Perception et gestion des risques en Asie du Sud-Est – Moussons N° 34

Parution du n° 34 de la revue Moussons, numéro thématique à ne pas manquer (sous la direction de Bernard Formoso).

En ce début de XXIe siècle les citoyens prennent de plus en plus conscience des risques que font peser sur leurs conditions de vie et leur santé les dérèglements climatiques, les pollutions en tous genres et l’instabilité économique. Cette prise de conscience est amplifiée par les nouvelles technologies de la communication qui facilitent l’accès à l’information et par un processus général de « sociétisation de la nature » en vertu duquel les problèmes environnementaux sont perçus comme ayant un impact direct et massif sur le développement et le devenir des sociétés humaines. Dans ce contexte général, l’Asie des moussons offre un cadre privilégié pour débattre de la perception et de la gestion des risques. Elle est en effet particulièrement exposée aux catastrophes naturelles du fait d’un régime des pluies devenu très instable, mais aussi de sa forte activité séismique et volcanique.

Premier numéro thématique de revue en sciences humaines et sociales consacré à la problématique des risques dans cette vaste région du monde, le présent recueil traite à travers ses contributions d’un large éventail de menaces dont il esquisse une typologie. Celle-ci distingue les risques imputés à des facteurs externes, ceux pensés découler de la malveillance humaine, de la transgression des règles sociales ou d’une insuffisante maîtrise de l’environnement. Dans le prolongement de certains travaux récents, la réflexion est élargie au concept d’incertitude qui permet d’aborder les modes d’action variés que les sociétés élaborent pour faire face à l’inconnu.

Numéro intégralement en ligne sur OpenEdition : https://journals.openedition.org/moussons/5207