Archives de catégorie : Agenda / Evénements

Nathalie Huynh Chau Nguyen : La mémoire est un autre pays – Femmes de la dia­spora viet­na­mienne

[ndlr] Avis de parution de l’ouvrage de Nathalie Huynh Chau Nguyen : La mémoire est un autre pays. Femmes de la diaspora vietnamienne (Paris, Riveneuve éditions, 2013).

Il s’agit de la traduction française de l’étude de Nathalie Huynh Chau Nguyen, Memory is another country: women of the Vietnamese diaspora (Santa Barbara; Denver; Oxford: ABC Clio, 2009).

 

NathalieNguyen_LaMémoireEstUnAutrePays

 

La librai­rie Le Phénix et Riveneuve éditions ont le plai­sir de vous invi­ter à ren­contrer

Nathalie Huynh Chau Nguyen,

à l’occa­sion de la paru­tion de

La mémoire est un autre pays,

Femmes de la dia­spora viet­na­mienne

Avec la pré­sence des tra­duc­teurs Patricia Fogarty et Alain Guillemin

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Mardi 28 mai à 18h

à la librai­rie Le Phénix

72, bou­le­vard de Sébastopol 75003 Paris

Métro : Réaumur-Sébastopol ou Etienne Marcel

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Sortie offi­cielle : 16 mai 2013

Claire Edington – “Beyond the Asylum: Colonial Psychiatry in French Indochina, 1880-1940” [PhD diss.]

Munch_thescream[ndlr] Annonce sur le Vietnam Studies Group (VSG) de la récente soutenance de thèse de doctorat (PhD) de Claire Edington en Sciences sociomédicales à l’Université de Columbia. Titre de la thèse : “Beyond the Asylum: Colonial Psychiatry in French Indochina, 1880-1940”, une histoire inédite de la société indochinoise vue sous l’angle de la psychiatrie.

Claire’s dissertation, “Beyond the Asylum: Colonial Psychiatry in French Indochina, 1890-1954 [1880-1940],” is the first book length study of the history of psychiatry in Vietnam. It looks beyond the asylum to consider how psychiatry in French Indochina expanded the reach of the late colonial state while working to redefine the relationship between the state and its subjects. The project examines the movements of patients in and out of psychiatric care as a way to better understand how notions of normality and abnormality were produced in negotiations between experts and families and between colonial bureaucrats and colonial subjects. It aims to reorient the colonial history of medicine and public health away from the focus on expert discourses and medical institutions and towards their entanglements with other kinds of colonial projects and indigenous forms of knowledge.

Source : Sociomedical Sciences PhD – Columbia University

Voir la page de l’auteure : Columbia University

Illustration : « Le Cri » d’Edvard Munch.

Exposition : Indochine-France-Vietnam – 15 mai 2013 — 14 juillet 2014

IndochineFranceVietnam[ndlr] Pierre Brocheux que nous remercions nous informe du programme provisoire de l’importante exposition consacrée au Viêt-Nam à Montreuil à l’occasion du 40ème anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre la France et le Viêt-Nam.

Indochine-France-Vietnam

Des Français au Vietnam, des Vietnamiens en France, à différentes époques, à différentes périodes de notre histoire commune. Des années 1925-1929 avec les photographies anciennes d’une famille française, celles d’un ingénieur des Ponts-et-Chaussée et celles de Paul Monet, officier de l’armée française, puis les photographies d’un correspondant pour l’Humanité en 1978-1980 et enfin celles toutes récentes d’un père et sa fille partis découvrir le Vietnam : 5 regards portés sur un pays.

Puis en seconde partie, documents et archives montreront la vie et le rôle de Vietnamiens en France, intellectuels, révolutionnaires, soldats dans l’armée française.

Un espace du musée accueillera l’exposition « Les travailleurs indochinois en France 1939-1952 » réalisée par l’association Histoires vietnamiennes et Pierre Daum. Les couvertures des magazines Regards et Paris-Match seront confrontées les unes aux autres sur la guerre d’Indochine, tandis que Paris-Match poursuivra seul sa couverture de la guerre du Vienam (1965-1975). Enfin, un espace sera alloué à une exposition d’affiches françaises, vietnamiennes et chinoises relatives à la guerre du Vietnam.

* * *

Cycles de conférences et tables rondes

 

Programme provisoire

Durée du 15 mai 2013 au 14 juillet 2014

 Samedi 25 mai 2013 : Inauguration de l’exposition à 18h30

au Musée de l’Histoire vivante

 

 

 Samedi 15 juin ou 22 juin (fête de la ville)

  • Conférence : « Les mobilisations contre la guerre du Vietnam, 1965-1975 » par Alain Ruscio et Pierre Rousset.

Samedi en septembre 2013 ou décembre 2013

  • Conférence : « Le Vietnam et la bande dessinée ». Avec Clément Baloup, Marcelino Truong, Maximilien Le Roy. (En partenariat avec la Librairie Folie d’encre et la Bibliothèque Desnos). Au musée ou à la Bibliothèque Desnos.

