Archives de catégorie : Questions mémorielles

« Mémoires d’Indochine » 2021 : séance 1

Année universitaire 2021-2022 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires d’Indochine : La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

« Altérités et mémoires multiples »

Un entretien important pour comprendre la complexité du vécu concentrationnaire expliqué aux autres. Présentation de l’éditeur, réédition.

Primo Levi, survivant des camps de concentration, rappelle la force et la nécessité du témoignage face à la barbarie.
L’auteur de Si c’est un homme raconte l’univers concentrationnaire, « la perte de la dignité humaine », mais évoque aussi l’après, les stigmates qui rongent : quel rapport à l’avenir, aux enfants, à la religion ? « Dire et redire », pour ne jamais oublier et élever le souvenir en arme politique.

Source : https://www.librairie-gallimard.com/livre/9782755507775-le-devoir-de-memoire-primo-levi/

★ ★ ★

Le devoir de mémoire” : de l’Indochine aux états postcoloniaux

Séance 1 : mercredi 29 septembre 2021

Le première séance du séminaire s’articule autour du concept de “Devoir de mémoire”. Nous discuterons de son émergence et de son impact à la fois politique et sociétal. Qu’en est-il pour l’Indochine française, la situation coloniale et les États post-coloniaux indochinois au sortir de la guerre ? Quels sont les jalons pouvant constituer des “devoirs de mémoires” pour la période du maintien de l’Indochine dans le giron de la France et de la période de la lutte pour l’indépendance des peuples indochinois ? Quelles sont les événements marquants faisant figure de marqueurs de mémoires pour le Viêt-Nam, le Laos et le Cambodge ? Une investigation de la chronologie des révolutions, des guerres, des massacres et des exils permettra de comprendre le positionnement de chaque État et des communautés exilées.

Textes en discussion :

Illustration “à la une” : Phnom Penh, janvier 2019. Danseuses khmères lors du 40e anniversaire de la chute du régime khmer rouge (1975-1979) © Pring Samrang / Reuters. Source : Paris Match

Do Huu Vi, pionnier de l’aviation militaire

Signalement d’un article de Lina Sankari paru dans le journal L’Humanité dans sa série “Ces invisibles qui font l’histoire de France“.

Premier aviateur vietnamien, le soldat mène les premiers vols de reconnaissance au Maroc. Pendant la Première Guerre mondiale, il survole les lignes ennemies et transmet des informations essentielles.

Timbre à l’effigie de Do Huu Vi (1883-1916) édité en Indochine en 1930.


Son regard dit tout à la fois le sérieux de la mission et l’espièglerie d’un homme à peine sorti de l’enfance. Car l’heure est à l’exaltation. Partout, on s’enthousiasme pour les premiers engins volants et l’armée comprend vite quels profits elle pourrait en tirer. Lui sera le premier aviateur vietnamien. Né le 17 février 1883, issu d’une riche famille de Cholon, près de l’ancienne Saigon, Do Huu Vi réalise des prouesses aux commandes.

Lire la suite : https://www.humanite.fr/do-huu-vi-pionnier-de-laviation-militaire-717229

Illustration “à la une” : photo de l’aviateur Do Huu Vi accompagnée de sa signature. Source : Wikipedia

Exposition virtuelle « Les travailleurs indochinois » – du 10 au 18 Avril 2021

A explorer en ligne cette semaine.

Exposition virtuelle et témoignages associés du 10 au 18 Avril 2021.

Une exposition de Dzu LÊ LIÊU (Enseignante en audiovisuel au Lycée des Arènes de Toulouse et réalisatrice de Les Hommes des 3 Ky – Hulot Prod., CERRAVHIS, Médiathèque des Trois Mondes, 1996). Liêm-Khê LUGUERN (Enseignante au collège de Gaillac (Tarn) et docteur en histoire, thèse sous la direction de Gérard Noiriel, Les «travailleurs indochinois» – Étude socio-historique d’une immigration coloniale, 1939-1945). Laure TEULIÈRES (Maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université Toulouse Jean-Jaurès, rattachée au laboratoire FRAMESPA (CNRS UMR 5136) et codirectice de la revue Diasporas. Circulations, migrations, histoire).

Pour participer à l’effort de guerre en métropole, la France est allée chercher dans l’Empire colonial des soldats et de la main-d’œuvre pour remplacer les hommes partis au front. Si le souvenir des bataillons d’Afrique n’a pas encore disparu, la présence des Indochinois en France est souvent méconnue.

