Archives de catégorie : Conférences

Rencontres de l’AFRASE – Cycles paroles de créateurs, CERLOM : Cinémas d’Asie du Sud-Est, 19 janvier 2018 à l’INALCO

[ndlr] Annonce du programme des Rencontres de l’AFRASE, l’Association française pour la recherche sur l’Asie du Sud-Est.

Ces dernières années, le cinéma d’Asie du Sud-Est a plusieurs fois été mis en avant par les récompenses décernées à des films issus de la région, dont l’un des plus visibles fut « Oncle Boonmee » d’Apichatpong Weerasethakul, Palme d’or du Festival de Cannes 2010. Les écrans européens accueillent régulièrement des oeuvres de réalisateurs et réalisatrices sud-est asiatiques ou originaires de la région, tels que Garin Nugroho, Davy Chou, Phan Dang Di, Brillante Mendoza, ou Nguyen Hoang Diep. Mais l’histoire du cinéma d’Asie du Sud-Est est plus ancienne que cette seule émergence d’un cinéma d’auteur primé sur les festivals internationaux. C’est à cette production cinématographique dans toute sa diversité que sont consacrées les prochaines Rencontres de l’Afrase. Dans quels répertoires – traditionnels ou non – puisent les réalisateurs sud-est asiatiques pour construire leurs récits ? Y a-t-il une manière sud-est asiatique de raconter des histoires par l’image ? Quelles sont les conditions de production spécifiques des cinémas d’Asie du Sud-Est ? Comment les publics se constituent et se transforment-ils ? La censure peut-elle être contournée ? Faces aux contraintes climatiques, institutionnelles, financières, comment un patrimoine des cinémas d’Asie du Sud-Est peut-il être construit et conservé ? Ces questions seront abordées à travers la projection de deux films et une table ronde rassemblant, conformément à la tradition des Rencontres de l’Afrase, chercheurs et acteurs engagés, ceux qui étudient le cinéma en Asie du Sud-Est et ceux qui le font.

Au programme :

  • Projection du film Garuda Power (2014), en présence de son réalisateur, Bastian Meiresonne. Ce documentaire passionnant est le fruit de plusieurs années de recherches. Il retrace l’histoire du cinéma populaire indonésien depuis le début des années 1930 jusqu’à aujourd’hui.
  • Projection du film Les larmes du tigre noir (2002)  de Wisit Sasanatieng. Pastiche amoureux des anciens western thailandais et film remarqué au festival de Cannes 2012.
  • Table ronde qui réunira : Alyosha Herrera (historienne du cinéma thaïlandais), Claire Lajoumard (productrice, Acrobates Films), Bastian Meiresonne (réalisateur, programmateur), Jérôme Samuel (Inalco)

Les rencontres sont organisées par Paul Sorrentino (Afrase) et Theeraphong Inthano (Inalco et Cerlom).

L’entrée est libre mais l’inscription est fortement recommandée. Nous écrire à afrasebureau@gmail.com


Horaires 

  • 12:00 Assemblée générale de l’Afrase
  • 13:00 Pot convivial (ne pouvant prévoir la quantité exacte de nourriture, pour ceux qui restent pour la suite de la journée, nous recommandons de prévoir votre en-cas !)
  • 13:30 – 15:30  Introduction des Rencontres et projection du documentaire : Garuda Power (77′) en présence du réalisateur, Bastian Meiresonne.
  • 15:30 Table ronde
  • 17:30 Projection du film Les Larmes du tigre (110′)

Source : AFRASE

Nguyên Viêt Anh & Dao Huy Linh : Vers une approche pragmatique en didactique du vietnamien langue étrangère – 12 janvier 2018

[ndlr] Troisième séance du séminaire « France-Vietnam : un portail entre les cultures ».

Vers une approche pragmatique en didactique du vietnamien langue étrangère

 

par NGUYEN Viet Anh (PLIDAM, INALCO), Chercheuse en Didactique des langues et des cultures et DAO Huy Linh (CRLAO, INALCO), Maître de Conférences en Linguistique générale et vietnamienne

vendredi 12 janvier, de 16h30 à 18h30

en salle d’Histoire de l’École normale supérieure (45 rue d’Ulm, 75005 Paris)

Malgré une maîtrise suffisante de la langue pour produire des phrases grammaticalement correctes et douées de sens, un apprenant du vietnamien langue étrangère, ignorant la charge culturelle des éléments linguistiques, serait en difficulté lors d’interactions directes avec des locuteurs natifs car, comme nous le disons souvent à nos étudiants français, ils ne parlent pas encore le vietnamien, ils ne parlent que leur langue maternelle avec du vocabulaire vietnamien. Tout cela résulte d’un enseignement qui reste très traditionnel d’une langue vietnamienne essentiellement analysée, sous la lumière de la linguistique structurale et/ou fonctionnelle, en comparaison avec des langues indo-européennes. Alors, ne devrait-on pas envisager une approche pragmatique de l’enseignement/apprentissage du vietnamien langue étrangère ?

