Xuân Thao Ninh : L’État du Viêt-Nam dans ses rapports avec la France (1949-1955) – Thèse

Une nouvelle thèse sur l’histoire de l’État du Viêt-Nam, contribution à une histoire délaissée depuis les années cinquante. Soutenue le 12 novembre 2019. Résumé de couverture.

Affiche de propagande de l’État du Viêt-Nam, la construction d’un État indépendant associé à la France dans le contexte de la Guerre froide © DR

L’État du Vietnam dans ses rapports avec la France (1949-1955). Une autre voie pour l’indépendance du Vietnam

« L’État du Viêt-Nam » reste encore un sujet controversé figurant parmi « les zones d’ombres » de l’histoire contemporaine du Viêt-Nam. Après l’échec des négociations de 1946, le gouvernement de Hồ Chí Minh choisit la guerre contre les Français, pour l’indépendance du pays. Bảo Đại et ses partisans nationalistes et pro-français s’orientent vers une voie pacifique et une indépendance progressive. Par les accords du 8 mars 1949 naît « l’État du Viêt-Nam » dirigé par son chef Bảo Đại. Il s’agit d’un État associé à la France au sein de l’Union française. De mars 1949 à octobre 1955, six présidents du Conseil (Bảo Đại, Nguyễn Phan Long, Trần Văn Hữu, Nguyễn Văn Tâm, Bửu Lộc, Ngô Đình Diệm) dirigent dix cabinets ministériels pour construire un État nationaliste non-communiste, en pleine guerre d’Indochine et de la guerre froide. L’existence de l’État du Viêt-Nam permet le développement du nationalisme vietnamien qui donne naissance à la République du Viêt-Nam en octobre 1955.



Citer ce billet
indomemoires (2020, 19 janvier). Xuân Thao Ninh : L’État du Viêt-Nam dans ses rapports avec la France (1949-1955) – Thèse. Mémoires d'Indochine. Consulté le 2 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q63z