Archives de catégorie : Articles / Billets

Coronavirus : comment le Vietnam, pays « en développement », réussit à faire bien mieux que la France

Analyse de la situation vietnamienne et de la gestion de l’épidémie au Viêt-Nam par la journaliste Doan Bui pour Le Nouvel Observateur.

Longtemps considéré comme un pays « pauvre », le Vietnam, îlot communiste en Asie du Sud-Est, a été félicité par l’OMS pour sa réaction face à l’épidémie de coronavirus. Pourtant, classé au 47e rang des puissances mondiales, le pays n’a pas les moyens de Singapour ou de la Corée du Sud. Analyse d’une stratégie de défense « low cost » mais efficace.

Lire la suite : L’Obs, 28/03/2020.

Voir aussi :

Coronavirus: Près de 45.000 personnes dans des « camps de quarantaine » au Vietnam, Boursorama, 26/03.2020.

Décès du général Lê Minh Dao (1933-2020)

[ndlr] Un des derniers généraux de la République du Viêt-Nam est décédé aux États-Unis à l’âge de 87 ans.

Héros de la bataille de Xuân Lôc en 1975, prisonnier en camp de rééducation pendant 17 ans après la chute de Saigon, il était revenu sur cette expérience carcérale dans un entretien à la BBC, programme vietnamien, il y a cinq ans.

Pour en savoir plus :

Mai Phi Long/Người Việt, « Thiếu Tướng Lê Minh Đảo, cựu tư lệnh SĐ 18 BB, qua đời ở tuổi 87 », Người Việt, 19/03/2020. Thiếu Tướng Lê Minh Đảo, cựu tư lệnh Sư Đoàn 18 Bộ Binh QLVNCH, vừa qua đời tại bệnh viện Hartford, Connecticut, lúc 1 giờ 45 phút chiều (giờ địa phương) hôm Thứ Năm, 19 Tháng Ba, hưởng thọ 87 tuổi.

Thiếu Tướng Lê Minh Đảo, Nguyên Tư Lệnh Sư Đoàn 18 Bộ Binh Từ Trần Tại Connecticut Hưởng Thọ 87 Tuổi, Việt Báo, 19/03/2020. Theo thông báo của Gia Đình Sư Đoàn 18 Bộ Binh, Thiếu Tướng Lê Minh Đảo, Nguyên Tư Lệnh Sư Đoàn 18 Bộ Binh của Quân Lực  VNCH đã từ trần tại tiểu bang Connecticut, Hoa Kỳ, vào lúc 1 giờ 45 phút chiều ngày 19 tháng 3 năm 2020, hưởng thọ 87 tuổi.

Illustration « à la une » : Thiếu Tướng Lê Minh Đảo trong lần tham dự hội ngộ Sư Đoàn 18 ở Little Saigon năm 2015. © Văn Lan/Người Việt.

COVID-19: Lettre de l’Ambassadeur de France au Vietnam Nicolas Warnery

La lettre d’information envoyée aux Français du Vietnam par M. Nicolas Warnery, Ambassadeur de France au Vietnam, concernant l’épidémie de coronavirus COVID-19 et suite à l’allocution du Président français Emmanuel Macron.  

Mesdames et Messieurs,

Chers Compatriotes, 

Le Chef de l’Etat s’est adressé jeudi dernier à chacune et chacun d’entre nous car, depuis maintenant plusieurs semaines, notre pays fait face à la propagation d’un virus, le COVID-19, qui a touché plusieurs milliers de nos compatriotes. Cette épidémie affecte, au-delà de la France et de l’Europe, tous les continents.

La propagation du virus peut faire naitre de l’inquiétude, voire de l’angoisse, et cela est bien légitime. Mais nous saurons y faire face en ne cédant ni à la colère, ni à la panique, mais en adoptant les bons gestes, et en plaçant l’intérêt collectif au dessus de tout. Que nous soyons en France ou au Vietnam, une communauté humaine, et particulièrement la communauté française, tient par des valeurs : la solidarité et la fraternité.  Ce virus n’a pas de passeport et c’est pourquoi l’ensemble de la communauté internationale doit unir ses forces, coordonner ses réponses et coopérer. C’est ce à quoi s’emploie, notamment, l’Ambassade de France auprès des autorités vietnamiennes. C’est ce que chacune et chacun d’entre nous peut faire au quotidien, à son propre niveau, pour contribuer à freiner la propagation du virus au Vietnam, ce pays qui nous accueille et auquel nous sommes toutes et tous si attachés.

 L’Ambassade de France au Vietnam, le Consulat général de France à Ho Chi Minh Ville et l’ensemble des services de l’Etat français au Vietnam sont mobilisés, à vos côtés, pour lutter contre l’épidémie. C’est pourquoi je voulais vous informer des mesures suivantes :

Pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19, les autorités vietnamiennes viennent de décider à compter du 15 mars à midi  de l’interdiction d’entrée sur le territoire vietnamien de toutes les personnes en provenance des pays de l’espace Schengen et du Royaume-Uni ou ayant transité par l’espace Schengen ou le Royaume-Uni. 

