Archives de catégorie : Lectures / Readings

Les publications de l’IRASEC en libre accès sur Open Edition

[ndlr] Nouvelle collection de l’IRASEC sur OpenEdition Books.

Toute l’équipe de l’Irasec a le grand plaisir de vous annoncer le lancement de son site de publication dédié aux recherches sur l’Asie du Sud-Est contemporaine sur la plateforme OpenEdition Books.

Le site propose le libre accès à des collections de livres portant sur des thématiques nationales ou transnationales couvrant les 11 pays de l’Asie du-Sud-Est et l’Asean. Ces ouvrages, en langue française ou anglaise, sont le fruit de projets de recherche originaux portés par l’institut et ses partenaires scientifiques internationaux dans les différentes disciplines des sciences humaines et sociales.

L’initiative, inscrite dans une démarche d’ouverture de la science, a vocation à favoriser la visibilité, la citabilité et l’accès aux publications portant sur l’Asie du Sud-Est à destination des chercheurs, des étudiants et de tous les citoyens que cette littérature intéresse. Le site sera enrichi au fil des mois par de nouveaux ouvrages et collections, dont une collection en anglais de livres coédités avec NUS Press et celle des « monographies nationales » publiée avec les Indes savantes.

Dominique Foulon : “Pas de terre à louer pour la Chine” : manifestations sans précédent au Viêt Nam contre les zones économiques spéciales

[ndlr] Signalement d’un article de Dominique Foulon (Carnets du Viêt Nam) sur événements marquants de juin en RSVN.

Début juin (le 10 et le 11) se sont déroulées à travers le pays de multiples manifestations, souvent massives. Elles visaient surtout à protester contre l’intention du gouvernement d’accorder, à des sociétés étrangères opérant dans les zones économiques spéciales, des baux à long terme pouvant aller jusqu’à 99 ans. Présent aussi dans les esprits mais moins sur les affiches et les mots d’ordre des manifestants, le projet de loi qui dès le 1er janvier 2019 modifiera l’accès aux réseaux sociaux.

Lire la suite sur Europe Solidaire Sans Frontières

George Dutton – 2017 Premio Fondaçaõ Oriente (Oriental Foundation Prize)

[ndlr] Annonce de Judith A. N. Henchy sur le Vietnam Studies Group : « Congratulations to VSG member Professor George Dutton of UCLA, who was awarded the Portuguese Orient Foundation (Fondaçaõ Oriente) Prize 2017 for his book on Philiphê Bỉnh, “A Vietnamese Moses ».


Professor George Dutton’s latest book, “A Vietnamese Moses” receives the 2017 PREMIO FONDAÇAÕ ORIENTE (ORIENTAL FOUNDATION PRIZE)

Professor George Dutton’s latest book, A Vietnamese Moses (UC Press, 2017) has just received the 2017 Premio Fondaçaõ Oriente (Oriental Foundation Prize) for the best book on a topic related to the history of the Portuguese overseas empire in Asia. The prize is administered by the Portuguese Marine Academy on behalf of the Fondaçaõ Oriente, both of which are based in Lisbon, Portugal.

Source : UCLA

Vencedores  do Prémio “Fundação Oriente”/2017 

Em 29 de novembro o júri decidiu, por maioria, atribuir ex aequo o prémio “Fundação Oriente” /2017, no valor de cinco mil euros, aos trabalhos “A governação de Timor no século XVIII” e “A Vietnamese Moses”, da autoria de José Vilas Boas Tavares e George E. Dutton, respetivamente.

Source : Academia Marinha

 

Giáo sư Nguyễn Thế Anh : Theo dòng lịch sử [Tạp chí Xưa và Nay]

[ndlr] Présentation de l’ouvrage du professeur Nguyên Thê Anh, Directeur d’études émérite de l’EPHE dans le numéro 494 de la revue vietnamienne Tạp chí Xưa và Nay (4-2018), p. 54-55, recension de Nguyen Duy Long.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Cybersécurité au Vietnam: les militants se ruent sur l’internet jugé sûr

[ndlr] Stratégie de contournement pour les internautes vietnamiens. Un article de l’AFP, à lire.

Des dizaines de milliers d’utilisateurs de réseaux sociaux du Vietnam se sont inscrits sur une plateforme dédiée à la « liberté d’expression » après l’adoption d’une loi sur la cybersécurité qui verrouille internet, ont déclaré le site et des militants à l’AFP.

