Barbara Vaillant : Boat People vietnamiens. Entre mémoire et diaspora

Vaillant_BoatPeople[ndlr] Parution d’une étude en français sur les Boat People vietnamiens. Cet ouvrage fut à l’origine un mémoire de Master 2 Recherche soutenu en 2008 par Barbara Vaillant. Ancienne étudiante de Sciences Po Lyon, elle a suivi le Master ASIOC (Asie Orientale Contemporaine) en 2007-2008. Elle a travaillé au Viêt-Nam pour Hainan Airlines, une compagnie aérienne chinoise, avant de se rendre à Pékin et Shanghai.

30 avril 1975, Vietnam. Les forces communistes du Nord Vietnam s’emparent de Saigon, la capitale du Sud. Commence alors ce qui constituera le plus grand exode de l’histoire du pays. Plus de 800.000 réfugiés de la mer contribuent à forger l’image mondialement connue des “Boat People”. Entassés sur des bateaux de fortune, ils empruntèrent des chemins d’exil multiples et périlleux. Beaucoup y perdent la vie en tentant de gagner les côtes des pays voisins d’Asie du Sud-Est ou celles de Hong-Kong.

Tự do“, liberté, criaient-ils il y a 35 ans et encore aujourd’hui. Nombreux sont les témoignages de leur expérience de part le monde : ouvrages stèles, monuments, musées, commémorations. Aujourd’hui, que sont devenus ces réfugiés ?

Entre Etats-Unis, France et Vietnam, l’auteur est allée à leur rencontre et a partagé leur quotidien, leurs préoccupations et, surtout, leur souvenirs. Aussi de cet ouvrage, transpirent, pour la première fois en langue française, le périple des Boat People, leur perception de l’histoire, de même que les tenants et aboutissants d’une mémoire collective en émergence, mise au regard du concept de diaspora. Au-delà de la “mémoires des esprits”, cet ouvrage engage une réflexion sur ces Vietnamiens d’hier et d’aujourd’hui qui par conviction, crainte, espoir ou désespoir, fuyèrent leur terre natale, à la recherche de la liberté.

Sommaire

Introduction

Partie 1 : La mémoire des “esprits”, odyssée des boat people vietnamiens

Ch. 1 : La catalyseurs et les acteurs de la fuite

  • Les premières vagues de départ : de 1975 au début des années 1980
  • Les vagues de départ des années 1980

Ch. 2 : Des voies plurielles, un traumatisme commun

  • “Les chemins de l’exil”
  • L’installation en pays d’accueil

Partie 2 : Vers l’émergence d’une mémoire collective : manifestations et enjeux

Ch. 3 : Enjeux mémoriels et identitaires au regard de la diaspora

  • Vers l’émergence d’une mémoire collective plus de trois décennies après le début de l’exode
  • Les lieux, la mémoire et la dynamique identitaire en diaspora

Ch. 4 : Les enjeux politiques sous-jacents

  • Aspiration à la reconnaissance d’un groupe minoritaire ancré politiquement
  • Une Mémoire, une Histoire, deux Vietnam

Conclusion

Bibliographie

Barbara Vaillant est titulaire d’un master de recherche en science politique spécialisé sur l’Asie orientale contemporaine, effectué conjointement au sein de l’Institut d’études politiques de Lyon (Sciences Po Lyon), de l’Université Lumière Lyon-2 et de l’Institut d’Asie Orientale (CNRS-ENS). Elle réside aujourd’hui à Shanghai.



Citer ce billet
indomemoires (2013, 6 mai). Barbara Vaillant : Boat People vietnamiens. Entre mémoire et diaspora. Mémoires d'Indochine. Consulté le 12 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q4yo