A la recherche de Huế : Constitution du Fonds Võ Quang à l’IAO

Le jeudi 6 juin 2019, les chercheurs Pascal Bourdeaux (EPHE-GSRL-PSL) et François Guillemot (CNRS-IAO) ont réceptionné un don important d’ouvrages sur le Viêt-Nam provenant de la bibliothèque de recherche de M. et Mme Võ-Quang à Sceaux. Présentation succincte ci-dessous.

Le fonds Võ Quang a été constitué par un couple de chercheurs chimistes passionnés par la culture vietnamienne et assidus des cours de l’EPHE sur l’histoire et la culture de la péninsule indochinoise dispensés par le professeur Nguyễn Thế Anh dans les années 1990.

Préservé dans leur appartement de Sceaux, ce fonds rassemble quelques 800 ouvrages en vietnamien et en français autour des thématiques suivantes :

  • histoire, littérature et culture de Huế, l’ancienne capitale impériale. A cet ensemble cohérent s’ajoutent quelques études sur le Champa au centre du Viêt-Nam ;
  • mémoires et essais d’acteurs historiques (principalement en vietnamien) ;
  • études historiques récentes sur le Viêt-Nam parues en français
  • littérature vietnamienne traduite en français et littérature vietnamienne contemporaine ;
  • littérature coloniale publiée dans les années 1920/1930, études littéraires sur la période et rééditions d’ouvrages chez Kailash ;
  • écrits scientifiques de M. Võ Quang Yến, collection de 16 volumes (21/29,7) ainsi que d’autres documents tapuscrits ;
  • collections de revue vietnamiennes.

Déménagé le jeudi 6 juin 2019, le fonds a été provisoirement stocké dans les locaux du CNRS à Ivry-sur-Seine.

Une grande partie de ces collections va enrichir le fonds vietnamien de l’IAO et sera mise à disposition des chercheurs, des étudiants et des lecteurs de la Bibliothèque Diderot de Lyon au sein de l’espace Asie Orientale (collection IAO) en cours de constitution.

La pagode de la Dame Céleste à Huê, photographie de Vo Quang Yên © DR

Profil des deux donateurs :

Né le 25 juin 1928 à Nam Phố Trung dans la province de Thừa Thiên au centre du Viêt-Nam, Võ Quang Yến fut reçu docteur ès Sciences à Paris. Il a soutenu une thèse à l’université de Paris en 1962 intitulée « Contribution à l’étude des additions sur les composés acétyléniques : chloroformylation des arylacétyléniques : hydratation des diacétyléniques ».

En tant que spécialiste de chimie organique, il fut chargé de recherche puis directeur de recherche au CNRS, travailla et enseigna cette discipline à l’École nationale supérieure de chimie de Paris.

Passionné de l’histoire et de la culture de Huế, M. Võ Quang Yến a acquis au fil des années de nombreux ouvrages sur cette partie du Viêt-Nam, sa région d’origine. Il a publié de nombreux articles de vulgarisation scientifique au Viêt-Nam avant 1975 (revues Bách Khoa, Phổ Thông...) puis à l’étranger notamment dans la revue Diễn Đàn éditée à Paris ou en ligne sur les sites Chim Việt Cành Nam, Diễn Đàn Forum, Khoa học Đời sống, VietSciences.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages en nom propre :

  • Nói chuyện khoa học [Discussions sur la science], Saigon, Cơ sở Phạm Quang Khai, Tủ sách Tiến Bộ, 1968.
  • Vũ trụ và không gian [Univers et espace], Saigon, Cơ sở Phạm Quang Khai, Tủ sách Tiến Bộ, 1968.
  • Giáo dục tính phái [Éducation du genre], Saigon, Lửa Thiêng, 1973.
  • Gửi thương về Huế [Message d’amour sur Huế], Hanoi, Văn Học, 2006 (récemment mis en ligne).
  • Cây nhà lá vườn, Đà Nẵng, 2014-2015.
  • Champa một thưở, Paris, Chim Việt Cành Nam , 2018.
  • Tình nghĩa sông nước, Paris, Chim Việt Cành Nam, 2019 (à paraître).

Son épouse Liliane Võ Quang, née Kouscher, est née le 9 février 1934 à Dijon. Elle fut diplômée de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan (ENS-Cachan) et de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco) à Paris en 1959. Elle fut reçue docteure d’État en Sciences physiques en 1965 avec une thèse intitulée « Préparation des acétyléniques, étude des propriétés chimiques et physicochimiques des éthynylcyclopropanes ». Elle fut détachée au CNRS de 1960 à 1965 au Laboratoire de Recherches de Chimie organique de l’ENSCP du Professeur P. Cadiot et y mena des recherches jusqu’en 1981. A partir de 1981, elle rejoignit le Laboratoire de Bioorganique et Biotechnologie, CERCOA-ENSCP du Professeur F. Le Goffic.

Parmi ses nombreuses fonctions universitaires, elle enseigna la chimie à L’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris depuis 1964 où elle fut responsable du Laboratoire d’enseignement de chimie organique  1ère année ( 1974-1986 ) et à l’ENS-Cachan pour la préparation à l’agrégation de Sciences Physiques (1974-1986). A partir de 1985, elle passa Maître de Conférences à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et l’année suivante, elle s’occupa de la coopération culturelle, scientifique et technique avec le Vietnam à travers plusieurs missions visant à préparer les plans du Laboratoire d’Enseignement de la Chimie de l’Université de Hanoi.

Également passionnée d’histoire et de littérature, elle est l’auteure d’une étude sur la plus célèbre des pagodes de Huế :

  • Le temple de la Dame céleste, Chùa Thiên Mụ à Huế : sanctuaire bouddhique et miroir de l’ancienne capitale du Vietnam, parue dans la revue Péninsule en 2004. Ce travail est issu de son mémoire de maîtrise de vietnamien soutenu à l’université Paris VII en 1998.

Dans un esprit philanthropique et dans le but de promouvoir les études vietnamiennes en France, M. & Mme Võ Quang Yến ont fait don de leur bibliothèque de recherche. Une grande partie de leur fonds rejoindra les collections de l’Institut d’Asie Orientale à Lyon (UMR 5062). Quelques ouvrages plus spécifiquement dédiés aux questions religieuses seront versés au fonds de l’UMR 8582 Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL).

François Guillemot, 10/06/2019.

MàJ 11/06/2019.

Illustrations : FG et Pascal Bourdeaux