Le texte draconien qui entrera en vigueur en janvier prochain, oblige les plateformes du web à retirer sous 24 heures tous les commentaires considérés comme une menace à la « sécurité nationale ».

Elles seront également dans l’obligation de stocker les informations personnelles et les données des utilisateurs.

La loi fait scandale parmi les militants et autres bloggers. Le Vietnam n’a pas de médias indépendants et ils considèrent le géant Facebook comme une bouée de secours. Le premier réseau social mondial compte 53 millions d’utilisateurs au Vietnam pour une population de 93 millions d’habitants.

Beaucoup se tournent à présent vers Minds, une plateforme open-source américaine qui se présente comme un site sûr et fait la promotion de la liberté d’expression, craignant que Facebook ne se conforme aux nouvelles règles.

Lire la suite : TV5 Monde, 05/07/2018.

Asie du Sud-Est, la fin des parenthèses démocratiques

[ndlr]  Article de Bruno Philip (Bangkok, correspondant en Asie du Sud-Est).

De Rangoun à Manille, dans le sillage du modèle chinois, les nouvelles classes moyennes de la région subissent un recul des libertés politiques, en échange de la croissance économique et de la stabilité.

La plupart des nations du Sud-Est asiatique ont désormais refermé les parenthèses démocratiques – ou considérées comme telles – que certaines avaient pu ouvrir dans le passé. Cette zone géographique ne s’était certes jamais distinguée, dans son ensemble, pour son libéralisme en politique et son respect excessif des droits du citoyen. Mais la grande majorité des pays membres de l’Association des ­nations de l’Asie du Sud-Est (Asean), organisation notoirement désunie, semblent être ­désormais tous, ou presque, tombés d’accord pour renoncer dans un bel ensemble au ­modèle de la démocratie à l’occidentale.

A lire dans Le Monde, 29/06/2018. (accès payant)

‘Hàng nghìn người’ tiễn đưa nhà sử học của VN [BBC Vietnamese]

[ndlr] L’hommage à l’historien Phan Huy Lê se poursuit. Il démontre l’importance de l’influence de cet historien pour la recherche historique vietnamienne et son approche professionnelle non dictée par des considérations politiques mais simplement historiques. Il est considéré à juste titre comme le Rénovateur de la science historique en RSVN (Nhà đổi mới sử học). Ses funérailles à Hanoi, mercredi 27 juin, ont rassemblé des milliers de personne.

Tang lễ nhà sử học, nguyên Chủ tịch Danh dự Hội Khoa học Lịch sử Việt Nam, Giáo sư Phan Huy Lê (1934-2018), diễn ra tại Hà Nội hôm thứ Tư có hàng ngàn người tham dự, trong đó có nhiều sinh viên, cựu học trò, nhà giáo và người dân tới tiễn đưa, theo truyền thông nhà nước.

Nguyên Chủ tịch nước Trương Tấn Sang, các quan chức đương kim Ủy viên Bộ Chính trị như Ủy viên thường trực Ban Bí thư Trần Quốc Vượng, Trưởng ban Tổ chức Trung ương Phạm Minh Chính; Phó Thủ tướng Vũ Đức Đam và nhiều nhân vật quan trọng khác được tường thuật đã tham dự lễ truy điệu và ghi sổ tang, vẫn theo đài báo trong nước hôm 27/6/2018.

Văn phòng Tổ chức UNESCO tại Việt Nam cùng ngày ra thông cáo bày tỏ ‘niềm tiếc thương sâu sắc’ trước sự ra đi của Giáo sư Phan Huy Lê, người vừa từ trần hôm 23/6 tại Hà Nội, thọ 84 tuổi. Thông cáo của UNESCO có đoạn:

« Chúng tôi xin chia buồn sâu sắc tới gia đình của Giáo sư Phan Huy Lê, một con người mẫu mực cho giới trí thức, nghiên cứu. Giáo sư Phan Huy Lê đã mở cánh cửa nghiên cứu về khoa học xã hội và nhân văn của Việt Nam với thế giới thông qua nỗ lực tuyệt vời của ông dành cho thúc đẩy trao đổi và hợp tác với giới học thuật quốc tế. […]

Lire la suite, article de Quốc Phương : BBC Vietnamese, 28/06/2018.