Samedi en octobre 2013

  • Table ronde « 150ème anniversaire de la naissance de Alexandre Yersin » avec Annick Perrot, Patrick Deville et Alain Tyr. Annick Perrot de l’association Adaly et ancienne directrice de l’Institut Pasteur à Paris. Patrick Deville, romancier auteur de « La peste et le choléra », prix Femina 2012. Alain Tyr, documentariste, auteur du film « A la rencontre du dragon et des nuages », 2004. Au studio Berthelot à Montreuil.

Samedi en novembre 2013

  • Conférences et présentation de l’exposition « Immigrés de force » avec Pierre Daum, Gilles Manceron, Benjamin Stora.

Samedi 18 mai 2014, Nuit des musées

  • « 1954-2014 » 60 ans après Dien Bien Phu avec Eric Deroo, Alain Ruscio, Gilles Manceron. Mémoire et histoire  d’une défaite/d’une victoire. Spectacle de marionnettes (association marionnettiste, 93, à Pantin). Démonstration de Viet-Vo-Dao.

Date à fixer (participation d’intervenants vietnamiens proposés par le musée HCM et/ou les « autorités » vietnamiennes.

  • Table ronde « Ho Chi Minh du nationalisme au communisme » MHV, Musée HCM d’Hanoï et Théâtre Berthelot (Montreuil). Avec Pierre Brocheux, Céline Marangé (sous réserve), Alain Ruscio, François Trieu.

Voir aussi :

 

Séminaire IAO – Pierre van der Eng: All lies? Famines in Sukarno’s Indonesia, 1950s-1960s

[ndlr] Annonce de la séance du séminaire de l’Institut d’Asie Orientale le jeudi 16 mai 2013 à l’ENS de Lyon.

 

All Lies? Famines in Sukarno’s Indonesia, 1950s-1960s

Pierre van der Eng

ANU College of Asia and the Pacific

Australian National University

 

Abstract

Regional food shortages occurred in Indonesia during the 1950s and 1960s, but little is known about why they happened and to what extent they caused regional famines. Political turmoil absorbed most public attention during these years, and since 1957 the government of President Sukarno bridled the national press and limited access by the international media to the country’s interior. The disintegration of the public service prevented centralised and systematic data collection. This paper draws on newspaper reports and contemporary secondary literature to analyse the extent of food shortages and famines. While deteriorating general economic circumstances and crop failures are relevant, the paper concludes that the operations of the state-owned food logistics agency in the markets for key food crops immobilised food stocks and exacerbated regional food shortages, in several cases contributing to regional famines.

SeminaireIAO_2013_05_16

Tuan Hoang: Ideology in Urban South Vietnam, 1950-1975 [PhD diss.]

[ndlr] Signalement d’une thèse de doctorat d’histoire soutenue le 26 mars 2013 à l’Université Notre-Dame (Indiana, Etats-Unis). Félicitations à Tuan Hoang pour ce travail qui apporte une pierre supplémentaire au renouveau des études sur la République du Viêt-Nam (Sud).

FDC_Struggle&Development

 Cliquez sur l’image pour l’agrandir (source: Manh Hai Photo Gallery)

Hoang, Tuan: Ideology in Urban South Vietnam, 1950-1975

This dissertation addresses the subject of noncommunist political and cultural ideology in urban South Vietnam during 1954-1975. It contributes to the historiography of the Vietnam War, specifically on the long-neglected Republic of Vietnam (RVN) that has received greater attention in the last decade. The basic argument is that the postcolonial ideological vision of most urban South Vietnamese diverged greatly from that of the Vietnamese communist revolutionaries. This vision explains for the puzzling question on why the communist revolutionaries were far more effective in winning the minds and hearts of Vietnamese in countryside than in cities. At the same time, this vision was complicated by the uneasy relationship with the Americans.

The dissertation examines four aspects in particular. First is the construction of anticommunism: Although influenced by Cold War bipolarity, anticommunism in urban South Vietnam was shaped initially and primarily by earlier differences about modernity and post-colonialism. It was intensified through intra-Vietnamese experiences of the First Indochina War.

The second aspect is the promotion of individualism. Instead of the socialist person as advocated by communist revolutionaries, urban South Vietnamese promoted a bourgeois petit vision of the postcolonial person. Much of the sources for this promotion came from the West, especially France and the U.S. But it was left to urban South Vietnamese writers to interpret and promote what this person ought to be.

The third one concerns the development of nationalism. Urban South Vietnam continued to uphold the views of nationalism developed during late colonialism, such as the elevation of national heroes and the essentialization of Vietnamese civilization. Noncommunist South Vietnamese urbanites were influenced by ethnic nationalism, although they also developed the tendency to look towards other newly independent nations for nationalistic inspiration and ideas about their own postcolonial nation.

The last aspect has to do with the relationship with Americans: The views of urban South Vietnamese on the U.S. were generally positive during the early years of the RVN. But there was also wariness that burst into resentment and anti-Americanism after Washington Americanized the war in 1965. The dissertation looks into two very different urban groups in order to extract the variety of sources about anti-Americanism.

