ĐVQDĐ : Décès de Mme Trương Thị Thỉnh, soeur cadette de Trương Tử Anh et épouse de Hoàng Kim Giai

dcTruongthiThinhLes journaux Nguoi Viet et Viet Bao, édités en Californie ainsi que le site officiel du parti Dai Viêt (ĐVQDĐ) ont annoncé le décès de Mme Truong Thi Thinh. Epouse du révolutionnaire Hoang Kim Giai, Mme Thinh était une des soeurs cadettes de Truong Tu Anh, le fondateur et chef du parti Dai Viêt de 1938 à 1946. Issue d’une famille de dix enfants (5 filles et 5 garçons), elle est décédée le 02 juillet 2013 à l’âge de 97 ans dans le comté d’Orange (Orange County) en Californie. Comme d’autres femmes, militantes nationalistes au sein du Dai Viêt (Dang Thi Khiem, Vo Thi Trang, Bà U, Dang Thi Khoe, Phan Lan Phuong…), on sait peu de choses sur le parcours de Truong Thi Thinh.

Selon l’histoire officielle, elle fut membre de la « cellule du chef » dans la province de Phu Yen qui valida la doctrine du parti dite « Doctrine de l’existence du peuple » en décembre 1938 [1]. Elle s’occupa également avec Vo Thi Trang, une ancienne élève de l’école de filles Dong Khanh à Huê, de la section féminine du parti. Les anciens du DVQDD saluent la mémoire d’une « camarade d’élite qui a consacré sa vie au Parti et au service de la Patrie » (Tri ân. Tưởng tiếc, một nữ đồng chí ưu tú và kiên- liệt đã cống hiến cả đời cho Đảng để phục vụ Tổ Quốc). Les funérailles se sont déroulées en Californie à Westminster les 6 et 7 juillet.

FG, 11/07/2013.

[1] Quang Minh, Cach mang Viet Nam thoi can kim. Dai Viet Quoc Dan Dang, 1938-1995, Westminster, Nxb Van Nghe, [2001], p. 64. La doctrine de l’existence du peuple ou doctrine de survie nationale (Chủ nghĩa dân tộc sinh tồn) a été réactualisée par Nguyen Ngoc Huy en 1964.

[2] Idem, pp. 34-35.

 

CuBaQP_HoangKimGiai

HoangKimGiai_VietHung