[Parution] Henri Locard : Pourquoi les Khmers rouges

Locard_PourquoiLesKhmersRougesPour rendre compte de l’une des pires tragédies de notre siècle, Henri Locard analyse d’abord les circonstances qui ont rendu possible la fulgurante croissance des maquis khmers rouges après les échecs successifs de l’instauration d’une démocratie dans les dernières années du protectorat français. Cette marche vers un totalitarisme absolu enclenchée, il étudie ensuite l’alliance stratégique des Khmers rouges avec Sihanouk, Roi-Père du Cambodge.

Si l’influence de la Chine maoïste et du Vietnam dans la conception économique et idéologique du Kampuchéa Démocratique est un fait indéniable, l’auteur révèle aussi les particularités du régime : nulle part ailleurs, la population urbaine ne fut déportée, les marchés et la monnaie supprimés, les institutions publiques et privées abolies. Nulle part ailleurs, non plus, on ne mit la population en esclavage ni maintint un secret absolu sur l’identité de la direction du pays : ce n’est qu’en 1977 que Pol Pot, sous la menace d’une attaque vietnamienne imminente, dévoila l’identité de l’Angkar…

Au nom d’un paradis communiste, la population cambodgienne fut victime d’un cataclysme sans précédent dans l’histoire du monde moderne. Entre 1975 et 1979, les purges firent plus deux millions de victimes, soit plus de 20 % de la population.

Cette enquête documentée et sans concession révèle enfin que le passé continue à peser sur l’histoire du pays : à l’heure des grands procès des anciens dirigeants khmers rouges, la démocratie cambodgienne reste corrompue et très formelle…

Réf. Henri Locard, Pourquoi les Khmers rouges, Paris, Vendémiaire, Révolutions, 2013, 256 p.

Henri Locard est un chercheur spécialiste du Cambodge contemporain. Anciennement maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2. Il vit depuis plusieurs années à Phnom Penh d’où il coordonne un programme de recherches sur les centres d’internement das Khmers rouges ; il est le correspondant de plusieurs médias occidentaux aux procès des anciens dirigeants khmers rouges.

Autres ouvrages de cet auteur :

  • Locard, Henri, Pol Pot’s Little red book: the sayings of Angkar; foreword by David Chandler, Chiang Mai, Silkworm books, 2004, 1 vol. (xvi-336 p.).
  • Locard, Henri, Aspects de l’extermination dans le Kampuchéa démocratique et de l’idéologie khmère rouge (1975-1979). Entretiens avec des Khmers rouges & des utopistes cambodgiens : quelques éléments de leur vision du monde vingt ans après ; Le Procès des Khmers rouges, s.l., s.n., 2000, 2 vol. (93-77 p. ; 66-33-11 p.).
  • Locard, Henri, Le « Petit livre rouge » de Pol Pot ou les paroles de l’Angkar : entendues dans le Cambodge des khmers rouges du 17 avril 1975 au 7 janvier 1979, Paris, L’Harmattan, 1996, 1 vol. (xv-263 p.).
  • Locard, Henri, Prisonnier de l’Angkar ou Angkar a les yeux de l’ananas, Paris, Fayard, Les enfants du fleuve, 1993, 1 vol. (381 p.).