Il y a cinquante ans, l’immolation de Thích Quảng Đức à Saigon

ThichQuangDuc2012Le 11 juin 1963, le vénérable Quang Duc (Thích Quảng Đức) s’immolait en plein coeur de Saigon pour protester contre la répression antibouddhiste du régime de Ngo Dinh Diem. L’événement fit le tour du monde à travers le célèbre cliché du journaliste Malcom W. Browne (auteur de The new face of war en 1965).

Cet événement à grande portée historique qui précipita la fin de la Première République du Viêt-Nam de Ngo Dinh Diem (1955-1963) fut-il réellement filmé par les deux réalisateurs italiens Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi ? Ils utilisèrent environ 7 minutes d’un tournage à Saigon pour un documentaire choc de série B intitulé Mondo Cane 2 (Monde de chien, juron italien). Réalisé le 30 novembre 1963, le film fut diffusé mondialement l’année suivante sous le titre Cette chienne de vie (ou Mondo Cane 2, l’incroyable vérité). Le court passage (env. 1’30mn) relatif à l’immolation de Thich Quang Duc (1897-1963) est filmé au ralenti sur un fond musical lancinant.

Selon la discussion engagée sur Wikipedia à l’entrée Thich Quang Duc la vidéo serait un remake, une mise en scène. C’est effectivement le cas. En effet, plusieurs détails diffèrent lorsque l’on compare la vidéo avec la série de clichés photographiques prise ce jour-là par Malcom W. Browne (position de Thich Quang Duc, place du bidon d’essence, pare-choc de la voiture, présence et rôle des policiers… voir sur la Galerie de Manh Hai). Même si d’autres aspects semblent concorder, il s’agit bien d’un remake probablement tourné dans un autre pays d’Asie du Sud-Est (Thaïlande?). Le film aurait d’ailleurs fait le tour des médias internationaux à place des images fournies par Browne. L’impact de cette reconstitution est si fort que sur la chaîne YouTube des abonnés vietnamiens semblent pourtant croire à l’authenticité de cet acte (voir par ex.). Si un-e spécialiste possède des informations complémentaires sur les conditions de ce tournage, nous sommes preneurs.

Quang Duc
Quang Duc, a Buddhist monk, burns himself to death on a Saigon street June 11, 1963 to protest alleged persecution of Buddhists by the South Vietnamese government. © AP Photo/Malcolm Browne.

Les images du vénérable en feu, impressionnantes, ont poussé la chaîne You Tube a en réduire l’accès. Nous postons ci-après des extraits encore en accès libre. Attention, « Cette vidéo présente du contenu que la communauté des utilisateurs de YouTube considère comme inapproprié pour certains internautes« .

FG, 14/06/2013, version corrigée le 10/12/2013 après la mise en ligne de la galerie de photo de Malcolm Browne au mois d’octobre 2013 par Manh Hai.

 

 

Vietnam self-immolating monk sequence from Mondo Cane 2

 


Thích Quảng Đức par verso1

* * *

  • Une vive critique de ce « Docu menteur » lors de sa ressortie en double DVD (Neo Publishing) en 2007 : A voir à lire

Une réflexion au sujet de « Il y a cinquante ans, l’immolation de Thích Quảng Đức à Saigon »

  1. 50 ans déjà ! L’événement a marqué les mémoires.
    Il y a une statue à la mémoire de Thích Quảng Đức à Saigon. Elle se trouve au carrefour des rues Cach Mang Thang Tam et Nguyen Dinh Chieu. Pour ceux qui voudrait honorer la mémoire de cet illustre moine.

Les commentaires sont fermés.