De son nom complet « Les travailleurs indochinois en région toulousaine pendant les deux guerres mondiales (1914-1918 et 1939-1945) », cette exposition remarquable relève d’un projet culturel et pédagogique ambitieux : contribuer à transmettre au grand public le parcours de ces migrants, à travers histoires familiales et destins personnels. Exposition originale de 13 panneaux constituée en 2016 par Dzu Lê Liêu, Liêm-Khê Luguern, Laure Teulières, François Vuong Triêu et la Mission égalité diversité de la ville de Toulouse, dont une sélection vous est présentée par Made in Asia.

Pour en savoir plus :

Made in Asia : https://www.madeinasia.fr/session/exposition-les-travailleurs-indochinois/

Illustration “à la une” : Salut aux couleurs de la République Démocratique du Viêt-Nam naissante dans un camp de « travailleurs indochinois » vers 1948 © Collection LK Luguern

Mémoires d’Indochine – Synopsis 2012-2021

Vue d’ensemble des différents synopsis de ce séminaire de recherche que nous animons à l’ENS de Lyon depuis 2008 et sous le titre de “Mémoires d’Indochine” depuis 2012. Liens vers les dix synopsis de 2012 à 2021 sous la galerie.

2021

Mémoires d’Indochine :

La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge

Séminaire dispensé à l’ENS de Lyon dans le cadre du Master ASIOC (Asie orientale contemporaine), 21 heures, en co-habilitation avec l’Institut d’Études Politiques de Lyon (Sciences Po Lyon).

2021 : Altérités et mémoires multiples. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/37055

2020 : Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/36470

2019 : Décoloniser l’histoire de l’Indochine. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/34474

2018 : Mémoires, récits de vie en situations. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/28256

2017 : Récits de vie, histoire et littérature : connexions et déconnexions. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/25508

2016 : Imaginaires nationaux : de l’empire colonial aux états-nations d’aujourd’hui. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/23509

2015 : Paroles  « provoquées » et mémoires partagées. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/19474

2014 : La décolonisation et la guerre vécues par les populations du Viêt-Nam, du Laos et du Cambodge. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/15859

2013 : Regards internes sur la décolonisation et la guerre au Viêt-Nam, Laos et Cambodge. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/10934

2012 : Regards internes sur la décolonisation et la guerre au Viêt-Nam, Laos et Cambodge. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/152

Séminaire Décolonisations en péninsule indochinoise

Séminaire dispensé à l’ENS de Lyon dans le cadre du Master ASIOC (Asie orientale contemporaine), 21 heures, Institut d’Études Politiques de Lyon (Sciences Po Lyon), années universitaires : 2008-2009, 2009-2010, 2010-2011, 2011-2012.

“Mémoires d’Indochine” 2020 : séance 7

Année universitaire 2020-2021 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs »

Montagnards armés des hauts-plateaux du centre du Viêt Nam © 1962 AP wire photo / collection FG

★ ★ ★

Ethnies minoritaires en danger et formations religieuses sous contrôle : histoires et mémoires de groupes “subalternes”

Séance 7 : mercredi 2 décembre 2020 (visioconférence)

Pendant la longue période de la décolonisation et d’accession à l’indépendance, les populations de la péninsule indochinoise ont enduré des guerres civiles particulièrement meurtrières au sien desquelles les ethnies minoritaires ont dû se positionner. Les belligérants de part et d’autre ont en effet recruté, utilisé, formé des bataillons composés de membres de différentes ethnies et ont partitionné leur territoire. Pendant la guerre d’Indochine puis la guerre du Viêt-Nam, des groupes ethniques se sont mobilisés pour former des fronts de résistances montagnards (Thai, Nung, Barajaka, FULRO…) dans le but de préserver leur territoire et leurs identités plurielles face aux hégémonies locales. D’autre groupes comme les Hmongs au Laos ou les Nungs au Viêt-Nam ont joué un rôle clé dans la guerre.

La religion a de façon plus subtile été également partie prenante de ces conflits. Les années soixante dans le Sud du Viêt-Nam sont connus pour avoir traversé une crise importante entre catholiques et bouddhistes et d’autres groupes comme les bouddhistes Hoa Hao, les protestants ou encore les musulmans de l’ethnie Cham ont moins retenus l’attention des observateurs pendant la période de la guerre. Le front montagnard FULRO a également été au cœur de l’actualité de la République du Viêt-Nam entre 1964 et 1975. Les problématiques liées à l’existence de ces groupes ethniques, parfois avec une dimension politico-religieuse (cas des nouvelles religions : caodaïsme et bouddhisme Hoa Hao dans le delta du Mékong), a néanmoins ressurgi à l’heure de la mise en place des Etats post-coloniaux unifiés sous l’égide des partis communistes.

L’historiographie s’est encore assez peu intéressée à la trajectoire particulière de ces minorités ethniques ou religieuses, en marge ou au cœur des guerres d’indépendance. Cette séance proposera un survol des enjeux actuels et mémoriels autour des questions ethnico-religieuses en péninsule indochinoise.