Télécharger l’affiche :

TransferS – Nguyên Viêt Anh & Dao Huy linh – 12 janvier 2018

Entrée libre dans la limite des places disponibles
En raison du plan Vigipirate prévoir une pièce d’identité pour l’accès à l’ENS

Séminaire « France-Vietnam : un portail entre les cultures »
organisé par Mme Nguyễn Giáng Hương (BnF) en collaboration avec le labex TransferS : http://www.transfers.ens.fr/france-vietnam-un-portail-entre-les-cultures-2017-2018

Emmanuelle Peyvel : Être touriste dans un pays socialiste : le Vietnam [20 décembre 2017]

[ndlr] Annonce d’une conférence d’Emmanuelle Peyvel.

Mercredi 20 décembre à 18h
Café de la Cloche (Lyon)

Comment devenons-nous touriste ? Peut-on repenser la mondialisation du tourisme au regard des arts de faire de celles et ceux qui l’inventent aujourd’hui ? Emmanuelle Peyvel sera l’invité de ce Café Géo . Elle a publié en 2016 L’invitation au voyage. Géographie post-coloniale du tourisme domestique au Viêt Nam, un ouvrage qui propose une vision décentrée de la mondialisation touristique, permettant de mieux comprendre toute la complexité avec laquelle se reconfigurent les rapports de pouvoir au sein des sociétés postcoloniales.

Pham Xuan Thach : Au-delà de l’idéologie: la guerre dans le roman vietnamien contemporain – 01/12/2017

[ndlr] Annonce de la Section des Études vietnamiennes de Paris.

Séminaire d’actualité de la recherche en études vietnamiennes

La Section des Études vietnamiennes (UPD – Inalco) est très heureuse de recevoir Pham Xuan ThachProfesseur à l’Université Nationale de Hanoi pour une intervention intitulée :

Au-delà de l’idéologie: la guerre dans le roman vietnamien contemporain

Comment écrire librement la guerre lorsque la guerre et l’écriture elles-mêmes sont des actes hautement idéologiques ? Pham Xuan Thach analysera deux figures de la littérature vietnamienne contemporaine : Bao Ninh dont l’unique roman, Le Chagrin de la guerre, demeure un des textes majeurs des années 1986-1991, et Nguyen Binh Phuong dont la création domine la scène littéraire depuis 1991. Quelles empreintes le réalisme socialiste a-t’il laissé dans l’œuvre de Bao Ninh ? Comment a-t-il dû combattre cette doctrine dominante pour forger son propre discours sur la guerre ? De quelle manière Nguyen Binh Phuong, quant à lui, a-t-il pu se libérer du cadre idéologique dont il est issu ? Plus généralement, dans quelle mesure la littérature vietnamienne a-t-elle pris congé des héritages du réalisme socialiste durant ces trois dernières décennies ?

Il interviendra le vendredi 1er décembre 2017, de 16h à 17h30dans l’amphi 4 de l’Inalco (65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris).

Séminaire d’actualité scientifique ouvert à tous.

Soyez les bienvenus !

Li Tana: Imperial Rice Transportation of Nguyen Vietnam – Singapore, 1 November 2017

[ndlr] Conférence de Li Tana.

NALANDA-SRIWIJAYA CENTRE LECTURE SERIES

____________________________________________________________

Imperial Rice Transportation of Nguyen Vietnam

(1802-1883)

Date: Wednesday, 1 November 2017
Time: 3.00 pm – 4.30 pm

Venue: ISEAS Seminar Room 2

About the Lecture

In the first volume of his monumental work Strange Parallels: Southeast Asia in Global Context, Victor Lieberman compared three geographically-based regions of Mainland Southeast Asia, namely the western, the central and the eastern mainland. Lieberman saw coherence in the three regions in that they were all politically and culturally integrated as the result of a series of synchronised cycles between 1000 and 1830. The major difference between Vietnam and its two neighbouring regions, in Lieberman’s analysis, was that Vietnam’s integration was neither as complete or sustained at the same level as achieved by Burma and Siam, even as late as the 19th century Nguyen dynasty (from 1802). Instead of three sustained imperial integrations, he saw two and a fraction. Geography was an important factor. Vietnam lacked one dominant, integrating river system like the Irrawaddy (2170 km long) in Burma or Chao Phraya (372 km long) in Thailand. Yet it did have one geographical feature which might have played a compensatory role in integration, a 3260 km coast line. Moreover, early 19th century Vietnam had a long maritime tradition and a powerful navy, plus close commercial relations with southern China. Why did these potential positives fail to promote closer integration of the new state?

This seminar considers that question by focusing on one of the most important economic factors implicated in that failure, imperial rice transportation. This system formed a major cornerstone of Nguyen policy, but its practical costs and operational failures combined to ensure that Vietnam’s coastal sea lanes did not play a similar unifying role as the major river systems in Burma and Siam.