Illustration « à la une » : © VNU/USSH

Michèle-Baj Strobel : Images du pouvoir, pouvoir des images. Culture visuelle et affiches politiques au Laos

[ndlr] Parution d’un ouvrage sur le Laos sur sa culturelle politique visuelle. Présentation de l’auteure ci-dessous.

Il s’agit d’un livre sur l’histoire contemporaine du Laos, après la Révolution de 1975. Il rassemble différents types d’images et de panneaux relatifs à la vie publique, les différentes ethnies, les Armées et l’Unité Nationale.

J’ai d’abord procédé à un inventaire d’images que l’on peut côtoyer à Vientiane et dans les provinces : depuis des affiches politiques, jusqu’aux publicités diverses, en passant par des affiches de l’armée. En une dizaine d’années, ce répertoire s’est considérablement enrichi. Il devenait opportun de marquer une étape pour comprendre l’évolution des styles et des représentations.

Par ailleurs, à partir d’une collection rassemblée par différents chercheurs et moi-même, j’ai constitué un catalogue d’anciennes affiches et panneaux de propagande que l’on trouvait dans le pays jusqu’à très récemment. Tous ces documents visuels n’existent plus aujourd’hui.

Enfin, une étude comparative nous permet de bien mettre en valeur l’originalité des affiches du Laos. Il est en effet intéressant de confronter les styles et les représentations du Laos avec les traditions des pays frères, ex-URSS, Chine et Vietnam qui sont célèbres pour leurs créations d’images de propagande dont la richesse stylistique n’est plus à démontrer. Nous avons ainsi relevé les spécificités propres des affichistes laotiens et oeuvré pour une sauvegarde de ces documents originaux.

Design graphique et suivi éditorial : Olivier Leduc Stein
Ouvrage entièrement réalisé au Laos, Vientiane, 154 pages et 150 illustrations en couleurs, toutes légendées.

Tirage : 1.500 exemplaires
Editions Dokked, Vientiane Lao, PDR, Janvier 2017
Visa de censure : N° 006/170012017 du 18 janvier 2017
ISBN : n° : 978-9932-07-074-9

Michèle-Baj Strobel est ethnologue et a vécu 14 ans au Laos. Doctorat à Strasbourg sur l’imagerie islamique au Sénégal, maîtrise d’histoire de l’art (Strasbourg) et lettres modernes.

L’ouvrage est disponible chez l’auteure :

Michèle-Baj Strobel
Domaine de Nadalhan
Route D 125 E vers Valros
34630 Saint Thibéry
E mail : bajstrobel@gmail.com

Disparition de l’historien Phan Huy Lê (1934-2018)

[ndlr] Une grande perte pour la Vietnamologie, le professeur Phan Huy Lê, célèbre historien et professeur vietnamien, est décédé à Hanoi le samedi 23 juin 2018 à l’âge de 84 ans.

De nombreux chercheurs occidentaux ont simultanément partagé cette triste nouvelle avec la communauté des chercheurs sur le Viêt-Nam, parmi eux : Pierre Asselin (San Diego State University), Hue-Tam Ho Tai (Harvard University emerita), Ben Kerkvliet (Australian National University emeritus), Shawn McHale (George Washington University), Nhung Tuyet Tran (University of Toronto), Philippe Papin (EPHE Paris), Emmanuel Poisson (Université Paris Diderot), Oscar Salemink (University of Copenhagen), Olivier Tessier (EFEO Saigon) et bien d’autres encore.

FG

Voir aussi : Lê Quỳnh, Học giả nước ngoài ‘mang ơn’ GS Phan Huy Lê, BBC Vietnamese, 25/06/2018.

Rappel biographique dans la presse vietnamienne :

Source : © Tuoi Tre

Nous étions ennemis [Présence protestante]

[ndlr] Une belle émission, en replay sur France TV pendant 6 jours. Présentation.

Cambodge, années 1970. L’arrivée au pouvoir de Pol Pot et des khmers rouges plonge le pays dans une terrible guerre civile, causant des millions de victimes. Les partisans du nouveau régime se livrent à un combat sans merci, pour écraser l’opposition. Deux hommes que tout opposait à l’époque reviennent aujourd’hui sur cette sanglante histoire.

Lien : https://www.france.tv/france-2/presence-protestante/527431-nous-etions-ennemis.html