Hong Kong : 3 mois de révolte [presse]

Depuis début juin 2019, la population de Hong Kong est mobilisée contre les projets de Pékin et pour sa survie démocratique. Rappel des principaux faits dans la presse française.

  • La révolte en quelques dates

Margaux Lannuzel avec AFP, « Hong Kong : trois dates pour comprendre l’escalade de la crise », Europe 1, 19 août 2019. La crise entre l’archipel et la Chine continentale dont il dépend dure désormais depuis plus de deux mois. De part et d’autre, le ton s’est durci ces dernières semaines. 

Camille Caldini et Louis San, « L’article à lire pour comprendre la crise qui secoue Hong Kong depuis deux mois », France Info, 16/08/2019. Né d’une opposition à un projet de loi spécifique, le mouvement de protestation contre la mainmise chinoise à Hong Kong ne faiblit pas et a élargi ses revendications, malgré l’ombre menaçante de Pékin.

Mathieu Dejean, « Comprendre la crise à Hong Kong en cinq moments-clés », Les Inrockuptibles, 14/08/2019. Alors que des tanks de la police militaire chinoise affluent à proximité de Hong Kong, après deux mois d’une mobilisation inédite, faisons le point sur cette crise.

En vidéo : La résistance de Hongkong vue sur la longue durée

  • La manifestation populaire du dimanche 18 août 2019

Aabla Jounaïdi, « Hong Kong: une manifestation géante et sans violence », RFI, 19/08/2019. Immense succès pour la manifestation pro-démocratie à Hong Kong du dimanche 18 août. D’après les organisateurs, 1,7 million de personnes auraient afflué dans et autour du parc Victoria malgré une pluie torrentielle. Mais surtout, le caractère pacifique de l’évènement aura été assuré.

Cyrille Pluyette, « À Hongkong, la mobilisation face à Pékin ne faiblit pas », Le Figaro, 18/08/2019. Des centaines de milliers de manifestants ont encore défilé dans les rues ce dimanche, sans violence.

Le Monde avec AFP, « A Hongkong, nouvelle journée de manifestations malgré les menaces de Pékin », Le Monde, 18/08/2019. Plusieurs dizaines de milliers de Hongkongais se sont rassemblés dimanche pour réaffirmer leur soutien à cette mobilisation prodémocratique sans précédent, en dépit des violences et des menaces d’intervention de Pékin.

Rosa Brostra, « A Hongkong, marée humaine contre vent et armée », Libération, 18/08/2019. Environ 1,7 million de manifestants se sont rassemblés dans les rues de Hongkong, malgré les menaces d’intervention militaire de Pékin, le 18 août.

Vidéo. 20 Minutes avec AFP, « Hong Kong: La plus grande manifestation pro-démocratie depuis des semaines », 20 Minutes, 18/08/2019. Après les manifestations violentes de cette semaine, les leaders du mouvement prodémocrate avaient à cœur de montrer le calme et la détermination de leurs soutiens.

« Un « autre Tiananmen » à Hongkong nuirait à un accord commercial, selon Trump », Le Monde, 19/08/2019. Le président des Etats-Unis a de nouveau exprimé son souhait que la crise dans le territoire trouve une issue pacifique.

  • La stratégie de Pékin et de l’exécutif hongkongais

AFP, « Hong Kong: les options de Pékin pour régler la crise », Le Point, 03/09/2019. Voilà bientôt trois mois que des manifestations monstres et des affrontements violents secouent la ville chinoise semi-autonome de Hong Kong (sud). […] Comment ramener le calme ? La question est un casse-tête pour Pékin, qui n’a en théorie pas le droit d’intervenir directement dans l’ex-colonie britannique.

Agnès Gaudu, « Hong Kong : le temps du jugement est proche selon la presse officielle chinoise », Courrier International, 02/09/2019. Au premier jour de la rentrée scolaire et universitaire, et après un week-end d’affrontements, Hong Kong entame deux jours de grève générale des cours. Pendant ce temps, la pression exercée par Pékin monte encore d’un cran – la presse officielle chinoise passe aux menaces et aux insultes. [accès réservé aux abonnés]

Le Monde et AFP, « Crise à Hong kong : Pékin a utilisé Twitter et Facebook contre les manifestants », Le Monde, 20/08/2019. Le gouvernement chinois a créé de nombreux comptes pour discréditer et diviser le camp prodémocratie. L’impact de cette propagande reste difficile à évaluer.

L. C., « Hong Kong: Quelle est la stratégie de Pékin face aux manifestations? », 20 Minutes, 16/08/2019. La Chine, qui a massé ses troupes à la frontière de Hong Kong, a menacé jeudi de ne pas rester « les bras croisés » si la contestation pro démocratie devait dégénérer.

Le Figaro avec AFP, « Hongkong: la cheffe de l’exécutif espère un «retour au calme» », Le Figaro, 20/08/2019. La cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a espéré ce mardi que l’absence de violences en marge de la grande manifestation prodémocratie de dimanche augurait d’un «retour au calme» dans l’ex-colonie britannique, tout en refusant d’accéder aux demandes des protestataires.

MàJ 03/09/2019.

Image « à la une » : © Reuters, juin 2019.