About the Speaker

Dr Tana Li is Visiting Senior Fellow at Nalanda-Sriwijaya Centre and emeritus senior fellow at the College of Asia and Pacific Studies, the Australian National University. She works on maritime and environmental histories of Vietnam and southern China. Her works includes The Nguyen Cochinchina; Water Frontier: Commerce and the Chinese in the Lower Mekong Region, 1750-1880, and Gulf of Tongking Through History, among others. At the ISEAS, Li Tana is working on a manuscript of Maritime history of Vietnam. She is also leading an international collaborative project, « The Making of the Red River », financially supported by the Chiang Chingkuo Foundation, Taiwan. This study of ecological history of the Greater Red River region is carried out by a team of historians, geologists, and GIS experts based in Austria, France, Vietnam, and Taiwan.

To register, please write to nscevents@iseas.edu.sg

 LiTana_Conference_1November2017

Source : ISEAS

Image « à la une » : Chiến thuyền của thủy quân triều Nguyễn (mô phỏng) © DR

Nguyen Thi Hanh : Les questions frontalières sino-vietnamiennes et les impacts de la France sur ces questions

[ndlr] Le labex TransferS est heureux d’accueillir durant le mois de septembre Nguyen Thi Hanh, du Département d’histoire de la Hanoi National University of Education. Nguyen Thi Hanh donnera à l’ENS une série de conférences portant sur les questions frontalières sino-vietnamiennes et les impacts de la France sur ces questions.

  • Lundi 18 septembre, 17h-19h, ENS salle 235C

Histoire de la frontière terrestre sino-vietnamienne : héritage de l’époque coloniale française au Vietnam

  • Vendredi 22 septembre, 15h-17h, ENS salle Beckett

La question de la frontière dans le golfe du Tonkin

  • Jeudi 28 septembre, 17h-19h, ENS salle 235C

La Chine, l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) et les frontières maritimes du Vietnam

Les conférences se dérouleront en français.
Vous en trouverez le détail à la page suivante :

Ces conférences sont ouvertes à tous, l’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Report of the second annual civil society conference in 2017 [document en ligne]

{ndlr] Publication en ligne du rapport annuel sur la société civile vietnamienne.


Dear colleagues and friends,
PPWG would like to share the report of the second annual civil society conference, organized in 2017. The report was developed based on combination of all ideas and opinions at the conference. We want to express our sincere thanks to all participants for their open-minded contribution and listening. Full report in English can be downloaded at: 

http://ppwgvietnam.info/ Content/Home/Documents/second- annual-civil-society- conference-report.pdf

PPWG

App-learning on Khmer Rouge History – 25 juillet 2017 – Bophana Center

[ndlr] Annonce du Centre Bophana à Phnom Penh.

App-learning on Khmer Rouge History

Dear Sir/Madam,

You are cordially invited to the Inauguration Ceremony of the educational smart-device application created in the framework of “App-learning on Khmer Rouge History” by Bophana Center. The ceremony will be held on Tuesday, July 25th, 2017 at 5 p.m. at the Bophana Center. At the ceremony and onwards, you can download the created application for free of charge.

Please RSVP to the invitation below by email to: communication@bophana.org

We look forward to welcoming you!

Sincerely yours,
Bophana Center

Explorer et exposer : voyages, témoignages et objets documentaires – Journées DocAsie 2017

[ndlr] Annonce du réseau DocAsie.

Les 11ème journées DocAsie se dérouleront du 21 au 23 juin 2017 à Marseille. Pour ce 10ème anniversaire, elles se dérouleront entre le Mucem et la Maison Asie-Pacifique et auront pour thème :

Explorer et exposer : voyages, témoignages et objets documentaires.

Autour des collections françaises sur l’Asie.

De l’exploration à l’exposition : Témoignage des relations entre la France et l’Asie, résultat d’une « relation », d’un voyage, le document, de collections asiatiques, est ensuite « objectivé » pour devenir source d’exploration, objet d’études, objet conservé, élément constitutif d’une collection, et peut devenir ensuite objet d’exposition.

Pour en savoir plus : DocAsie

Patrick Heuveline : La mémoire des corps : Conséquences sanitaires du régime khmer rouge – Phnom Penh, 4 avril 2017

[ndlr] Annonce d’une prochaine conférence à Phnom Penh dans le cycle des Conférences « Temps, Espace, Mémoire » IRASEC organisé par Anne Yvonne Guillou, anthropologue CNRS / IRASEC, Phnom Penh, 4 avril 2017.

La mémoire des corps : Conséquences sanitaires du régime khmer rouge

Patrick Heuveline, Professeur au département de Sociologie à l’UCLA


Mardi 4 avril à 18h30


Conférence en français traduite en khmer et en anglais
Entrée libre

Les rations alimentaires distribuées durant le régime khmer rouge aux groupes de population déportés étaient insuffisantes au vu des dépenses physiques liées au travail forcé et ont conduit à une malnutrition généralisée. L’invasion vietnamienne qui a chassé les Khmers Rouges du pouvoir a aussi perturbé la récolte et, avec des stocks de nourriture réduits, une famine s’en est suivie. Les preuves les plus flagrantes de ces effets de la malnutrition ont été réunies à propos des famines en Europe aux 19e et 20e siècles. Toutefois, le Cambodge présente un cas très différent de celui des pays européens.

Source : Institut Français Cambodge

Institut français du Cambodge
218 rue 184 – BP 827 – Phnom Penh
T: +855 (0) 23 213 124 / 125