La seconde partie de la séance est consacrée au dernier exposé.

Lectures :

Bruneau Michel, « Évolution des étagements ethnopolitiques dans les montagnes sino-indochinoises », Hérodote, 2002/4 (N°107), p. 89-117. DOI : 10.3917/her.107.0089. URL : https://www.cairn.info/revue-herodote-2002-4-page-89.htm

Jammes Jérémy, Sorrentino Paul, « Géopolitique des religions au Viêt Nam. Les voies multipolaires d’une société civile confessionnelle », Hérodote, 2015/2 (n° 157), p. 112-125. DOI : 10.3917/her.157.0112. URL : https://www.cairn.info/revue-herodote-2015-2-page-112.htm

Corpus d’ouvrages accompagnant la séance.

Exposé de Clémence-Leïla AITOUT :

Gerard C. Hickley, Free in the forest : ethnohistory of the vietnamese central highlands 1954-1976, London, Yale University Press, 1982.


Image « à la une » : Rizières en terrasse de Sapa © 1996 FG

Indochine 1945-1990 : Une péninsule “brutalisée”

Pour accompagner et en complément de séance 5 du 18 novembre 2020 : Exils, résistances et génocides : une péninsule “brutalisée” . URL : https://indomemoires.hypotheses.org/36646

Quelques notions abordées lors de cette séance :

Polémologie :

Notice sur Gaston Bouthoul (1896-1980) dans l’Encyclopaedia Universalis. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bouthoul/

Coste Frédéric, « Bouthoul et la polémologie : l’étude des causes profondes de la guerre », Les Champs de Mars, 2002/2 (N° 12), p. 9-30. DOI : 10.3917/lcdm1.012.0009. URL : https://www.cairn.info/revue-les-champs-de-mars-ldm-2002-2-page-9.htm

Huyghe François-Bernard, « Vie et mort d’une discipline : la polémologie », Médium, 2006/4 (N°9), p. 85-97. DOI : 10.3917/mediu.009.0085. URL : https://www.cairn.info/revue-medium-2006-4-page-85.htm

Brutalisation des sociétés :

Notice sur George L. Mosse (1918-1999) dans l’Encyclopaedia Universalis. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-mosse/

Audoin-Rouzeau Stéphane, « George L. Mosse : réflexions sur une méconnaissance française », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2001/1 (56e année), p. 183-186. DOI : 10.3917/anna.561.0183. URL : https://www.cairn.info/revue-annales-2001-1-page-183.htm

Prost Antoine, “The Limits of Brutalization. Killing on the Western Front, 1914-1918”, Vingtième Siècle. Revue d’histoire, 2004/1 (No 81), p. 5-20. DOI: 10.3917/ving.081.0005. URL: https://www.cairn.info/journal-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2004-1-page-5.htm

Christian Ingrao. George L. Mosse. De la Grande Guerre au totalitarisme. La brutalisation des sociétés européennes. In: Politique étrangère, n°2 – 2000 – 65ᵉannée. pp. 561-563. URL : www.persee.fr/doc/polit_0032-342x_2000_num_65_2_4958_t1_0561_0000_2

Démocide :

Notice de R.J. Rummel (1932-2014) sur son site à Hawaii University : https://www.hawaii.edu/powerkills/PERSONAL.HTM

Notice Wikipedia en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Rudolph_Rummel

R.J. Rummel, “Statistics Of Cambodian Democide. Estimates, Calculations, And Sources”. URL : https://www.hawaii.edu/powerkills/SOD.CHAP4.HTM

R.J. Rummel, “Statistics Of Vietnamese Democide. Estimates, Calculations, And Sources”. URL : https://www.hawaii.edu/powerkills/SOD.CHAP6.HTM

CR de lecture ASIOC sur ces thématiques (classement antéchronologique de mise en ligne et par pays) :

Cambodge :

Autour de L’élimination (2011) – Réflexion sur le génocide cambodgien par Olivier Christophe

Cambodge, La révolution meurtrière – CR de lecture par Damien Corneloup

Claire Ly : Revenue de l’enfer. Quatre ans dans les camps khmers rouges – Recension d’Emmanuel Delaunay

Molyda Szymusiak : Les pierres crieront – CR de lecture par Marie Bruchet

Yi Tan Kim Pho et Ida Simon-Barouh : Le Cambodge des Khmers rouges, chronique de la vie quotidienne – CR de lecture par Clément Baillet

Rithy Panh : L’image manquante, 2013 – CR de film et de lecture par Lisa Duffaud

Anne Yvonne Guillou : Cambodge, soigner dans les fracas de l’histoire. Médecins et société – CR de lecture par Mathieu Durand