Il est probable que cette mesure soit prochainement accompagnée d’une décision de mise en quarantaine ou à l’isolement de toute personne déjà présente sur le territoire vietnamien, mais ayant séjourné ou transité dans l’Espace Schengen dans les 14 jours précédents. Ces différentes mesures, je vous le rappelle, ont pour seul objectif de limiter la diffusion du virus, de vous protéger et de vos protéger vos proches. 

Dans ce contexte, je vous invite, si vous faites l’objet d’une mesure de mise en quarantaine ou de mise à l’isolement à :

· vous signaler auprès de l’Ambassade de France en envoyant un mail à l’adresse sante.hanoi-amba@diplomatie.gouv.fr ;

· suivre scrupuleusement les instructions des autorités vietnamiennes.

Par ailleurs, un cas positif au Covid-19 vient d’être identifié parmi les passagers du vol VN 018 Paris-Hanoï ayant atterri à Hanoï le mardi 10 mars dernier. Par conséquent, tous les passagers de ce vol vont probablement être mis en quarantaine ou placés en isolement pendant au plus 14 jours. J’invite, de la même manière, les Français concernés à :

· Cesser tout déplacement afin d’éviter de propager le virus ;

· Se signaler auprès de l’Ambassade de France en envoyant un mail à l’adresse sante.hanoi-amba@diplomatie.gouv.fr ;

· Suivre scrupuleusement les instructions de la compagnie Vietnam Airlines et des autorités vietnamiennes.

De surcroît, face aux risques de mises en quarantaine ou à l’isolement et de forte réduction des liaisons aériennes avec l’Europe, j’encourage tous les Français actuellement de passage au Vietnam à écourter leur séjour et à regagner la France dès que possible. 

Je vous rappelle, au passage, la conduite à tenir en cas de symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires) :

· S’isoler, rester à distance, se laver les mains régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, se saluer, ne pas se serrer la main et éviter les embrassades;

· Contacter rapidement un médecin.

Si vous êtes à Hanoi ou dans sa région, vous pouvez en particulier consulter les établissements suivants qui disposent de personnels francophones et anglophones :

Family Medical Practice HANOI

298 I Kim Ma Street, Van Phuc Compound, Ba Dinh District, Hanoi, Vietnam

Tel: +84 24 3843 0748

Fax: +84 24 3846 1750

Email: hanoi@vietnammedicalpractice.com

Hôpital français HANOI

1 Phuong Mai Street, Dong Da District, Hanoi, Vietnam.

Tel: +84 24 3577 1100

Email: contact@hfh.com.vn 

Si vous êtes à Ho-Chi-Minh Ville ou dans sa région vous pouvez en particulier consulter les établissements suivants qui disposent de personnels francophones et anglophones :

Centre Médical International (CMI) 

Tel : +84 28 3827 23 66/67      

Hôpital franco-vietnamien (FVH)

Tel Standard : +84 28 3411 33 33

Tel Urgences 24h/24 : +84 28 3411 35 00 

Pour tout contact avec l’Ambassade, merci de privilégier l’adresse mail sante.hanoi-amba@diplomatie.gouv.fr

Soyons solidaires et responsables ! Ne cédons pas à la panique ! Bon courage à tous ! 

Nicolas WARNERY, Ambassadeur de France au Vietnam

Source : Le Petit Journal, édition HCM-Ville, 15/03/2020.

 

 

Vietnam Corona Virus Song

[ndlr] Le Viêt-Nam à l’avant-garde (musicale) de la lutte contre le Coronavirus !

Une 17e personne est déclarée infectée par le Covid-19 à Hanoi (depuis le 13 février, le chiffre n’avait pas augmenté suscitant de sérieux doutes sur la détection de la maladie).

Corona virus song from the Vietnamese Health Department. Encouraging the public to be aware of precautions through music.

Việt Nam ta quyết thắng bệnh dịch!

Le PM ordonne des mesures plus strictes contre le COVID-19

[ndlr] Alors qu’il n’y aurait eu que 16 cas de personnes infectées par le coronavirus (désormais toutes guéries), un chiffre stable depuis le 13 février dernier, de nouvelles mesures sont préconisées par le gouvernement vietnamien.

Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a demandé aux ministères, agences et localités de rester vigilants et de mettre sérieusement en œuvre des solutions pour lutter contre l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19).

