire :

Revenir sur ce qui se produit à des moments primordiaux dans l’histoire intellectuelle du Vietnam postcolonial nous évoque tout de suite une réflexion sur le choix de paradigme ou de modèle qui régit ce champ dans son ensemble. Si le devoir qui nous est conféré à l’heure actuelle est de faire revivre l’héritage d’un espace culturel et d’une historiographie, il est nécessaire de souligner qu’il ne s’agit de rien autre que d’un regard rétrospectif sur la façon dont l’homme fait face à son époque tout en s’engageant dans la production et la transmission des connaissances. Mais comment parler de la postcolonialité du Vietnam dans son rapport de temporalité avec des formes de connaissances ? Comment redresser une histoire intellectuelle sans se passer des récits individuels et collectifs ? Et plus particulièrement comment comprendre la postcolonialité dans le contexte du Vietnam et sa fonction théorique dans l’étude de la mémoire et de l’oubli en corrélation avec l’hisoriographie française ?

Ces questions nous amènent forcément à la problématique de la temporalité et de l’événementialité pour reconfigurer un « récit national » dans lequel convergent toutes les dimensions sociale, historique, politique, phénoménologique, psychologique, ontologique et esthétique. En effet, si ce « grand récit » est un espace à la fois réel, fantastique et énigmatique, les moindres détails suffiraient à suggérer des interprétations significatives, d’autant plus que des personnages sociaux, des sujets individus, malgré la précarité dans leur temporalité personnelle, représentent une vie dotée de toute sa grandeur. Toute vie mérite effectivement d’être mise en considération, car elle se constitue par des trajectoires collectives et personnelles et forme un univers des mémoires, des souvenirs, des mythes, mais aussi un repère à partir duquel le présent serait éclairé et sur lequel se fonderait la société du futur.

Pour tout cet argumentatif, le séminaire interrogera la réflexion et l’intervention françaises comme les facteurs caractérisant un francocentrisme dans l’histoire intellectuelle postcoloniale du Vietnam. Car pour appréhender le Vietnam contemporain, il est nécessaire de faire référence à la « République coloniale ».

Pham Van Quang, Université nationale de Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam). Invité de l’ITEM – mai 2019

Nous voudrions profiter de ce message pour informer également la dernière séance du séminaire France-Vietnam : un portail entre les cultures:

Vendredi 10 mai 2019, de 16h à 18h
=> Salle Langevin (ENS, bâtiment Jaurès – entrée du public par le 24 rue Lhomond, 75005 Paris)

  • Cung Giu Nguyen, écrivain du domaine maudit, par PHAM Van Quang, Université nationale de Hô-Chi-Minh-Ville
  • Médias, espace public et société civile au Vietnam, par NGUYEN-POCHAN Thị Thanh Phượng, Université Paris 8

* * *

Le séminaire France-Vietnam : un portail entre les cultures, organisé par Nguyen Giang Huong de la BnF en partenariat avec le labex TransferS, est consacré aux recherches récentes sur les échanges culturels entre la France et le Vietnam. Il se tient un vendredi par mois à l’École normale supérieure, Paris.

Benoît de Tréglodé : Frontière rouge. Les origines intellectuelles du communisme vietnamien – ENS Ulm, 12 avril 2019

Le séminaire France-Vietnam : un portail entre les cultures, organisé par Nguyen Giang Huong de la BnF en partenariat avec le labex TransferS, est consacré aux recherches récentes sur les échanges culturels entre la France et le Vietnam. Il se tient un vendredi par mois à l’École normale supérieure, Paris. Prochaine séance :

Vendredi 12 avril 2019, de 16h à 18h
Salle Langevin (ENS, bâtiment Jaurès – entrée du public par le 24 rue Lhomond, 75005 Paris)

Frontière rouge. Les origines intellectuelles du communisme vietnamien (1937-1952), par Benoît DE TRÉGLODÉ, IRSEM

La biographie d’écrivains au Vietnam dans la première moitié du XXe siècle, par NÔNG Thị Quỳnh Trâm, Université Aix-Marseille

———
Entrée libre dans la mesure des places disponible
Merci de vous munir d’une pièce d’identité pour l’accès à l’ENS.

Source : France-Vietnam : un portail entre les cultures 2018-2019