Ong Thong Hoeung : J’ai cru aux Khmers Rouges. Retour sur une illusion – CR de lecture d’Alix Chapuis

Pa Chileng: Escaping the Khmer rouge, a Cambodian memoir – CR de lecture par Anne-Laure Esqué-Vango

Christel Thibault : L’archipel des camps, l’exemple cambodgien – CR de lecture par Arnaud Richard

Henri Locard : Pourquoi les Khmers rouges – CR de lecture par Louis Raymond

Art et mémoire au Cambodge : une illustration en bande dessinée – par Mathilde Cambournac

Pin Yathay : Tu vivras mon fils – CR de lecture par Eva Claude

La bande dessinée khmère à l’épreuve de la mémoire : à travers les oeuvres de Séra et de Tian – par Clémence Oliviero

Rithy Panh & C. Bataille : L’élimination – CR de lecture par Géraud Beaudonnet

Le procès des Khmers rouges : Trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien – CR par Stéphanie Martel

Le procès des Khmers rouges : trente ans d’enquête sur le génocide cambodgien. CR de lecture par Nicolas Leprêtre

★ ★ ★

Laos

Nakhonkham Bouphanouvong : Sixteen Years in the Land of Death Revolution and Reeducation in Laos – CR de lecture par Ken Messud

Bounsang Khamkeo : I, Little Slave – CR de lecture par Maureen Éon

★ ★ ★

Viêt-Nam

Maëva Pegliasco : « Parcours types » des Boat People 1975-1990

Lucien Trong : Enfer rouge mon amour – CR de lecture par Colette Bottazzi


Illustration “à la une’ : The Boat pat Huynh Matt. URL : www.sbs.com.au/theboat/

“Mémoires d’Indochine” 2020 : séance 3

Année universitaire 2020-2021 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

« Mémoires online : commémorations officielles et récits alternatifs »

★ ★ ★

Un groupe de travailleurs à Sorgues (Vaucluse) 47e cie, 1941. © Collection Pham. Source : Liem-Khe Luguern

« Travailleurs indochinois » dans les guerres françaises

Séance 3 : mercredi 21 octobre 2020 – salle de réunion de l’IAO

Reprise de la thématique du séminaire de 2014.

Cette séance sera entièrement consacrée à la catégorie socio-historique « Travailleurs indochinois », principalement d’origine vietnamienne, enrôlés de force ou engagés volontaires lors des deux guerres mondiales pour soutenir « l’effort de guerre ». Une première vague amena plus de 90.000 « lính thợ » (soldats et ouvriers) en France pendant la guerre de 1914-1918 de laquelle la France sortit victorieuse. Une seconde vague concerna environ 20.000 recrutés pendant le second conflit mondial dans le contexte de la défaite de 1940 et de l’occupation allemande. En suivant le parcours de certains d’entre eux à travers les documents proposés, nous aborderons la question plus générale des migrations coloniales et du contact avec le colonisateur. Nous interrogerons la pratique mémorielle autour des « Travailleurs indochinois » et le rapport particulier de ces « immigrés malgré eux » avec le Viêt-Nam. Pour ce faire, nous nous appuierons sur quelques reportages courts diffusés à la télévision française.

Projection d’un extrait du film de Lam Lê en seconde partie de séminaire :

  • Cong Binh, la longue nuit indochinoise, Adr Productions, Blaq out collection, 2013.

Lectures :

Luguern Liêm-Khê, « Ni civil ni militaire : le travailleur indochinois inconnu de la Seconde Guerre mondiale », Le Mouvement Social 2/ 2007 (n° 219-220), p. 185-199. URL : www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-2007-2-page-185.htm / DOI : 10.3917/lms.219.0185

CR de lecture de Bastien Golovkine : Mireille Le Van Ho, Des Vietnamiens dans la Grande Guerre : 50 000 recrues dans les usines françaises, Paris, Vendémiaire, 2014. URL : https://indomemoires.hypotheses.org/21629


Pour accompagner la séance :

Tran-Nu (Luguern), Liêm-Khê, Les travailleurs indochinois en France de 1939 à 1948, Mémoire de maîtrise sous la direction de Philippe Vigier, Université Paris X Nanterre, 1988. Document en ligne sur le site travailleurs-indochinois.org (PDF).

Reportages :

“Immigrés de force, souvenirs d’Indochine”. URL : https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/2013/03/28/immigres-de-force-souvenirs-d-indochine-224841.html

“Mémoire: Dans les pas des travailleurs indochinois…”. URL : https://youtu.be/-Mcpzr3-ozE

“Histoire de France : Les oubliés d’Indochine”. URL : https://youtu.be/EA8A7kqbNUc

Sitographie :


Illustration “à la une” : Un ancien travailleur indochinois © France 3 Aquitaine