Lire la suite : Le Courrier du Vietnam, 25/02/2020.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam demande de garder la vigilance, Le Courrier du Vietnam, 25/02/2020. Le ministère de la Santé a organisé mardi 25 février une vidéoconférence nationale sur le travail du secteur de la santé en 2020, la prévention et la lutte contre l’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19). Cet événement a réuni des représentants de toutes les 63 villes et provinces vietnamiennes, sous la présidence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Tag Covid-19 sur Vietnam +

Mer de Chine méridionale et Indo-Pacifique : comment garantir une sécurité commune ?

[ndlr] La Fondation Gabriel Péri organise le mardi 25 février un important colloque sur la mer de Chine méridionale et l’Indo-Pacifique. Programme ci-dessous.

La Fondation Gabriel Péri a consacré trois colloques à la mer de Chine méridionale afin de mieux appréhender cet espace géopolitique complexe qui est un foyer de tension majeur sur la planète. Avec cette nouvelle initiative, elle se propose de faire le point sur ce que peut le droit international dans cette région conflictuelle et d’aborder les enjeux majeurs du contrôle des ressources et de l’écologie marine à l’heure où la sécurité environnementale suscite de nouveaux besoins de coopération. L’objectif sera enfin d’élargir la focale de la mer de Chine méridionale à la zone Indo-Pacifique, terme géographique qui fait désormais office de concept géostratégique et politique pour de nombreux pays.

Les différends territoriaux et maritimes non résolus, les niveaux d’armement inédits et les logiques de confrontation entre puissances font de la mer de Chine méridionale un foyer de tension majeur sur la planète.

Le droit international peut-il contribuer à construire la paix dans cet espace stratégique et conflictuel ? Comment les enjeux du contrôle des ressources, de l’écologie marine et de la sécurité environnementale sont-ils abordés par les acteurs à l’heure du péril climatique ? Et quels sont les réalités du concept géostratégique d’Indo-Pacifique et ses impacts sur cette zone ?

Ce nouveau colloque abordera ces questions en trois tables-rondes.

Programme du colloque

9h – 9h05 : Mot de bienvenu, Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel Péri.
9h05 – 10h45 : Table-ronde 1 >Droit international, code de bonne conduite : quelles sont les évolutions ?

Modération: Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel Péri.

  • Patrice Jorland, ancien diplomate
  • Pascale Ricard, docteure en droit de l’Université Paris 1, chargée de recherche au CNRS, Université Aix-Marseille (CERIC)
10h45 – 11h : Pause Café
11h – 12h30 : Table-ronde 2 > Ressources stratégiques, sécurité environnementale et écologie maritime : quels défis, quelles coopérations ?

Modération: Dominique Bari, journaliste, membre du Conseil scientifique de la Fondation Gabriel Péri

  • André Louchet, professeur de géographie à l’Université de Paris Sorbonne
  • Nathalie Fau, maître de conférences, Géographie, Université Paris-Diderot
  • Sébastien Colin, maître de conférences en géographie à l’Inalco et chercheur à l’Ifrae (Inalco-Université de Paris-CNRS).
13h30 – 15h20 : Table-ronde 3 > Quelle conception de la sécurité derrière le concept Indo-Pacifique et quelle présence dans la région des différents acteurs ?

Modérateur: Daniel Cirera, secrétaire général du Conseil scientifique de la Fondation Gabriel Péri.

  • Emmanuel Lincot, professeur à l’Institut catholique de Paris
  • Marianne Péron-Doise, chercheure Asie du Nord (Japon- Corée) à l’IRSEM, directrice du programme « Stratégie et sécurité maritime internationales »
  • Rémi Perelman, membre du groupe Asie 21.
15h20-15h30 : Conclusion, Michel Maso, directeur de la Fondation Gabriel Péri.
Mardi 25 février, 9h-15h30
 
Auditorium de l’INALCO
65, rue des Grands Moulins
Paris 13e –
M° Bibliothèque François Mitterrand

Source : Fondation Gabriel Péri

Coronavirus: au Vietnam, une commune près de Hanoï placée en quarantaine [RFI]

[ndlr] A lire sur le site de RFI. Malgré les 16 cas annoncés officiellement, l’inquiétude est grandissante.

Au Vietnam, Son Loi, commune située près de Hanoï, a été placé en quarantaine, jeudi 13 février, après la découverte de plusieurs cas de coronavirus. C’est une première au Vietnam.

Le ministère vietnamien de la Santé a tranché : Son Loi, commune de 10 000 habitants dans la province de Vinh Phuc, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale Hanoï, est mis en quarantaine pour une période de 20 jours, à compter de jeudi 13 février. La raison : la découverte de nouveaux cas de coronavirus et la crainte d’une propagation plus importante encore.

Lire la suite : RFI

Illustration « à la une » : Des policiers à l’entrée de la commune de Son Loi, au Vietnam, placée en quarantaine à cause de cas de coronavirus. | PHOTO AFP / NHAC NGUYEN