Antoine Lê : “La recherche politique d’une autonomie stratégique. La construction de l’appareil d’État révolutionnaire du Sud (COSVN) dans un contexte de guerre civile au Viêt Nam, 1954-1976” – thèse

Soutenance de la thèse d’histoire d’Antoine Lê sur un sujet particulièrement intéressant à l’appui de nouvelles sources.

Soutenance d’une thèse en histoire politique du Viêt Nam contemporain dirigée par Benoît de Tréglodé (IRSEM/CASE) et Andrew Hardy (EFEO/CASE) intitulée :

“La recherche politique d’une autonomie stratégique. La construction de l’appareil d’État révolutionnaire du Sud (COSVN) dans un contexte de guerre civile au Viêt Nam, 1954-1976”

Par Antoine LÊ

ATER à SciencesPo Paris – Campus du Havre. Doctorant Centre d’Asie du Sud-Est (CASE) / INALCO, Paris

La soutenance aura lieu le jeudi 30 mai 2024 à 14h (heure française), dans le grand salon de la Maison de l’Asie (1er étage),  22 avenue du Président-Wilson, 75016 Paris.
Le jury est composé de :

  • Benoît DE TRÉGLODÉ, Directeur de recherche, IRSEM/CASE, directeur de thèse
  • DOAN Cam Thi, Professeure des Universités, INALCO, examinatrice
  • Sabine DULLIN, Professeure des Universités, Sciences Po Paris, examinatrice
  • Christopher GOSCHA, Professeur, Université du Québec à Montréal, examinateur et rapporteur
  • François GUILLEMOT, Ingénieur de recherche, CNRS, examinateur
  • Andrew HARDY, Directeur d’études, EFEO/CASE, directeur de thèse
  • Pierre JOURNOUD, Professeur des Universités, Université Paul Valéry Montpellier 3, examinateur et rapporteur

La soutenance sera retransmise en ligne via zoom. Pour recevoir le lien, veuillez remplir le formulaire suivant (avant le 30 mai à 11h). Le lien vous sera envoyé la veille ou le matin du 30 mai.
https://forms.gle/5UuL4PzZYVumru7F7

Congrès fondateur du GRP du FNL-SVN et de l’Alliance des forces nationales et démocratiques de la paix en 1969 © DR

Résumé de la thèse :

La question de la relation entre le mouvement de libération du Sud-Viêt Nam et les autorités communistes de Hanoi a fait couler beaucoup d’encre. Pendant longtemps, les historiographies occidentale et vietnamienne ont, pour des raisons différentes, présenté les communistes du Sud-Viêt Nam comme de stricts agents de la République Démocratique du Viêt Nam au Nord. En utilisant des témoignages publiés, des archives inédites et des entretiens récoltés pendant plusieurs années de terrain au Viêt Nam, cette thèse tente d’apporter de nouveaux éclairages sur la question de l’autonomie politique du mouvement révolutionnaire sud-vietnamien. Elle se focalise tout particulièrement sur le Central Office for South Vietnam (COSVN), l’état-major politico-militaire du Parti communiste pour le Sud-Viêt Nam. Grâce à une approche prosopographique, internaliste et compréhensive, concentrée sur les parcours des dirigeants communistes du Sud-Viêt Nam cette étude vise à rendre visible l’évolution de l’autonomie politique du COSVN des Accords de Genève en 1954, jusqu’à la proclamation de la République Socialiste du Viêt Nam en juillet 1976.

La soutenance sera suivie d’un pot convivial.


Image “à la une” : Lieu de travail du dirigeant Nguyen Van Linh au sein du COSVN © Wikipedia / Sài Gòn Ăn Chơi 24h



Citer ce billet
indomemoires (2024, 29 mai). Antoine Lê : “La recherche politique d’une autonomie stratégique. La construction de l’appareil d’État révolutionnaire du Sud (COSVN) dans un contexte de guerre civile au Viêt Nam, 1954-1976” – thèse. Mémoires d'Indochine. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11qv0