« Mémoires d’Indochine » 2018 : séance 1

Année universitaire 2018-2019 / Master Asie Orientale Contemporaine (ASIOC) / Semestre 1

ENS de Lyon / Sciences Po Lyon

Mémoires, récits de vie en situations

★ ★ ★


Mémoires militantes et anticoloniales

Séance 1 : mercredi 26 novembre 2018 – salle de réunion de l’IAO

Dans un premier temps, nous aborderons la question de la mémoire et de l’espace sociogéographique en péninsule indochinoise (anciens royaumes, « marche vers le sud », conflits). Après un bref rappel des tensions entre mémoire et histoire et du débat dans l’espace public nous nous pencherons sur les différentes formes d’écritures de soi dans cette partie de l’Asie. Nous mettrons enfin l’accent sur la notion de « situations ».

La seconde partie du séminaire dédiée à l’analyse des textes se focalisera sur le Paris anticolonial pour mieux saisir comment la lutte pour l’indépendance du Viêt-Nam s’est organisée hors de l’Indochine (en Asie ou en Europe) et quelles étaient les différentes voies pour accéder à cette indépendance. Nous évoquerons l’itinéraire politique des lettrés modernistes au Japon et l’action du groupe des « Cinq Dragons » à Paris. En particulier la voie réformiste de Phan Châu Trinh sera discutée.

Sources mobilisées :

Phan Boi Châu, « Mémoires de Phan Bôi Châu », traduction et notes de Georges Boudarel, France-Asie / Asia, 194-195, Vol. XII, n° 3-4, 3e et 4e trimestre 1968, p. 26-43 et p. 62-69.

Phan Van Truong : « De l’état d’esprit des Annamites vis-à-vis de la domination française » (p. 37-49), « Le lettré Phan-châu-Trinh et son calvaire » (p. 68-76), dans Une histoire de conspirateurs annamites à paris ou la vérité sur l’Indochine, Montreuil, Éditions L’Insomniaque, 2003. [Note de l’éditeur : « Ces mémoires ont été antérieurement publiés en feuilleton dans La Cloche Fêlée du 30 novembre 1925 au 15 mars 1926 puis par les éditions saïgonnaises Giadinh en 1928″].

Sources complémentaires :

Nguyen Ai Quoc, Le procès de la colonisation française. Première série : Moeurs coloniales, Paris, Librairie du Travail, [1924].

Nguyen An Ninh, « La France et l’Indochine », Europe, n° 31, 15 juillet 1925, p. 257-277.

Pour accompagner cette séance :

Mémento personnalités sur Mémoires d’Indochine

Balandier, Georges, « La situation coloniale : approche théorique », Paris, PUF, Cahiers internationaux de sociologie, vol. 11, 1951, p. 44-79. Document en ligne sur le site de l’UQAC.

Brocheux, Pierre, « Une histoire croisée : l’immigration politique indochinoise en France, 1911-1945, » article en ligne sur le site Europe Solidaire Sans Frontières, mai 2009.

Goebel, Mickaël, Paris, capitale du tiers monde. Comment est née la révolution anticoloniale, 1919-1939, Paris, La Découverte, coll. Sciences humaines, 2017. Présentation de l’éditeur.

Goscha, Christopher E. « Aux origines du républicanisme vietnamien. Circulations mondiales et connexions coloniales », Vingtième Siècle. Revue d’histoire, vol. 131, no. 3, 2016, pp. 17-35. Article en ligne sur le portail Cairn.

Guillemot, François, « Les Cinq Dragons ou les voies divergentes du républicanisme vietnamien », in Viêt-Nam, fractures d’une nation. Une histoire contemporaine de 1858 à nos jours, Paris, La découverte / Poche 476, 2018, p. 60-61 (Encadré 1).

Guillemot, François,  « Est / Ouest – Đông / Tây : Deux voies pour émanciper le Viêt-Nam, » Mémoires d’Indochine, 20 septembre 2018.

Guillemot, François, « Actualité de Phan Châu Trinh (1872-1926) : lutte pour l’intelligence et intelligence de la lutte, » Mémoires d’Indochine, 25 mars 2013.

Phan Châu Trinh & Vinh Sinh (trad.), Phan Châu Trinh and his political writings, Ithaca, N.Y., Southeast Asia Program, Cornel University, Studies on Southeast Asia, 49, 2009. (publié au Viêt-Nam en 2018, voir illustration ci-dessous)

Textes politiques du lettré moderniste Phan Châu Trinh, traduits de l’anglais dans une édition récente parue au Viêt-Nam (NXB Tre, 2018).