Source : University of Notre-Dame

Table of contents :

  • Acknowledgments – iii
  • Introduction Urban South Vietnam in the American Experience and Historiography – p. 1
  • Chapter One: Vietnamese Communism and Anticommunism Until 1954 – p. 48
  • Chapter Two: The Critique of Communism in Urban South Vietnam – p. 99
  • Chapter Three: Individualism in Urban South Vietnam: Background and Context – p. 168
  • Chapter Four: The Promotion of “Learning To Be Human” – p. 222
  • Chapter Five: The Development and Continuity of Nationalism – p. 334
  • Chapter Six: Perceptions of the U.S. Before the Americanization of the War – p. 408
  • Chapter Seven: The Roots and Growth of Anti-Americanism – p. 464
  • Epilogue – p. 515
  • Bibliography – p. 523

[Conférence] Anthony Reid : Southeast Asia’s ‘Ring of Fire’

Conférence organisée par le groupe Asie Sedet / HSTM et le Centre Asie du Sud Est (Case-CNRS)

 

Anthony Reid

Professeur émérite, Australian National University

 

Writing History in a Dangerous Environment:

Southeast Asia’s ‘Ring of Fire’

 

Mercredi 24 avril de 17h30 à 19h30

Salle 104, 1er étage Bâtiment Olympe de Gouges, rue Albert Einstein, Paris 13e

 

RER/Métro

Bibliothèque François-Mitterrand

Bus : 89, 62, 64, 325

Conf A Reid 24 avril 2013

Anthony Reid est l’auteur de :

Reid_SEA_AgeOfCommerce

Research interests

History of Southeast Asia, with particular interests in Indonesia and Malaysia, early modern history, nationalism, minorities, social, economic and religious history, and Sumatra. He is currently writing a contracted new history of Southeast Asia, while also exploring the interface between history and geology in Indonesia’s natural disaster record.

Biography

Anthony Reid is an emeritus Professor of the College of Asia & the Pacific, and a Visiting Fellow in its Department of Political & Social Change. He was a member of ANU’s former Department of Pacific & Asian History for many years until 1999, before moving offshore as founding Director successively of the Center for Southeast Asian Studies at UCLA, Los Angeles, and of the Asia Research Institute of NUS in Singapore.

Professor Anthony Reid  sur le site de l”Australian National University

Les catholiques vietnamiens et la question de la paix au Sud-Vietnam : histoire d’un militantisme (1965-75) – conférence de Claire Tran Thi Lien

Séminaire général
animé par Andrée Feillard et Rémy Madinier


Sociétés d’Asie du Sud-est : permanences et mutations


Jeudi 04 avril 2013 :

Claire TRÂN THI LIÊN, Université Paris Diderot – Paris 7

Les catholiques vietnamiens et la question de la paix au SudVietnam : histoire d’un militantisme (1965-75)

Au coeur de la guerre du Vietnam et alors même que s’engageaient des négociations entre les États-Unis et le Nord-Vietnam, un groupe de catholiques du Sud-Vietnam s’est engagé dans une réflexion sur une nécessaire réconciliation avec le Nord dans la perspective de la fin d’un conflit fratricide. Tandis que l’historiographie présente le plus souvent la minorité catholique comme un bloc homogène composé d’anticommunistes fervents, prêts à défendre le Sud-Vietnam contre le danger communiste à tout prix, notre présentation s’intéresse à ce groupe de militants.

Engagés dans le Phong trào công giáo xây dựng hòa bình (Mouvement des Catholiques pour l’édification de la paix), ils ont défendu leurs idées dans nombre de journaux et revues entre 1965 et 1975 et ce dans un contexte marqué par une interaction forte entre le calendrier militaire et politique (l’escalade de la guerre, l’offensive du Têt et le début des négociations de Paris) et le calendrier religieux (le Concile Vatican II et les déclarations du Pape Paul VI pour la paix au Vietnam). La position de la hiérarchie et le rôle majeur de l’archevêque de Saigon, Mgr Paul Nguyễn Văn Bình lors de la chute de Saigon en avril 1975 seront évoqués. En dépit du décalage entre les aspirations à la réconciliation de ces militants et la « realpolitik » de l’État communiste victorieux, l’Église vietnamienne, par le maintien du dialogue avec l’État, a pu préserver ses liens avec Rome même dans les périodes les plus difficiles. Elle se distingue sur ce point de l’Église catholique de la Chine communiste voisine.

 Le jeudi de 10 heures à 12 heures. Salon du premier étage

Maison de l’Asie, 22 avenue du Président Wilson, 75016 Paris

M° Iéna ou Trocadéro

Page de TRAN THI LIEN Claire

Communiqué de Mgr Paul Nguyen Van Binh contre la corruption paru dans Dung Day n°62, 27-10-1974.
Communiqué de Mgr Paul Nguyen Van Binh contre la corruption paru dans Dung Day n°62, 27-10-1974.
© collection FG / Mémoires d’Indochine